vendredi 21 février 2014

Nous avons les élus - et donc les partis politiques - que nous méritons


Hier, j'ai balancé sur ce blog l'adresse d'Henri Guaino "à ceux qui jouent avec le feu". J'avais pensé ne pas citer l'auteur comme je le fais parfois afin que le lecteur se concentre sur le texte plus que sur l'auteur; j'aurai du si j'en juge par les commentaires nombreux qui m'ont été adressés.  Peu ont critiqué le fond sans que je sache in fine s'ils ont approuvé ou pas ses propos; par contre, le pauvre Guaino, qu'est-ce qu'il a pris !

Le reproche qui lui est principalement fait est celui que j'entends trop souvent de la part des socialistes: Pourquoi n'a-t-il pas, lui Guaino, Sarkozy et la clique d'alors mis en application ce qu'ils prônent maintenant ? Et blablabla, Sarkozy est un con, une ordure, qui n'a rien fait contre l'immigration, qui a fait comme le PS fait aujourd'hui (sic), un pourri, aux ordres de l'UE, UMP=PS, il n'a rien fait pour juguler l'augmentation de la dette, etc et blablabla.... Bref, on jette le bon et on garde mauvais. J'aurai compris si ces réflexions étaient venues de la part de gauchistes sauf que l'essentiel de mes commentateurs est plutôt "de droite".

En gros approuver Guaino, c'est approuver Sarkozy et donc l'UMP et donc le PS, tous ces gens-là conduisant notre pays à sa perte. Bien. Donc voter UMP ou PS, c'est blanc bonnet et bonnet blanc. Possible. Donc, on ne votera pas pour l'UMP ou le PS. Donc, on votera FN ? Et de Charybde, nous irons en Scylla; parce qu'excusez, le FN, ce n'est pas ce qui se fait de mieux pour espérer redresser le pays, sauf à croire qu'en votant FN, le chaos sera tel que les partis traditionnels seront obligés de se refaire une virginité démocratique. Votons pour le Front de Gauche ? Stupide, nous sommes d'accord. Voter pour Debout La République, restons sérieux, Dupont Aignan est sympa mais il ne représente que lui et ne serait sans doute pas mécontent d'épouser Marine pour enfin peser quelque chose. EELV, désolé, ce n'est pas possible, j'aime trop les feux de cheminée, ma voiture et l'électricité pas chère. Voter pour les ventres mous du Modem-UDI qui un coup penchent à gauche, un coup, à droite ? Que nous reste-t-il ? Vote blanc, vote nul, abstention, aller à la pêche ? Les partis politiques ne demandent que cela. On pourrait essayer la Restauration, si c'est comme cela que l'on appelle le rétablissement de la monarchie, je n'y crois pas, les Français, non plus. Pensez donc, être dirigé par un monsieur que l'on nous aurait sorti, tel un lapin, du chapeau de l'Histoire...

Je repose donc la question à tous ceux qui estiment que la classe politique est entièrement pourrie, que les partis politiques et ceux qui les animent ne pensent qu'à leur gueule et que PS et UMP c'est pareil: Que fait-on ? La révolution ? Combien de Français sont près à aller casser du CRS ? Oui, que fait-on ? On continue à tirer à boulets rouges sur les politocards ou bien, on fait avec et on essaie, chacun avec ses moyens, de les "ré-éduquer" à la démocratie ?

Oui, dites-moi, les contempteurs du système, les Skandal-isés, les anarchos-je-ne-sais-quoi, les spécialistes du "tous pourris", les j'en-ai-marre, dites-moi, ON FAIT QUOI ?

Ce n'est pas le tout de critiquer, n'oublions pas que tous ces gens pour lesquels, nous dit-on, notre niveau de défiance n'aurait jamais été si élevé, c'est nous-vous-ils qui les avons élus. Nous avons les élus - et donc les partis politiques - que nous méritons. Alors, à nouveau, on fait quoi, on continue de critiquer, histoire de vider la bile ou bien essaie-t-on  d'agir d'une manière ou d'une autre? Votons pour les moins pires ? Votons contre ?

Personnellement, j'ai fait mon choix, j'ai choisi un camp parce que je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas, je vais essayer d'agir, à mon niveau, petitement pour que cela change. Il y a (encore) des tas de moyens pour agir afin de ne pas trop subir.

Et j'emmerde le "Tous pourris".

Ainsi, qu'il me soit permis de faire mon JFK: Ne demande pas ce que la politique peut faire pour toi, demande-toi plutôt ce que tu peux faire pour elle.

Oups, j'oubliais, il y a encore une solution: Partir. Encore faut-il oser.

Folie passagère 2149.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

45 commentaires:

  1. Non, non, non, mon cher Corto. Je me répète mais c'est notre mode de scrutin qui est en cause. Des millions de Français ne sont pas représentés et l'oligarchie (de droite ou gauche) est certaine d'être reconduite.
    Ou nous avons une vraie démocratie avec la proportionnelle (ce qui n'est pas le garant d'une gouvernance radieuse) ou nous supportons pour encore bien longtemps tous ces professionnels de la gamelle.
    Ultime solution: inviter des Ukrainiens, mais là ça sent le brûlé.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: que peux tu donc faire, toi, pour que le peuple soit mieux représenter ?

      Sarkozy et hollande avaient promis tous les deux s il étaient élus d instaurer une dose de proportionnelle, 10 à 15% si j ai bonne mémoire pour hollande . Ou en est-on ? As tu questionné ton député sur le sujet ?
      Le mode de scrutin actuel ne te convient pas et visiblement depuis des années, qu'as-tu fait, à ton niveau, pour que cela change ?

      Supprimer
    2. J'ai voté pour ceux qui proposaient la proportionnelle. Je me suis souvent fait avoir.

      Le Page.

      Supprimer
  2. Voter pour le moins pire accrédite la thèse du tous pourris ou -pour dire les choses autrement- d'une classe politique qui utilise à son profit les règles qu'elle a édictées. Il faut changer les règles comme le suggère Le Page. Proportionnelle ou majorité qualifiée ou majorité non des votants mais des inscrits ou etc etc.
    On essaie de nous faire croire que le suffrage universel est la condition suffisante à l'existence de la démocratie. C'est un mensonge.
    Pour cela, il est urgent d'envoyer à cette oligarchie un signal fort: abstention ou vote blanc pour marquer le refus du peuple de continuer à ne faire que de la figuration dans cette parodie de démocratie.
    A part ça, et malgré la critique que j'ai pu lui adresser, je pense que sur le fond Guaino dit des choses intéressantes. Hélas! Il a prouvé qu'il s'est solidarisé avec un pouvoir qui n'appliquait pas les idées qu'il vient d'exposer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: l abstention, pas bonne idée, on pourra toujours évoquer, et ils ne se priveront pas de le faire, le mauvais temps, la pêche, le beau temps etc.. pour expliquer la désaffection des citoyens. Il vaut mieux pour marquer le refus du peuple que celui ci vote blanc. Ceci dit, je ne suis pas encore convaincu par l utilité du vote blanc

      Supprimer
  3. Mon vote exclu dorénavant tous les politiques qui sont en âge de la retraite , je suis pour l'interdiction de plus de deux mandats quel qu'il soit même dans les associations , pour les présidentielles les candidats devraient porter à la connaissance des électeurs leur futur gouvernement , le ménage serait plus vite fait .
    Je m'insurge de confondre ps et ump , la droite c'est l'ouverture vers l'avenir , la gauche c'est le repli sur soi-même et sur son parti .
    Comme tout le monde j'ai rouspéter contre Sarko mais il avait fait une ouverture politique , il a essayé de maintenir à flot le navire France dans une tempête et il n'était pas loin d'y arriver et c'est une gauche stupide , aidé par les verts qui sont en train de couler notre société .
    Pour information la couleur verte est un porte poisse pour beaucoup de métier , le commerce et le spectacle entr'autre .
    Quand à mon vote ce ne sera que la droite même si il ya ballotage , je vois les dégats financiers dans les communes de gauche souvent endetté pour une ou deux générations ( une génération c'est 20 ans).
    Lorsqu'en France les élus pourront voter en leur âme et conscience sans passer par leur parti pour étayer une loi , nous aurons une vrai démocratie qui sera le reflet du peuple qui a souvent voté pour un homme ou une femme et leurs convictions qui ne sont pas toujours dans les rails de leur parti .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: entièrement d accord avec tes propositions sauf sur l ejection de ceux qui ont atteint l age de la retraite: à 62 ans, on a largement encore de quoi bien servir son pays par un engagement politique. par contre une limite d age à disons 70 ou 75 ans, je ne suis pas contre.

      Encore plus d accord quand tu dis que c'est débile d assimiler l UMP au PS ou l inverse.

      Supprimer
  4. On fait quoi? Rien. Dans un pays comme le votre, on attend. Probable qu'à dix millions de chômeurs, cela va commencer à bouger, pas avant. Nous en sommes à cinq, la moitié du chemin est fait. L'autre possibilité, cette fois portée par l'élite, sera d'imiter les USA quand ceux-ci auront changé de politique.
    Au moins le PS assume quasiment ouvertement sa haine de la France, les tocards de l'UMP font semblant d'être patriotes.
    jard

    RépondreSupprimer
  5. Ben non, la solution de partir n'existe PLUS ! !!!....ALLER OU ?.... Partout il y a l'ISLAM, dans tous les pays, sauf peut-être en Israël,
    PARTOUT la CIA, les AMERLOCKS, le N.O.M., les FRANCS-BETONNEUX, les BANQUES, les petits cons comme BHL, sèment leur m----....Il ne suffit pas d'oser, il faut trouver.....le bordel est partout ! Trouvez-moi un pays HEUREUX ? Aussi difficile que de trouver une qualité à hollande........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ixette: faux , je connais quelques endroits dans le monde où l on est encore a l abri de l Islam ou de tout autre machin que tu dénonce. Et m^me en territoire français comme sur les quelques centaines d atolls de la Polynésie française.

      Supprimer
    2. @ Ixette
      J'adore le "Aussi difficile que de trouver une qualité à hollande" :o)))

      Supprimer
  6. le vote blanc, même s'il n'est pas comptabilisé sera tout de même un avertissement si les gens ont le courage de le faire
    sinon ? je ne sais pas !! l'homme providentiel n'est pas encore né

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vote blanc, ils s'en balancent. Détaché des bulletins nuls, il ne fera l'objet que d'un vague commentaire le jour du scrutin. Qui s'est inquiété des plus de 45% d'abstention aux législatives?
      Ce qui compte, ce sont les "valablement exprimés" et le pourcentage calculé à partir de cela. Même si ces derniers ne représentent que 30% des inscrits, l'élu avec 51% des voix exprimées donc moins de 15% des inscrits criera victoire et vantera les charmes de la démocratie.
      Le Page.

      Supprimer
    2. @Boutfil et Le page: tout dépend le taux de votes blancs obtenu: à 3 ou 5%, tout le monde s en tapera. a 10 ou 15% assorti d une abstention à 30% ou 40, là ça commence a changer la donne

      Supprimer
  7. bonsoir corto
    il est clair que les droitiers sont de plus en plus "stressés" car ils constatent de visu les problèmes (et ceux à venir)
    alors que les gauchistes continuent à danser sur nos futures tombes ...

    Bref : Que faire ?
    -limiter considérablement (totalement)le nomadisme sous toutes ses formes :
    immigration , consommation (nomadisme des objets !) divorce (nomadisme sexuel)
    financier (monnaie euro passable d'un pays à l'autre sans frais de change)
    Les nomades ont TOUS les avantages et ils détruisent donc tout par leur irresponsabilité naturelle
    Droite ou Gauche, et même un roi ou un napoléon continueront la décadence si ils ne freinent pas considérablement le nomadisme.
    Le problème bien sûr, c'est qu'en démocratie, cela est impossible !
    Le progrès :
    est devenu l'ennemi de l'industrie
    un écran plat 200cm HD , une PSP4 sont IN-FABRICABLES en France (et même en europe)
    on ne peut pas travailler 150H/mois (ou même 169) et demander des produits qui "coûtent" 200à 300H à un prix de 1/2 du salaire moyen
    Il faut accepter des produits plus simples c'est à dire ceux que l'on est capable de fabriquer soi-même.

    voilà pour quelques solutions

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jmespe: pas bien compris ton histoire de taux de change sur l euro ? je ne vois pas pourquoi il y aurait des frais de change dans la zone euro.

      Supprimer
    2. c'est juste un exemple de nomadisme financier
      je voulais juste dire que depuis 2001 le nomadisme financier a augmenté d'un cran

      cldt

      Supprimer
  8. "Je repose donc la question à tous ceux qui estiment que la classe politique est entièrement pourrie, que les partis politiques et ceux qui les animent ne pensent qu'à leur gueule et que PS et UMP c'est pareil: Que fait-on ? "
    --
    Pour le moment ?

    On vote. Ou blanc ou FN.

    -Blanc ne donne rien car institutionnalisé au moment ou le fn risque de passer.

    -le FN f*out la trouille aux "zélites" d'où l'institutionnalisation du vote blanc/nul. Il y'a donc beaucoup de choses à découvrir.

    Donc FN.

    Ca va pas changer le monde (ni la France), mais voilà: MLP a parlé plusieurs fois de référendums, elle continue à le faire, elle sera obligée de les mettre en place.

    Parce que c'est la dernière politique à n'avoir jamais gouvernée et qu'elle aura l'espoir (le dernier) de beaucoup de gens.
    Sans ça, c'est la guerre (que je ne souhaite pas).

    Maintenant, tu peux continuer à croire les blablas de guéant, guaino (qui fait son blabla pile poil au moment où l'on commence à parler du retour de Sarkozy) et tu te retrouvera avec les mêmes qu'en 2007-2012, ayant conduit au normal socialisme actuel.

    Le choix est simple actuellement : Ou le FN..Ou l'UMP/PS et affiliés.

    Pour ce qui est ensuite d'aller faire la révolution, y'aura pas besoin. Sauf, encore une fois, si un parti type FN ne passe pas.

    Donc on verra en 2017.

    Mais encore une fois Corto, estimer un membre de l'UMP, c'est donner du crédit à ce parti, donc à l'échec 2007-2012. Donc à 2012-2017.

    Par moment, faut savoir jeter le coucou hors du nid. Ou le bébé avec l'eau du bain.

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vryko; il faudra de plus sérieux arguments pour me convaincre de voter FN.


      jetrouve de plus particulièrement stupide ta réflexion: " estimer un membre de l'UMP, c'est donner du crédit à ce parti, donc à l'échec ". ce n'est pas parce qu une équipe de foot perd que toute l équipe est nulle, la responsabilité de l échec incombe au patron.

      Supprimer
    2. Corto, plus simple: Tu t'est fait c*ouiller par les mêmes-tous partis confondus-qui hurlent sur le FN se retrouvent aux diners du siècle, et qui ont bien f*outu ce pays dans la merde mais tu refuses parce que tu veux une solution alternative avec les mêmes. Tu perd(ra)s tout..

      Encore plus simple: si je me souviens, c'est toi qui avait fait un billet ou tu exprimais ton émoi devant le nombre de "divers" dans le métro français. Eh bien ça tu le dois à la droite, au pouvoir au moment ou tu l'écrivais. Contre laquelle Guaino n'a jamais protesté.

      Alors continue "ton camp politique" que tu as choisi et tu ne fais/fera rien changer car rien ne change depuis 40 ans. Ou plutôt si : gauche ou droite. Aggravation de plus en plus forte de notre situation..

      Pour ton truc intelligent : une équipe de foot peut perdre une fois, mais pas tout le temps. Le capitaine seul ne peut rien sans l'aide de ses subordonnés. En revanche un capitaine remis au devant de la scène par ses subordonnés alors qu'avec lui son équipe perd n'est pas plus responsable que ses subordonnés.

      http://dessins.de.konk.free.fr/trop_tard/cauchemard.jpg

      Vryko

      Supprimer
    3. @Vryko: mais je ne suis pas dupe, encore moins un perdreau de l année, je sais pertinemment où sont les échecs de la droite dite républicaine et ne me suis pas privé sur ce blog de les dénoncer mais je sais aussi où sont ses réussites. Je suis aussi réaliste et sais parfaitement que le FN est loin d etre en mesure de gouverner un pays comme la France. Alors droite ou gauche, notions sommes toutes dépassées, je choisis effectivement mon camp, la droite dite républicaine.

      Supprimer
  9. Oups ! Corto est en colère. Une juste et saine colère cependant.

    On fait quoi ? Ben on votera. C'est déjà pas mal en ce qui me concerne étant donné que je fais partie des "moyennement déçus" du quinquennat Sarkozy mais de moins en moins ( ;-) au fil des mois qui passent en Socialie

    On vote pour qui ? C'est là que ça se complique... étant donné que nous n'aurons pas l'embarras du choix, compte tenu des candidats qui s'annoncent à l'horizon 2017. Rien de bien neuf !

    Et puis surtout, qu'ont ils à proposer de vraiment novateur ? Va falloir qu'ils se magnent ! Qu'ils se démarquent significativement !
    Et puis, comme tu l'as souvent relevé, ces derniers temps : "où étaient-ils, où sont ils ?" Alors qu'ils auraient pourtant mille occasions de grimper dans l'opinion en rentrant dans le lard de la majorité actuelle, avec ses couacs, ses mensonges, ses incohérences, son amateurisme, ses échecs .

    Mais que DEVONS NOUS FAIRE POUR QU'ILS SE REVEILLENT ET MORDENT ???
    Il est vrai que les cartons d'invitations pour qu'ils s'expriment dans tribunes et sur plateaux TV, ne doivent pas abonder car ce sont les Valls, Ayrault, N Vallaud-Belkacem, et experts politologues, économistes soutiens de la présente majorité, qui monopolisent les meilleures plages horaires.

    Quant au vote FN, je compte bien m'en servir comme claque, aux Européennes ainsi qu'en 2017 , si par malheur il s'avérait que M. Le Pen se trouve face à Hollande au second tour.
    QUE FAIRE D'AUTRE ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Précision (erreur/pseudo) Mirella et Mireille BD sont la même personne

      Supprimer
    2. @Mireille BD: Que faire pour qu ils se réveillent ? Ne rien laisser passer, écrire, manifester, interpeller, pétitionner ( à bon escient et pas pour un oui ou pour un non ), adhérer a un parti, militer. A chacun de voir en fonction de ses disponibilités.
      tiens ça me donne une idée de billet

      Cee n est pas de la colère mais un peu de lassitude de voir combien les gens sont prompts a critiquer la politique et les politicards mais dans le même temps ils ne font rien pour que cela change.

      Supprimer
  10. Mais M. Corto. Bien sûr qu'il y a toujours au sein d'une équipe gouvernementale des hommes admirables. Et M. Guaino fut certainement un de ceux là dans l'équipée qui a cédé la place il y a deux ans. Personnellement je le pense. Mais revoir Sarkozy c'est au-dessus de mes forces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @fredi maque: je conçois que l on puisse ne pas revouloir de Sarko. Ceci dit, maintenant, aujourd'hui,, à 3 ans de la présidentielle, si l on regarde le paysage , qui peut à "droite", qui a la stature et l expérience pour faire mieux que hollande ?
      parce que en 2017, il faudra bien choisir un président ou reconduire hollande et sa clique d idéologues, voila qui est au dessus de mes forces.

      Supprimer
  11. Personnellement aux municipales, mon cher Corto, je serais assez d'accord pour un vote "coup de pied dans la fourmilière".
    Après on voit ce que ça donne.
    De deux choses l'une : ou la droite continue à nous saouler avec ses bagarres d'ego et on laisse définitivement tomber. Ou elle comprend enfin qu'il faut qu'elle s'intéresse à ce que le peuple attend de ceux qui les gouvernent. Bref qu'elle entreprenne une vraie refondation, en prenant en compte toutes les tendances de la droite.
    Et là on pourra peut-être commencer à voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: c'est quoi un vote coup de pied aux municipales ? Un vote FN ? mais il n y aura pas de candidat FN partout, loin de là. J y crois bien plus pour les européennes.

      Après, si par droite, vous entendez UMP, je vous signale que celle ci a mis au point un programme politique assez "révolutionnaire", ils se donnent, dixit Luc Chatel, 2 ans pour le tester, l évaluer, voir le ressenti et l adapter pour la présidentielle.

      Supprimer
    2. Luc Chatel ? Ah oui, mon cher Corto, celui qui a introduit la théorie du genre au lycée !
      J'attends de voir ce programme "révolutionnaire", mais un programme n'est qu'un programme, et il y a souvent loin de la coupe aux lèvres, surtout lorsqu'on n'a plus les moyens de convaincre les électeurs échaudés depuis tant d'années de reniements en tous genres, qui ont fini par mettre tout le monde dans la rue.

      Supprimer
    3. @marianne: vous pouvez avoir de ce programme un aperçu ici:

      http://corto74.blogspot.fr/2014/02/ump-demandez-le-programme.html

      Ceci dit, et l UMP le dit, c'est plus une plateforme de reflexion pour l instant qu un programme de campagne présidentielle

      Supprimer
  12. Le César de la vulgarité
    http://www.lejournaldepersonne.com/2014/02/le-cesar-de-la-vulgarite/ ‎
    Égalité et sodomisation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lejournaldepersonne: ici, on vient pour laisser un commentaire et éventuellement pour renvoyer sur un autre blog, le sien y compris. pas pour se contenter de laisser un lien pour son propre blog.

      Supprimer
  13. AVIS ! Sans rapport direct, encore que,... Edifiant !:

    http://elections.lefigaro.fr/municipales-2014/2014/02/21/01052-20140221ARTFIG00306-un-fichier-politique-controverse-au-ministere-de-l-interieur.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressant ton lien. L'affaire des fiches, le retour ?

      Vryko

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. Ne pas oublier que si nos PS et EELV sont aux manettes ( on voit le résultat ! )) c'est avec l'aide du FN . Celui-ci a fait ce qu'il fallait pour faire tomber Sarko . Nos donneurs de leçons républicaines qui ont l'heur de tenter de gouverner la France poussent des cris d'orfraies au seul nom du FN mais sont bien peu scrupuleux quand il s'agit de s'en servir pour remporter la mise . Notez que maintenant , tous ceux qui ont des opinions contraires à nos donneurs d'ordre socialistes, sont, d'office, étiquetés réactionnaires et d'extrème droite ! En tant que citoyenne , je veux encore croire à une droite républicaine qui ne cherche pas à courir derrière le FN parce qu'alors elle perdra toujours mais qui en même temps ne se laisse pas piéger en cherchant à s'aligner sur une bien-pensance socialiste . Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: Même NKM a été assimilée a une frontiste cette semaine par un bien pensant gauchiste, c'est dire si tu as raison, ne pas penser comme mes socialos et hop t es catalogué extreme droite !

      Il ne s agit pas pour la droite dite républicaine de courir après le FN , il s agit de trouver un discours et des réponses aux inquiétudes des français sui sont allés voir le FN faute de trouver une écoute ailleurs..
      La droite n a pas su se saisir assez tot de certains sujets comme l immigration et dès qu elle a osé le faire, la gauche lui est tombée dessus en proclamant haut et fort que cette droite républicaine devenait extrême voir fasciste. Discours qui bien evidemment fait le jeu de la gauche puisqu il fait monter le FN au détriment de l UMP

      Supprimer
  16. Le Système est construit contre la souveraineté citoyenne car il se défie de l'immaturité universelle. La France doit être la seule des grandes démocraties où les scrutins sont trafiqués légalement pour palier cette immaturité.
    Quand nous serons à la proportionnelle ou au scrutin à tour unique, alors nous commencerons à croire en la démocratie, un truc que l'on confond volontairement avec les libertés publiques parce qu'on ne sait pas ici ce que c'est.
    Donc je suis d'accord avec le titre de Corto, on a ce qu'on mérite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: clair que l on a ce que l on mérite ! et oui, il est temps d instaurer au minimum une proportionnelle

      Supprimer
  17. Eh bien voilà, au moins cela a le mérite de poser le problème essentiel : on fait quoi avec ce salmigondis politico-guignolesque?
    L'ennui c'est que dans ce pays la Droite est morcelée, émiettée, incapable de se mettre d'accord sur un projet commun et surtout, surtout, inféodée pour partie à la dictature morale d'une gauche dominatrice. Il en résulte que, pour tenter de concilier l'inconciliable, les politiciens de droite s'acoquinent avec un ventre mou humanitaro-centriste complice de la Gauche.
    Tant que nous n'aurons pas cassé cette alliance absurde, la "Droite" fera le jeu de l'ennemi.
    D'où l'intérêt d'essayer de le lui faire comprendre en votant "méchamment" aux prochaines élections, de toute façon nous n'avons pas grand chose à perdre.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: puisse tu etre entendu et que les élections a venir soient noin seulement une déculottée pour la gauche mais aussi un sérieux avertissement pour la droite dite républicaine.

      Supprimer
  18. "ON FAIT QUOI ?"

    Pour ma part, mes convictions royalistes m'interdisent de voter pour des scrutins autres que d'intérêt local, principe de subsidiarité obligeant. Je ne suis donc pas le plus légitime pour donner mon avis sur la tambouille républicaine. Pour autant, je crois que si il y a une possibilité, une seule, d'influer sur la programmatique des partis de droite, elle ne peut se faire que de l'extérieur. Plus les Français se mobiliseront dans les mouvements comme LMPT, Le Printemps Français, etc. plus cela obligera les partis à repenser leur offre. Ces gens ne sont mus que par la nécessité qu'ils ont de pérenniser leur siège, c'est leur seul gagne-pain, ils n'ont jamais rien su faire d'autre. Si l'électorat se réactionnarise, ils devront mécaniquement s'adapter ou accepter de mourir s'il se trouve trop d'élus qui s'estiment indignes de ce genre de programme qui selon la formule consacrée serait en rupture avec les valeurs de blablablabla.

    RépondreSupprimer
  19. Et pourquoi pas lancer un referendum sur le changement des institutions? Sur le regime des partis, sur la mise en place de la democratie directe? C'est possible en theorie non? Il me semble qu'il faut 3,500,000 signature ou un truc comme ca en plus dautres conditions.
    Arthur

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP