mercredi 30 juillet 2014

Le CSA dit non à LCI: Une décision politique !


Alors comme cela, le CSA a refusé que LCI (groupe TF1), Paris Première(M6) et Planète+ (C+) deviennent gratuites en TNT.

Rappelons d'abord que le CSA est dirigé par Olivier Schrameck, énarque (1977), un vieux routard de la Socialie ayant travaillé pour quasiment tous les gouvernements de gauche depuis 1981, nommé à ce poste par Président (ENA 78/80).

Le CSA a donc refusé que LCI devienne gratuite comme ses deux confrères de Itélé et de BFM. Les motifs de ce refus sont au nombre de trois:

- La baisse du marché publicitaire ne permettrait pas d'espérer que LCI puisse se financer avec la publicité. L'arrivée d'un nouvel acteur en gratuit fragiliserait donc la pérennité des deux autres. 
- La situation financière fragile des chaînes gratuites laisse à penser qu'il en sera de même avec LCI.
- L'offre et la demande de télévision de la part des téléspectateurs n'étant pas extensible, l'arrivée de LCI entraînerait sur le créneau de l'info un transfert de consommation de Itélé et BFM vers LCI. 

En clair donc, l'arrivée de LCI en gratuit mettrait en péril la santé des autres chaînes gratuites, au premier rang desquelles Itélé et BFM dont la sensibilité de gauche n'aura échappé à personne (les éditos de Jean-Jérôme Bertholus sur Itélé en ce moment sont un régal de propagande socialiste).

Pour couronner le tout, le CSA évoque aussi pour justifier son refus, sans rire, que l'arrivée de LCI pourrait "porter atteinte à la préservation de la diversité éditoriale des chaînes diffusant actuellement sur la TNT gratuite" ! En clair, l'arrivée d'une nouvelle ligne éditoriale nuirait à la diversité éditoriale dans le domaine de l'information ! On croit rêver, Ubu n'aurait pas pu pondre mieux !

Bien sûr, on jurera ses grands dieux que tout cela n'a rien de politique, que ce n'est pas parce que LCI appartient à Bouygues qu'on lui refuse le droit de diffuser gratuitement sa ligne éditoriale aux Français. Ben voyons ! De qui se moque-t-on ?

Et nous voila avec un CSA - et donc le pouvoir - qui cherche à préserver le monopole de l info gratuite à certains quand ce même pouvoir cherche à battre en brèche celui d'une trentaine de professions. Elle est où la cohérence ? Elle est où la liberté d'entreprendre et de s'adapter à un monde économique qui évolue?

Et comme par hasard, on apprend que 3 importants soutiens de Hollande lors de la présidentielle de 2012, messieurs Pigasse (le cocu magnifique), Xavier Niel (Free) et Pierre Bergé, tous trois propriétaires de la galaxie Le Monde, se proposent de racheter LCI , la direction de celle-ci ayant clairement annoncé que dès le 31 décembre 2014, la chaîne ne serait plus "viable" et que "la casse sociale serait inévitable" ! Ben voyons ! De qui se moque-t-on ? (bis)  Arnaud Montebourg interviendra-t-il pour aider les 247 salariés de LCI qui, fin décembre, devront se trouver un nouvel employeur ?

Peu à peu, la Socialie étend son emprise sur l'information et sur la télévision. Que n'aurait-on pas dit si du temps de Sarkozy, le CSA que l on disait à sa botte, avait refusé à une chaîne de télévision, qui plus est d'info, de devenir gratuite et donc accessible à tous ?

LCI venait d'avoir 20 ans.

Folie passagère 2399.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

49 commentaires:

  1. Le 25 juillet dernier, le CSA a "sévi" au sujet de la campagne pour l'accueil des enfants trisomiques.
    Pour voir la vidéo "censurée" par le CSA :

    https://www.youtube.com/watch?v=Ju-q4OnBtNU

    Lettre ouverte du député Poisson à ce sujet :

    http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2014/07/29/31008-20140729ARTFIG00117-campagne-pour-l-accueil-des-enfants-trisomiques-lettre-ouverte-au-president-du-csa.php

    Tous ces "Conseils" ( CSA, CESE, CC, CE ...) sont au service de la Socialie.

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: j ai vu cette vidéo et ne comprends toujours pas pkoi le CSA l a censuré

      Supprimer
    2. @atoilhonneur corto

      Perso, j'ai écrit au CSA ( non sans mal, le serveur est saturé). Aurai-je une réponse ?

      http://www.csa.fr/Services-en-ligne/Formulaire-de-contact

      JPB

      Supprimer
  2. BFM de gauche ?? Vous êtes sur d'avoir déjà regardé BFM ?? Nicolas Doze c'est pas vraiment un socialiste... NI les autres d'ailleurs.

    Pour le reste effectivement, les éditos politiques de JJ Bertholus sont absolument lamentables... Je préférais largement Barbier.

    Que LCI ne soit pas choisi, franchement je m'en fous, il y a assez de chaines d'infos mais Paris Première, je ne comprends pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal: bon allez , je te l accorde, BFM n est pas de gauche, juste " progressiste" va-t-on dire et oui, Doze est le seul qui se démarque du lot, normal il s occupe d 'économie et les chiffres ne mentent jamais... éternellement.

      Il y a assez de chaîne d info ? ah bon, ne me dis pas que TF1 et France 2 font de l info. Il n y a que Itélé, Bfm et pour l instant en accès restreint LCI. LCI n est pas chosi pour des motifs que même ton bdg ne comprends pas; c'est dire !

      Supprimer
    2. Vu la "qualité" des chaines infos, oui, il y en a assez... LCI c'est aussi nul et inutile que Itélé...

      Cela ne vaut pas dire que les arguments du CSA soient valable. Je pense juste qu'on a pas besoin d'une autre chaine info, surtout venant de TF1, qui va faire la même chose que les autres : du direct chiant et inutile.

      Supprimer
  3. J'imagine assez bien Pierre BERGE en Joseph GOBBELS du régime socialiste tenant dans ses griffes la quasi totalité des merdias audios et télévisuels.

    RépondreSupprimer
  4. Première étape, on met en place des gens à votre botte, deuxième étape, ils font ce qu'on leur demande de faire...on y est...
    Quand on détient tous les pouvoirs, en passant par l'éducation, la justice, l'info, de quoi a-t-on peur ? Qu'une nouvelle chaine info ne répercute pas la propagande officielle ? Que les gens se mettent à penser autrement ?
    De plus, je ne suis même pas sure que la ligne éditoriale de LCI soit tellement différente des autres, ne prennent-ils pas tous leurs infos auprès de la pravda nationale qu'est l'AFP ? Et ses journalistes ne sortent-ils pas du même moule, suffit de voir qui est passé par là avant de faire carrière ailleurs ?
    Quel que soit le domaine, les mots "concurrence" et "pluralisme" ne font pas partie du vocabulaire de nos socialistes, comme de tous les régimes à tendance totalitaire...
    Quant à l'argument qu'un nouveau venu fragiliserait les autres...il y a d'autres domaines où il se garde bien de l'utiliser...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: LCI a, a mon avis, le tort d être propriété de TF1 et donc de Bouygues qui soi dit en passant à bien emmerder le GVt dans les histoires de rachat de SFR. Que même; que Montebourg il n était pas content.

      Tu as possiblement raison pour cette histoire de moule, Chazal par ex est bien une vieille copine de Hollande mais officie sur TF1, non, ce sont les motifs invoqués qui sont bidons.

      Supprimer
  5. J'attendais Lci pour, peut-être, plus d'objectivité, mais voilà, nous n'aurons même pas l'occasion de vérifier cette objectivité. "Il y a assez de chaînes d'info" ? Ces infos formatées à la sauce gaucho, on en a assez !
    Sarkozy n'a pas été assez incisif avec toute cette clique de gauche qui, elle, n'a aucun scrupule...
    "Oust" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "J'attendais Lci pour, peut-être, plus d'objectivité" HAHAHahhahah !!!! :)

      C'est de la naïveté ?

      " Ces infos formatées à la sauce gaucho"

      BFM, gaucho ?? Vous avez déjà regardé BFM une fois au moins ou pas ? C'est le média le plus libéral (et de loin) de tous le PAF Français !!!

      Supprimer
    2. @Skandal: BFM libéral, tu met et vois du libéral partout. et je me retiens de dire tout ce que l on ne peut pas dire sur BFM...
      Il n y aurait peut être pas plus d objectivité avec LCI en plus et en gratuit, mais cela aurait provoqué une émulation et sans doute obligé les acteurs a plus de qualité et d équité dans le traitement de l info. Voir, comment, par ex, les IOtélé ou BFM ont traité les manifs contre le mariage zinzin ou les manifs pro-palestinienne, est une honte quand on se prétend journalistes.
      Après, au nom de quoi, un CSA peut il interdire à une chaîne de s'adapter au nouveau modèle économique, quitte à la condamner ? Si tu es un libéral, comme tu prétends l etre, il me semble, tu devrait etre le premier a gueuler sur cette décision

      Supprimer
    3. J'ai dit que BFM était la plus libérale, pas qu'elle était libérale (encore que sur l'économie, elle l'est plutôt).

      "tu devrait être le premier a gueuler sur cette décision". Je trouve la décision nul, les arguments du CSA nazes mais ni plus ni moins que les commentaires que je lis depuis ce matin.

      Ce qui est lamentable c'est qu'on est W9, NRJ12, 6ter, cherie25.... que des chaines sans intérêts qui ne devraient pas être gratuites et que d'autre qui ont un peu plus d’intérêt, ne le sont pas.

      Être libéral ça ne veut pas dire que tout doit être gratuit non plus et que tout doit être autorisé... La télé c'est en générale nulle, je ne vois l’intérêt de rajouter de la nullité à nullité.

      Supprimer
    4. @Skandal: Perso, je ne regarde plus les chaines dont tu parles mais si ce qu elles proposent plait à un certain public, pourquoi pas ? Qui es-tu pour dire que c'est nul ? Tu trouveras autant de gens pour te dire que c'est bien. Qui es-tu pour oser écrire que ces chaînes là devraient etre payantes ? ( ne devraient pas être gratuites).

      Supprimer
    5. Qui je suis ? Un citoyen et un consommateur. Tout simplement. J'ai encore le droit de dire ce que je veux, non ?

      Et puis il suffit de regarder leur audience...

      Si je suis votre raisonnement, il ne devrait pas y avoir de chaines payantes, que des chaines gratuites..... Mouai, je préfère payer et avoir de la qualité qu'avoir de la quantité gratuite...

      Mais encore une fois, je ne suis pas d'accord avec la décision du CSA, je trouve leurs arguments assez mauvais mais je trouve que votre théorie du complot socialiste alors que la majorité des gens du CSA sont de droite assez ridicule...

      Supprimer
    6. Pardons, ils ne sont pas de droite (encore que) mais ils ont été nommés par la droite.

      Supprimer
  6. En somme, mon cher Corto, le CSA a décidé, ni plus ni moins, de favoriser BFM et ITV au détriment de LCI, tout en jurant ses grands dieux respecter "l'impératif fondamental du pluralisme".
    C'est élever le cynisme au rang de grand art !
    Quant à Schrameck, même la socialiste Marie-Noëlle Lienemann avait compris qu'il était "un déconnecté du pays réel", "obsédé par les titres du Une du Monde", "qui n'a jamais dépassé le périph parisien".
    Aujourd'hui elle pourrait ajouter que c'est le genre de personnage issu de l'ENA, grandi exclusivement sous les ors de la République, que les Français ont pris en horreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Nous sommes dans le plus parfait ou presque des cynismes effectivement. Interdire a une chaîne d info de devenir gratuite sous prétexte de pluralisme à respecter, on croit rêver.

      Supprimer
    2. Voila, l'argument est pathétique....

      Supprimer
    3. Corto : https://www.contrepoints.org/2014/07/30/175285-le-csa-donnez-lui-directement-votre-telecommande-ca-sera-plus-simple

      Là je suis déjà plus d'accord...

      Supprimer
  7. Vous oubliez tous que six des neuf membres du CSA ont été nommés par la droite....

    Quand on voit la nullité absolue de l'information sur les chaines infos en continuent, je ne vois pas l’intérêt d'en avoir une de plus.

    La télévision n'a jamais été une représentante de la qualité de l'information.

    Je le redis, Paris Première, je ne comprends pas que le CSA refuse cette chaine, plutôt qualitative par rapport à d'autre (W9, D8, NRJ 12 etc....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal: regarde bien la composition du CSA, puis va ne serait-ce que sur Wikipédia pour analyser le parcours et CV des membres.
      Après pour Paris première, tu as raison, elle est de bien meilleure qualité que celles que tu cites, preuve est donc faite que pour des motifs soi disant économiques le GVT, pardon le CSA, préfère favoriser autre chose que la qualité, non ?
      Et ce billet, j aurais presque pu le faire uniquement en ne parlant que de Paris Première: Est-ce à un organismes d Etat de décidé ce qui est bon ou pas à diffuser ? perso, c'est non, c'est au public de choisir. le CSA devrait au contraire maximiser le nombre de chaines gratuites..

      Tiens, sans rapport direct, mais sais tu que la direction de France Télévision a obligation, par ordre de Fillippetti, de rendre compte tous les 15 jours de l évolution de sa ligne éditoriale auprès du CSA ?

      Supprimer
    2. "Et ce billet, j aurais presque pu le faire uniquement en ne parlant que de Paris Première:" Vous auriez du à mon avis....

      Quand à France Télé, étant donnée qu'elle est financée par l'Etat, cela ne m'étonne absolument pas... Ça me choque, mais ça ne m'étonne pas du tout...

      Fillippetti est une prêtresse du fascisme soft. Il n'y a que dans les régimes totalitaires que les ministères de la cultures ont un budget comme le notre.

      Je suis contre les télés et radios financer par l'Etat.

      Supprimer
    3. "regarde bien la composition du CSA, puis va ne serait-ce que sur Wikipédia pour analyser le parcours et CV des membres."

      Je n'ai pas dit qu'ils étaient de droite mais qu'ils avaient été nommés par la droite.

      Supprimer
    4. Bartolone a nommé Sylvie Pierre Brossolette (bon, certes, ce n'est pas Patrick Buisson) mais ça reste quand même une journaliste classée à droite, elle a fait ses armes dans les cabinets ministériels de Giscard, et elle a bossé au Figaro Magazine.

      Il semble surtout que tout ce petit monde, se fréquente au cercle du Siècle où on retrouve aussi bien Copé, Dati, que Guigou, Jouyet.

      Mais bon, le coup du complot politique, ça marche toujours.

      Supprimer
    5. @Mojo: Voila un point sur lequel nous ne pourrons pas nous écharper: tout ce beau monde, la liste est impressionnante, se fréquente au Siècle.

      @skandal: fut un temps où la droite ne nommait que des gens de droite aux postes clés, la gauche ne nommait que des gens de gauche. Puis est venu le temps des ouvertures...

      Supprimer
    6. @ Corto, et il est bien reparti, le temps des ouvertures... Hélas !

      Supprimer
    7. @Corto
      Le problème c'est que vous pensez encore qu'il y a une différence entre la droite et la gauche. Pourtant, depuis 40 ans les faits démontrent que c'est pareil.

      Ces gens se foutent des français, tout ce qui compte c'est eux, leur pouvoir et leur privilège.

      Supprimer
  8. I-télé, filiale de Canal+ n'avait pas besoin de faire allégeance. Par contre, les menaces ont du se faire plus précises sur BFM après l'affaire Léonarda. Nicolas Doze est le seul à dire ce qu'il pense des mesures économiques mais encore pour combien de temps ? Quant à l'info du soir, les animateurs (on ne peut pas appeler cela des journalistes), le parti pris est flagrant depuis quelques mois. "Priorité au direct", c'est-à-dire la gauche, le FN et pour faire bonnes figures les gens de droite beaucoup au centre.
    J'attendais aussi l'arrivée d'une nouvelle chaîne d'info mais je ne suis même pas certaine que cela aurait changé quelque chose.
    Je pense que Bouygues paie son entêtement à ne pas vouloir vendre ses actions d'Alstom au prix demandé et que les BNP veulent cueillir le fruit à moindre coût. Il y a pourtant une loi qui interdit à un groupe de presse papier de posséder un média audiovisuel. A moins que Pépère change la loi pour les copains ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: crénom, c'est vrai , j'avais oublié cette histoire d Alstom !

      Supprimer
    2. "Je pense que Bouygues paie son entêtement à ne pas vouloir vendre ses actions d'Alstom au prix demandé"

      Pas du tout... au contraire, Bouygues est ravi de vendre des actions qu'il n'a jamais voulu acheter (c'est Sarkozy qui l'avait "obligé"). Bouyges est le grand gagnant de "l'affaire" Alstom !! Ils vont faire une énorme plus value, et en plus ils ils vont garder les dividendes pendant qu'ils prêtent les titres à l'Etat !!



      N'oubliez pas que Bouyges c'est le meilleur représentant du capitalisme de connivence, c'est l'ami de tous les socialistes et des tous les politiques.

      Supprimer
  9. La liberté d'expression n'existe plus dans ce beau pays qui était réputé autrefois pour ses belles lettres. J'avais déjà relevé le danger dès 2012 lorsqu'on sait que la gauche détenait tous les pouvoirs :An,Sénat,régions,justice,médias
    Alors qu'espère t on? Je trouve qu il y.a bcp de naïfs. A moins de mettre le pied dans la fourmilière, et sachant le peu de crédibilité de l'opposition ne s'occupant que de son nombril, les options sont réduites. Attendre les échéances mais 2017 c'est long quand le bateaux coule.

    RépondreSupprimer
  10. Autre question : le CSA est-il en droit de réguler la concurrence des chaînes et qu'en dira Bruxelles ?

    RépondreSupprimer
  11. Vous avez l'air de croire que LCI, donc TFI serait une chaine de droite... Sérieusement, vous prenez quoi comme drogue ?

    RépondreSupprimer
  12. Il faut peut être rétablir quelques vérités.
    La TNT a été ouverte en 2002 (Hollande était alors sous chef de secte et personne ne s'attendait à voir ce curieux personnage avoir un jour la présidence de quoi que ce soit).
    Et lors des appels d'offre, le groupe TF1 a toujours demandé à ce que LCI obtienne un canal payant (et elle l'a obtenu). Pour les canaux gratuits, elle a proposé TV Breizh (robinet à séries américaines des années 80 genre Magnum), puis HD1 (qui a obtenu une licence).
    Bref, TF1 a été servie comme elle le souhaitait dans ses plans stratégiques de l'époque, à savoir faire payer les gens pour la chaine LCI. Elle n'a rigoureusement jamais été proposée dans les appels d'offre sur les canaux gratuits avant cette année.

    Et donc entre temps, ITV et BFM ont postulé sur les canaux gratuits et ont été choisis par le CSA de l'époque. Et effectivement LCI s'est retrouvée marginalisée (pourquoi payer pour un service qu'on a gratuitement ???).

    Bref, avant de crier au complot politique, il faut surtout que la direction de TF1 se regarde dans une glace et admette qu'ils ont merdé dans la colle. On appelle ça une mauvaise politique industrielle. Alors, c'est sur que c'est plus facile devant les actionnaires que si on est mauvais, c'est la faute des autres.

    Ensuite, que proposez vous pour nommer les chaines qui figurent sur la TNT ? Pas le CSA puisqu'il est aux mains des gauchistes ? mais du coup, on fait quoi ? vous proposez quoi ?
    En 2012, 40 chaines ont demandé une fréquence .... qui décide ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal
      Il ne s'agit pas d'enlever au CSA le droit de décider qui peut obtenir une fréquence mais de revoir l'offre gratuite avec des chaînes qui émettent déjà. Est-ce au CSA de décider de l'avenir de chaînes privées ? Une boîte qui ne vend que des mauvais produits est éliminée par ses concurrentes plus intéressantes. En limitant la concurrence, on soutient à bout de bras des mauvais qui ne font aucun effort pour se renouveler.

      Supprimer
    2. "Est-ce au CSA de décider de l'avenir de chaînes privées " Bah oui, c'est son rôle tel que définit par l'Etat.

      Maintenant est ce à l'Etat de décider quelle chaine peut être diffusée ou non, je ne crois pas, c'est au consommateur de décider

      Mais ce n'est pas ça que je critique, je que je trouve ridicule c'est la vision qu'on certains commentateurs qui parlent d'un "complot" gouvernemental alors qu'il n'y a pas plus amis du pouvoir que Bouygues (pour Tavernost c'est un peu différent....).

      Supprimer
  13. @Gilly
    Il y a un nombre limité de canal sur la TNT et si j'en crois l'offre de ma box orange, il y a peut être 200 chaines en Français avec des chaines aussi incongrues que la chaine de Poker ou des chaines sur les chevaux. Et vous ajoutez toutes les chaines régionales comme Mirabelle TV pour la Lorraine.
    Bref, il n'y a pas de place pour tout le monde et on en revient toujours au même problème, qui décide ? et ensuite qui attribue les numéros car il y a aussi des enjeux pour être le plus bas possible dans la numérotation. (BFM a un avantage sur ITV par le simple fait d'être un cran plus bas sur la télécommande).

    Le groupe TF1 a eu des créneaux sur la TNT gratuite, ils nous ont pondu des chaines sans intérêts à base de séries télés qu'on a vues 300 fois genre l'agence tout risques.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mojo: Mais TF1 n a jamais renié sa position de l époque d avoir choisi le créneau payany pour LCI. Le temps a passé et depuis les choses on évolué. Aujourd'hui, le modèle de chaîne infos payante grand public n est plus viable, ne serait-ce que par la concurrence de Itélé et BFM, il était donc normal qu'ils demandent a passer en gratuit. Le CSA l a refusé pour des motifs qui, même chez certains gauchistes, étonnent tant ils sont ridicules et déconnectés de la réalité économique. Point barre.

      Supprimer
  14. @corto
    Un bon industriel, c'est un type qui anticipe le marché. Et donc quand le groupe TF1 a présenté des dossiers pour la TNT Gratuite, il fallait peut être proposer, LCI, et pas TV Breizh ou HD1.

    La TNT est limitée en canaux, vous êtes d'accord ? ou c'est aussi point barre ?

    Et donc fatalement, ça demande des arbitrages puisque canal+, le groupe M6, Bolloré, les autres veulent aussi des canaux. Et donc en 2012, je le rappelle juste, mais 40 chaines ont demandé un canal. Il n'y aura pas de place pour les 40.
    Donc encore une fois... qui tranche ? Vous et point barre ?

    Il y a un premier critère qui est donc d'équilibrer, si je donne un créneau à canal, alors je dois en filer un à Tavernost. Et ensuite, est ce que ça a un sens d'avoir 40 chaines d'infos sur la TNT ? Ne doit on pas avoir une chaine de sport mécanique ? un chaine de cuisine ? une chaine de télé achat ? Type de chaines qui n'existent pas encore sur la TNT gratuite.
    Pourquoi pas une chaine de cul puisque c'est très demandé si on en croit les fréquentations sur internet. (puisque plus haut, vous dites que les spectateurs devraient avoir le dernier mot) ?

    Enfin bon, point barre... c'est acté, sujet suivant.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon industriel en cuisine est un mec qui arrose suffisamment un grand chef pour vendre toutes sortes de saloperies en barquettes, à des restos, à des supermarchés, et ainsi favoriser l'agriculture à grande échelle, avec un minimum d'agriculteurs possibles.
      Adieu qualité française et gens sérieux aux fourneaux. Heureusement que nous aurons bientôt le label fait maison.

      Oh non! Je ne suis que fiel et venin.

      Supprimer
  15. Un sujet très discuté à ce que je vois.Je n'y connais rien mais la dernière ligne de Mojo me plaît assez.

    RépondreSupprimer
  16. bonsoir
    mon avis bifurque des autres commentaires déjà postés
    Le modèle économique ayant >10 chaines gratuite est faillitaire dans quelque sens que vous le preniez ...
    Déjà l’expérience canalsat / tps a montré que la concurrence ne marche pas vraiment: elle est forcément engloutie par le plus fort qui impose ensuite son dictat (LCI crypté avait sa logique dans un bouquet crypté
    Trop de chaines nuit
    -à la qualité des programmes (films et séries sont désormais 100 % importés)(la quantité tue la qualité)
    -à la qualité "rédactionnelle" avec autant de chaine d'info personne n'a les moyens d'envoyer des vrais gens sur le terrain
    résultat : tout le monde fait de la télé info assis dans une salle à paris
    d'où , paradoxalement, l'omnipotence du gouvernement ....

    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jmespe: "l omnipotence du gouvernement"... Nous sommes d accord.

      Supprimer
  17. bof tout ca c'est du vent, c'est pas une question de contenant, c'est une question de contenu.
    cad volonté politique délibérée d'avoir un média d'information (pravda) de +
    le reste est foutaise.
    bc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @bc: oui, sauf qu en l occurrence, c'est un de moins !

      Supprimer
    2. oui c'est juste ! attendons de voir la suite, genre, les actionnaires du Monde proposent ...
      bc

      Supprimer
  18. Bonsoir cher Corto ,
    Si vous le permetez, je post ici une interview de Joachim Veliocas (l’Observatoire de l’islamisation ) par le site Novopress.
    Il est question des litératures pronants les valeurs de Paie et d Amour de l islam vendu dans nos grandes surfaces.
    En fin d interview, il clot par un lien entre islam-csa-lci.
    D ou le rapport a ton billet.

    http://fr.novopress.info/173337/entretien-exclusif-novopress-joachim-veliocas-mattendais-pas-voir-sujet-en-du-figaro/

    bien a vous

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen