mardi 11 février 2014

Les médias seraient-ils devenus le meilleur allié de Sarkozy ?


Nicolas Sarkozy est allé hier soir au gymnase Japy à Paris pour soutenir NKM qui tenait son premier meeting de campagne pour l'élection municipale. L'arrivée de l'ancien président coïncidait peu ou prou avec l'arrivée de ce qui nous sert de président aux Etats Unis. 

Quand il s'agit de politique, je ne crois jamais au hasard. 

L'ancien président a fait une arrivée triomphale au meeting, n'a pour ainsi dire pas parlé si ce n'est pour assurer NKM de son amitié et est reparti comme il est venu dans un grand capharnaüm fait de caméras, de micros et de journalistes en délire.

La couverture médiatique ahurissante de cet événement a toutefois permis d'éclipser en partie l'arrivée de Président aux States. C'est bien.

Nicolas Sarkozy, NKM (et moi-même) tenions à remercier les médias pour le zèle et la folie douce avec lesquels ils ont couvert ce déplacement donnant ainsi à l'ancien président l'occasion d'apparaître gratuitement sur tous les écrans, de prouver encore une fois l’engouement qu'il suscite et offrant de facto une publicité inespérée et toute aussi gratuite au meeting de NKM.

Après avoir sans vergogne contribué à la diabolisation et à la critique partiale du personnage lors de la dernière campagne présidentielle, les médias seraient-ils devenus le meilleur allié de l'ancien président...

Folie passagère 2133.
hollande sarkozy
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. Voilà qui me réjouit grandement. :o)
    Merci pour cette bonne nouvelle. Pourvu que ça dure... ;-)

    Quant au capitaine égaré du pédalo, peu importe où il est, pourvu qu'il n'en revienne pas et qu'on n’entende plus jamais parler de lui.
    Comment ça, ce n'est QUE dans les contes pour enfants ? Ben zut, alors ! On peut bien rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: hélas, les contes pour enfant ne sont fait que pour rêver

      Supprimer
  2. J'ai bien vu cette "arrivée triomphale" de Sarkozy, mon cher Corto, mais je n'ai pas l'impression que cela aidera NKM à gagner les élections à Paris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: elle est mal barrée , c'est vrai mais l arrivée de Sarkozy a son meeting n'était-il pas aussi un signe envoyé aux dissidents de l 'UMP parisienne qui ne cessent de mettre des batons ds les roues de NKM ? Si elle perd et que l on peut attribuer sa défaite à la division gageons que Sarko, en cas de retour, saura s'en souvenir.

      Supprimer
  3. Non tu te trompes car ils haïssent Sarkosy...ils sont tellement à la botte du PS que nous avons de la chance! Mais c'est un super coup de Nicolas, il sort quand l'autre taré s'en va...manger chez Obama qui avait besoin d'un con pour son dîner...déjà que je trouve vraiment fort de café qu'il n'a jamais invité Sarkosy en visite d'état! tu imagines depuis Chirac? Même si c'est une tactique politicienne c'est pas gentil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mialjo: je sais bien que les médias ne portent pas Sarko ds leur cœur mais l'empressement qu ils mettent à couvrir le moindre de ses déplacements est tout de même amusant. Hier , ils ont même comme BFM mis les deux trucs en parallèle (photo du bas).

      Quant au voyage aux states, j y vois surtout un Obama qui a besoin d une tête de pont ( de con) pour se refaire la cerise en Europe et non la reconnaissance de l envergure de hollande

      Supprimer
  4. HORS SUJET :
    Je viens de jeter un rapide coup d’œil sur le classement des blogs (ce que je fais très rarement).
    Double bravo (blog + articles) ! :-)))
    http://labs.ebuzzing.fr/top-blogs/politique
    http://labs.ebuzzing.fr/top-news/politique

    Encore bravo, et continuez à nous régaler avec votre verve qui nous permet de rire de tout ce qui, autrement, nous ferait pleurer..
    Bravo et merci. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Merci, c'est le jour ou je coifferai le blog de melenchon qu on pourra faire péter la roteuse ! :)

      Supprimer
  5. Notre petit Président a beau nous en faire voir de toutes les couleurs, Sarkozy reste un produit éminemment porteur et son retour progressif passionne les foules...les media suivent mais de là à dire qu'ils lui servent la soupe...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: je ne dis pas qu ils servent la soupe. Moi quand il y a quelqu un que je n aime pas, je ne le montre pas sous son meilleur angle, pourtant c'est ce qu ont fait hier les médias.

      Supprimer
  6. Les journaleux sentiraient-ils le vent tourner ? Si cela continue Valls pourrait bientôt prendre sa carte ump .
    Barak a une raison pour avoir invité le gros et lui demander un quelque chose que Sarko aurait refusé .Il connait l'abruti de service .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ils sentent le vent tourner, mouais, n exagérons pas même si je les reconnais un tout petit peu moins virulents. On peut reprocher ce qu on veut aux médias, et je ne me gene pas, mais ils sont aussi lucides parfois et entre une bille comme hollande et Sarko, y a pas phots, ils le savent.

      Obama a besoin de hollande, pas l inverse, c'est aussi simple que cela.

      Supprimer
  7. Alliés de Sarko? N'exagérons rien. Ils ont un événement: la première sortie explicitement politique de l'ancien président. S'il continue à se montrer on parlera moins de lui. Quant à éclipser Pépère, ce n'est pas difficile tant le bonhomme est ectoplasmique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Sarko est trop bon en com' pour se montrer trop souvent

      Supprimer
  8. Je trouve louche que les media qui le vilipendaient en 2010, 2011 et 2012 s'intéressent brusquement à lui. Ou alors ils ont peu de pain sur la planche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Orage: isl adorent ce qu ils ont brûlé, ou un truc dans le genre, ça leur permet de faire de l audience

      Supprimer
    2. ils attendent, ils attendent le moindre faux pas. n'oubliez pas que dorénavant la presse tient sa feuille de route de petit déjeuner amicaux au palais..

      Supprimer
  9. Lécher, lâcher, lyncher...
    C'est le cycle médiatique standard. Hollande a été léché pendant sa campagne électorale, alors que Sarko était lynché dans le même temps. C'était en toute logique partisane lié au tropisme gauchisant de la quasi totalité des journalistes, et plus encore des responsables de ligne éditoriale.
    Les journalistes sont aussi des marchands de soupe. Ils voient bien que Hollande ne passe plus du tout, quels que soient les efforts faits. Volens nolens s'ils veulent continuer à vendre (voir les chiffres de diffusion en baisse de Libé) il faut se mettre à lâcher Hollande, voire le lyncher. Dans le même temps, il faut un sujet à lécher. Et c'est Sarko qui fait vendre et qui donc sort du lot.

    Popeye

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP