lundi 4 novembre 2013

Areuh, areuh, où est-ce qu'on a mis mes c....... ?


J'avoue que parfois j'ai du mal à suivre; j'ai du mal à nous suivre, nous les humains, devrais-je dire... Faut-il en rire, rester sérieux ou bien rejoindre le mouvement et se mettre à marcher sur la tête ?  Je vous livre le colis tel quel: 

" L'Allemagne va devenir vendredi le premier pays européen à autoriser les bébés nés sans être clairement identifiés comme garçon ou fille à être enregistrés sans indication de sexe. Cette mesure est destinée à diminuer la pression qui pèse sur les parents, poussés à décider d'opérations chirurgicales controversées. 

Fini le "M" pour masculin ou le "F" pour féminin dans la case réservée au sexe sur les passeports et autres documents officiels allemands. Ils pourront bientôt être remplacés par un "X". L'Allemagne va autoriser les bébés nés sans être clairement identifiés comme garçon ou fille à être enregistrés sans indication de sexe. Une première en Europe. Les parents vont ainsi être autorisés à laisser vierge la case afférente sur les certificats de naissance, créant ainsi une catégorie indéterminée dans les registres d'état-civil. C'est la première fois que la loi reconnaît qu'il existe des êtres humains qui ne sont ni homme, ni femme, ou sont les deux - des gens qui ne rentrent pas dans les catégorisations légales traditionnelles", a expliqué Konstanze Plett, professeur de droit à l'Université de Brême, dans le nord-ouest. Objectif de cette mesure : atténuer la pression qui pèse sur les parents, poussés à décider en urgence d'opérations chirurgicales controversées, pour attribuer un sexe à un nouveau-né... (...) " 

Tout cela était bien bel et bon mais...

" Du côté des associations, la préoccupation est surtout de savoir quelle peut être la vie des enfants au sexe ainsi non-identifié à la naissance, dans un monde qui fonctionne en grande partie sur une logique binaire homme/femme. "A l'école, il y a des toilettes pour les garçons et des toilettes pour les filles. Où l'enfant intersexué va-t-il aller ?", s'interroge Silvan Agius, de l'organisation ILGA Europe qui milite en faveur de l'égalité des droits pour les homosexuels, lesbiennes, bisexuels, personnes trans- et intersexuelles. "


Folie passagère 1977.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Est-on déjà sûr qu'une créature "au sexe incertain" soit un être humain ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: Pour avoir connu un gamin comme ça, je dirais oui, indubitablement, c'est un être humain. Reste a savoir, si encore une fois, ici les allemands, ne font pas une connerie en faisant d'une exception, une règle.

      Supprimer
    2. Tu a bien défini le problème: faire de l'exception une règle ne résoudra rien.

      Supprimer
  2. ce sont les parents et non l'intéressé(e) qui décident de cette indétermination. Au nom de quoi ? Problème de vue 'auquel cas ils pourraient ce faire aider pat un mieux-voyant) ? Absurdes a priori ?
    L'enfant déclaré indéterminé pourra-t-il poursuivre ses parents pour suspicion abusive, quel que soit le genre (ou le sexe) pour lequel il opte finalement ?
    Ces questions me paraissent tellement absurdes que je ne comprends pas comment des gens sérieux peuvent le prendre en compte. pendant qu'on est parti à déconner, comme se le demande Michel, ne pourrait-on pas suspendre à une décision ultérieure l'appartenance d'un bébé au genre humain ? Qu'est-ce qui nous assure qu'ultérieurement il ne se considérera pas comme une machine à coudre, une brosse à dent ou une anacoluthe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques etienne; et pourquoi unE machine à coudre et pas un machin à coudre ? Tant qu on y est.
      Oui, absurde
      J imagine que le gamin(e) devenu(e) grand sera vachement fier lorsqu il exhibera son passeport "X"

      Supprimer
  3. C'est bien là le cœur du problème. Auquel personne n'a réfléchi.
    C'est aussi ça "l'égalité mordernœud", comme vous diriez : quelques-uns sont en difficulté => comment ça les aider ?
    Nôôôôôn !!!!!!!!!!!!!! On va TOUS les mettre en difficulté. Ainsi fonctionne la Socialie...
    Et que dire de la Hollandie, acharnée à détruire la France et sa civilisation !!!... :o(((

    Quant au cas présent, j'avoue ne pas comprendre comment un peuple aussi sérieux et raisonnable peut cautionner pareille absurdité.
    Il est vrai que personne ne peut être parfait. Autant ils sont performants sur les plans économique et pragmatique, autant pour ce qui concerne l'humain et le "sociétal" (néologisme que je déteste, mais qui "parle" à tout le monde), ils réagissent avec un temps de retard. Trop tard !
    Parmi 1 000 exemples possibles, ils nous envient beaucoup nos 36 000 communes "qui ont su garder leur identité" alors que, eux, se sont "laissés prendre par le miroir aux alouettes" et se sentent "noyés dans une grande masse ayant perdu tout caractère, toute histoire, toute spécificité". Ces propos, très souvent entendus dans la bouche d'Allemands de ma connaissance prouvent à quel point ils regrettent leur décision. Alors qu'il est trop tard pour faire marche arrière. Et que, comme d'habitude, nous nous apprêtons à copier les erreurs des autres (d'où qu'elles viennent !)
    * Les Communautés de Communes sont une catastrophe ruineuse qui ne profite que (ou, au moins, principalement) à la plus grosse des Communes, généralement initiatrice (et mégalomane). Et pour cause !...
    * A part les anges ;-), tout être vivant (humain ou non) est sexué. Pourquoi vouloir le nier à tout prix ? Et pourquoi tout faire pour créer, volontairement, des troubles psychiques importants, voire irrémédiables, chez nos enfants à venir ?

    Je n'ose imaginer que c'est pour améliorer le "formatage" de leur cerveau du mode libre au mode robotisé.
    AU SECOURS !!!
    Ceci expliquerait aussi la "normalisation" de France Télévisions ! (Cf un de vos billets précédents). Pour compenser le fait qu'un homme ou une femme adulte ne puisse être déclaré non sexué !...

    Une telle décision, prise par l'Allemagne m’atterre : peuple habituellement si sensé et réfléchi. Mais que vous arrive-t-il ?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Cette décision n'est pas si étonnante car nos voisins allemands ont souvent été en "pointe" sur les questions de société et sur la négation stupide des différences. Ce n'est qu un pas de plus.
      Mais quelle idée absurde ! qui ne concerne peut être que 500 personnes sur 70 millions d'habitants. Et encore une fois, modernoeud fait de l'exception la règle.
      Je plains ceux qui seront " grace" au choix de leur parents marqué d'un X.

      Supprimer
    2. "MordernŒud", Corto "mordernŒud"... ;o)

      Sérieux : moi aussi, je les plains de tout mon cœur. Et je suis très inquiète pour leur avenir. Personnel, mais aussi pour la (les) société(s).
      Quel lamentable héritage nous allons laisser à nous enfants ! Et aux leurs, et... etc.
      Encore pire que l'ardoise hallucinante de nos dettes !... :o(((

      Supprimer
  4. si il n'y a que ça, ils pisseront le long du mur entre les 2 portes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: tout dans la délicatesse, c'est donc bien toi ! :)

      Supprimer
  5. Pipeau politique.
    Le caryotipe du gamin c'est XX ou XY. De là aucune question a se poser. Tout le reste c'est de l'idéologie dissolutrice.
    A.g.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Ag: Dissolutrice, nous sommes d'accord à 100% !

      Supprimer
    2. j'ai connu un XY qui était une belle jeune fille.. hospitalisée car aménorrhée et pas de seins malgré ses 16 ans.
      et donc, c'était un " garçon" sur son cariotype.. ( maladie du testicule féminisant )
      ensuite je ne sais pas comment le " patron" a dit aux parents que leur fille était un garçon à la base ( sur le plan cellulaire ).
      il ne faut jurer de rien dans la vie

      Supprimer
    3. Cette belle jeune fille me rappelle un épisode du docteur House, tiens...

      Mais hormis ces cas limites, beaucoup pourraient être résolus par un simple test ADN (XX ou XY) afin d'"aider" le véritable sexe à se révéler. Cela aurait pu éviter de retirer sa médaille d'or à une championne de ski quand on s'est aperçue qu'elle était un homme...

      Supprimer
    4. oui, tout à fait.. à propos des championnes olympiques.. meme cas. J'étais étonnée d'ailleurs que devant leur morphologie masculine, personne n'ait pensé à faire un cariotype.

      sinon, je me demande à quels types d'hermaphrodismes s'appliqueraient ce texte.. se donne t on quelques années ou mois, pour voir ce que l'enfant va " devenir" ( ou choisir comme orientation sexuelle )
      sinon, je suis " globalement " d'accord que rester sous forme " indeterminée", peut poser probléme : l'on se crée en copiant ou par opposition à un sexe par ex. Ors si l'enfant n'est " rien", je me pose des questions sur son developpement futur.
      une maxime chinoise dit que pour exister quelque chose doit etre nommée et orientée ( dans le temps et l'espace )

      Supprimer
    5. @anne: si l'enfant n'est rien. Comment même peut-on prononcer un truc pareil ! Parce que c'est effectivement ce qu ils disent avec leur " indéterminé " nous sommes d accord, ces gens qui légalisent ce genre de truc sont de vrais malades !

      Supprimer
    6. les suédois ont crée un article pour les enfants indeterminés, ni elle, ni il... un quelque chose qui y ressemble mais n'est pas elle ou il ( quand je dis "indéterminé" je précise que ces enfants n"ont pas d'anomie sexuelle : ce sont les parents, plutot, qui ont envie de jouer à l'apprenti sorcier, ne se décidant pas à dire s'ils ont une fille ou un garcon, pour voir comment l'enfant va évoluer )

      Supprimer
  6. Cas lu il y a peu, en Allemagne je crois " un être humain né femme qui se considérait comme homme a fait changer son état civil et deux trois bricoles anatomiques. A 35 ans ( + ou -), désir d'avoir un enfant, ce qui fut fait avec l'aide de la médecine. Accouchement puis volonté de déclarer son enfant en tant que père". Autrement dit, un homme a accouché...quelqu'un s'est-il posé la question des éventuels problèmes qui en découleront pour l'enfant ?
    Je crois que que c'est à ce "genre" d'absurdité que l'on reconnait la décadence d'une civilisation...rien n'arrêtera donc ce "progressisme" forcené ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nan: T as vu où on en est, tu es obligé de mettre genre entre guillemets !. C'est dingue non.. Qu'est-ce qui pourrait bien arreter ce progressisme forcéné ? excellente question. Doit-on s'en remettre à Malraux qui prevoyait un 21eme qui serait spirituel ou qui ne serait pas ?

      Supprimer
  7. Les allemands ont jugé que l'indétermination était préférable à une erreur sur la détermination du sexe de l'enfant.
    Cette loi est une application de la théorie du genre - qui n'existe pas pour les défenseurs des "gender studies" - mais qui étrangement abouti à des décisions bien réelles: des parents peuvent éduquer un enfant sans sexe ou genre et l'enfant sera capable de choisir plus tard...

    Comment faire un choix sans repère fixe?

    Pour pondre une telle loi, il faut bien que des experts aient été sollicité? Il serait intéressant d'en savoir plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les quelques cas dont j'ai eu connaissance, on donne à l'enfant des hormones correspondant au "caryotype" déterminé pour qu'il termine sa croissance dans le sexe qu'il aurait du avoir. Si on attend qu'il soit assez grand pour choisir, ne sera-t-il pas trop tard?
      De plus, sur quels critères choisira-t-il? au risque de se tromper.
      J'espère que des scientifiques sérieux ont réfléchi avant de prendre cette décision et que ce n'est pas seulement une réponse à l'idéologie dominante actuelle.
      Pauvres enfants affichés clairement comme différents!

      Supprimer
    2. @Michelle et Lucie: tehniquement et biologiquement, je ne suis pas au fait, je me demande tout simplement il est bon que des parents, dès la naissance marque du sceau de la différence un gamin qui aura déjà bien du mal à se remettre justement de cette difference

      Supprimer
    3. @ Corto
      Il est clair qu'ils ne font qu'aggraver les difficultés de ses pauvres enfants.

      Coïncidence ou pas ? Contrairement au Français, le genre "neutre" (das, es) existe dans le langue allemande depuis la nuit des temps. A 1 exception près, c'est le genre utilisé pour tout ce qui touche au enfants : le bébé (das Baby), l'enfant (das Kind), la jeune (ou petite) fille (das Mädchen), mais LE garçon (der Knabe).
      Au moins n'auront-ils pas à changer de vocabulaire !... ;-(

      Supprimer
    4. @Franzi: tiens, c'est vrai, je n y avais pas pensé malgré mes quelques restes de cours d allemand

      Supprimer
  8. Quel poids pour les épaules d'un môme !

    RépondreSupprimer
  9. Pour réponse je te renvois au 2 octobre 2013 : Nathan-Nancy et l'euthanasie , voilà ce qui me reviens à l'esprit .
    Je pense me souvenir que l'embryon humain est féminin au démarrage de sa formation et seulement au cours de son évolution la nature repère le XX ou XY pour déterminer le sexe.
    Pour éviter tout conflit je propose donc que tous les nouveaux-nés soient déclarées de sexe féminin jusqu'à la puberté ,celà nous culpabiliserait moins d'avoir pour les hommes une sensibilité de femme à certaines occasions et pour les femmes de faire comme les hommes de laisser pousser la moustache ou cracher par terre par exemple :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Claude-Henri:
      Bonne idée ;o)

      Supprimer
    2. oui, allons y... ! :-)
      d'ailleurs, le sexe féminin est le " protype de base, trés robuste", disait un prof d'embryo..
      remarquez que dans les livres de SF, il est souvent imaginé des societés uniquement féminines.. jamais masculines ( si c'est pas un signe, ça.. ! )

      Supprimer
    3. @Claude Herni: Lis les donc ces dames ci-dessus ! alors là, tout de suite elles montent au front ! :)

      Supprimer
    4. @ Anne : sauf que les super-heroes sont, si je ne m'abuse, essentiellement masculins (exception pour Wonder-Woman, qui n'est "que" wonder, et Mademoiselle Topisto qui n'a, elle, n'en a, en rien, l'étoffe ).

      Supprimer
    5. ben oui, les super heroes ont de la testostérone à revendre... quoique dans nos derniers " HEROES", nous avions une super petite jeune fille cheerleader qui savait faire plein de choses, super balaise la fille.. j'ai adoré.. :-)
      je ne connais pas Melle topisto

      Supprimer
  10. @claude Herni: C'est une proposition qui tient la route mais je doute qu elle recueille l assentiment de nos progressistes à la noix

    RépondreSupprimer
  11. Moi je veux bien être une fille, juste pour aller dans leurs vestiaire , une fois la porte fermée.... La renarde à longue queue fera de ces petites poules au beau fessier son petit 4 heures,niak,niak.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen