jeudi 13 février 2014

Préjudice affectif et justice compatissante...


J'étais - je le suis encore - un grand fan de Mickael Jackson et je suis vraiment ravi de voir que les serviteurs de notre Justice - qui n'ont rien d'autre à foutre - compatissent enfin à la souffrance dans laquelle nous a plongé sa disparition. Mes remerciements à Christiane Taubira qui a eu le bon cœur de ne pas s'opposer à cette décision pleine d'humanité...


" C’est à croire qu’une méga bombe atomique a dévasté la justice française il y a quelques mois. Depuis, au milieu des décombres, des êtres zombies — jadis appelés« juges » — rendent des verdicts tous plus radioactifs les uns que les autres. Au compteur Geiger de la folie, ça sonne de plus en plus fort.

Pour preuve, on avait eu le jugement matraque qui concernait le, certes, décérébré lanceur de chat (un an ferme). Jugement que l’on pouvait comparer avec les milliers d’agressions ou de viols ayant à peine mérité à leurs auteurs un bref tirage d’oreille. On a maintenant la décision limite science-fiction rendue mardi par le glorieux tribunal d’Orléans : le médecin de feu Michael Jackson, Conrad Murray, reconnu coupable de la mort du king de la pop, a été condamné à verser un euro symbolique à cinq fans du chanteur pour « préjudice affectif » !

« Préjudice affectif ». Même un roman d’anticipation complètement destroy n’aurait osé sortir ce bidule juridique. La justice française, qui n’a plus crainte de se ridiculiser depuis fort longtemps, a franchi tranquillement le Rubi… con. Dans cette « affaire » pitoyable, le magistrat a en effet estimé que les cinq requérants avaient apporté la preuve du préjudice subi « à l’aide de témoignages, voire de certificats médicaux ».

Une magnifique victoire pour ces membres de la Michael Jackson community qui espèrent désormais une décision de justice favorable pour leur permettre de se rendre sur la tombe de Michael Jackson, à Los Angeles, actuellement réservée aux proches. L’avocat des plaignants, Maître Ludot, a avoué que « la procédure a été l’objet de moqueries. Je respectais la souffrance des plaignants, mais cette démarche n’a pas été facile du fait de nombreux ricanements ». Sans blague ? Que ces « plaignants » fasse perdre leur temps à une justice totalement débordée est une chose, mais cela témoigne aussi de l’extrême « bisounoursitude » de la société française. Nous pourrions faire le parallèle avec ces parents de soldats français récemment tombés au champ d’honneur : ils ont voulu attaquer l’État parce que ce dernier les aurait envoyés dans un endroit dangereux. Des soldats qui risquent leur vie, vous n’y pensez pas ! Alors maintenant, des fans chagrins parce que leur star préfabriquée n’est plus là pour faire tourner l’usine à tubes, rendez-vous compte !

Interrogée par lefigaro.tv, la présidente de la « community », Myriam Walter, l’a dit : « Ça fait deux ans qu’on se bataille pour ce procès (sic). » Son tatouage « MJ » planté au-dessus du sein, Myriam, 56 ans, qui n’a évidemment jamais rencontré Michael, était émue jusqu’à l’os : « J’ai connu Michael. J’ai grandi avec lui [...] Même si je suis illuminée, j’en suis fière. » Maintenant, elle rêve de l’érection d’une statue de la divinité à Paris ! "

(Article emprunté à Boulevard Voltaire. Sources: Le Figaro, Rue89, L'Express, etc... )

Monde de oufs !

Folie passagère 2138
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

15 commentaires:

  1. Et pour mon préjudice de citoyen, de démocrate et de contribuable, je peux espérer combien?

    RépondreSupprimer
  2. @Pangloss: Des clopinettes. tu payes et tu te tais . Compris ?

    RépondreSupprimer
  3. Première fois que vous me décevez, Corto, être fan de Michael Jackson... le pédophile aux chaussettes blanches... Pour ma part je pouvais déjà pas le piffer l'époque de Thriller, j'étais pourtant pas bien grand et sensible à la mode.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umadrab: Nul ne peut être parfait et il y a un début à tout.

      Supprimer
    2. C'est le problème entre la personne et l'artiste. J'adore les films de Woody Allen, mais j'ai l'impression que c'est un sale bonhomme. Mais dans notre société d'aujourd'hui, il n'est plus possible de faire la différence.

      Supprimer
  4. Après tout, mon cher Corto, par les temps qui courent, un euro c'est toujours bon à prendre, non ?
    Je ne crois pas que ce commentaire puisse choquer madame Delaunay !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Sous-entendriez-vous qu'en Socialie la vie est difficile ? Mensonge et delit d'opinion. J en connais qui pour moins que ça ont été envoyés en GAV

      Supprimer
  5. Passons sur votre idole, mon cher Corto. Chacun ses goûts.
    Mais pardonnez que je ne partage pas le vôtre. Pas du tout. Mais alors, pas du tout...

    Concernant sa vie sulfureuse, disons qu'il s'agit d'une vie privée en public... Comme pour notre Culbuto culbuteur. Sauf que, pour Jackson, ce n'est pas nous qui la finançons ! ;-).

    A part ça, ce que je retiens de plus intéressant dans votre billet, c'est que, ce qui nous sert (si mal) de justice, non contente de relâcher tous les plus grands criminels, de ne pas juger ceux qui attendent (dehors), faute de temps ou d’encre pour le fax, n'hésite pas à se ridiculiser en gaspillant son temps et son énergie, et surtout NOTRE argent, durement gagné mais si facilement jeté par les fenêtres par ces super-infra-doués.

    Vous croyez qu'un autre merdia en fera sa "une" ?
    Parce que ça risque de ne pas lui plaire à Mâme Delaunay.
    Quoi que... Après tout, ça ne concerne que les d'jeun's. Pas les z'âgés !

    Dites donc Corto, c'est la gloire ! Une sinistre afficionada de vos chroniques. Vous devez en être fier !!! ;o)))

    RépondreSupprimer
  6. @Franzi: Tu t en doutes que je sois fan de MJ n a aucune importance, c'est cette stupide décision de justice et plus encore que la justice qui se dit débordée ait accepté de traiter cette affaire si l'on songe au temps , à l'argent et à l énergie qui ont du etre dépensé pour ceci faire. Rien d autres a faire et à juger ??

    Fier que la ministre des z'agés me suive ? Ben si ça peut la dérider et lui faire repousser les neurones, alors oui, là je veux bien etre fier mais j ai comme un doute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Corto
      Pour être tout à fait franche, moi aussi, j'ai comme un doute. Un très gros doute...

      Effectivement, ce que j'ai retenu du billet est la "sagacité" de ce qui nous sert de justice !...
      En plus de vos arguments, j'avais ajouté le gaspillage de NOS sous. Mais c'était un peu caché, car situé en plein milieu de mon commentaire...
      C'était pour noyer les yeux globuleux de qui vous savez !... :o)))

      Supprimer
  7. Ah oui ,l'érection avec que produit du bon docteur ?
    désolé Corto je n' ai pu résister

    RépondreSupprimer
  8. Si on devait indemniser tous mes préjudices affectifs , je serais riche ! méme à un euro du préjudice ! La question que je me pose c'est de savoir si le docteur Caligari de Michael Jackson va payer ces trois euros . C'est un euro par plaignant ? Ce jugement compatissant est peut etre lié à la visite D'ETAT de notre Président aux U-S-A ! Ils ne voulaient pas que ce terrible contentieux affectif ternisse l'entente cordiale ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Marguerite
      Vous croyez que nous aussi on peut demander ?
      Parce que, avec toutes les galéjades hollandiennes, ça nous ferait beaucoup de fois 1 €uros.
      Et, tout compte fait, ça les occuperait plus sainement que d'embastiller de pacifiques manifestants tout en lâchant dans la nature les dangereux criminels. Vous croyez qu'ils le font exprès, pour nous occire plus rapidement ?

      Supprimer
  9. Décidément la Justice française part en quenouille, après un coup pareil, nul ne saurait plus raisonnablement en douter.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Non seulement elle part en quenouille mais cela ne choque même plus si j en crois le peu de critiques soulevées par cette condamnation exemplaire...question connerie

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen