lundi 11 novembre 2013

Leur jour de gloire, notre jour de honte ( Mouarf ! )


J'ai un profond respect pour tout ce qui est cérémonies et commémorations. Célébrer ceux qui sont morts pour la France et toussa, c'est important. C'est le devoir de mémoire. Très important. Alors c'est vrai, normalement, en ces jours-là, on se recueille éventuellement, on se souvient et on ne joue pas aux cons, n'est-ce pas?

Quelques individus ont aujourd'hui manifesté de la voix et du sifflet au passage du cortège de Pépère sur les Champs Elysées. C'est absolument intolérable, c'est scandaleux (et au fur et à mesure que j'écris cela, je pouffe), une atteinte à la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, un affront ! (entendez-vous le rire qui me secoue les zygomatiques ?)

Désolé, mais de lire ici et là, les gauchistes bas du front et gauches du front s'offusquer du fait que quelques milliers, au moins, (moins de cent selon la préfecture et Papa Schultz Valls) de dangereux extrémistes du bonnet ou de droite aient sifflé Pépère, ça me fait rire, je trouve cela savoureux. Surtout venant de ces progressistes qui, nous le savons, n'ont jamais eu un grand amour de la chose militaire. Tenez, je suis prêt à parier qu'aucun de ces plumitifs ne s'est pour ainsi dire jamais déplacé pour honorer nos morts.

Il y a  celui-ci,  militant socialiste, il écrit, j'en ris encore: " Leur jour de gloire [nos morts, je suppose], notre jour de honte "! Et celui-ci, dont je tairai le nom par correction pour le genre humain, qui titre: " Une France de dégénérés " à propos de ceux qui ont hué Pépère; oups ! j'avais oublié qu'il fait partie des quelques 20% qui soutiennent encore hollande. Celui-ci encore, bien connu pour détester tout ce qui n'est pas comme lui, bon gauchiard anti-clérical, qui s'étrangle: " Quelques manifestants de l'extrême droite et du printemps français ont trouvé que les millions de morts de la grande Guerre ne méritaient pas le respect et étaient venus sur place pour huer Hollande... Ces gens-là ont le patriotisme sélectif..." Et l'inénarrable SarkoFrance, sentencieux: "Quelques supporteurs du Printemps français et des bonnets rouges ont hué François Hollande au passage de sa voiture, lors de l'hommage traditionnel fait aux victimes de la guerre de 1914-1918. Lundi 11 novembre, jour de mémoire collective, certains n'en avaient cure. Comment comprendre, chez ces esprits chagrins, que la colère ou le désaccord aillent encore se loger dans de tels moments d'hommage national ?". Vous en voulez d'autres ?...

Ils m'amusent autant qu'ils m'attristent ces offusqués de la dernière heure, ceux-là même qui n'ont pas pipé mot lorsque Fabius rendit il y a peu un vibrant hommage au Général Giap, ceux-là même qui n'ont jamais salué la mémoire de nos morts en Algérie ou en Indochine, ceux là même qui n'ont sans doute jamais été baisser la tête, ne serait-ce que 10 secondes, devant un monument aux morts de la Première ou de la Seconde...

Leur indignation du jour, je m'en tamponne, elle est rigolote autant que ridicule et surfaite. Bon, okay, leur idole, sans doute le seul pour qui ils se sont peut-être battus a été sifflé-hué et alors ?

Ces benêts se sont-ils seulement posés la question de savoir pourquoi et pour quasiment la première fois un président, élu depuis moins de deux ans, s'est fait hué, un jour de commémoration ? Se sont-ils seulement demandés pourquoi, des gens, plutôt respectueux de ce genre de traditions, ont été le jour des morts pour la France siffler le président ?

Faut-il que ce dernier soit vraiment né d'une banane pour pousser quelque cent personnes à manifester ainsi. Parce que le plus triste dans cette histoire, ce n'est pas que Pépère ait été sifflé sur les Champs mais bien qu'il ait pu, en moins de deux ans, s'attirer assez d'inimitiés pour engager quelques uns à faire des trucs qu'ils n'auraient jamais fait auparavant.

Folie passagère 1991.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

48 commentaires:

  1. Je crie , je siffle et je conchie " Ce" Président qui n'est pas représentatif des français et pourtant j'ai du respect pour la tradition de l'hommage donner à nos morts pour la france , tous tués d'une mort rapide , sans souffrance en criant " Vive la France "
    Ironie ? Non, cruelle vérité , respect pour les trouffions seulement , quelque soit leur pays .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: tout pareil avec ceci en plus: les degauches qui s offusquent sont de pitoyables rigolos. Pas un ne s'est offusqué de l outrage fait à nos morts par Laurent Fabius il y a un mois. Alors qu ils s offusquent pour quelques sifflets me laisse totalement indifférents. Qu ils se posent aux aussi les bonnes questions.

      Supprimer
    2. Le truc de vison est absolument stupide, la fourrure est parfaitement démodée, personne n'en met plus, de plus le vison est une fourrure très beauf, la blondasse comme vous dites si bien, ne commettrait pas une pareille faute de gout. Ce manque évident d'observation qui est, cependant, une des bases sur laquelle on fonde ses opinions me parait altérer votre jugement.

      Supprimer
    3. @ladywaterloo Je n'ai pas saisi le sens de votre réponse , à moins qu"elle ne s'adresse à un autre blog.

      Supprimer
    4. @Claude Henri: sa réponse s'adressait à l idiot Nigloo qui était de passage pour nous laisser un com débile que j ai bien sur supprimé

      Supprimer
    5. je comprends mieux, pendant un court instant je me suis posé des questions

      Supprimer
  2. Sa responsabilité est totale. Il devrait en prendre acte et changer de politique et ses méthodes. Je n'y crois guère, au lieu de cela il va brandir le danger fantasmé de la montée du racisme. Se rendent-ils seulement compte de ce que provoquent les insultes de Valls, d'Hamon ou de Désir à l'encontre de tous ceux qui s'opposent à eux ? Se rendent-ils comptent qu'encarter ainsi tous ceux qui n'en peuvent plus ne fait qu'accroître leur détermination ?
    Sinon, ça m'emmerde qu'Hollande se soit fait hué aujourd'hui, je pense que c'est une connerie le 11 novembre. Mais l'histoire n'est pas cousue de fil blanc, tu as raison Hollande a sa part de responsabilité et il devra en répondre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: salut toi ! Bien sur que sa responsabilité est totale. Pour ce qui est du 11 novembre, je t invite à lire le com que j ai laissé chez Bagatelles et massacres:

      http://bagatellesetmassacres.wordpress.com/2013/11/11/abrutis/

      Supprimer
  3. Entendre Harlem Désir, ce gauchiste anti-raciste, avec tout ce que cela suppose de " [détestation] de tout ce qui est franchouillard" (citation approximative de l'hebdo Globe de ce.....de Pierre Bergé) se plaindre des huées ce jour là a été d'une ironie pour le moins mordante.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: Harlem Desir, alors là, c'est double Mouarf !

      Supprimer
  4. La cerise sur le gâteau des réactions figure parmi les gros titres : M. Hollande appelle au patriotisme et à l’"unité nationale"
    Il semblerait que le flamby sur son assiette tremble pour donner de la tête à gauche et à droite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: il en appelle a l unité nationale, lui ? Lui qui nous a mis un bronx que Sarkozy n aurait pas pu égaler . C'est à mourir de rire... le parti d en rire, toujours ... avant la cata!

      Supprimer
  5. Mais puisqu'on vous dit que ce sont des militants d'extrême droite qui mettent en danger la république !
    Il me semble que l'opposition qui se manifeste actuellement a vite appris la leçon des manifestants professionnels, faire du bruit là où ça se voit... si la date n'est pas très appropriée, cela prouve une exaspération profonde, prête à tout pour se faire entendre et ce ne sont pas les leçons de morale de toute la faune de gauche qui apaiseront la colère et l'inquiétude des Français. Quand on n'est plus capable d'ouvrir des parenthèses, c'est que la situation est grave. Il suffirait de pas grand chose pour que la France bascule dans l'insurrection...le "fermez vos gueules, la gauche sait ce qui est bien et ce qui est mal ", a peut être vécu...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime le "vraiment né d'une banane"... y'a du Taubira dans l'air!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vonflern: faudra que j explique un jour d'où vient cette expression mais je peux le garantir, rien à voir avec Taubira :)

      Supprimer
  7. je suis sûre que parmi les poilus, plus d'un aurai dit " allez -y les p'tits gars " en tous les cas mes 2 grands pères, tous les 2 gravement blessés, un ayant perdu une jambe, l'autre défiguré par une lance de uhlans, n'étaient pas des pisses froids et auraient été les premiers, tels que je les ai connus, à vouloir aller lui foutre sur la gueule au flamby pour lui apprendre à respecter le peuple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'autant qu'ils avaient tous les 2 fait les manifs de 34

      Supprimer
    2. @Boutfil: Tes aieux , je ne sais pas, mais je te garantis que mon paternel s'est régalé ( incroyable, il s est enfin décidé à adhérer au parti d'en rire ) de ces sifflets.

      Supprimer
  8. Mais puisqu'on vous dit que ce n'est pas une manifestation populaire mais une manifestation de l'extrême droite, mon cher Corto !
    On dirait que vous avez des difficultés à comprendre que les gens qu'on qualifie d'être d'extrême-droite ne sont pas le peuple, peut-être sont-ce des animaux ou autre chose, qui sait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ben voyons, ils nous refont le coup a chaque fois: c'est l extrème droite, comme pour le pariage zinzin. Ils nous prennent vraiment pour des idiots. Et quand bien, il y eut quelques personnes de l extreme droite, n'auraient-ils point le droit comme les autres d 'exprimer leur mécontentement puisque de toute façon, il y a que comme ça que ces pieds nickelés semblent entendre quelque chose.

      Supprimer
  9. Bonsoir Corto,

    "Faut-il que ce dernier soit vraiment né d'une banane...": Excellent, total respect!!!
    Pour en revenir à cet évènement, c'est triste mais qu'espérer de plus avec cet homme là. Porte-parole d'une communauté qui, pour reprendre le mot de Jean Raspail dans "Le camp des saints", est comme cela: "Les vrais amateurs de traditions sont ceux qui ne les prennent pas au sérieux et se marrent en marchant au casse-pipe, parce qu'ils savent qu'ils vont mourir pour quelque chose d'impalpable jailli de leurs fantasmes, à mi-chemin entre l'humour et le radotage. Peut-être est-ce un peu plus subtil; le fantasme cache une pudeur d'homme bien né qui ne veut pas se donner le ridicule de se battre pour une idée, alors il l'habille de sonneries déchirantes, de mot creux, de dorures inutiles, et se permet la joie suprême d'un sacrifice pour carnaval. C'est ce que la Gauche n'a jamais compris et c'est pourquoi elle n'est que dérision haineuse. Quand elle crache sur le drapeau, pisse sur la flamme du souvenir, ricane au passage de vieux schnoques à béret, pour ne citer que des actions élémentaires, elle le fait d'une façon épouvantablement sérieuse, "conne" dirait-elle si elle pouvait juger." , il ne peut que susciter cette réaction. Plus il en fera pour y échapper, plus il en créera. Les Poilus qui sont montés à l'assaut ne méritaient pas cela.
    Je rêve de commémorations à l'anglaise, digne et belle: http://www.contrepoints.org/2013/11/11/145747-nous-avons-oublie-la-premiere-guerre-mondiale-mais-nous-portons-encore-le-deuil
    Cet anniversaire s'annonce bien sous les pires auspices.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu aussi ce passage en tête, c'est assez troublant.

      Supprimer
    2. @H. et Judex: Oui, un bel extrait qui correspond bien à la situation. Sans doute les Poilus ne méritaient-ils pas cela , sauf que ce ne sont pas eux qui étaient sifflés mais bien ce président.

      Supprimer
    3. Et il y a dans les pages suivant cet extrait une tirade sur le véritable ennemi des soldats des premières lignes : le politicien qui les dirigent sans assumer. Il est tout aussi exact que celui cité sur le véritable sens de la tradition militaire. Raspail a tout compris.
      Il faut dire que j'ai relu tout récemment "le camp des saints"
      Une prophétie est faite pour ne pas être exacte...si l'on se convertit. Je crains que l'on ne prend pas le chemin de la conversion, et je crains donc que le châtiment annoncé ne se produise.

      Popeye

      Supprimer
  10. quand on laisse bruler un drapeau français sans rien dire.. et autres exactions.. l'on n'a pas trop le droit de claironner que c'est épouvantable , ces sifflets du 11nov.
    comme beaucoup, mes grands péres etc....mon pére etc ( campagne de france et d'indochine..) et alors... les morts ne furent pas conspués mais le président.. j'habitais une région qui portait les stigmates de la grande guerre, et je vous jure que cela flanque des frissons dans le dos, de visiter Verdun, le fort de la pompelle, la chapelle de la marne, les forets de l'argonne etc... et tous ces cimétiéres partout..
    que l'on se cache encore derriere l'extreme droite pour refuser de voir la vérité, est proprement incroyable.

    Merci corto, H, boutfils et tous les autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: le paravent de l extrème droite ne fait plus illusion, de moins en moins a mon avis tant cela en devient grotesque.
      Que les gauchistes qui encore une fois n'ont même pas relever l affront fait par Fabius dernièrement aux morts pour la France en Indochine se posent la question de savoir comment un bonhomme comme hollande a pu créer autant de mécontents en si peu de temps.

      Supprimer
  11. Le plus comique était ce qui se disait sur les chaines d'info: une cinquantaine de manifestants ont perturbé la cérémonie et il y a eu environ 70 arrestations. Cherchez l'erreur...

    Bravo à itélé qui a dégotté LE spectateur qui a conspué les chahuteurs (quoique je ne comprends pas pourquoi il mettait les tirailleurs sénégalais à contribution) pour faire le pendant des siffleurs (dont on sentait qu'ils étaient plus de 50...).

    Mention spéciale à Valls qui était outré que des gens puissent manifester avec des bonnets rouges s'ils n'étaient pas bretons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: Et sur BFM ce matin, ils en rajoutaient sur ces vilains qui ont hué " non pas Hollande mais le Président " inversant grossièrement la chose.

      Supprimer
  12. Vous êtes tous bien durs avec le culbuto de l'Elysée. Rendez-vous compte, en un an et demi, il a réussi un truc inimaginable : forcer les gauchistes à se réclamer de la patrie et de l'honneur dû aux soldats morts pour la patrie.

    Total respect pour l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Vu sous cet angle, effectivement, quelle jolie performance.

      Supprimer
  13. J'ai vu sur canal+, un des rédacteurs en chef de Marianne faire un panégyrique du "chef de guerre" Hollande.
    Incompréhensible pour ce gauchiste, donc pacifiste, contre l'oppression d'un pouvoir unique, etc...

    Voire.
    Le Gauchiste, en réalité, "utilise" comme un outil qu'on jette après usage l'honneur, la loi, le respect pour imposer à tous et sans opposition possible ses idées.

    Nicolas Domenach avant 2012 n'était pas un contre-pouvoir à l'exécutif. C'est un militant qui a changé d'outil mais toujours gardé la même cible...

    Ce sont des maîtres ès dialectique. Le combat d'honneur est une bonne blague pour eux.

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: Domenach ! ça lui ferait tellement mal de désavouer hollande qu il a pourtant avec son journal contribué à élire qu il est prêt a toutes les circonvolutions pour noyer le poisson

      Supprimer
  14. Hier dans l'après-midi, ,j'ai pas pure fainéantise écouter le misérable hollande, ce type est vraiment en dessous de tout, il bafouille tous les 3 ou 4 mots, on avait l'impression qu'il avait picolé avant son discours d'une médiocrité affligeante,

    Je serais curieux quand même ce que sont venus faire les républicains espagnols là dedans, je sais que depuis que la hidalgo est la candidate du PS, les libérateurs de la France sont les républicains espagnols mais il faudrait quand même que nos socialistes s'entendent quand même car d'autres historiens de salon martèlent que ce furent les nord africains comme les goumiers et autres tirailleurs mais où étaient les français du camarade De Gaulle.

    21 % de français satisfaits, même Sarkozy n' a jamais était aussi bas malgré les médias qui faisaient tout pour le faire haïr.

    Le hollande a réussi au moins une chose qui n'était dans ses promesses , il est le président le plus hué de la V éme République, chapeau bas faquin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: et bien moi je n ai même pas écouté. ça va, quoi, l entendre baragouiner aussi piteusement. Ou est passé l orateur du Bourget ? Plouf, il a fait plouf dans un bain à 21%. A quand la piscine vide ?

      Supprimer
  15. Il y a une chose de bien dans tout cela, ça va calmer les ardeurs de commémo de Hollande, pour tous ses horribles discours que nous éviterons, ouf! Il perdra l'occasion de placer ces mots qu'il adore "racisme, haine " même lorsqu'ils ne sont résolument pas le sujet du jour, et nous on gagnera en silence.
    Avez vous remarqué que Hollande avait remonté dans les sondages lorsqu'il était en vacances?

    Les morts se fichent complètement que l'on pique des fleurs au cimetière ou que l'on siffle le président. Vivants, il seraient à nos côtés, car il me semble bien que ceux qui étaient dans les tranchées maudissaient les "décideurs" qui les y avaient envoyé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lady Watterloo: Et bien qu il parte en vacances, pour de très longues vacances, ça nous en fera à nous aussi.

      Supprimer
  16. Eric Zemmour a ce matin recadré lui-aussi la gauche de belle manière :
    http://www.rtl.fr/video/emission/la-chronique-d-eric-zemmour/la-gauche-recolte-ce-qu-elle-a-seme-7766689180

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: excellent Zemmour ! la gauche récolte effectivement ce qu elle a semé depuis 40 ans.

      Supprimer
  17. Encore une preuve que "le changement c'est maintenant", voilà quelque chose qui ne se faisait pas auparavant!
    On peut dire ce qu'on veut mais ce type tient ses promesses...pas toutes certes mais tout de même!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Le vrai changement ce sera quand les sondeurs nous dévoileront pour de vrai, la vraie côte de popularité du blaireau. parce que depuis le temps qu il chute...

      Supprimer
  18. Vu l'exaspération d'une grande majorité des français, il est difficile de contenir toutes les réactions. J'ai bien peur qu'à chaque exposition publique, notre cher président doivent supporter le bruit de la colère qu'il s'est appliqué à organiser depuis 18 mois.

    Dans cette affaire, la seule chose qui paraît réellement condamnable, c 'est l'entrave à la liberté d'expression. 70 personnes interpellées alors qu'elles n'ont causé aucune dépradation est une honte. J'espère que nous en saurons plus sur ces elles, car compte tenu des précédents, il est permis d'avoir un doute quant à leur appartenance à l'extrême-droite. Quoiqu'il en soit, c'est excellent pour Marine !

    Une fois de plus, dans son intervention, Normal s'est réfèré au racisme, qui n'a pourtant rien à voir dans cette affaire. Racisme, homophobie, intolérance, religion, font partie des mantras que les socialistes mettent à toutes le sauces pour tenter de culpabiliser ceux qui ne pensent pas comme eux, même si cela concerne des domaines qui n'ont rien à voir avec ces thèmes. Cette façon d'agir est réellement minable. Avec de tels procédés, ils vont arriver à déclencher une révolution.

    La chronique d'E. Zemmour sur le sujet est excellente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: tu as bien peur... non, non pas de craintes à avoir , uniquement des certitudes: il ne peut plus sortir sans se faire huer. Tiens, il se dit même que la rue passant devant l Elysée est définitivement bouclée dès la nuit tombée, des fois que de vilains bonnets rouges viennt y faire un tour.

      On est au bord peut etre pas d une révolution mais certainement d'une grosse crise de nerfs.

      Supprimer
  19. à longueur d'années, les politocards nous prennent pour des cons, ce sont eux qui, avec la politique qu'ils mènent, l'état dans lequel ils ont mis la France, qui deshonorent ceux qui sont morts pour Elle.

    RépondreSupprimer
  20. Il est très dur pour ces gens de gauche d'être cohérents.
    Ils se sont fait installer le logiciel idéologique progressiste dès leur plus jeune âge, les mettant en incapacité de percevoir la réalité avec pragmatisme et cohérence.
    N'oublions pas que leur but est la fabrication d'une civilisation idéalement ^progressiste, à leur image. Le monde qu'ils souhaitent n'existe pas, n'existera jamais, et c'est pour cette raison qu'ils insultent, nient la réalité, et pire, défendent de bonnes grosses crapules.

    Fait plutôt drôle. Malek boutih, hier, qui dénonçait les manipulations de l'extrême droite. Je ne ferai qu'une chose, souligner son incohérence. Sait-il seulement que son parti est le plus gros manipulateur de cerveaux qui existe en France? Le ps n'a jamais arrêté de filer du fric aux petites communautés et de dicter à la France sa manière de penser.

    Non, aujourd'hui la France sait très bien qu'ils ont des menteurs, et je crois qu'ils flippent bien.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Corto,
    Ce qui est bien avec toi, c'est que ça se voit tout-de-suite et que tu en laisses pas de doute...

    Tu te permet de dire : "Se sont-ils seulement demandés pourquoi, des gens, plutôt respectueux de ce genre de traditions, ont été le jour des morts pour la France siffler le président ?"
    Oh, mais dis-donc c'est que tu es un petit comique dis-moi !

    Ces gens, respectueux des traditions, ont tenté d'assassiner le Président de la République en 2002, cfr les références bien pensante de bloc identitaire, faisant partie intégrante de ces manifestants. Cfr Unité radicale, mais j'imagine que tu es callé là-dessus, c'est vrai que toi tu en fais des manifs, tous les jours derrière ton clavier...

    Donc, tu sais, siffler un Président est affligeant certes, par contre ton soutien à un ramassis d'ordure capable de vouloir flinguer un Président de droite alors qu'ils sont aussi de droite, démontre une certaine connerie monumentale digne des plus obscurs esprits torturés et pourris.

    Au moins ça fait du bien de savoir que tu te reconnais et adhère à ce genre d'idéologie.
    Ca fait du bien de savoir que ça te fait bien chié que l'on ait un ministre couleur noir.
    Bienvenue sur Terre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ michel007

      Auriez-vous fumé la moquette ?
      Ce n'est pas pour vous contrarier, mais vos propos me semblent plus que confus. Si j'osais, je dirais même passablement enfumés. ;-(

      Supprimer
    2. @Michel007: T as ton permis de tuer avec pareil pseudo ? Non, bien sur. Va falloir apprendre à lire te à décrypter le sens des mots, biquet.

      @Franzi: Des comme celui-ci, je n lis fréquemment. Surtout, surtout, ne pas y faire attention. Ils ne savent pas ce qu ils disent.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP