jeudi 3 juillet 2014

Le Sénat à l'épreuve du Mondial !


Il y a quelques jours, des parents d'élèves et des professeurs s'étaient adressés à ce qui nous sert de ministre de l 'Education Nationale pour demander que les épreuves du brevet des collèges soient décalées de deux heures afin que les collégiens puissent regarder le match de foot qui était diffusé, la veille, à 22 heures. Tollé et niet ministériel. Encore heureux !

Aujourd'hui, ce sont les sénateurs, emmenés par le président du groupe socialiste, qui demandent au président du Sénat, Jean-Pierre Bel, d'abréger la séance de demain car l'équipe de France joue à 18 heures. Les sénateurs passionnés à ce point par le foot ? Je veux bien mais tout de même, merde, quand même ! Voilà des gens payés grassement (au forfait) avec nos sous et qui voudraient sécher une ou deux heures de séance pour voir des garçons courir après un ballon ! Mais de qui se moque-t-on ?

Sauf à considérer que cette demande ne soit que purement démagogique: montrer qu'ils sont, eux les ultra-privilégiés de la République, ventripotents dans les palais nationaux, comme les Français, avec les Bleus.

Jean-Pierre Bel leur accordera-t-ils cette pause ? A suivre ...

Qu'ils commencent déjà par faire preuve tout au long de la saison parlementaire d'assiduité !

Folie passagère 2358.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Mis à part ce "sauf à" que je supporte de moins en moins bien, je crois que votre supposition finale est la bonne…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: soit mais qu'aurai-je du mettre à la place ? Ce " sauf à " me semblait correct.

      Supprimer
    2. "Sauf à" est en train de devenir correct, par la force des choses, si je puis dire, puisque tout le monde l'emploie désormais dans le sens de "sauf si" suivi d'un verbe conjugué. Mais, normalement, "sauf à" suivi d'un infinitif a toujours été l'équivalent de "quitte à".

      Par exemple, la phrase " j'irai me promener sauf à être trempé", signifiait en français classique : "j'irai me promener MÊME SI je dois être trempé", alors que tout le monde entendrait aujourd'hui : "j'irai me promener SAUF SI je dois revenir trempé".

      Pour éviter ce type de malentendu, je pense qu'il est mieux d'éviter l'expression. Dans votre cas, il aurait suffi d'écrire : "Sauf si l'on considère que cette demande est purement…".

      Supprimer
    3. @Didier Goux: Merci pour ces éclaircissements, j 'essaierai d en tenir compte :)

      Supprimer
  2. Voilà donc qu'ils se découvrent une fibre patriotique ! D'ailleurs le sport est le dernier domaine où nous Français avons le droit de défendre la patrie, les envolées lyriques de Montebourg étant plus près de la bêtise et de l'ignorance que du patriotisme !
    Je suis à peu près sure que les sénateurs obtiendront gain de cause, et c'est peut être pas plus mal, ça fera toujours 2 heures de moins à faire des conneries...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: n as tu pas remarqué comme tous nos gauchistes se revendiquent aujourd'hui patriote ? ça, c'est vraiment nouveau et tout aussi étrange. Par contre,le mot " patriote" dans la bouche de quelqu un de droite et hop ! estampillé facho. Tu vas voir qu ils vont essayer de nous faire le même coup qu avec d autre concept comme l égalité, le racisme,etc.. s approprier le mot .

      Pour les sénateurs, ça leur évitera peut être pendant deux heures de faire des conneries mais dans ce cas là faut défalquer ces deux heures de leur traitement.

      Supprimer
    2. Ils sont patriotes quand ça les arrangent.

      Moi je leur ferais sauter la journée entière.

      Supprimer
  3. C'est vendredi demain beaucoup retournent à la campagne et partir 2 h plus tôt ce n'est pas si mal ,mais c'est de l'enfumage ils suivent les match sur leur tablette en pleine séance . Bel n'a qu'à mettre un écran géant pendant la séance ça ne changerais pas grand chose leur travail .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: pas con ça, un grand écran à la Chambre quitte à sombrer dans le ridicule, allons y !

      Supprimer
    2. Et cela mettrait un peu d'ambiance ! Je les ai vus cette AM, pendant quelques minutes et c'était d'un ennui
      mortel. Ils se reveilleraient peut-être ?

      Supprimer
    3. @Crifi: j ai surtout vu qu il y avait nettement plus d absents que de présents

      Supprimer
  4. Ce pays apparaît de plus en plus décadent et ridicule, de quelque
    côté qu'on se tourne on n'entend et ne voit que de la navrance, de
    l'irresponsabilité et de la connerie!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si vous ne l'avez pas encore lu, Nouratin, je vous conseille vivement la lecture d'Une femme d'État", de Michel Desgranges. Cela permet de voir les choses autrement et de rire un peu ;-)

      Supprimer
  5. Dans le même ordre d'idées, pourquoi aussi ne pas demander que les pompiers, les urgentistes, les ambulanciers s'arrêtent de bosser pendant le match. D'ailleurs, on devrait diffuser le match sur les écrans de contrôle des contrôleurs aériens et des opérateurs des centrales nucléaire; une bonne idée, non?
    En fait, d'après Audimat, un français sur trois (au mieux) regarde le truc à la télé. Mais 100% des sénateurs?
    Amitiés
    Penthièvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Penthièvre: 1400 avions par jour rien qu a Roissy ai-je entendu ce soir. T imagine les aiguilleurs avec à la place de leurs radars des écrans télés ? Un vrai génocide !

      Supprimer
  6. Et celle-là: les députés ont rejeté, mercredi soir, la proposition d'un référendum sur la réforme territoriale, par 102 contre 27.
    Ça fait 129 présents-votants sur les 577 députés. Il y avait un match à la télé? Ben non. Étrange, n'est-ce-pas ?
    Penthièvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait tout de même une belle opposition, pour une fois !

      Supprimer
    2. @Al West et Penthièvre: z'avaient peut être un mot d excuses.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP