jeudi 6 février 2014

Les socialistes ont-ils autre chose qu'un petit pois à la place du cerveau ?

A quoi jouent donc les socialistes qui nous gouvernent ? Cherchent-ils à se prendre une volée aux municipales bien plus sérieuse que celle qui est annoncée ? Veulent-ils abréger prématurément  le mandat de leur champion tant monte la grogne ? Sont-ils masochistes ? Pas un jour sans qu'ils nous tendent le bâton pour les battre.

Désolé, mais j'ai ce matin du mal à les suivre. Alors si dans vos relations vous avez un socialiste intelligent (smiley) qui soit en mesure de m'expliquer, n'hésitez pas à me l'envoyer: Qu'il m'explique !

Oui, qu'il m'explique ce socialiste doué de raison pourquoi le gouvernement a annoncé vouloir renoncer à la loi sur la famille (quand bien même personne ne lui avait demandé) pour entendre ce matin Ayrault rétropédaler et déclarer que certains éléments de ce projet de loi pourraient être présentés au parlement et adoptés. Volonté de saucissonner le truc pour mieux le faire passer en douce ? Calmer une partie de sa majorité en colère (lire certains blogueurs de gouvernement dépités est un vrai régal) ?  Amateurisme ?

Deuxième exemple, rappelez-vous ce fameux rapport sur la refondation des politiques d'immigration. Fallait pas s'inquiéter, juste un document remisé au placard, pas d'affolement, circulez, il n'y a rien à voir, une manœuvre du Figaro, etc... Et voilà t-y pas que ce matin Itélé porte à notre connaissance la feuille de route du gouvernement sur le sujet. Et autant dire que cela décoiffe (désolé, y a pub avant):


Troisième exemple de projet débile sur lequel le gouvernement planche: interdire le bénévolat pour les spectacles vivants. Le Ministère de la Culture et le Ministère du Travail veulent en effet, interdire le bénévolat à travers les groupements d’amateurs de spectacles vivants en fonction de leur fréquence et de leur importance. En gros, si dans votre coin, chaque année, des passionnés organisent bénévolement un spectacle son-et lumière, une reconstitution historique ou autre, et bien nos grands couillons du gouvernement pensent à les interdire si les dits-spectacles sont joués régulièrement et que les bénévoles-comédiens ne sont pas rémunérés. Rendez-vous compte des amateurs qui font le spectacle bénévolement, un crime, presque, ils doivent être payés !

Se lever le matin et constater en moins de 5 minutes trois exemples manifestes d'incohérence gouvernementale, avouez qu'il y a de quoi se demander si ces gens de pouvoir ont autre chose que des petits pois à la place du cerveau. 

Folie passagère 2124.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

40 commentaires:

  1. En voilà une feuille de route! Mais ce n'est pas tant la feuille qui m'inquiète que la route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: comme tu dis ! Quelle route au fait , parce que si toi tu vois peut etre un chemin, une voie, un cap, moi j ai encore du mal à savoir où ils veulent aller :)

      Supprimer
  2. "de quoi se demander si ces gens de pouvoir ont autre chose que des petits pois à la place du cerveau."
    Je m'étonne que vous vous posiez encore la question!

    RépondreSupprimer
  3. Pas tout à fait d'accord avec vous, Corto, quand vous parlez d'incohérence. Je crois qu'il s'agit plutôt d'obstination, de passage en force enveloppé dans un roulage dans la farine. Ils suivent leur programme destructeur (enfin celui imposé par leurs maîtres) sans tenir compte de l'avis des peuples, leur préoccupation principale étant de trouver le moyen légal de les tromper. Toute la question est de savoir jusqu'où iront leurs opposants et quelle sera leur réaction en cas de casse. Si nous entendons en boucle des mots et phrases comme "factieux, séditieux, République attaquée, les forces de l'ombre, -et les incontournables- fascistes, extrémistes...", ce n'est pas pour rien, c'est juste pour justifier une éventuelle répression musclée avec en conclusion, les forces du mal vaincues, le bien triomphe.
    Du déjà vu, mais ça marche à tous les coups.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: je suis bien évidemment d accord avec toi sur tout ce qui se trame et sur ce programme de destruction massive. Ce qui m interroge c'est cette accumulation de couacs , de reculades ou d incohérence si peu de temps avant les élections municipales. Par certaines reculades ils tentent de limiter la casse , et paf, le lendemain, ils annoncent des trucs qui aggravent leur cas. Là est l incohérence.

      Supprimer
    2. Juste!!!

      Ce sont des bourrins suffisants certains de detenir la verité.

      Supprimer
  4. ressortir maintenant la feuille de route de la refondation de la politique d'immigration , je dirais si j'avais mauvais esprit , ce qui n'est bien sur pas le cas , que ça pourrait avoir l'effet suivant : faire monter les voix du Front National , favoriser au mieux les triangulaires et permettre ainsi au P-S de gagner quelques points nécessaires à leur maintien ou même à gagner des élections . Bien sur , de grands Républicains comme eux ne peuvent se preter à ces coups tordus mais j'ai comme un soupçon sur la probité morale de nos grands donneurs de leçons Républicaines !!!!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marguerite: ah mais je ne suis pas dupes non plus, mais tout de même. Reste a savoir dans cette manipulation du FN jusqu où ne pas placer trop loin le curseur.

      Supprimer
    2. Il fut un temps très lointain où le président de la République Française s'installait derrière un grand bureau et savait s'adresser à toute la France pour apaiser une situation ou faire part d'une décision ...Le Bien supérieur de la Nation semblait guider cette démarche ...c'était il y a maintenant très longtemps ...Au temps présent les Paroles des uns succèdent aux Paroles des autres démentant les affirmations des uns dans un généreux foutoir et il ne reste plus au Français de base qu'à compter les pas en avant et les pas en arrière sans oublier les pas de coté ...
      Marguerite

      Supprimer
    3. @Marguerite: et oui il y a bien longtemps... Quand le grand Charles causait, on se taisait et la quasi certitude que le lendemain, le discours serait le même. En ce moment, nos dirigeants me font penser à une maxime qu on devait apprendre à la Coloniale: avant d exécuter l'ordre, attendre le contre-ordre.

      Supprimer
  5. Moi, je cumule :
    Après avoir envoyé "la France orange mécanique" à un couple profs (fdg), j'essaie de reprendre contact avec un vieux camarade que je sais franc-maçon (ump tendance modem à l'époque), pour qu'il m'explique, dans la mesure du possible, le fonctionnement de sa secte...
    Aucune retour des profs et pas de réponse du franc-mac!
    Prochaine demande à mon ex-copine (de gauche à l'époque), flic dans Paris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est probablement la bonne méthode, se les prendre un par un et expliquer, montrer, prouver, relayer...

      Supprimer
    2. @vonflern et La mouette: : quelle abnégation ! ou don de soi. ça me parait une bonne solution, les prendre un par un, tout en sachant que certains sont irrécupérables.

      Supprimer
  6. L'affaire de l'interdiction des bénévoles était une invention d Sarkozy-Fillon..., destinée à arrondir les fins de mois des "intermittents du spectacle".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michel Desgranges: Absolument, du temps d'Albanel à la culture qui n avait pas su résister à la fronde des intermittents, intermittents qui continuent à nous coûter un bras !

      Supprimer
  7. Les Vendéens vont devoir, une nouvelle fois, se soulever contre les jacobins de la république !
    Les fous ne sont pas au Puy mais à Paris !

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Que la concentration de fous a Paris soit supérieure à la moyenne ne fait aucun doute :)

      Supprimer
  8. Terrifiant : après l' ABCD du genre, l' ABCD de la désintégration pour prolonger la déroute de la Rééducation Nationale.
    On nous dira peut-être, que ces propositions issues du cerveau reptilien de chercheurs subventionnés en foutaises sociologiques ne sont que des "études" qui ne concernent qu' eux-mêmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rldwb: Terrifiant ou socialiste, du pareil au même. Et tu verras qu ils nous diront que ce n est qu une rumeur

      Supprimer
  9. J'ai posté le même truc, qui est proprement scandaleux.

    "Rendez-vous compte des amateurs qui font le spectacle bénévolement, un crime, presque, ils doivent être payés !"
    Ca ne te fait pas penser au Puy du Fou ?
    Tous ces villageois bénévoles qui retracent tous les ans l'histoire de leur région et le génocide dont la Vendée a été victime !

    Ils répondent à eux tout seuls au devoir de mémoire !
    Ce n'est pas soutenable ! Il faut que ça cesse !

    Les obliger à être payés revient sans doute à interdire le spectacle. Ou alors faut que chaque bénévole soit rétribué 1 Euro symbolique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1 € symbolique, c'est en-dessous du SMIC donc pas possible !!!

      Bien sûr que cela risque de faire annuler nombre de spectacles qui existent l'été pour le plus grand plaisir des touristes. Je pense par exemple à celui d'Amboise que mes cousins ont longtemps aidé à monter et à jouer.
      Tous ces spectacles qui exigent beaucoup de figuration ne seront plus viables s'il faut payer les gens (lesquels ne le demandent pas en plus, heureux qu'ils sont de participer au spectacle).

      Il est vrai que la majorité de ces spectacles jouent à fond la carte du folklore local, de l'histoire et des traditions. Que des choses-pas-belles à éradiquer pour rééduquer le Français de base avant qu'il ne soit tenté de rejoindre les hordes nauséabondes de la-manif-pour-tous qui sont rien que des facho-macho-réac-34-pas-beaux selon Valls et le PS...

      Supprimer
    2. Pas beaucoup de monde pour parler du génocide vendéen !

      http://www.lelitteraire.com/?p=3948

      Les noyades de Nantes :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Noyades_de_Nantes

      JPB






      Supprimer
    3. @La mouette, claribelle, JPB: Ce bénévolat cuturel massif , j ai entendu parler dans la radio de plus de 100 000 personnes concernées, pose un problème: il est par nature gratuit, pique du boulot aux intermittents du spectacle et fait de l'ombre aux emplois aidés , faut pas aller chercher plus loin.

      Et pkoi pas s'attaquer aux bénévoles des restos du coeur ou du téléthon ou dieu sait quoi d autres tant qu a faire

      Supprimer
  10. Ah je viens de voir que JPB a déjà parlé de la Vendée !

    RépondreSupprimer
  11. Un petit pois? Moi, j'ai bien une autre idée mais, bien sûr, je ne saurais l'exprimer ici, la bienséance me l'interdit.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  12. Dsolée d'être complètement hors sujet mais je vous invite à écouter un slam, oui, un e-slam ici:
    http://www.resistancerepublicaine.eu/2013/un-million-de-visites-pour-e-slam-je-vous-parle-dun-pays/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que Koltchak l'a relayée, hier, également.

      Supprimer
  13. Ils aiment pas le bénévolat les socialistes, car qui dit bénévolat dit pas d'emploi et pas de charges sociales!

    Pour lutter contre le chômage et lever plus d'impôts, on supprime tout le bénévolat, les associations devraient avoir des salariés et payer des impôts sur leurs CA, en poussant un peu le travail à la maison et l'éducation des enfants peut aussi être considéré comme du travail dissimulé...



    Pour les spectacles c'est d'autant plus débile qu'ils se retrouveraient avec bien plus d'intermittents! De fait, il y aura surtout bien moins de spectacles. Même le Puy du Fou est menacé, son équilibre financier dépend de l'engagement de la population, population qui y participe d'une part car les bénévoles y prennent du plaisir et en retirent de la fierté, d'autre part les retombées économiques sont importantes sur la région.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lady watterloo: rajoute a ce que tu dis la mane que cela pourrait etre pour inverser la courbe que de remplacer les bénévoles par des emplois aidés ?

      Ces gens sont fous.

      Supprimer
  14. Moi aussi, mon cher Corto, j'ai tout de suite pensé que cette interdiction du bénévolat pour les spectacles vivants était dirigée contre le Puy-du-Fou.
    Je doute que les Vendéens soient d'humeur à se laisser faire.
    Encore de belles joutes en perspective car nous sommes tous des Vendéens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne ARNAUD

      D'accord, nous sommes tous des Vendéens.
      Il faut rappeler que le spectacle du Puy-du-Fou a commencé avec des bénévoles exclusivement.
      Des bénévoles fiers de leur histoire et de leur patrimoine.
      Cette folle aventure est devenue une réussite mondialement connue et reconnue.
      Il n'en faut pas plus pour déranger les "fonctionnaires" qui veulent régenter notre vie, dans tous les domaines.
      C'est insupportable.

      JPB

      Supprimer
  15. Rapport sur la refondation des politiques d'immigration on trouve de tout et surtout rien , Bécassine en est la preuve vivante et si en plus ils en veulent 50% en plus !
    Ayant été président d'une association je suis ébahi de cette recherche d'interdire le bénévolat , le puy de fou en est l'exemple le plus frappant ( j'y vais tous les ans) mais beaucoup de petit village font des spectacles magnifique et sans l'aide des bénévoles c'est l'échec assuré, sans compter toutes les brocantes et vide-grenier qu'il y a par an . J'ai entendu en rentrant que le gvt ne l'envisageait plus .
    Mais lorsqu'on voit que notre président à son intelligence dans sa culotte on ne peut pas espérer que le reste du troupeau qui nous gouverne (je sais le mot est fort) est quelque chose dans le ciboulot .
    Maintenant à trouver un gars du PS qui peut nous renseigner sur le fameux cap ,mystère , même le maire d'un village à coté de chez moi se représente SE alors qu'il a toujours été PS .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: Dans ma ville, je let au défi le nouvel arrivant de savoir à quel parti politique appartiennent les différents candidats s'il se contente de lire les tracts électoraux et pourtant l un est UMp depuis des lustres et l autre est au PS.

      Pour les bénévoles, si le GVT a reculé tant mieux mais pourquoi donc avoir relancé le truc si c'est pour se dédire aussitot ? Sont curieux ces gens là

      Supprimer
  16. ça passera pas ! les bagad Bretons sont tous des bénévoles, ce qui veut dire que le festival de Lorient saute aussi ! sans compter les fêtes comme les citrons à Menton, le carnaval de Nice, la fête du hareng à Dunkerque,et j'en passe , tu imagines ? c'est la France entière qui se soulèves là !!

    RépondreSupprimer
  17. Tout juste
    Cette histoire de benevoles sert juste a remplir la marmite des intermittents du spectacle.
    Ils pourront ainsi trouver le peu d'heures qui justifient leurs nombreux mois ou ils sont indemnisés par pole emploi;
    Il faut demander quel est le statut des "stars " qui pourrissent les series françaises à la television depuis des lustres.
    Tous ces gugus ' en quete de subventiens, peuplent les comités de soutien des guignolos de gauche qui se présentent aux elections .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil et paul040: Aussi peu surprenant que cela puisse paraître, le GVT vient de renoncer à ce qu il se proposait de faire encore ce matin pour les bénévoles ! encore une reculade , un couac, une connerie de plus !

      Supprimer
    2. Nombreux sont ceux qui veulent la place du premier sinistre;;;
      Quand au pilote de scooter, la b..e qui lui tient de cerveau lui laisse peu de temps pour travailler....
      Le travail!!! gros probleme pour les socialos

      Supprimer
  18. Les grands hommes issus de l'immigration, metttraient-ils Sarkozy ;)? Tres addictif, ce blog, par ail.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa