mercredi 30 juillet 2014

Moscovici à Bruxelles, la médiocrité récompensée !


Président a déclaré "vouloir un poste de commissaire européen qui soit à la hauteur de la France". Il a donc désigné comme candidat officiel Pierre Moscovici son ancien ministre de l'économie et des finances. Un gars qui a tellement brillé qu'il fut éjecté lors de la formation du gouvernement Valls et qu'il fut blackboulé lors des dernières élections municipale dans le Doubs.

Je me souviens de deux phrases de ce Moscovici qui demain représentera la France à la Commission. C'était en 2013, en mai.

La première: 
"Le deuxième trimestre 2013 a été un trimestre de croissance positive. Je pense que sur la fin de l’année, nous pouvons avoir un rythme comparable, en tout cas nous y travaillons. Et que 2014 devrait être la première année de croissance véritable depuis trois ans." Vous rappelez vous quel fut le taux de croissance pour l'année 2013?  0,3% ! Croissance véritable pour 2014 ? Au mieux et si l'on intègre le fruit des activités illicites ou de prostitution comme nous le demande Bruxelles, la France fera moins de 1% de croissance ! 

La deuxième:
"Quand je regarde cette année [juin2012-mai 2013], je suis fier d'être ministre de l'économie et des finances.  Ce qui m’intéresse avant tout, c’est l’action et, quand je regarde ce que j’ai fait pendant un an dans ce ministère, j’en suis fier". Fier ? Dans le même temps, les prix à la consommation augmentaient de 0,7%, les prix alimentaires de 1,7%, le pouvoir d'achat pour la première fois baissait de 0,9%, la production industrielle chutait de 2,2% après deux années de hausse, le chômage franchissait le cap des 10% de la population active, le déficit public était à 3,7%, etc... Et le gars nous disait qu'il était fier de lui. Content, heureux comme un gamin qui aurait réussi à empiler ses cubes de bois ! 

Et c'est un guignol pareil, un nul puissance 10 que Président veut à Bruxelles, à la Commission. C'est à ce Charlot même pas drôle que l'on demanderait de "surveiller de près la politique économique menée par chaque État membre, de vérifier si cette politique est efficace ou pas et de proposer des sanctions en cas de manquement aux règles de déficit"... 

Alors certes, il y a fort à parier que Angela ne cédera pas et que Moscovici n'aura pas à Bruxelles l'économie, il n'en demeure pas moins qu'il sera Commissaire à 20 000 euros par mois ! A la limite, j'aurai même préféré Guigou, elle aussi un temps pressentie. 

Sauf à vouloir récompenser la médiocrité, je ne vois pas, je ne comprends pas ! 

Nous avons hélas pris depuis deux ans l'habitude de voir notre pays être tourné en dérision et raillé à l'étranger, mais tout de même, nommer Moscovici à Bruxelles, c'est vraiment nous demander de liquider le peu d'amour propre qu'il nous restait.

Folie passagère 2400.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. il faut bien lui trouver une occupation ... et si possible très très bien payée, il a une jeunette a entretenir ;-) ça coute cher ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @tonton flingueur: parce que tu crois qu'avec tout ce qu il a déjà engrangé, il n'a pas assez pour satisfaire sa jeunette ?

      Supprimer
    2. menfin euh ... tout le monde sait bien que les hommes politiques ne cherchent avant tout qu'a servir au mieux l'interet de la France et de son peuple (oups pardon j'ai dit "peuple" un gros mot!) d'ailleurs il suffit de regarder leurs declaration de patrimoine pour se rendre compte que ça eu payé comme dirait l'autre.. mais plus trop...d'ailleurs on peut effectivement se demander comment des mecs (ou nanas ,parité toussa toussa!) qui sont pour la plupart dans le bizness depuis 30/35 piges a 10/15ooo boules (officiels) mensuels se sont demerdés pour avoir si peu sur leurs comptes en banque ;-) alors ou se sont des branques qui ne savent pas gérer et ça on le savait déjà .. ou alors mais je n'oses le croire , on nous ment peut etre? ;-))
      quand a sa ptite jeunette , c'est curieux comme les jolies et jeunes nanas tombent follement amoureuses de gus pleins aux as ou de pouvoir non? j'ai beau chercher je n'en connais pas autour de moi qui soient a la colle avec un tourneur fraiseur de 55 piges a l'usine ...mais bon ca doit etre mon mauvais esprit ! et puis faut faire gaffe ,je ne voudrais pas etre accusé de sexisme ;-)

      Supprimer
    3. Sa jeune copines est absolument charmante mais qu'est ce qu'elle a l'air chiante !!!!

      Supprimer
    4. Ha, ce qu'on lui demande, c'est, précisément, d'être charmante
      On s'est compris...

      Supprimer
  2. AVIS ! l auto satisfaction de Moscovici sur son blog:

    http://www.pierremoscovici.fr/2014/07/30/fierte-et-responsabilite/

    RépondreSupprimer
  3. Je ne trouve pas les mots, mon cher Corto, pour dire l'indignation que Moscovici fait naître en moi.
    L'autosatisfaction de ce type qui n'a absolument rien réussi pour le pays pendant qu'il était ministre est révoltante.
    Cela méritait bien cette promotion qui va faire rire toute l'Europe. Mais lui, il s'en foutra car il est certainement, comme la plupart de ses petits camarades, dans la philosophie du : "Prends l'oseille et tire-toi".
    Et quant à notre croissance, il n'y a qu'à demander à nos prostituées les plus patriotes, qu'elles en mettent un coup pour la France, puisque rien d'autre n'y fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Un pur produit de la "méritocratie" française ! Comment imaginer que ce gars qui n a jamais rien fait ni réussi puisse devenir commissaire européen ? Il aura fallu attendre Hollande pour croire que cela fut possible !
      L'histoire nous dira peut etre comment ce prodige a pu avoir lieu, quel accord lie les deux hommes ?
      Et ce Moscovici va remplacer Barnier ? comment après ça croire en l Europe ?

      Supprimer
  4. Moscou-Vessie sera commissaire, c'est comme ça et c'est pas autrement, voilà tout.
    C'est lamentable, consternant, honteux...bref c'est de la démocratie bien socialiste.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Ouais, c'est comme ça, on prend les nuls, on les promeut a des gâches en or, et on ne dit rien ! Quelle pitié ! On supprime la bourse au mérite en France pour les étudiants méritants et on en refile une à un gros naze, va comprendre !

      Supprimer
  5. Bon sens en action30 juil. 2014 à 20:50:00

    Il eut été préférable de nommer Dati ou Morano qui comme députées européennes connaissent bien les arcanes de Bruxelles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bon sens: je ne sais pas ce que valent dati ou Morano mais au moins avons nous la certitude que si elle n ont pas fait grand chose, elles ont fait plus pour le pays que cet abruti de Moscovici.

      Supprimer
    2. "mais au moins avons nous la certitude que si elle n ont pas fait grand chose, elles ont fait plus pour le pays que cet abruti de Moscovici."

      Heu......................... je parierais pas la dessus quand même....

      Supprimer
  6. Allon, allons! Ce n'est pas si grave que ça. On aurait pu avoir Harlem Désir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pa,loss: ouais , t'as raison, Désir, ancien repris de justice devenu secrétaire d Etat aux affaires européennes ! le top du ridicule; après Moscovici , c'est roupies de sansonnet.

      Supprimer
  7. "Président a déclaré "vouloir un poste de commissaire européen qui soit à la hauteur de la France"
    Moscovici est à la bonne hauteur d'une France devenue petite, toute petite, inaudible.

    Pépère a même ajouté sans sourciller dans le courrier adressé à Juncker : "par ses qualités propres comme par son expérience, [il] a montré la compétence générale et l'engagement européen qui lui permettront d'assumer de manière indépendante d'importantes responsabilités."
    J'ai compté 5 oxymores associés à Moscovici dans cette phrase : expérience, compétence, engagement, indépendant et responsable. Les mêmes que pour Hollande, dites donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: je ne savais pas qu'incompétence valait brevet d expérience. Faut-il qu on soit devenu tout petit effectivement pour accepeter cela et Hollande proposer pareil clampin !

      Supprimer
  8. de toute façon à Bruxelle ils sont en pays de connaissance ! tous les recalés des élections , tous les bons à rien, c'est une véritable feu d'arifice alors il ne déparera pas le branque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: comment ça il ne déparera pas ? tu plaisantes, j espère, il va devenir le modèle étalon de la médiocrité, c'est pas rien tout de même !

      Supprimer
  9. Comme dirait le Piaf, OUAICH !

    Devant autant de nullité, le silence est de mise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: ah non pas le silence, faut dénoncer ce genre de choses. par contre, la médiocrité à un tel niveau impose le respect :)

      Supprimer
  10. Bigre, il y a de la rage dans ton billet (et je te comprends : quelle honte, de tels émoluments pour une incompétence pareille !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: de la rage, non quaand même pas mais de voir que des gens aussi nuls puissent etre promu, merde quand même, merde, après Harlem au GVT, Mosco à Bruxelles, la honte, quoi !

      Supprimer
  11. Je l'ai entendu ce matin sur l'A2 ( je sais c'est un péché de regarder la 2 ) , sans lui l'europe coule , son intelligence et son savoir enrailleront le chômage et la croissance sera là , son ami Juncker est tout à fait avec lui , là j'ai décroché , Juncker n'en veut pas .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu aussi. Ma copine regarde pour la météo. Moi pour le bla bla, les people politique ça me distraie, derrière leur faux sérieux.
      Je retiens une phrase du sieur: "oui, je suis socialiste, je suis social démocrate, je suis progressiste".

      De plus en plus, à part guaino, je me demande si l'UMP ne serait pas un parti de progressistes refoulés.

      Supprimer
    2. @Pierre et Ckaude Henri: Bon d un autre côté, il ne va pas claironner tout haut ce que tout le monde pense de lui, a savoir qu il est nul.

      Supprimer
  12. Mosco suit sa voie néolibérale et dit le contraire de la vérité. Bon plan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Mosco suit sa voie néolibérale"

      Je ne comprends pas qu'il y ait encore des gens pour confondre le capitalisme de connivence Français avec le "néo-libéralisme"

      Pour info, le néo-libéralisme c'est comme l'ultra-libéralisme, ce sont des mots fallacieux de journalistes ignares qui confondent le capitalisme socialiste de connivence avec le libéralisme...

      Néo ou ultra, ça n'existe pas.

      Supprimer
  13. Ce mangeur de soupe aux yeux de merlan frit, mériterait de finir dans un cul … de basse fosse !

    L’avenir n’est pas serein…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mauricette: m'enfin on se laisse aller à etre désagréable vis à vis de cet homme extraordinaire, si extraordinaire qu il nous faille le placer à Bruxelles ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP