vendredi 1 novembre 2013

Il est né le divin enfant... de la diversité: Le Parti de la banlieue !


Il est né le divin enfant de la diversité ! C'est ce qui m'est venu, d'un coup, comme titre de ce billet lorsque j'ai appris l'heureux événement: Le Parti de la Banlieue est né !  Alleluiah Allah Akbar, le prophète est grand ! Oui, oui, vous avez bien lu, un nouveau parti politique a vu le jour. Son fondateur ne s'appelle pas Jean Dupont mais Abdel-Malik Djermoune. Il en est, excusez du peu, le Président-Fondateur. 

Son projet, en vrac et sans surprise: le multiculturalisme, la défense des populations des banlieues et des quartiers honteusement stigmatisées et rejetées en raison de leurs couleurs de peau, de leurs religions ou de leurs origines ethniques et sociales, etc... car voyez-vous, " En France, la multiculturalité existe de fait mais pas la traduction politique. Un français sur quatre est d’origine immigrée. La politique de l’assimilationnisme se résume à demander d’ oublier toutes vos identités pour essayer de devenir ce que vous n’êtes pas et que vous ne pourrez jamais être. On reste sur une politique qui date du temps des colonies, la politique de l’apartheid, du rejet qui nous mène vers le repli sur soi, le communautarisme ". Fermez le ban ! 

Le nouveau parti est déjà bien structuré et se compose de pas moins de 7 fédérations ! En fait, il y a des équipes présentes dans 7 départements, des parrains et des marraines  et un projet qui, en toute logique, devrait tenter, dans les urnes, bientôt aux municipales, nos amis divers d'ici ou d'ailleurs. 

Un projet et donc des idées: Inscription du multiculturalisme dans la constitution et création d'un ministère ad hoc, le ministère d’Etat de la Citoyenneté et du multiculturalisme, "inclure le rôle dans l’histoire en général et dans l’histoire de France en particulier des autres cultures et origines qui composent la nation française", développer un cours sur les religions et leur histoire, droit de vote des étrangers, quotas de divers à employer dans la haute fonction publique, uniformisation des curriculum vitae, droit de vote dès 16 ans (on notera ici qu'il se propose tout de même de mettre au même niveau la majorité pénale), une laïcité d'inclusion, l'employeur se porte garant du bon paiement des loyers de ses employés, raccourcir le parcours scolaire pour que le bac soit accessible dès 16 ans, Célébrer le nouvel an des différentes cultures de la population française à travers un mois culturel consacré à faire connaitre leur patrimoine identitaire,... 

Vous en avez assez ou en redemandez-vous... Tenez, avec ce nouveau parti, il y aurait: un calendrier mentionnant les dates de toutes les fêtes religieuses, l'ouverture d'ateliers d’artistes dans les cités, la légalisation du cannabis, l'inclusion de la responsabilité des médias pour les actes de violence commis par des jeunes de moins de 20 ans, ... Je vous épargne le reste... 

L'objectif est donc simple et avoué, je vous le donne en mille: Le Bien Vivre Ensemble (sic). Et vous l'aurez compris, non sans sourire, que ce parti n'a aucune vocation à défendre un quelconque communautarisme, " il s'agit d'inclure, pas d'exclure " ! 

Prochaine étape: Les élections municipales. Et vous voulez que je vous dise... ce parti fera de jolis scores... 

En Angleterre ou en Belgique, c'est exactement comme cela que tout a commencé...

(nota bene à l'attention du rédacteur du site internet du Parti de la Banlieue: P'tain, faites gaffe, wesh-wesh, c'est bourrer de fôtes d'orthograffes ou de frapes, vot'site, ça craint.)

Folie passagère 1973.
Abdel-Malik Djermoune  -  Président fondateur
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

32 commentaires:

  1. Mais dites-moi, le PS risque de ne pas apprécier vu que ce nouveau parti semble fait sur mesure pour un gros morceau de son électorat ! Faut dire que les gens issus de l'immigration votent socialiste jusqu'à ce qu'ils aient quelque chose de plus spécifique, et apparemment c'est le cas pour ce parti...
    Pas communautariste, ce parti ? Ils prennent pas un peu les gens pour des cons ?

    RépondreSupprimer
  2. @nana: que nenni, le PS ne peut que voir avec bienveillance ce nouveau parti qui ratissera peut-être là ou le PS n'y est pas parvenu aussi bien qu il le fit avec les muzz: par ex les jeunes de banlieues. Au moins pour le premier tour aux élections, le PS récupérera, au second.
    Avec un bémol qui peut tout de même gêner les gauchistes et les jeunes gauchistes ( du moins pour ceux qui liraient correctement le projet ) c'est l'abaissement de la responsabilité pénale à 16 ans. A suivre en tout cas. Peut etre qu un succès et une médiatisation éphémères, nous verrons. mais un truc qui pue le communautarisme a plein nez quoique s en défende son fondateur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Corto
      Heureusement qu'il y a un bémol, même petit... Et il n'y aurait pas aussi une sourdine pour leur trombone ?
      Et merci de nous avoir épargné le reste et... les fôtes !

      Pour sûr, Mollasson 1er, n'est pas homme (?) à reculer devant le travail tout fait !...
      Mais puisque, si j'ai bien compris, vous nous avez proposé Stop ou Encore (comme chez mâme RTL !) ?
      Pour moi, se sera "stop". Merci. :o)

      Supprimer
    2. Y'a pas de communautarisme.

      Il est de la diversité musulmane, c'est tout.

      Si les gens ne sont pas d'accord, ils sont racistes.

      Et arrête de parler de l'islam, que tu es xénophobe islamophobe républicanophobe vivrensemblophobe !!!

      (entre autre trucs avec "phobe" à la fin) :-D

      Vryko

      Supprimer
    3. @vryko: moi je ne suis pas tous ces phobes, je suis comme Franzi,je suis antifrançophobe, point c'est tout.

      Supprimer
  3. Il est très bien, ce parti.
    Il dit clairement ce que l'actuel gouvernement est en train de faire et d'imposer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: absolument ! avec juste un petit truc ou deux qui pourraient séduire quelques voix à droite, tout de même.

      Supprimer
  4. Ça ressemble à un sous-marin du PS ce truc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mirra: sous marin, non, m'enfin ! Disons juste que le PS ( ou une officine apparentée) lui donnera un petit coup de main financier lors des municipales et puis c'est tout, en echange de quoi, au deuxième tour, un report des voix sera attendu. 100 voix, voire moins, ça vous fait une élection.

      Supprimer
    2. L'avantage, c'est que si ce sous marin est comme le fut le Hunley, ça s'arrêtera vite fait.

      Vryko

      Supprimer
    3. @Vryko: sauf qu en matière de sous marins, le PS a beaucoup plus d expérience ( sos racisme, mrap, etc...) que l'armée américaine à ses débuts.

      Supprimer
  5. Bon. On savait que ça arriverait. On peut le biffer sur la liste : ça, c'est fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mat: avec la bénédiction des progressistes !

      Supprimer
  6. Vraiment à savourer :

    "à demander d’ oublier toutes vos identités pour essayer de devenir ce que vous n’êtes pas et que vous ne pourrez jamais être." et juste un peu plus loin "On reste sur une politique qui date du temps des colonies, la politique de l’apartheid, du rejet qui nous mène vers le repli sur soi, le communautarisme "

    Sont pas à une contradiction près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: c'est pas une contradiction. En clair, ça veut dire du passé (pourri imposé par le méchant colon) faisons table rase et retrouvons nous au sein de cette bonne gueuse ( coucou Koltchack). ça fonctionne !

      Supprimer
  7. "Parti de la banlieue", on ne saurait mieux annoncer la couleur. C'est dire que la banlieue est un territoire peuplé de gens différents. Il va réclamer un "statut particulier", une autonomie? Un DOM-TOM aux portes des villes? Avant l'indépendance?
    Mais tu as raison: au second tour, ça votera à gauche. L'avenir pour le PS, c'est dans quelques mois seulement. Après ça, on aura le temps de voir. Après ça, le déluge?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: y a de la schizophrénie chez ces gens-là. Nous on le voit , pas eux. Parce qu effectivement se réclamer de la Banlieue et exiger le "tous pareils", ça pose problème !

      Supprimer
  8. Vous n'avez rien compris, les uns ni les autres : Parti de la banlieue signifie en réalité : Foutu le camp de la banlieue ! Il s'agit donc bel et bien d'une manœuvre souterraine de l'extrême droite la plus schlingueuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: ben voyons ! un coup de Marine tant qu a faire. je comprends que le décès de de Villeirs vous tourneboule mais là, non franchement, Didier... je vous appelle Didier pour l'occasion :)

      Supprimer
    2. n'ont jamais eu besoin de Marine pour se développer
      sans ou avec Le Pen on se développe Sans peine en socialie

      Supprimer
  9. Mais dites-moi, mon cher Corto, voilà une très bonne nouvelle pour le parti socialiste, lui qui, nous disait-on, ne gardait les écolos que parce qu'il avait besoin de partenaires puisqu'à lui tout seul, il n'est pas majoritaire ?
    C'est Terra Nova qui va être content d'être arrivé à ce bon résultat !
    Donc après le grand succès attendu aux municipales, remaniement... et monsieur Djermoune est nommé Premier ministre.
    C'est ce qui s'appelle le sens de l'Histoire, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: On ne saurait faire d'un obscur associatif un premier ministre ! Quoi ? tout est possible en Socialie, selon vous ...
      Bien sur que Terra Nova a bien travaillé et cette verrue en est la preuve, ça votera a gauche au second tour et ds une municipale, ne serait-ce que 50 voix pris à la droite, ça vous fait un résultat.

      Quant à Terra Nova, sa nouvelle cible, je vous le donne en mille.... la petite enfance. (a suivre )

      Supprimer
  10. J'adore ton nota bene. Pour le reste, ça donne le tournis, en effet. J'en ai également entendu parler, dans l'poste (RSC™, pardon pour la rechute ! La "spécial sociétal", ce matin je crois, m'a fait penser à Jacques Étienne, même !) Cela semble cependant, se limiter à la couronne parisienne. Y a pas l'feu à la montre, comme on dit. Le problème serait que la banlieue prolifère, en somme...

    ... si j'ai bien compris :)

    @ Marianne : votre question fait froid dans le dos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: la couronne parisienne, certes, sauf que l'une des fédérations, sur les 7, est de Martinique et que le monsieur, dans une déclaration, espère bien essaimer d'ici les municipales.
      jette un coup d oeil sur leur site à l occasion, ça vaut le détour. Rien que le nom des responsables de " fédérations" est tout un programme.

      NB: faut faire quelque chose, fumes du crack, mets toi à boire, vire ta cuti... mais arrêtes RSC, tu te fais du mal pour rien et eux engrangent ton oreille dans les mesures d'audience

      Supprimer
    2. et pourquoi la banlieue parisienne mon p'tit Al ? à Nantes, t'en a pas une zolie banlieue pleine de diversité ? et à Vannes, hein ? elle est pas belle la banlieue avec sa nouvelle grande mosquée ? et je te parles pas de Lyon ou de Valenciennes, le monsieur en question a été très clair dans son discours ( sur BFM chez moi ) la banlieue a vocation à exister partout

      Supprimer
    3. @ Corto : hormis le crack, j'ai tout essayé. Mais pour la RSC™, je te rassure, j'ai fort diminué. Je ne pense pas être le seul, tant ils sont devenus idéologues et prosélytes de la diversité et du vivrensemble. Je ne pense pas être le seul à l'avoir ressenti. Bon, qu'ils aient eu un tropisme pour les idées de gôche n'a jamais été un secret, mais par les temps qui courent, à mon avis, ils vont en dégoûter plus d'un (comme Libé, tiens)

      @ Boutfil : la plus grand mosquée, elle est ici -à moins que Vannes ait fait encore pire, ou mieux- forcément adossée à un centre socio-cul, forcément, ce qui permet des levées de fond. Quant aux banlieues, si si si, nous en avons tout plein fourmillant de diversité.

      Supprimer
    4. D'ailleurs, Corto, je viens de cliquer (en écoutant France-Inter, pour le sourire de Patricia ♥ Martin) sur ton lien, et qu'y lis-je (en titre, cela a suffi pour m'inciter à ne pas aller au delà ni lire : le TOURNIS, ch'te dis !) -Qu'y lis-je, donc ? Ceci :

      Demande de prise en charge des algériens décédés à l’étranger

      Alors pour ce qui est des mauvaises radios, tu peux parler avec tes lectures. Donc CA-MEM-BERT ! -)

      Sinon, j'écoute ce qui se dit sur le CSA qui demande à France-Télévision "plus de clarté dans la ligne éditoriale". Et bien je te le donne dans le mille : sur la RSC™, ça devient le monde des bisous par rapport à ce qui se faisait à l'époque du président Sarkozy. Les bras m'en sont (presque) tombés ; mais rassure-toi, Patricia ♥ Martin vient de rendre l'antenne, je vais donc tranquillement passer sur FIP -)

      Supprimer
    5. @Al West: Achtung, ce parti du vivrensemble veut juste faire pression sur l Algérie pour que celle-ci donne un coup de main financier pour le rapatriement des algériens morts a l etranger, y compris en France.

      Supprimer
  11. Pour se changer les idées et inverser la courbe du moral !... ;o)

    http://www.youtube.com/watch?v=H7rqvDU0HLA

    RépondreSupprimer
  12. Neuilly Auteuil Passy voila notre ghééééto

    RépondreSupprimer
  13. Je ne crois pas que le Parti d'en Rire suffise à contrer celui qui s'apprête à nous faire pleurer.
    Il n'est que temps de prendre le taureau par les cornes et de contrer sérieusement, sans quoi nous sommes perdus.
    Vous voyez ce qu'il nous reste à faire, je pense...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP