lundi 4 novembre 2013

Ecotaxe: Si scandale d'Etat il y a, va falloir mouiller Ayrault jusqu'au cou !


Lorsque ce qui nous sert de premier ministre à décider de suspendre l'application de l'écotaxe, j'ai aussitôt vu venir le truc; gros comme une barre HLM. Après une telle et énième reculade, il faudrait certainement que le gouvernement et ses amis trouvent un échappatoire et un bouc-émissaire. Il n'a pas fallu attendre longtemps: le responsable de tout ce bordel breton, c'est Ecomouv' et Sarkozy !.

Ecomouv', c'est la société à capitaux majoritairement italiens qui est chargé de percevoir pour le compte de l'Etat cette taxe. Elle est aussi chargée de toute la logistique de perception: mise en place des portiques, etc... (voir les détails ici). Un marché juteux tant pour l'Etat que pour Ecomouv' qui  est définitivement bouclé en mai 2012 juste avant la prise de pouvoir de la gauche.

Suspendant l'application de la taxe pour les raisons que l'on sait, des voix s'élèvent donc à gauche pour dénoncer ce contrat qui risque de coûter une fortune à l'Etat (et donc à vous) s'il n'est pas appliqué dès le 1er janvier 2014. Les gauchistes, on le sait bien , n'aiment pas que notre argent soit ainsi gaspillé qui plus est par une société privée dont on sait, toujours quand on est gauchiste, qu'elle va se faire son beurre grâce à un contrat qui " pue l'embrouille " et d'évidents conflits d'intérêts. Vous verrez que bientôt, on nous parlera même de corruption. Enfin, de toute façon, tout ça c'est la faute à la droite, Belkacem, hier sur BFM, a lancé l'offensive: le coupable , c'est l ancienne équipe, Borloo, Pécresse, NKM et donc Sarkozy. ( l'agenda politique des personnes citées tombe pile poil pour qu'il soit tentant de les charger). Les bétassous socialistes habituels demandent donc qu'une enquête parlementaire voire judiciaire soit diligentée...

Et bien, c'est là que moi, je ne suis pas d'accord !

Certes la loi a été créée sous Sarkozy, oui, le contrat en question a été passé par l'Etat sous Sarkozy, mais,... mais faudrait pas non plus nous prendre pour des quiches et passer sous silence certains faits.

Le premier, c'est que de cette écotaxe, tout le monde en voulait et que personne que ce soit à l'UMP ou au PS ne s'y est opposé, y compris fin 2010 lorsque les modalités d'applications de celle-ci seront arrêtées (et donc connues de tous) Seuls les écolocons l'avaient rejeté la jugeant pas assez contraignante. Seul le député UMP Marc Le Fur avait en 2010 estimé que cette taxe serait bien compliquée à appliquer. A part cela, c'est amen !

Le deuxième, c'est que lorsque Ayrault arrive, il reprend immédiatement le projet, en renégocie les bases pour simplifier l'application de la taxe et surtout obtenir un tarif fixe et forfaitaire par région. Le truc est enfin bouclé. On le voit, le gouvernement non seulement était parfaitement au courant du dit-contrat, il s'est même permis d'en renégocier les termes et d'en repousser l'application à 2014. In fine, la nouvelle loi est votée par le Sénat en Février 2013 et définitivement adoptée, à l'unanimité, par l'Assemblée Nationale en avril dernier.

On le voit,  Ayrault et son équipe ont non seulement repris le projet de loi dès leur arrivée, l'ont modifié et fait adopter a l'unanimité par la représentation nationale.

Alors, accuser aujourd'hui la droite et l'ancienne équipe de malversations, de conflits d’intérêts, de magouilles et d'y voir un scandale d'Etat, c'est un peu fort de café, une belle tentative de diversion mais plus encore d'une malhonnêteté intellectuelle flagrante.

Et si scandale d'Etat, il devait y avoir, les faits prouvent que Ayrault et son équipe y sont aussi, forcément pour quelque chose. Ne serait-ce que pour ne pas l'avoir dénoncé plus tôt.

Folie passagère 1978
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Ce soir j'ai l'impression, en lisant ton billet , que tu ne te rappelles plus que nous sommes en "Socialie Hollandaise" et que ce gvt à toujours raison même si c'est le contraire de ce qui est dit , la Bécasse mettra de l'huile sur le feu pour embrasé la contestation et mieux pointer du doigt ce qu'ils veulent nous faire croire . Elle a déjà annoncé que les bornes seront reconstruites , encore un contradiction , ce n'est plus le gvt d'avant mais celui-ci qui met en oeuvre cette pompe à fric .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: comment oublier que nous sommes en Socialie ? Impossible ! et je suis bien daccord, c'est bien ce j essaie de montrer dans ce billet: ceux qui ont mis en oeuvre et la taxe et le contrat avec Ecomouv, c'est bien Ayrault et sa clique, en toute connaissance de cause . Alors si scandale d'Etat...

      Supprimer
  2. "Si scandale d'état il y a..."

    Non. Pas de si. IL Y A scandale d'état. Créer une société spécialement pour remporter l'appel d'offres (surtout quand des conseillers de ministres ont partie prenante dans le montage) qui consiste à percevoir l'impôt à la place de l'Etat tout en s'en mettant 20% dans la poche au passage, c'est un scandale. Lirer: http://h16free.com/2013/10/31/26987-lecotaxe-un-capitalisme-de-connivence-peu-discret
    Et oui, gauche et droite confondus, ils sont tous responsables et coupables: les Borloo, NKM, Fillon, Sarkozy comme Ayrault et Hollande et tous les députés qui ont voté pour ça, main dans la main. L'UMPS dans toute sa splendeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: je lis tous les billets de H16, sans exception, et celui que tu donnes en lien aussi. Et a aucun moment dans son billet je ne vois une quelconque démonstration de corruption. idem pour lé député ecolo qui a eu ses 5 minutes de gloire aujourd'hui en disant " corruption, corruption pas avérée mais corruption"

      Dans l' esprit le contrat avec Ecomouv est sans doute contestable: utiliser une boite privée pour percevoir l impot moyennant confortable rétribution, fallait oser . Mais ça a été fait et aujourd'hui rien ne prouve une quelconque corruption. Par contre si on a une certitude, c'est que Ayrault et donc hollande et donc la gauche non seulement était parfaitement au courant mais qu ils ont validé le dit contrat ne serait-ce qu en le renégociant.

      Supprimer
    2. Corto, ne faites pas le naif s'il vous plait.

      La boite a été créée par des conseillers des ministres en charge de cette taxe... Si c'est pas de la corruption, c'est du conflit d’intérêt au plus haut point !

      Ayrault et Hollande sont des baltringues irresponsables mais l’ancienne équipe de Sarkozy est pourrie jusqu'à la moelle.

      Supprimer
    3. @Skandal: "La boite a été créée par des conseillers des ministres en charge de cette taxe" tu peux m en dire plus ? Merci

      Supprimer
  3. Moi ce soir, j'ai l'impression que nos anémiés de droate sont frappés d'amnésie, tant la riposte aux insinuation d'Ayrault et de la Belkacem, se fait attendre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille BD: là au moins, sommes nous d accord ! j'aurai été de droite aujourd'hui, je portai plainte contre l espèce de demeuré de député ecolo qui a accusé l'ancien pouvoir de corruption ! et j aurai mis le nez d Ayrault dans son pipi ainsi qu a tous les sénateurs et députés de gauche qui ont voté le machin

      Supprimer
    2. Vous avez bien raison Corto. C'est la preuve que la droite française est d'une nullité pathétique. Il y a tellement de points sur lesquels ils pourraient attaquer le gouvernement...

      Supprimer
    3. @Skandal: Là, au moins sommes nous parfaitement d accord, la nullité de la droite est un modèle du genre en ce moment

      Supprimer
  4. Si le contrat avec Ecomouv' était aussi scandaleux, on se demande bien pourquoi Normal et son premier sinistre l'ont mis en application après quelques aménagements, sans jamais le remettre en question ni le dénoncer. Ne l'auraient-ils pas lu ?

    Non seulement, ils n'ont pas remis ce contrat en cause mais ils se sont empressés de donner le feu vert à l'installation des fameux portiques qui subissent, alors même qu'ils n'ont jamais servi, le sort que l'on sait. Quelle mauvais foi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: mauvaise foi caractérisée !

      Supprimer
    2. Mauvaise foi et incompétence.

      Un gouvernement "normal" ne laissera jamais une société privée collecter l'impôt. La France socialiste (et donc la France UMP et PS) est une république bananière.

      Supprimer
    3. @Skandal: Moi, je veux bien et trouve aussi aberrant qu une boite privée, moyennant rétribution, soit chargée de percevoir l impôt augmentant d'autant celui-ci , je voudrais juste qu on m'explique pourquoi on n a pas été foutu de faire autrement et pourquoi personne, ni a droite ni a gauche , n'a dénoncé plus tot le truc.

      Supprimer
  5. Le hollandouile et ses inutiles font du Mitterrand 30 années plus tard, c'est tout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: Mitterrand et les 40 voleurs ...

      Supprimer
  6. Oui, en effet, c'est comme dit grandpas. L'ennui c'est qu'aujourd'hui les media sont totalement inféodés alors on va continuer à dire que c'est la faute à Sarko...mais ça n'enlèvera rien au fait que le bon populo vomit Hollande et dégobille Ayrault,
    sur cet aspect des choses, la cause est entendue.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: comme tu dis: Pas un journal pour souligner le fait qu a aucun moment en 18 mois Ayrault et sa clique n ont émis la moindre réserve sur ce contrat ! CQFD

      Supprimer
  7. Faudrait pas oublier tout de même que cet énorme fiasco est l'oeuvre commune de l'ump et du ps. Sarkozy réélu ça aurait été exactement le même bordel pour la mise en oeuvre. C'est de bonne guerre de la part du gouvernement de mettre ça sur le dos de l'ump.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Buck Dany: que ce soit de bonne guerre, c'est possible, oui, mais de là à occulter, avec l aide des médias, le fait qu ils n ignoraient rien de ce contrat, faut pas prendre les gens pour des cons.

      Supprimer
  8. J'avais oublié que EELV avait voté contre car pas assez réglementé , donc ils étaientpour cqfd

    RépondreSupprimer
  9. L'écotaxe et l'incendie des bornes et portiques induisent une perception négative dans l'Opinion. Une saine politique de caniveau oblige à amalgamer son adversaire à cette chaude ambiance. Le team "Com" en cour sait faire ça, à défaut d'être compétent sur le reste et en dépit du charisme ruiné du petit gros et de son adjudant-major de Nantes.
    NKM assaille-t-elle l'icône de la gauche parisienne qu'elle devient écotaxiste.
    Borloo veut-il ferrailler contre les nuls sans rompre avec l'UMP qu'il devient écotaxiste.
    Et tous à l'avenant.
    Sauf que les écolos veillent et que la transition énergétique est pertinente même si l'écotaxe rappelle l'octroi honni de la Ferme générale. Encore un coin dans la cohérence parlementaire du pouvoir.
    Bordel à tous les étages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cataoneo: chaude ambiance oui... billet suivant :) Pour sur que c'est bordel à tous les étages en ce moment. Jsqu à quand ?

      Supprimer
  10. Bien sûr, tout le monde ou presque a voté l'écotaxe qui n'est pas fondamentalement une mauvaise chose. Ce qui est éminemment critiquable c'est son mode de perception et le coût de cette perception. Que la gauche l'ait reprise à son compte n'exonère pas la droite de la connerie de départ. Il serait plus logique et honnête de reconnaître qu'UMP et PS sont également coupables et que la faute de l'un n'absout pas la faute de l'autre (et réciproquement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ils sont effectivement co-responsables, UMP et PS sur ce sujet, c'est indubitable et c'est bien ce que je dis ds ce billet. Mais à lire certains, ça n a pas l air évident, le fautif est unique, c'est Sarko !

      Supprimer
    2. Personnellement, je ne comprends pas bien les gens qui disent que l'écotaxe est plutôt une bonne chose.
      Ça renchérit les produits transportés sur longue distance, donc le consommateur paiera; ça fait acheter les produits locaux, certes, mais plus chers que que les lointains avant écotaxe. Ne faut-il pas mieux rendre moins chers les produits locaux?
      Deuxièmement, on dit que l'écotaxe marche très bien en Allemagne (3,4 Mds € par an); Ok, mais adoptons d'abord les charges sociales, l'impot sur les Sociétés, le taux de prélèvement obligatoires , le % de fonctionnaires des Allemands, et je veux bien qu'on en reparle.
      Penthièvre

      Supprimer
    3. @Penthièvre: Bonne ou mauvaise chose, n oublions pas que cette taxe si nous ne l appliquons pas, l 'Europe nous y obligera.

      Supprimer
  11. nous voilà donc revenus au temps des fermiers généraux ! quelle avancée !
    ils sont tous mouillés dans cette affaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: tous ! c'est bien pour cela que quand j entends la gauche s en offusquer, je me marre, quelle meilleure preuve de leur hypocrisie ! Idem quand c'est un abruti même pas utile comme JF Copé qui trouve cela " aberrant "

      Supprimer
  12. Je suis une privée et fière de l'être (je trouve même que je vaux mieux que Cécile Duflot qui se prend pour l'Etat), et très très sensible à l'imbécile stigmatisation du privé par des auto-proclamés d'une soi-disant vertu publique.
    Or il me semble que les politiques qui mettent Ecomouv en avant pour taper dessus ne le font que pour détourner l'attention, comme toujours, de leurs propres turpitudes : le partenariat public-privé existe, et ce gouvernement voudrait nous faire croire qu'il n'en profite pas ?
    Mais qui a commandé un aéroport à Vinci ? qui subventionne Vinci pour construire et exploiter Notre-Dame des Landes ?
    Qui passe des accords avec les collèges qui perçoivent une taxe d'apprentissage et la reversent ensuite au Trésor ? Et la T.V.A n'est pas une taxe perçue par des travailleurs tout ce qu'il y a de plus privés, et qui la reversent ensuite à l'état ?
    etc..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Genevieve Boyer ! fort bien dit, tout cette polémique ecomouv est sacrément teinté d hypocrisie de toutes parts...sans m enlever de la tête que nous approchons des municipales et que ce genre de polémiques va aller crescendo. Tiens, qui est candidate a Paris ? NKM. Et qui avait en charge l'ecologie sous Sarko ? NKM !

      Supprimer
  13. S'il existait une seule raison de justifier l'écotaxe, ce serait que les camions dégradent beaucoup la chaussée et que, SI les travaux de réfection étaient faits (*), ils seraient financés, abusivement, par l'ensemble des con-tribuables en lieu et place des responsables.

    Mais, quel que soit le problème considéré, il faut toujours remonter aux origines. Soit :
    1. Si la Bretagne bénéficie d'un important réseau quasi autoroutier (mais sans aires de repos, même non-aménagées ; ce qui contribue à créer du danger), ce n'est pas, comme je l'ai lu ici ou là, en raison d'un accord ressemblant au Concordat de l'Alsace-Lorraine, mais au contraire en vertu du contrat de concession par l’État au privé de la gestion du réseau autoroutier. Ce contrat prévoit : d'une part, la gratuité autour des grandes villes ; d'autre part, la gratuité sur les autoroutes remplaçant la Route Nationale, quand il n'a pas été possible de construire ladite autoroute sur un autre site. La Bretagne relève, en quasi-totalité, de ce dernier cas de figure.
    2. Le contrat de concession était prévu pour 20 ans, à la suite de quoi les bénéfices devaient revenir à l’État. Ce qui lui aurait largement permis de financer convenablement la réfection de l'ensemble du réseau routier. Je vous épargne la litanie des arguties et du lobbying face auquel l’État s'est, une fois de plus incliné. Il y a maintes décennies !... De tout temps, il a été plus facile de pressurer le pauvre clampin con-tribuable de service...

    (*) Même si l’État trait la vache à lait jusqu'à complet assèchement, qu'il veut faire croire que la vitesse des "vilains-méchants" conducteurs est la seule responsable des accidents, la RÉALITÉ est que la première cause d'accident est le défaut d'entretien du réseau routier et, à plus forte raison, la non-réfection des routes anciennes. La priorité étant donné à toujours plus d’achat de radars toujours plus rentables, il est évident qu'il ne reste plus d'argent pour la tâche régalienne et, théoriquement, prioritaire de ceux qui nous servent de nos gouvernants. Dont les seuls talents sont le mensonge et la gabegie


    Côté rationalisation, économie et écologie, plusieurs solutions avaient été envisagées. Pour ma part, il y en a deux que je trouvais d'autant plus intéressantes qu'on pouvait les cumuler :
    1. Le ferroutage : transport longue distance par rail + acheminement local par camions. Séduisant ? Oui. Mais violente opposition des routiers + abandon des lignes SNCF (frêt + passagers non rentable =>où est passé le service public !)
    Donc, projet touché-coulé. Vite fait, mal fait.
    2. Transport par voie fluviale : long, mais peu coûteux et très écologique. Le projet Rhin-Main-Rhône, étudié et quasi-réalisé a subi, dans la dernière ligne, un brutal (et très coûteux) arrêt. Par qui ? Je vous le donne en mille ! Par les écolo-cons !

    Alors, maintenant, STOP !
    Il y en a MARRE, MARRE et MARRE de payer à cause d'abrutis qui ne pensent qu'à s'enrichir à nos dépens ; et sans avoir la moindre idée de ce qu'il devraient faire pour le pays qui les payent si grassement pour uniquement parader.
    DEHORS tous ces profiteurs incompétents !

    Ouf ! Ça fait du bien !!! Sauf au clavier... ;-)

    RépondreSupprimer
  14. umps comme d'hab depuis 40 ans

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen