samedi 26 juillet 2014

En direct de la place de la République: Gilets pare-balles

Dans quels pays avons-nous l'habitude de voir les journalistes porter des gilets pare-balles ? En Syrie, à Gaza, en Israël, en Afghanistan, au Mali, en Centrafrique...

Mais voilà qui, au moins pour moi, est nouveau:



Cette photo a été prise cet après-midi, place de la République à Paris; là où se déroule la manifestation pro-palestinienne et pro-Hamas organisée par des paumés du NPA et du Parti des Indigènes de la République, manifestation officiellement interdite par le gouvernement, interdiction confirmée par le Conseil d'Etat.

"J'ai la passion du rassemblement. Il doit être le plus large possible pour permettre le changement pour tous les citoyens qui aspirent à une République enfin apaisée" (profession de foi d'entre les deux tours du candidat Hollande).

Folie passagère 2393.
Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Manifestation interdite organisée par le NPA et les Indigènes de la République ? Très bien ! qu'attend le gouvernement pour interdire ces 2 partis ou, à tout le moins, de leur faire un procès et de les condamner à une amende significative...

    RépondreSupprimer
  2. Nous allons voir si le fort en gueule de Valls va appliquer ses menaces contre les rassemblements et manifestations interdites.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. NB : le journalistes en gilet pare-balles doit être de nationalité étrangère , il a vu les photos de la semaine dernière et doit croire que la guerre est à Paris .

      Supprimer
  3. Un pays dans lequel tu peux défendre des femen tout en allant à une messe de soutien pour les chrétiens d'irak. It does not semelle good for socialists!

    RépondreSupprimer
  4. Hollandouille et sa clique de décérébrés doivent être heureux ce sont pratiquement les mêmes drapeaux entourant la RaiePublique qui ont fêté leur victoire en 2012.
    Joli boomerang.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas encore trop grave: il ne porte pas de casque.

    RépondreSupprimer
  6. Ce journaliste, que je ne connais pas, fait peut être partie de ceux qui pensent droit et qui exigent des autres qu'ils en fassent autant...leur certitude sur la France où il n'y a pas de problèmes, hormis ceux posés par une extrême droite nauséabonde, ne va pas jusqu'à se pointer dans une manif pro palestinienne sans se protéger....
    Manif non autorisée ? Attention Valls va encore faire les gros yeux ! Chacun sachant que dans ce cas il n'y aura ni poursuite ni dissolution, ils doivent bien se marrer les contrevenants !
    Pour des gens qui promettaient "la justice sociale", il ne sont même capables de justice tout court...Les fables de la Fontaine n'ont pas pris une ride, je dirais même qu'elles ont eu un bon lifting...

    RépondreSupprimer
  7. avec les débordements Valls va faire quoi ? serrer les machoires ? et la Taupe-ira on ne l'entends pas sur ce coup là non plus ! silence radio !

    RépondreSupprimer
  8. Heureusement, mon cher Corto, qu'ils ont cette histoire de crash d'avion, avec quoi ils peuvent en faire des tonnes, et passer vite fait sur la "manifestation interdite" qui a eu lieu quand même avec débordements, mais bon !

    RépondreSupprimer
  9. AVIS: I Désolé de ne pas répondre à chacun mais la journée a été difficile.

    Un point commun a tous vos commentaires, c'est de comprendre comment d'une part une manifestation interdite a pu tout de même avoir lieu...
    Et de deux: Comment alors que Cazenave avait assuré avoir déployé prés de 2000 flics, seule une cinquantaine d interpellations ont été effectuées;... a voir combien seront suivies d une sanction pénale a la hauteur du trouble causé,*
    Et de trois, comment admettre qu'un pari politique soi disant "républicain" peut appeler ses troupes à braver une interdiction, interdiction gouvernementale confirmée par le Conseil d Etat ...

    Et à part cela, on va nous dire que tout fonctionne ?

    Heureusement que ces 3 jours de deuil national décrété par Président vont ramener le calme et le rassemblement de la Nation autour des familles endeuillées !

    Fucking Socialie !

    RépondreSupprimer
  10. Pourquoi 3 jours de deuil et pas une semaine ? A quoi joue Hollande avec ce dramatique accident ? C'est pitoyable ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: un journaliste sur Itélé a dit ce matin que avec cet accident, Hollande "avait retrouvé un visage humain". Cela te suffit-il comme explication ? Tout est dit !

      Supprimer
  11. HS (quoique...) :
    Une manifestation (autorisée !) de soutien aux Chrétiens d' Irak, et plus particulièrement de Mossoul, aura lieu dimanche sur le parvis de NDame à 17h...
    Venez nombreux, c'est important pour eux de se sentir soutenus par les Français, à défaut de notre gouvernement qui se tait... !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Beatrice: perso, j avais prévu d y aller mais un contretemps familial m en empeche. Comme beaucoup , j ai relayé sur twitter.

      Supprimer
  12. Interdit signifie toujours défendu ou c'est l'anarchie qui s'installe !
    Pour la manifestation concernant le soutien aux Chrétiens d'Irak , je relaye aussi ! Bisous à tous .

    RépondreSupprimer
  13. Ca devient une habitude !!!! Manifestation interdite et qui se fait qd même !!! En revanche bien dommage que je vis loin de Paris, j'aurais bien participer à lamanif pour les chrétiens d'Irak, je serai de tous coeurs avec les manifestants... Et j'espere que les médias, ne vont pas se taire !!!

    RépondreSupprimer
  14. A quand l'interdiction du NPA principal artisan du bor.el organisé d'hier.
    Le Catalan d'Evry, la ville ou ça manque de "blancos"a mis moins de temps pour dissoudre l’Oeuvre Française bien moins dangereuse que ce parti de trotskos-bolcheviks.

    RépondreSupprimer
  15. La rentrée s'annonce compliquée et houleuse dans ce climat de désintégration générale!
    Maxime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Maxime: c'est garanti: la rentrée va etre très chaude !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique