mercredi 20 novembre 2013

Madame s'appelle Monsieur

J'adore ce genre d'histoires. Elles témoignent de notre absurdité.


Un monsieur qui ne s'aimait pas monsieur est devenue madame. En langage d'aujourd'hui, on vous expliquera que le monsieur en question, indisposé par son corps et sa masculinité, a choisi, on suppose aidé en cela de chirurgiens, de médicaments adéquats et de conseils avisés de psychologues ouverts à la modernité, de devenir femme. Chacun son truc, n'est-ce pas. Là où la chose se corse, c'est que bien évidemment notre administration, aussi lente que peu ouverte au progrès, n'a pas cru bon de valider ces modifications par un changement d'état civil de l'homme devenu femme. Monsieur serait donc psychologiquement et physiquement madame tandis que sur sa carte nationale d'identité madame demeure monsieur.

Vous avez suivi ? ... Bien.

Madame, pour elle, monsieur, pour l'administration, prend le train. Un TGV reliant Lyon à Paris au début du mois de mai de cette année et, banalement, comme dans quasiment tout TGV, elle/il se fait contrôler par un contrôleur. Lors de ce contrôle, elle/il est amené à justifier de son identité. Sa CNI certifiant qu'elle est lui, le contrôleur, constatant  de surcroît que l'apparence physique et vestimentaire de l'individu n'est pas en adéquation avec son état-civil (et un billet nominatif), verbalise elle/il. 

Pour justifier l'amende, 277 euros tout de même, l'agent notera sur le ticket de verbalisation (clique ICI) la remarque suivante: "La personne se présente avec un titre [de transport] et une CNI valable [sans "s"] mais cette dernière se présente vêtue en dame. Cette dame s'appelle monsieur X ". 

Les associations progressistes et/ou subventionnées s'emparent de l'affaire: Horreur, malheur ! C'est un cas manifeste de transphobie et de discrimination. Transphobie, mais c'est bien sûr ! Qui aurait l'outrecuidance de supposer que le contrôleur puisse bénéficier, devant l'étrangeté de la situation, de la moindre circonstance atténuante. Le rustre ! Le pas moderne ! Devrait-il en bénéficier que la faute, parce que c'en est une, obligatoirement, doit en incomber à la SNCF qui n'a pas su ouvrir l'esprit de ces agents aux excentricités de ces congénères à la différence ! Grrrr, saloperie de SNCF rétrograde !

Face au danger que pourrait représenter cette affaire pour son image, vous vous en doutez, la SNCF présentera ses plus plates excuses à madame et lui remboursera intégralement l'amende indûment payée.

A la décharge de la SNCF, celle-ci n'est pas tout à fait rétrograde, il y a belle lurette que les toilettes, dans les trains, ne sont plus genrées. C'est déjà ça de gagné sur les aéroports ...

Folie passagère 2008.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. J'ai lu cela ce matin , c'est d'une drôlerie pitoyable , j'avais cru à une blague, la damsieur n'a pas porté plainte , dommage cela aurait été épique dans un prétoir , el-il a été remboursé-e , le contrôleur n'a jamais du allez chez michou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: drôlerie pitoyable est bien l expression qui convient

      Supprimer
    2. An non, vous faites erreur, il s'agit d'on mondame (il n'y a pas de coquille sur le "on" : c'est le pronom indéfini) Dans l'autre sens, les gens parleraient d'on masieur.

      Trop facile, la novlangue!

      Popeye

      Supprimer
    3. @Popeye; trop facile, trop facile, vite dit

      Supprimer
  2. Ceci dit, mondame (ou massieur) a intérêt à présenter une attestation de son médecin quand ille (ou el) ira voter (3 fois quand même: municipales + européennes) en 2014 parce que carte d'électeur + CNI au nom de monsieur et apparence en madame risquent de lui causer le même souci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: je ne suis pas sur que madame/monsieur aille voter mais si tel était le cas je suis aussi sur que nous en entendrions parler.

      Supprimer
    2. Et sa voix compte-t-elle double ?

      Supprimer
  3. Reconnaissons que la vie dans notre société devient compliquée...pour ne pas dire impossible, ce qui ne saurait tarder.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Elle deviendra impossible pour ceux qui n accepteront pas la " modernité" dans toute sa splendeur.

      Supprimer
  4. Vous savez bien que la SNCF, co-dirigée par la CGT, ne peut pas être progressiste...
    Vu ce que l'on impose à la société française, des situations de ce "genre" ne manqueront pas dans les années à venir...
    Décidément, ce monde dans lequel je dois vivre ne me plait pas, les repaires disparaissent pour être remplacés par du "grand n'importe quoi"...Comme disent les sportifs et leurs commentateurs "c'est compliqué", nouvelle petite phrase à la mode...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: quelque soit le côté de notre vie vers lequel on se tourne ( économie, social, politique, religion, etc...) les repères explosent, les limites que l on posait hier sont allègrement franchies, alors oui, tout devient compliqué, terriblement compliqué, alors on s adapte ou on est ringardisé quand on nous dit pas de dégager. faut tenir et dire non là où on peut dire encore non. Et ne jamais baisser les bras!

      Supprimer
  5. Sérieusement, quand j'ai un doute sur la personne, je lance toujours un "bonjour m'sieur, dame".

    RépondreSupprimer
  6. sérieusement, je dis souvent " bonjour". tout court.. quand on s'est fait avoir plusieurs fois : une jeune fille qui en fait est un garcon, ou une ressemblant à un garçon, avec de surcroit une belle voix de basse, qui en fait est une fille... ou.. une apparence indeterminée, ca calme.. on n'ose plus rien dire. :-)

    RépondreSupprimer
  7. Merci, cher Corto, pour le lien.
    Mais... un voyageur est frappé d'une amende alors qu'il a un ticket valable ???
    Et il faut montrer une "carte d'identité " pour prendre le train?
    Quelqu'un se rend-il compte à quel point nous vivons dans un état policier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges : En fait cela n a rien d étonnant qu'il ait fallu au madame/monsieur présenter sa CNI. Aujourd'hui, la majorité des billets sont pris par internet et ils sont donc nominatifs. Un peu comme pour l avion. Le contrôleur a donc du être étonné de voir une dame avec un billet monsieur. De même si vous avez un billet avec réduction, vous devez montrer votre carte d abonnement ou de réduction.

      Ceci dit, c'est effectivement encore une intrusion. Il y a 20 ans, aucun billet de train était nominatif

      Supprimer
    2. @Michel Desgranges
      Ma réponse circonstanciée s'est perdue dans les tuyaux...
      Quoique plus précise et factuelle, elle allait dans le même sens celle de Corto.
      Les détails, outre ceux décrits par Corto, expliquaient POURQUOI le contrôleur était obligé de faire ce constat et qu'il n'a fait QUE son travail. A défaut, il aurait reçu un blâme de sa hiérarchie...
      Il n'y a vraiment pas de quoi en pondre une horloge (même franc-comtoise !) et je ne comprends pas (ou plutôt, je ne comprends que trop bien) la raison de tout ce battage merdiatique...

      S'il y a quelque chose à blâmer, c'est, une fois de plus, l'extrême lenteur de l'administration face à laquelle on pourrait comparer un escargot à un TGV !!!
      Plus ils sont nombreux, moins ça avance. Et gageons que Nullissime 1er va décider d'en embaucher encore 60 000 ! A nos frais, bien entendu. :o(

      @ Corto
      Avant, il n'y avait pas de billets nominatifs, mais aussi pas de tarifs préférentiels.
      Sauf pour les Cheminots, dans les deux cas.

      Difficile d'avoir le beurre ET l'argent du beurre.
      Si ce "Massieur" ne voulait pas subir une telle contrariété, il/elle avait une solution très simple : acheter au guichet un billet à tarif normal. Comme vous et moi et beaucoup d'autres. CDFD.

      Et si j'avais été la SNCF, au lieu de lui rembourser son amender, je lui aurais conseillé de porter réclamation auprès de notre très chère (dans tous les sens ! ) Aaadministration en demandant êt un remboursement et un dédommagement. ;-)

      Supprimer
  8. Demain avant d'emballer une personne , tu aura intérêt à mettre la main au panier avant d' aller au plumard sinon tu risque des surprises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: sache mon ami que je n emballe jamais, on succombe à mon charme, nuance. Après, pour les vérifications d usage...

      Supprimer
    2. @ Corto
      Oh oh ! Nous saurons tout ;o)

      Supprimer
    3. @Franzi: mais c'est bien sur ! Vous ne saurez rien, na ! Et ce dans votre interêt,Vous pourriez en rougir :)

      Supprimer
  9. Attractive component of content. I simply stumbled upon your website and in accession capital to
    assert that I acquire in fact loved account your weblog posts.

    Anyway I will be subscribing on your feeds and even I achievement you get entry to persistently rapidly.


    Also visit my blog ErwinNZaunbrecher

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen