samedi 16 novembre 2013

Harlem Désir, ce mec est génial !


Je rentre d'un déjeuner entre blogueurs nauséabeaux. Le genre de personnes, si on écoute les gauchistes, qui ont tout faux sur tout, qui ne comprennent rien à rien, qui pensent mal, qui font des billets tout rances, forcément racistes et toussa; bref, la lie des blogueurs. Que nenni, ce fut un vrai régal.

Il y avait  Le Plouc, Bagatelles et Massacres, Sécession Intérieure, Mat, Koltchack et La Plume à Gratter. La Mouette, hélas, n'a pu venir. On s'en fout, y avait Boutfil pour représenter le sexe faible.

Mais un régal ne venant jamais seul, je suis rentré et j'ai entendu Harlem Désir causer dans le poste. C'était aussi beau que con; jugez en vous-même:

" Le temps n'est plus à l'autoflagellation, il faut passer à la contre-offensive " !

Parce que c'est tout de même curieux que le chef du parti au pouvoir, pouvoir qui a absolument tous les pouvoirs, en vienne à demander de passer à la contre-offensive. Alors de deux choses l'une, soit il ne sait pas qu'il a, lui et ses potes, tous les pouvoirs, et dans ce cas-là, il faut se poser quelques questions sur l’état mental du bonhomme; soit, il réalise, d'un coup, que non seulement, ils s'entre-déchirent et s'autoflagellent - ce qui n'est pas bon pour la santé et est assimilable à du masochisme - mais qu'en plus, malgré le fait qu'ils détiennent tous les pouvoirs, cela ne leur suffit plus... pour se maintenir au pouvoir, ils sont attaqués de toutes parts. Et reconnaître être attaqué de toutes parts quand on a tous les pouvoirs, n'est-ce pas reconnaître aussi que l'on est incapable d'utiliser tous les pouvoirs ?

Prenez sa maxime du jour dans tous les sens que vous voulez: elle signe les aveux flagrants d'incompétence et l'échec des pouvoirs en place.

Ce mec, Harlem, est génial, le garder à la tête du PS est un atout maître pour l'opposition; avec tant de bêtise, il élève, par effet de miroir, son alter ego du camp d'en face, Jean-François Copé, au rang de grand stratège et de génie politique. Ce qui vous en conviendrez relève de l'exploit.

En fait, vous voulez que je vous dise ? Quand j'entend Harlem, j'ai la banane !

Folie passagère 2000
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

23 commentaires:

  1. " La Mouette, hélas, n'a pu venir. On s'en fout,"

    Ah bin d'accord !

    Ceci est un exemple de manipulation d'un texte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais non on s'en fout pas ! je me sentais un peu seule sans toi ! faut les tenir les zigotos !!

      Supprimer
    2. @Boutfil et La mouette: Female solidarnosc ? Allez , vous savez bien qu on vous aime! bisous

      Supprimer
  2. Harlem, c'est le clown dont même les blogueurs de gouvernement les plus endurcis ont vaguement honte, c'est dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: en ont-ils honte ? Qu'ils le disent alors ! Je sais ça ne doit pas être facile. Mais toute thérapie ne doit-elle pas commencer par un mea culpa ?

      Supprimer
  3. Les Laurel & Hardy du PS , Flanby & Harlem , sont formidable et qu'ils nous font beaucoup rire ,on les garderait longtemps pour agrémenter les blogs mais hélas il va falloir s'en séparer .à coup de pied au ....................
    A propos , ont-ils un cerveau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à coups de pieds au cul et finir à la fourche, faut pas avoir peur de mots !

      Supprimer
    2. @claude Henri Et pour ce qui est de s en séparer, le plus tôt serait le mieux même s'ils nous font bien rire

      Supprimer
  4. Ce fut un déjeuner bien sympathique.

    Quant à Désir, il est égal à lui-même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mat: Bien rentré , donc . A la prochaine.
      Oui , Désir, c'est... comment dire, triste ou hilarant ?

      Supprimer
  5. J'adore ce contraste de ton entre Boutfil et Mat :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @La mouette: mat est aussi calme que Boutfil est pète-feu :)

      Supprimer
  6. Bonjour à toi, Corto (oui, il est tôt), j'ai pensé à toi justement, quand j'ai entendu son "auto-flagellation". N'avait-il pas lui-même pris le contre-pied de Culbuto sur l'affaire Leonarda ?

    RépondreSupprimer
  7. A propos -pas de Jean-Philippe Désir-, petit jeu du dimanche (tadammm) :
    Quelle connerie va-t-il faire, not'Président normal, au cours de ses pérégrinations ? J'attends avec une impatience quasi-gourmande sa future boulette ; j'en salive déjà -)

    RépondreSupprimer
  8. @Al West: et bien en attendant qu il fasse encore une connerie, tiens, celle-là est pas mal et est passée presque inaperçue:

    http://lelab.europe1.fr/t/quand-francois-hollande-demande-a-albert-ii-de-monaco-si-une-voiture-s-appelle-volage-parce-qu-il-la-conduit-11893

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a vraiment l'esprit mal placé -mais en a-t-il un, finalement ?

      Supprimer
  9. Journée de merde, hier, simple, si un jour des gentils contrevenants vous empruntent des objets, vous devez déposer plainte par internet et ensuite un policier vous appelle pour que vous veniez signer votre plainte, de pire en pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: allons bon, tu as été dépouillé ?

      Supprimer
  10. Quand on pense que ce mec s'appelle "Désir"...mais attention aux bananes, tout de même, c'est risqué, glissant.
    Heureusement que le petit Harlem est bête comme ses pieds, ça nous évite de le dire malin comme un singe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: je serai prêt à tout pardonner à Harlem Désir si un jour, sans nous faire rire, il nous expliquait pourquoi il a abandonné Jean-Philippe pour Harlem.

      Tu auras noté que pas encore démissionné de son poste de 1er du PS, il a déjà été recasé en tete de liste pour les européennes en ile de France

      Supprimer
  11. Ça y est ! Je suis de retour dans mon cantonnement. Dur, dur… Raclette et Bougogne blanc hier soir après notre bouffe de midi et ma descente de Côte du Rhône rouge en si aimable compagnie ! Fallait rentrer et c’était la faute à Voltaire plus qu’à Rousseau (çà c’est pour la Plume…) Que Carine se rassure (Boutfil avait pris la précaution de venir avec son mec) Un grand merci à tous et en particulier au "couple" Corto-Boutfil pour l’organisation. La pénombre sous plafond bas est propice aux conspirateurs pas bas de plafond. Quant à Haley M’avnir, j’ai rien à ajouter (de minimis…)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Plouc: si tu es arrivé à bon "porc" c'est que tu n a pas lu mon billet suivant mais bien content de t'avoir revu.
      Organiser n'est rien si les convives sont là !
      a la revoyure, j espère bien.
      amicalement

      Supprimer
  12. Bravo Corto pour cette brillante démonstration de rhétorique ! :o)

    A part ça, c'est pas très sympa de nous faire saliver autant ; tout seuls dans notre coin... ;o)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP