vendredi 18 juillet 2014

A trop vouloir se retenir, on va finir par se faire dessus

(roquettes tirées depuis Gaza en direction d’Israël)

Je suis tombé sur la prose d'un gauchiste causant du conflit israélo-palestinien. Imaginez-vous que le monsieur a des états d'âmes, il voudrait parler et dire tout le mal qu'il pense d’Israël sauf que le pauvre biquet, il n'ose pas, il a peur de se faire traiter d'antisémite. Lisez donc:

"De la consternation et des questions (...), et de «la retenue» sur la bande de Gaza. La raison? La peur viscérale de se voir traiter «d’antisémite» dès qu’on ose aborder, même avec beaucoup de «retenue» l’épineux problème palestinien. Je crois qu’on peut décemment dire que cette offensive terrestre dans la bande de Gaza ne va pas apaiser les pro et anti-palestiniens, et j’ajoute, aucune conscience décente ne peut observer le «silence» sur ce qui s’y passe."

Admirez le positionnement des guillemets, notez les circonvolutions utilisées pour ne pas avoir le vomi qui verse: épineux problème, retenue, peur viscérale , dès qu'on ose, etc... Avouez que c'est de la bonne, non ?

Voila le gauchiste qui depuis des années n'hésite pas à traiter de tout et de n'importe quoi qui n'est pas de son camp, à traiter de pourris, de réactionnaires, d'intégristes ou d'homophobes quiconque s'opposait au mariage zinzin, qui ne supporte pas que l'on puisse s'acheter une tête de nègre chez le pâtissier, qui sort les dents dès que l'on touche à Sainte Christiane et là, d'un coup, lui qui, comme tant d'autres, utilisait le politiquement correct comme arme de dissuasion massive et brandissait le code pénal à la moindre occasion, le voilà coincé par le monstre qu'il a contribué à installer en France: le politiquement correct ! Un comble ! 

On sent que ça le démange; il voudrait traiter d'enculés les Israéliens, leur cracher dessus, un peu comme ceux qui, totalement décomplexés, bien plus que la droite qu'ils baptisèrent du même mot, crièrent "morts aux Juifs" à Paris l'autre jour. Voyez comme l'on sent que ça voudrait sortir mais que non, décidément, malgré cette envie viscérale et parce qu'il se vautre dans la retenue, il n'ose pas, il ne veut pas, alors il ravale son vomi. Ce n'est pas bon ça, de ravaler sa bile, faut que ça sorte, sinon, c'est l'ulcère assuré mon biquet !

Et le pire, c'est qu'il le reconnait, n'écrit-il pas pour conclure, avec élégance: "A trop vouloir se retenir, on va finir par se faire dessus." Ben oui, mon p'tit gars, à trop se retenir, on se fait dessus, à nier les évidences, elles t'explosent à la figure, à ne pas vouloir appeler un chat, un chat, le bestiau te griffe, à trop se voiler la face, on laisse à d'autres le soin de se bâcher en toute impunité... C'est con, n'est-ce pas, se rendre malade grâce au monstre que l'on a contribué à créer. 

Rien ne lui interdit pourtant au dandy bigarré de dire que les mecs du Hamas sont des enfoirés de première qui n'hésitent pas à se servir des gazaouis comme de boucliers humains, rien ne lui interdit de dire qu'à Gaza, soit tu penses comme le Hamas te dit de penser, soit tu t'en prend une. Il pourrait dire que les mecs du Hamas sont des terroristes de la pire espèce qui n'hésitent pas à mettre en coupe réglée toute la population. Mais ça, il n'ose pas le dire et pourtant, c'est vrai. Rien de raciste que de dire cela, ce serait couardise que de ne pas voir les choses telles qu'elles sont, que de ne pas le reconnaître. C'est pourtant vrai, faut parler et ne pas aller contre sa conscience: le Hamas, ce ne sont rien que des enculés !

Mais non, pour lui, comme pour de nombreux "gentils", on le sent, c'est en filigrane, c'est tu, caché, non-dit: le méchant dans l'histoire, c'est Israël. Les salauds qui bombardent Gaza, ce sont les faucons de la Knesset, les bâtisseurs de colonies. Ben oui, ils se prennent des roquettes sans arrêts tout au long de l'année, ils ripostent avec les moyens dont ils disposent. C'est simple. Ne sommes-nous pas au royaume du œil pour œil, dent pour dent ? 

Nous ça fait des lustres qu'on tend l'autre joue, sans broncher. Ne pas répondre, se taire, ne pas dire. Il y a tellement de choses qu'on n'a même plus le droit de dire ou d'évoquer: les racailles, les muzz qui noyautent les banlieues, les roms qui foutent le brin, les ghettos, la gare du Nord, l'immigration, l’insécurité, les valeurs traditionnelles qui nous tiennent à cœur, etc... Oui, mon biquet, tout cela, ça fait trop longtemps qu'on le tait.

Il y a ceux qui préfèrent se retenir, quitte à se faire dessus - je ne les envie vraiment pas- et puis ceux qui en ont assez de mettre des couches et qui enfin osent parler tout en ayant bien compris qu'on ne pouvait pas dire n'importe quoi !

Reconnaître qu'on se fait bouffer de l'intérieur par le truc qu'on a crée pour essentiellement faire taire le Camp d'en face, et ne pas vouloir lutter contre, avouez que cela relève de la bêtise pure et simple ou du masochisme assumé, non ?

Folie passagère 2381.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

43 commentaires:

  1. Son sphincter vient de lâcher dans un vieux réflexe conditionné. Il vient de traiter son copain, blogueur de gouvernement, de raciste parce qu'il n'est pas assez anti-raciste, l'exhortant au passage à faire son "coming-out" et assumer son racisme.
    Faut dire que son copain bien que de gauche, est décidément trop blanc pour être honnête et ne porte pas de pin's anti-raciste sur le revers de veste : preuve flagrante s'il en est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vlad: J'en reviens et j ai lu, isl en sont les gauchistes a se tirer dessus, c'est formidable ! ils sont pris a leur propre piège, c'est cool, bon, je ne suis pas sur qu ils s en soient rendus compte, mais je prends quand même.
      Je reconnais qd même que pour une fois le blogueur de GVT a l air un peu moins con que l'autre.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Corto
      Merci pour cette très belle attention qui confirme une chose: on ne partage pas le même avis. Et, je dois avouer que j'avais peur que tu dises du bien de mon billet (Ouf! Merci)
      Sinon, Bobiyé! le titre est excellent, vraiment.

      Bravo.

      Supprimer
  2. A vous en croire, mon cher Corto, les "consciences décentes" ont commencé à s'étriper entre elles ?
    C'est une excellente nouvelle. Je ne voudrais pour rien au monde rater le spectacle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: oh, ça fait un petit moment qu'ils se cherchent à gauche. faut dure qu entre les cocus du Bourget, les déçus par Valls, les barons qui craignent pour leur région, les frondeurs, les élus PS qui profèrent des insultes antisémites, l extrême gauche qui prend outrageusement la defense du Hamas, ils ont de quoi s 'étriper, rien à envier à l ambiance pourri de l UMP. Nous, on rigole et c'est bien là l essentiel !

      Supprimer
  3. "Je refuse qu’on prenne ma conscience en otage avec cette "menace" d’antisémitisme primaire, c’est pénible." écrit-il encore.
    Toujours des guillemets...
    Attendons que les chances pour la France s'en prennent aux quartiers bobos (et ça viendra) ! Encore des problèmes de conscience à venir pour lui, je compatis.
    Combien sont-ils comme lui à se pisser dessus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: mezavi qu ils sont un paquet ! Peut-être le temps est-il venu pour qu ils comprennent a quel point l étoufoir de la pensée unique posé sur la liberté d expression et le droit de parler a été criminel. Qu'il me soit permis d en douter. Mis devant leurs contradiction, ces gens là sont prêts a bouffer leur chapeau pour ne pas reconnaître qu ils se sont fait dessus depuis des années. Mais comme tu dis, ça viendra !

      Supprimer
  4. Ah oui, alors, voilà qui est parlé!
    Y en a marre de ravaler et si ces ordures de gauchistes et leurs coadjuteurs de la soi-disant droite
    nous avaient un peu écoutés nous n'en serions pas là. Hélas, ils nous ont interdit, nos seulement
    d'agir mais encore de parler. Le sinistre résultat nous l'avons sous les yeux!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: le résultat nous l'avons sous les yeux, eux n en ont pas encore pris la mesure, ça va viendre !

      Supprimer
    2. Exactement mr Nouratin.
      Ça fait des dizaines d'années que la gauche joue aux apprentis sorciers avec les humains, qu'elle redouble de laxisme. Ce qui se passe entre ces deux-là n'est que le fruit de leur idéologie de merde.

      Supprimer
  5. Petit commentaire d'un médecin de ma connaissance : la France a un cancer , les métastases se développent et actuellement aucun remède énergique à appliquer .
    Cela devient grave de ne plus oser dire son arrière pensée sans être catalogué . Liberté d'expression n'est plus qu'un mot vide .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: il y a une vraie tradition chez nous, c'est que le premier qui dit la vérité - ou qui a moins d merde que les autres dans les yeux - il doit être exécuté !! on en crève de ce truc là. Alors c'est tout de même assez drôle de voir un gauchiard se brider à cause d'un truc qu'il promut, lui comme ces compagnons de combat (mouarf) depuis des années: le politiquement correct.

      Supprimer
  6. Bravo Corto, tu te surpasses en ce moment !
    A mon avis, ce mec n’a pas fini de merdoyer et de caguer dans son froc…
    C’est bientôt le début de la fin.
    Quant à l’autre abruti de lumumbiste pathogène, qu’il aille donc lui-même, avec son petit casque bleu, jouer les arbitres à Gaza.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lou Sétori: pas besoin de gros effort pour se surpasser, suffit d en lire un et de constater que depuis quelques temps ils se bouffent entre eux. Un vrai régal !

      l'ONU a Gazza, mouarf là aussi, c'est pas demain la veille. Même si cette solution ne serait peut-etre pas plus con qu une autre

      Supprimer
  7. Au moins des fois, ils nous distraient. Mais c'est trop rare encore.

    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: trop rare ? De plus en plus fréquent au contraire. Tiens écouter Martine Aubry ce soir fustiger la réforme territoriale et ce qui a été fait ( ou pas fait ) depuis deux ans, était un vrai régal !

      Supprimer
  8. @corto
    La tu fais fort ....
    Tu prends bempetit .oups Bembelly dans ses contradictions ...
    Ce pov gars à 2 neurones ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nofate: en l espèce, il n est que l exemple dont je me sers pour essayer de montrer a quel point ces idiots inutiles de gauchistes se sont fourvoyés avec leur politiquement correct :)
      quand à bembelly, le pb n est pas qu il n'ait que deux neurones, c'est qu il puisse croire qu il en a plus !

      Supprimer
  9. "dandy bigarré"

    z'êtes vache! on avait dit pas les fringues...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (bizarre que les liens - ici, fringues- ne se distinguent pas en commentaires comme dans le corps du texte)

      Supprimer
    2. @Anton: j ai abandonné depuis longtemps le soin de comprendre comment fonctionnait les liens en commentaires, j arrive a les mettre dans le billet, pas dans les commentaires.
      *
      J avais viu cette photo des bas de Bembelly mais n ai pas réussi a remettre la main sur celle où on le voit tout entier costumé à sa sortie de l Elysée

      Supprimer
  10. ceux qui se font appeler palestiniens ne sont que des arabes, arabes qui ont envahis tous les pays jusqu au maroc apportant avec eux cette religion mortifère d arrieres. le seul moyen pour les israeliens de regler definitivement le probleme c est de supprimer tous les territoires soient disant paslestiniens, des arabes vivent en israel sans probleme, y travaillent, pas besoin de la bande de gaza ou autres confettis.
    quant au bloggeur de gauche auquel vous faites reference, je ne connaissais pas, franchement ca n a aucun interet, j ai un peu lu et des le 1er article sur la guenon qui se prend pour une ministre, c est tout ce qu un gauchiste peut dire, mais le plus drole c est que l énergumène qui ecrit a honte d etre ce qu il est. je vous tire mon chapeau pour arriver a lire cette prose, ca pique les yeux de betises crasses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kelevra: Sans leur donner plus d importance qu ils en ont, lire les blogueurs de gauche a son intérêt: en ce moment , entre eux les divergences explosent, ils faisaient front commun contre Sarko, ils se divisent maintenant sur hollande et sa clique, c'est très interessant de voir ceux qui se savent cocus mais n osent pas l avouer et ceux qui ne s en sont pas encore rendus compte. On dit que c'est le merdier a droite, ça l'est à l UMP, c'est tout, a gauche, ils reprennent leurs vieilles querelles intestines, en gros, les mêmes qui les avaient amener au pitoyable congrès de 2008.
      Pour le reste , Gaza et les arabes, nous sommes d accord.

      Supprimer
  11. A diffuser largement la dernière chronique de Pierre Jourde sur "confiture de culture"; tout est dit et bien dit.
    et pour ceux qui veulent se faire peur je recommande la lecture de la charte du Hamas; ça calme. Il paraît qu'ils reçoivent leurs ordre de Dieu, qu'il faut chasser ou tuer tous les non-musulmans de la palestine, et qu'il faut tuer plus généralement tous les gens qui ne sont pas d'accord avec eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Brindamour: une merveille de paix , de tolérance et d amour que cette charte que je ne connaissais pas; !

      Supprimer
  12. Les Israéliens n'en ont pas fini de pourrir la vie de nos "consciences décentes", mon cher Corto.
    Imaginez qu'ils ont, non seulement inculpé les trois Israéliens pour l'assassinat de ce jeune Palestinien brûlé vif, mais encore ont osé accorder à la famille du jeune homme un statut de victime qui leur donne le droit de prétendre à des indemnités, pour un meurtre jugé par Israël : "commis par racisme contre un innocent" ?
    Auriez-vous pu imaginer que ces Juifs osent pousser le vice aussi loin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: quoi, ils ont osé jugé en bonne et due forme, sans mollir, ceux qui avaient massacré ce pauvre palestinien. Tout fout le camp !

      Supprimer
  13. Quand je vois une bagarre dans la rue, je ne suis pas de ceux qui s'agglutinent autour pour encourager l'un des deux.
    Non, je traverse la rue et préfère passer mon chemin. J'estime avoir eu suffisamment d'éducation pour ne pas me laisser aller vers les plus bas instincts.

    Je suis français, ma réaction est:"qu'ils se démerdent!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: oui sauf que la, la contagion est possible, voire souhaitée par pas mal de gens.

      Supprimer
    2. Laisse-donc les socialos dans leur caca, leur désastreuse politique sociale communautariste est entrain de leur péter à la tronche!

      Supprimer
  14. Pas mal ici !! Bon blog, je te mets dans mes favoris, si ça te derange pas ! Comme ça je reviendrais :)

    RépondreSupprimer
  15. Le mec, il pourrait faire roquet d'Orsay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu! Un peu comme la rue...de la roquette.

      Supprimer
    2. Ah! Ah!
      Et aussi une manif pro Palestinienne rue de la Roquette.

      Supprimer
    3. @Beret Vert et Pierre: en même temps, pas difficile de faire mieux que l actuel occupant du Quai

      Supprimer
  16. Pour comprendre un peu mieux à quoi les israéliens sont confrontés:
    Hamas using children as human shields

    Par quelle perversion morale absolue peut-on en arriver à ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @waa: a part une espèce de barbarie insuflée par un radicalisme religieux, je ne vois pas

      Supprimer
  17. tout est jeu de dupes, et pouvoir, la valeur de la vie humaine les "revendications" prétexte.
    après l'intifada ou l'on envoyait les gosses décervelés bien comme il faut, balancer des pierres et un peu plus sur Tsahal,
    en attendant que l'un se prenne une balle pour bien faire monter l’indignation et la bonne conscience internationale.
    le Hamas passe avec un coup de génie dans la cour des grands.
    on prend des roquettes pouraves histoire de dire voyez ou nous en sommes nous n'avons que cela,
    et jours après jours, semaines après semaines, mois après mois, années après années paf on balance les marmites sur Israël..
    pour parfaire le crime puisque c'en est un,
    on se choisit bien consciencieusement des zones à fortes densités urbaines.
    plutôt que d'envoyer la sauce depuis des terrains vagues, des orées de sous bois, des parcs...
    le jour ou Israël à bout de patience réplique en ciblant les zones de tirs ce ne sont évidement que maisons et immeubles emplis de familles et surtout non évacués
    on crie au martyr..
    ou sont les glorieux combattants du Hamas?
    qui sont les coupables dans cette lamentable histoire ?

    bc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Bc: Ou sont les glorieux combattants du Hamas ? je crois que tu as parfaitement répondu a la question: Planquer derrière les femmes et les enfants et les familles.

      Supprimer
  18. D'un côté les socialos ont donné certaines clés du pouvoir à des pro pzlestiniens.
    De l'autre côté Manuel Valls a assuré plus de dix fois son soutien à israél et fera tout pour bichonner l'avant garde de la république.

    Non loin de me réjouir de ce conflit, il y a une chose qui me rend heureux, c'est que le gouvernement PS ne s'en sortira pas indemne de ce conflit.

    Une belle bataille rangée d'anti racistes, ceux la mêmes qui cherchent à façonner le pays selon leurs convictions.


    Allez, je suis pas vache! Pop Corn pour tout le monde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: déjà, voir un GVT ( dit) de gauche interdire une manifestation de gauchistes, voila la première conséquence de ce conflit chez nous, voila qui n est pas sans me réjouir !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP