jeudi 14 novembre 2013

Mariage homo: François Rebsamen favorable à la clause de conscience pour les maires


Savez-vous qui est François Rebsamen ? Lisez donc sa fiche wikipédia dont vous pourrez ne retenir que quelques points (et d'autres petites choses qui n'y sont pas): Franc-maçon, juif mais amateur de barbecues halal, cumulard, maire de Dijon, homme de réseaux parfois pourris, favorable à la dépénalisation du cannabis, président du groupe socialiste au Sénat, ancien numéro 2 du Parti Socialiste du temps où qui vous savez en était le numéro 1, soutien inconditionnel de Ségolène Royal en 2007, vieux-vieux copain de Hollande qu'il soutiendra sans faille en 2012. Il se voyait ministre de l'Intérieur, on lui préféra Valls.

Lors des "débats" sur le mariage zinzin, il ne s'illustra pas spécialement mais défendit le projet de loi comme la quasi totalité des parlementaires socialistes. En tant que maire d'une grande ville, il était présent lors du fameux congrès de l'Association des Maires de France durant lequel hollande ouvrit une brèche dans la loi Taubira (pour mieux la refermer dès le lendemain) en évoquant la fameuse clause de conscience des élus qui ne souhaiteraient pas pour des questions de foi ou de croyances célébrer de mariage homosexuel. On n'entendit pas Rebsamen sur le sujet.

Alors, c'est avec un certain étonnement que j'ai découvert que François Rebsamen était favorable à cette clause de conscience estimant même, sur BFM aujourd'hui, qu'on aurait du laisser un espace de liberté aux élus et que " la clause de conscience aurait pu être votée par les parlementaires ". Il déclare aussi: "On respecte les lois quand elles sont votées, ce sont des lois qui sont les lois de la République, ce sont les lois de tous. Même si on ne les aime pas, on les applique. On pouvait à la rigueur comprendre la difficulté pour certains, en raison de leur foi, de leurs croyances, sur le mariage pour tous, on pouvait aller jusque là, jusqu'à une clause de conscience."

Et à Ruth Elkrief qui lui rétorque que cette clause de conscience a été rejetée, Rebsamen de répliquer: "Certains l'avaient évoquée. On pouvait comprendre que certains fassent appel à cela sur un sujet de cette importance."

Voilà donc un parlementaire socialiste de premier plan qui, après avoir gardé le silence depuis bientôt un an, reconnait seulement maintenant que la clause de conscience se justifiait. Pourquoi n'en a-t-il pas parlé plus tôt ? Pourquoi a-t-il voté une loi dont il reconnait aujourd'hui - Je ne crois pas aux révélations subites - qu'elle méritait d'être amendée de la fameuse clause ?

Pourquoi ce silence puis cette déclaration? Vous me direz, discipline de groupe, ne pas contrarier la reculade présidentielle sur le sujet, aller dans le sens du vent, être socialiste et progressiste... Oui, j'entends bien, je rajouterai manque de courage, girouette et sans aucun doute, maintenant, les élections municipales en ligne de mire. Ville traditionnellement conservatrice, gagner à Dijon n'a jamais été une sinécure pour Rebsamen alors de voir dans cette déclaration une tentative de se refaire la cerise vis à vis de l'électorat local, il n'y a qu'un pas que je franchis allègrement. Qui plus est si l'on se souvient que compte tenu du non-cumul des mandats, Rebsamen a déclaré que entre le Sénat et Dijon, il choisirait "sa ville ".

Pourquoi j'attire votre attention là-dessus ? Parce que, compte tenu d'un contexte très difficile pour les élus socialistes, les angoisses de non-réélection commencent à se manifester: Alors, prêtez attention, soigneusement, à tout ce qui va se dire et vous verrez qu'élections municipales obligeant, on va en découvrir des vertes et des pas mures et que les élus de gauche seront légion à se démarquer de la ligne officielle sur bien des sujets. On peut prédire sans crainte que nombreux seront les socialistes qui feront campagne sans oser se réclamer d'un changement qui n'en finit plus de se faire attendre.

Vous me direz, c'est le jeu à chaque élection. Oui, possible, je vous répondrai: Les Municipales, chez les socialistes, ça va être un festival de révélations et de reniements de première bourre: Contorsionnistes et funambules à l'affiche ! On parie ?

Folie passagère 1997.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

22 commentaires:

  1. Entre celui qui se casse de son parti et celui qui tire sur son patron, je ne sais lequel choisir.
    Pas évident de faire un choix. Il est un peu comme Cambadélis, ce sont les bellâtres du parti.
    En revanche, je trouve que Rebsamen ne fait pas trop ambassadeur de la moutarde. Je l'aurais plus vu dans la Béarnaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Rebsamen est un peu comme Cambadelis, il n a pas eu le poste qu il pensait avoir avoir l election de hollande: a Camba, le PS et à Rebsamen, l'Intérieur.

      Supprimer
  2. Je crois aussi que leur trouille de ne pas être réélu va nous offrir de savoureux moments d'acrobatie...
    Petite question, croit-il vraiment que tous ceux qui étaient contre le mariage gay, l'étaient par rapport à des croyances ?
    Je suis la preuve du contraire et vous aussi me semble-t-il...cette façon de ne voir qu'un argumentaire m'agace sérieusement...mais...on me souffle que c'est plus porteur de parler de "cathos intégristes" que de psy, de pédiatres, de philosophes, de juristes ETC...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Mais tous les opposants au mariage zinzin n'étaient-ils pas d'affreux cathofachohomophobes ? Donc toujours le même argument, ou peu s en faut. Le reste comme tu dis, n a que peu d'importance, n'est pas vendeur et difficilement critiquable.
      Et oui, je ne suis pas devin, mais je crois qu on va en voir de belles avec ces municipales; Au Grand Journal, ils ont un peu traité du meme sujet et on y voyait le socialo Kalfon qui avait du mal a dire qu il était au PS

      Supprimer
  3. Sincèrement je ne crois pas que le PS se prendra une veste aux municipales. Ils perdront des villes, c'est sûr, principalement celles acquises il y a peu dans des terroirs qui ne sont pas traditionnellement de gauche. Mais un raz-de-marée UMP et/ou bleu Marine, je n'y crois pas un instant. Le socialisme local est généralement bien implanté, soutenu par un complexe réseau associatif.

    En revanche, la veste pourrait bien arriver aux européennes. Ce sont des élections sans véritable importance pour l'électeur moyen, principalement parce que la méconnaissance des rouages européens est énorme. Et puis ça concerne des machins qui se passent loin, quant aux groupes parlementaires représentés là-bas, ils ne parlent pas aux gens (le PPE, CRE, etc., honnêtement, ça parle à qui ici ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais naturellement envie de méfier d'un endroit qui se veut être la tour de Babel.
      Allez savoir pourquoi..

      Supprimer
    2. @Koltchack: Et bien moi je te fiche mon billet, sauf miracle - y compris les miracles arrangés -,qu'ils vont se prendre une grosse claque aux municipales, claque qui profitera à la droite classique + Fn mais qu ils prendront Marseille, ce qui sauvera la mise.
      Par contre pour es municipales, entièrement d accord avec toi.

      Supprimer
  4. Et NKM, mon cher Corto ? Vous croyez qu'elle s'est assez appliquée "la clause de conscience" pour gagner Paris ?
    Parce que" la clause de conscience", si j'ai bien compris, ça peut marcher dans les deux sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: entièrement d accord, NKM s'est fourvoyée sur ce coup ;là.

      Supprimer
    2. @Marianne: je rajouterai tout de même, à la décharge de NKM, qu'elle a affiché la couleur tout de suite, dès qu'elle s'est présentée. A la différence de rebsamen qui, un beau jour, ayant vu la vierge peut-être, se déclare maintenat favorable a cette clause de conscience

      Supprimer
  5. Avis ! Tiens, tiens...

    https://pbs.twimg.com/media/BZD7lbZCAAA4KwL.jpg:large

    RépondreSupprimer
  6. Toutes ces fausses bonnes idées que le P-S et ses petits copains veulent à tout prix faire appliquer quelles qu'en soient les conséquences où sont elles concoctées ? Dans quels laboratoires d'idées ? Ce sont des lieux dangereux Parce que bonjour les dégâts ! tout le monde fait les frais des élucubrations de nos apprentis sorciers genre Peillon et autres . Avec le pouvoir c'est l'épreuve de la réalité pour nos géniaux théoriciens et la réalité ça résiste ... Monsieur Rebsamen a raison de s'inquiéter parce que les français même si on les prive ,pour leur bien ,évidemment , de la liberté de conscience ont gardé un peu de jugeotte et un minimum de jugeotte suffit pour savoir que l'incohérence est aux manettes ... si Peillon se prépare pour les européennes c'est peut etre aussi pour penser à sa reconversion .... Au fait pourquoi Hollande est il allé à Monaco ? Quand va t-il à Rome rencontrer le Pape François après avoir rencontré le prince Albert ? Je trouve que ça serait pas mal pour faire rentrer au bercail du vote P-S les cathos fachos en délicatesse avec ce pouvoir pas très catholique . Sur le plateau de LCP Madame Georges Pau-Langevin essaie de vendre sa réforme des rythmes scolaires Une journaliste du Monde soutient la réforme et avec les détracteurs ça chauffe...le grand problème c'est que ceux qui préparent de telles réformes ne sont plus au contact de la réalité depuis longtemps ...et qui trinque ? Marguerite

    RépondreSupprimer
  7. @Marguerite: Dans quels laboratoires d'idées: il y en a au moins trois qui sont connus, la Franc-maçonnerie, l'ENA et Terra Nova.Ces trois là n'ayant guere de sympathie pour le catholicisme.
    Hollande n a toujours pas été se faire "introniser" Chanoine de Latran, alors aller à Rome, il faudrait qu il y soit obligé par des évènements mais volontairement, non, je ne crois pas qu il ira. Il ne cache pas son anticléricalime.

    Qui trinque ? et bien disons les 75% de français a voir une opinion négative de Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les laboratoires d'idées ne pas oublier le " club des anti-sarkozystes primaires et secondaires ". Défaire pour défaire parce que ça vient de l'ère Sarkozy sans aucune évaluation préalable . Je me disais que les médias nous lachaient un peu les baskets avec les affaires liées à Sarko et que la cellule de l'Elysée avait du se mettre au repos , que nenni sur internet je vois ce matin que le journal Le Monde nous ressort autre chose.... ça occupe l'attention ou ça la distrait d'autre chose ... J'attends de voir Hollande Chanoine de Latran . Je crois que le costume irait à son genre de beauté et les secours divins ça peut aider quand on est dans le trou ..! bonne journée à vous ! Marguerite

      Supprimer
  8. Comme quoi, tous les socialistes ne sont pas soudés à une idéologie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mezh: allons, allons, pourquoi ne l a -t-il pas dit plus tôt ?

      Supprimer
  9. N'oublions pas dans le CV de Rebsamen ses responsabilités chez Dexia

    http://leparisienliberal.blogspot.fr/2011/02/banques-la-seine-saint-denis-donne-un.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Parisien Libéral: oui, je savais pour ette histoire Dexia et avait même penser à le mettre en lien mais y en avait djà beaucoup :)

      Supprimer
  10. Sur Wikipédia il est indiqué que Rebsamen est le 1er maire de gauche élu à Dijon, ville de tradition conservatrice, depuis 1935. Lors des municipales 2001, Rebsamen soulignait la part du vote populaire et prônait de ce fait, une grande attention du PS à cet électorat. Faut-il en déduire que depuis 2001, la tradition conservatrice est en voie d’affaiblissement ?
    Rebsamen tente d’appliquer un baume calmant, sur le cœur des dijonnais anti mariage pour tous, supputant que cela lui apportera le pardon de quelques voix du côté des électeurs conservateurs de sa ville.
    Si j’étais dijonnaise, ça ne le ferait pas, bien au contraire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille BD: rebsamen voit surtout que ça chauffe pour sa réélection comme la plupart des maires PS de cette région. J en veux pour preuve que Ayrault et Peillon devaient faire une tournée dans le Dijonnais pour vanter la réforme des rythmes scolaires, une seule ville ( sur quinze) a accepté de les recevoir: Cluny !

      Supprimer
    2. Faut dire que cette réforme là, ne vaut vraiment pas un clou et qu'elle est loin d'être prioritaire pour nous faire grimper dans le classement PISA

      Supprimer
  11. Yes! Finally something about books.

    Feel free to surf to my page ... CarleeSVanmeter

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen