vendredi 25 juillet 2014

La gauche a accouché d'un monstre: le nouvel antisémitisme


" La bonne conscience de gauche, habituellement sûre d’elle-même et dominatrice, regarde avec effarement cet objet idéologique imprévu, le nouvel antisémitisme. On comprend son émoi. Après avoir vainement tenté pendant des années d’associer la haine des Juifs et l’extrême droite, également coupable de détester les Arabes, elle découvre que les attentats, les violences, les paroles assassines et les assassinats eux-mêmes dont les Juifs sont victimes proviennent essentiellement de musulmans soutenus par l’extrême-gauche. Déboussolée, la gauche ne déchiffre plus la géographe politique. Sa lecture westernienne de l’histoire situait les mauvais à droite, plus ou moins héritiers de l’Ancien Régime, catholique et qui traitait les Israëlites en sujets de seconde zone, anti-dreyfusards, collabos, racistes également à l’encontre des immigrés musulmans. La minorité juive libérée par la Révolution, majoritairement ancrée dans la gauche progressiste, attachée à l’Etat d’Israël, dont le fer de lance politique avait été pendant longtemps le Parti Travailliste, était chez les bons, à côté des autres opprimés des heures sombres de notre histoire, esclaves, colonisés, immigrés. Et voilà que des immigrés musulmans s’en prennent à des synagogues comme les nazis en d’autres temps !

L’homme est un animal social, comme le disait Aristote. Mais cet « instinct » ne va pas chez lui sans des catégories qui mêlent la sensibilité et l’intelligence, la distinction du même et de l’autre. Qui se ressemble s’assemble, comme dit la sagesse populaire, sauf pour les sexes, ce qui poserait un problème de conservation de l’espèce. La gauche nie ces évidences. Il serait plus intelligent de les reconnaître et d’en maîtriser les effets pervers, c’est-à-dire l’hostilité entre les groupes pour en tirer l’avantage de l’échange. Lorsqu’on nie l’identité d’un peuple et de son histoire, on n’a plus qu’une masse d’individus superficiels juste capables de commenter ce qu’ils ne comprennent plus par des banalités et qui reçoivent sans plus rien à donner. C’est le cas des « convertis » qui vont se faire massacrer au nom d’une religion qui a occupé le vide dans lequel on les a abandonnés. (...)  Mais ce n’est pas en ne retenant que l’ombre et en oubliant la lumière qu’on favorise le patriotisme d’un peuple, ni celui des nouveaux arrivants. Contrairement aux Etats-Unis, la France n’est pas structurellement un pays d’immigration. Elle n’a pas la force d’attraction de la première puissance mondiale où tout semble possible pour celui qui veut y faire sa vie. Encore le remplacement des WASP aux USA n’a-t-il pas fini de produire ses effets…

C’est pourquoi il faut en finir avec le discours qui surévalue les minorités au détriment de la majorité et présente notre pays comme une collection de communautés. On comprend le lien entre cette vision des choses et les intérêts électoraux du PS, mais les minorités qui ont perçu leur poids à la marge électorale peuvent jouer un rôle disproportionné et sans rapport avec l’intérêt national. C’est le cas lorsqu’elles sont mêlées à des conflits étrangers. La surprise de la gauche face au nouvel antisémitisme n’a d’autre raison que la fausseté de son manichéisme et le choc de ses contradictions. Les Juifs ne sont pas une race, mais les fidèles d’une religion. La permanence de cette communauté est un phénomène rare. Les Français qui sont, paraît-il, des Gaulois parlent une langue issue de leurs colonisateurs romains et portent le nom de leurs envahisseurs germains… Encore faut-il s’interroger sur la permanence du judaïsme, peu enclin au prosélytisme, et constant dans sa transmission. Alfred Koestler, dans la 13éme Tribu avait formulé l’hypothèse selon laquelle les Juifs d’Europe Centrale étaient des convertis et non des victimes de la Diaspora. De même, l’antisémitisme du XIXe siècle était plutôt de gauche à son origine et fondé sur la dénonciation de la richesse mal acquise. Son évolution actuelle n’a rien de surprenant. Mais il n’a aucun sens dans notre pays d’abord parce que la communauté juive est très minoritaire et ne menace en rien l’identité nationale. Ensuite, parce qu’elle a joué un rôle positif. Qui pourrait, par exemple, se dire antisémite après avoir visité le Musée Nissim de Camondo ? (...)  Sous prétexte que la cause palestinienne est aujourd’hui celle des damnés de la terre, en lien avec celle des populations immigrées des quartiers sensibles, l’extrême-gauche cultive un antisionisme difficile à distinguer de l’antisémitisme. La gauche est écartelée entre ses préférences pour les minorités. Elle en ignore évidemment une troisième, celle ces Chrétiens d’Orient, ces « arabes » chrétiens massacrés ou chassés de chez eux par les cousins du Hamas.

Un discours vraiment national doit d’abord rappeler l’identité française, exiger une maîtrise de l’immigration telle que cette identité soit préservée, agir sur la scène internationale pour qu’un Etat Palestinien soit instauré sur la base de la reconnaissance de l’Etat d’Israël, afin que les Palestiniens, musulmans ou chrétiens, puissent vivre dignement, ce qui n’est pas le cas actuellement. En ayant nié le premier point, contredit le second et laissé filer le troisième dans la confuse politique américaine, la gauche a du mal à reconnaître le monstre qu’elle a engendré : le nouvel antisémitisme." 

La gauche ne reconnaît pas son enfant : le nouvel antisémitisme par Christian Vanneste pour Nouvelles de France

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Robert Marchenoir25 juil. 2014 à 10:30:00

    Et je n'ai pas souvenir du temps de saint Nicolas S, il y ait eu autan d'avions qui tombaient, on peut donc déduire que c'est la faute de la gauche si les avions ne sont plus surs.

    RépondreSupprimer
  2. La France à perdu de sa splendeur diplomatique, on peut tous constater qu'au niveau international nous sommes les lèches bottes des américains et des allemands.
    On peut également constater que sur la scène internationale, la France n'est plus une des premières maîtresse du monde ( si je peux me permettre) . Il y' a encore quelques années en arriére, et bien avant Sarko aussi, la France savait se faire entendre, savait dire merde quand il le fallait, savait exiger ce qu'elle voulait, aujourd'hui la France est une marionnette et le peuple "franc" n'a plus beaucoup de valeurs aux yeux du monde.
    Les juifs de France ont du soucis à se faire , comme les chrétiens, car il ne faut pas oublier que nous parlons de religion "judéo-chrétienne" et que dans les oreilles des musulmans , ça fait mouche. Pour eux juifs et chrétiens ne faisons qu'un.
    Et tu peux constater, qu'aujourd'hui, la France ne dit rien au sujet d'Israel qui bombarde sans armes égale la bande de gaza. En laissant faire, on dit au peuple israelien ( majoritirement juif) mais aussi aux juifs de France qu'ils ont raison!
    Ca crée une certaine frustration qui peut se tourner en anti-sémitisme, car à en écouter la France mais aussi les grands de ce monde, on n'a même plus le droit de dire le mot"juif".
    Et je finis désolé, avec les chrétiens d'orient, la France est laique à 200% et sa laicité est bien mauvaise, nous sommes les seul pays au monde a avoir une laicité si stricte... et on s'en sort pas. La France n'est plus assez chrétienne pour défendre les chrétiens d'autres contrées....Quand on voit que Manuel Valls à mis un tweet " j'ai une forte pensée pour les chiites de Mossoul" ce tweet a fait un tollé, il s'est fait insulté par nombres de gens... est-ce normal ??? Je ne crois pas... et je ne crois plus en cette France qui faisait rêver...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Marchenoir25 juil. 2014 à 11:12:00

      En centre afrique, on a quand même permis que les ethnies chrétiennes qui se faisaient laminer de reprendre le dessus et de massacrer à leur tour, les musulmans.

      Supprimer
    2. @bryce: La marque " France " est dévalorisée à l échelle du monde, c'est une évidence. tant sur le plan économique que politique mais c est parfaitement logique quand on a des dirigeants qui disent tout et son contraire et qui sont incapables de tenir leurs engagements. Pour Sarkozy, on peut lui reprocher des tas de trucs en politique intérieur mais sur le plan international, au moins avait-il su maintenir la France a son rang.
      Pour Israel, la France ne dit rien ?? regarde mon billet précédent, Hollande, en personne a approuvé la manière avec laquelle Israel se défendait. Et c'est justement cette reflexion incroyable de Hollande qui a mis en partie en ébullition les pro palestiniens français. Valls ? Peut être n as tu pas vu cette vidéo où il martèle qu'il est un allié indéfectible (sic) d'Israel. Il y a donc une gauche plutot pro Israel et non antisémite et une autre gauche, diverse, qui pour différentes raison est tout aussi antisémite qu antisioniste.
      Le tweet dont tu parles, c'est Cazeneuve et pas Valls.
      Après une France qui ne fait plus rêver, oui et non, y a des tas de raisons pour y croire encore tout en sachant que si elle était aussi belle, on ne verrait peut-être pas chaque semaine depuis quelques mois entre 200 et 400 familles de confession juive partir en Israël

      Supprimer
    3. Robert Marchenoir25 juil. 2014 à 13:49:00

      Parfaitement d'accord Corto, avec Sarkozy, c'était une autre époque, on peut citer la mort de Khaddafhi et l'installation d'une démocratie dans une Lybie apaisée et pacifiée. Et si, c'est le bordel au Mali, ce n'est pas à cause des armes libyennes qui circulent partout comme veut le faire croire les médias de gauche, mais la faute à Taubira qui a titillé la planète avec son mariage pour tous.

      Supprimer
    4. Les armes libyennes, on en a parlé beaucoup en 2012 avant l'intervention française. En a -t- on vraiment trouvé beaucoup ? On nous promettait aussi beaucoup avec "10 000 missiles sol-air disparus". Quid ?

      J'ai l'impression que le discours sur les "conséquences de la guerre en Libye" a été soit politique, soit l'habituelle "discussion de salon" où tout s'explique parfaitement...

      Entre les trafics de drogues à l'ouest qui susciteraient déjà bien l'intérêt de tout vendeur d'armes extérieur à l'Afrique et la Libye, gros pot à miel de pétrole, je me demande bien pourquoi les libyens iraient chercher ailleurs avec leurs armes ce qu'ils ont chez eux...

      Un exemple d'article en 2012 qui prévoyaient l’apocalypse... http://www.erta-tcrg.org/analyses/libye-armes.html
      Amike

      Supprimer
  3. @Bryce: Tiens a propos de la place de la France dans le monde:

    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/07/25/maree-haute-le-los-angeles-times-raye-la-france-de-la-carte/

    révélateur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, oui c'est Cazeneuve, mais je voulais tellement en dire, que tout s'est mélangé. Quand je dis que la France ne dit rien sur ce qu'israel fait, c'est dans le sens où la France ne remets pas Israel à sa place, car c'est ce qu'il faudrait faire! Et non approuvé bêtement!

      Supprimer
  4. on ne peut que regretter le temps ou Charles de Gaulle, meme si tout ce qu il a fait n etait pas des plus grandioses, qui a su mettre la France au dessus de la mêlée. d abord en ne voulant pas integrer l'OTAN qui nous lie maintenant pieds et poings lies aux americains qui decident pour nous, que la france rejoigne cet organisme est une chose que je ne peut pardonner a sarkozy. la France est maintenant le caniche des americains, comme en libye ou nous avons laisser un beau bordel, merci encore a sarkozy, en syrie ou hollande s est retrouve comme une andouille quand obama s est retire le plantant la comme un gland.
    notre politique etrangere est completement absurde, on vire les islamistes du mali (pour l instant j ai pas l impression qu on est vire grand monde), on soutient les islamistes en syrie pour virer Assad, on soutient les chretiens en centrafrique pour virer les islamistes, on soutient les musulmans contre les cheriens en cote d ivoire, on soutient les israeliens contre les islamistes du hamas tout en etant pro hamas, on est ami du qatar et autres pays du golfe persique qui soutiennent les islamistes partout ou ils peuvent... on est tombe sur la tete, et pour finir en beaute on soutient les neonazis ukrainiens et on impose des sanctions a la russie qui nous a rien fait, tout en lui vendant des bateaux de guerre et en esperant qu elle coupe pas la vanne du gaz.
    les americains ne sont pas nos amis, ils sont les amis de personne, ils sont juste capable d aller foutre la merde partout dans le monde pour leurs propres interets qui ne sont pas ceux de la France.

    les evenements de ces derniers jours, ou l on a vu flotter en France, le drapeau noir du jihad, est un avant gout de la guerre civile qui se prepare. pour les musulmans nous sommes des infideles a convertir ou a eliminer, et les dhimmis au pouvoir n'ont qu une vue a court terme quand il croit obtenir des voix pour etre elu et reelu. la France n est pas compose de communaute mais de Francais, point. dire a tout bout de champs que la communaute untel ou untel a des droits, non aucune communaute n a de droit, les francais ont des droits et aussi surtout des devoirs, tout le reste n a aucune valeur.

    la guerre approche est beaucoup ne veule pas le voir, ou se cache la verite, mais vu la situation economique et politique mondiale, il va falloir remettre les compteurs a zero, et les americains comme toujours pensent tirer les marrons du feu, ils ont tort ils seront laminer, ce sera aussi une guerre de religion et je suis pas sur que les musulmans s en sortent bien non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours trouvé drôle le fait de reprocher à Sarkozy d'être "entré" dans l'OTAN.
      La France, même du temps de de Gaulle a toujours contribué à l'OTAN. Ce que ne voulait pas de Gaulle, ce sont les bases de l'armée américaine sur le sol français. Il y en avait une près de chez moi et les logements des militaires reconvertis en lotissement s'est longtemps appelé "le camp américain".
      Mais nous contribuions à l'OTAN sans y avoir de responsabilités.
      Pour Sarkozy, c'était : nous payons donc autant avoir la possibilité d'avoir des commandements, ce qui a était fait.

      Supprimer
    2. @Kelevra: que la politique étrangère de la France soit un vaste bordel , c'est assez normal puisque depuis de Gaulle, il n y a aucune doctrine globale qui nous soit propre sur le sujet. Elle est faite de réactions par rapport à des circonstances et des alliances parfois aussi surprenantes que brèves., le tout mêmé a un europeanisme qui nous ligote et tu as le pourquoi du comment.

      Supprimer
    3. @Kelevra: je souscris par ailleurs au commentaire de Gilly ci dessus en ce qui concerne l Otan.

      Supprimer
  5. La Gauche a besoin d'un prolétariat et les immigré musulmans lui en fournissent un tout
    à fait satisfaisant en apparence, voilà pourquoi elle a toujours passé la pommade aux
    Palestiniens en guerre contre "le sionisme" et continue. Que les Musulmans soient les
    plus fanatiques et qu'ils haïssent les Juifs pire que des Nazis ne fait rien à l'affaire et
    d'ailleurs, fait significatif, les nervis de l'extrême-gauche continuent à accuser l'extrême-
    droite dans les affaires d'attaque de synagogues, la vraisemblance n'a jamais posé de
    problème à ces gens-là.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: la vraisemblance... je plussoies ! Et rajouterais que ce n est pas uniquement l apanage de l extreme gauche, c'est le cas d une bonne partie de la gauche dite " republicaine" Une trentaine de député PS étaient présents à la dernière manif, le tout encadré entre autres des services d ordre de la CGT . Idem avec les habituelles associations toujours promptes a dénoncer un seul type de racisme en occultant tous les autres.

      Supprimer
  6. Il ne faudrait pas oublier que les sémillants Islamistes que nous abritons, fracassent des faces de craies (c'est à dire des occidentaux) depuis des années sans que ça n'émeuve grand monde. Même mieux il y a eu la polémique : le racisme anti blanc ça n'existe pas !!!

    Alors effectivement il y a eu des actes antisémites, mais ils s'inscrivent directement dans la lignée des actes anti-blanc tout court.

    Cela ne les rends pas plus graves, ni moins grave d'ailleurs, les agissements sont tout simplement inadmissibles : on ne fout pas le feu à un magasin point barre ! On ne crie pas Mort qui que ce soit, on n'insulte pas impunément les gens ni un pays ou une population! Ces règles là sont bonnes pour tout le monde, peu importe la religion l'ethnie ou l’ascendance du délinquant.

    Et c'est cela qu'il faut dénoncer, et non pas attendre que ce soit les juifs qui soient visés pour commencer à réagir timidement.

    La situation est pourrie depuis déjà plusieurs années. Ces sous merdes fanatisées nous cassent les burnes depuis des lustres bénéficiant d'un traitement spécial. Il y a toujours une bonne excuse pour ne pas appliquer la loi.

    Faut arrêter de faire dans la dentelle : tu commets une infraction/délit/crime on applique la loi impartialement, il n'y a que comme cela que ça peut marcher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Namor; je plussoies mais à " on applique la loi impartialement ", il semblerait qu hélas ce ne soit qu vœu pieux par les temps qui courent ! Le zéro tolérance n'est pas dans l ADN de notre justice, ns sommes plutot dans la culture de l excuse.

      Supprimer
    2. Je vois bien que la situation est inverse à ce qu'elle devrait être et je suis heureux que tu partages mon sentiment.

      Mais quand on voit un Vanneste (ou tout autre représentant de la population) réagir uniquement lorsque ce sont des cibles Juives, c'est aux Français d'aller secouer leurs représentants en leur disant clairement que la discrimination dans les délits est inadmissible, il n'y a pas de gradation dans "l'ignominie" il y a des règle de droits qui doivent s'appliquer sans aucun états d’âme.

      Il ne faut surtout pas tomber dans le panneau des "heures les plus sombres", des trucs "nauséabonds" et autres terres brunes. Qu'on soit de gauche ou de droite il faut bannir ce discours imbécile, car les heures les plus sombres c'est maintenant :
      Que peut-il y avoir de pire qu'un pays dont la population se scinde en communautés religieuses au 21eme siècle.
      Ce que je vois c'est surtout des gens qui ne s'indignent que parce que ce sont des Juifs qui ont été visé et de l'autre côté les glands qui brûlent tout ce qu'il peuvent utilisent l'excuse de Gaza.
      Moi je dis allez tous au diable avec vos religions et vos guerres importées, vous êtes en France, vous êtes Français et ne venez pas me gonfler avec vos religions, j'ai mes convictions et elle ne regardent que moi.
      Quant au passé, c'est passé (comme son nom l'indique), si certains veulent faire des vendetta jusqu'à la fin des temps qu'ils aillent faire ça ailleurs.

      C'est ça l'important je crois, et non pas ces atermoiements stériles sur un antisémitisme odieux/galopant/à turbo-soufflette/de gauche/de droite et surtout 'nauséabond'.

      Brûler un magasin de chrétien est aussi grave que de brûler un magasin de musulman/bouddhiste/juif/pastafariste, et dans tous les cas il faut s'indigner et punir.

      C'était ça le fond du message en fait, désolé j'ai été un peu long.

      Supprimer
    3. @Namor: j ai bien compris le fond de ton message. Mais tu ne peux pas non plus occulter le fait que les indignations dépendent bien souvent de la sensibilité politique de chacun. Perso, dès qu il y a du muzz qui traîne, je m indigne et je gueule car leur "religion" et ses avatars me semblent dangereuse pour moi, pour mon pays et plus globalement pour notre civilisation et notre culture.
      Pour vaneste, si tu jette un peil sur son blog, tu verras qu il pousse des coups de gueules sur bien des sujets , pas uniquement sur la façon sont traités les juifs en ce moment.
      Après,c'est de bonne guerre de dénoncer l'antisémitisme d une partie de la gauche, gauche qui n a eu de cesse de véhiculer depuis des années que l antisémitisme, le racisme, c'était la droite et l extreme droite.

      Quant au passé, on ne peut le nier et en ce qui me concerne, pas une question de vendetta mais bien plutot pour essayer d en tirer les enseignements. Et visiblement, nombreux sont ceux qui n en tirent aucun.

      Supprimer
  7. Je ne manque jamais un seul papier de Christian Vanneste qui est un des très rares politiques à faire des analyses fondées sur la réalité des faits. Je souhaite sincèrement que son mouvement se développe.
    Merci à Corto de relayer son blog.
    Amitiés
    Penthièvre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Penthièvre: J ai toujours eu du mal avec Vanneste à cause de ses positions très ambiguës sur l homosexualité, j ai même hésité a reproduire ici son texte. mais comme, sur le sujet du jour, je n ai rien trouvé à y redire. J ai recopié !

      Supprimer
    2. Et c'est tout à votre honneur, Corto ! Vous auriez été de gauche, vous auriez excommunié à jamais un politique qui aurait eu des propos vous ayant heurté, mais vous n'avez pas l'esprit sectaire bons/méchants et acceptez qu'un adversaire sur un point puisse quand même dire des choses réfléchies sur un autre.

      Supprimer
    3. @Umadrab: d'aucun me dira que j exagère mais je crois qu on a rarement vu un sectarisme à ce point poussé avec la gauche actuelle. En particulier de la part dune clique de jeunes députés type Gallut, Rihan Cypel , Hammadi, Guedj, Lamy et consorts. ça en est presqu'inquiétant.

      Supprimer
  8. Ce n'est ni le premier, ni le dernier monstre dont la gauche a accouché ou accouchera encore, mon cher Corto !
    Préparez-vous à nous en faire la liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: J'aimerais avoir d autres chats a fouetter mais crénom que ces gens là sont prolifiques en conneries et autres monstruosités !

      Supprimer
  9. Il me semble qu' entre 2006 et 2007, le Hamas a éliminé physiquement, à Gaza, les militants du Fatah et imposer leur lloi sur ce territoire. Près de 600 palestiniens furent tués et quelques membres de l’OLP durent leur salut au seul fait qu’ils parvinrent à s’enfuir en Israël. Il tirèrent même dans la foule en 2007 et on ne vit aucune manifestation des gauchistes de tous bords.

    Deux poids , deux mesures quand aux nouveaux alliés musulmans des socialistes, ils leurs échappent de plus en plus et ce n'est qu'un début.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: le deux poids deux mesures, voila bien un concept qui a parfaitement réussi son intégration en Socialie

      Supprimer
  10. Une fois de plus, la gauche est à courte vue...dans tout ce qu'elle fait, elle ne voit que le bénéfice ( ou pas ) immédiat..elle semble parfaitement incapable de se projeter et d'envisager les conséquences de ces actes ou décisions à plus long terme. Ce que l'on voit actuellement n'est qu'un début, la démographie aidant, ces mouvements anti-sémites se multiplieront à l'abri d'une justice laxiste et pétrie d'idéologie. Dernière précision, cette haine du juif englobera bientôt ( c'est déjà en partie le cas ) les chrétiens comme le leur ordonne leurs livres saints...Quant à l'extrême gauche, leurs idées ont démontré depuis bien longtemps leur nocivité, l'union des deux ne peut que conduire "aux heures les plus sombres de notre histoire", celles dont on nous bassine tout le temps auront une sérieuse concurrente...
    Merci à Monsieur Vanneste d'analyser avec tant de clairvoyance ce qui se passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Comme toi, je pense que nous n en sommes qu au début dans la mesure où maintenant on voit alors qu'avant on supposait. Les manifs de ces semaines,, l'EIIL, les Merah et autres nemmouches nous font prendre conscience de manière éclatante la nocivité d une part de l'Islam et de ses dérives mais aussi de cette gauche toute aussi nocive qui ne se cache même plus.

      Supprimer
    2. Robert Marchenoir25 juil. 2014 à 15:00:00

      Avec Fabius, Moscovici, on peut craindre qu'ils privilégient les islamistes. Et heureusement, qu'on a échappé à DSK, un islamiste de gauche pareil, on aurait été mal.

      Supprimer
  11. J'ai été frappée par le commentaire d'un internaute sur Atlantico qui comparait les juifs aux canaris emmenés par les mineurs dans les tunnels autrefois. Lorsque ces canaris s'agitaient ou mouraient, c'était le signe de l'imminence d'un coup de grisou.
    J'ai trouvé la comparaison fort juste. Les juifs sont les premiers touchés par la haine des musulmans pour l'Occident. Avec le laxisme de l’État et de la justice, les salafistes présents dans nos chères (!) cités s'enhardiront et bientôt les synagogues ne seront plus les seuls lieux de culte visés par ces fous.
    Cela a déjà commencé bien que les "incidents" n'aient pas fait la une des journaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: la comparaison avec les canaris me va assez bien. Que les juifs et Israel soient un obstacle à l'Islamisation du monde occidental me semble une évidence. Il suffit même de consulter une carte géographique pour s en rendre compte. Israel , en dehors de tout ce qu on peut lui reprocher est une barrière à l islamisation. raison de plus pour les muzz de vouloir lui nuire, sur place ou ailleurs ds le monde dans ses représentations locales.

      Supprimer
  12. Robert Marchenoir25 juil. 2014 à 16:45:00

    Jean Christophe Lagarde en embauchant, des caids de banlieue (dont la femme d'un des membres du gang des barbares) essaie par une politique de prévention de remettre ces jeunes dans le droit chemin. Et cette tactique a permis de prendre Bobigny et d'enlever cette ville aux communistes.
    Idem, pour Pierre Bédier, et Serge Dassault, en donnant des enveloppes de billets à des zyvas à casquettes, ont permis d'empêcher la propagation du gauchisme municipal de la pire espèce.
    Avec des billets de banque, je pense qu'on peut convertir un islamiste en directeur du développement territorial (cas de Kianoush Moghadam à Bobigny), ou président à l'office d'animation du territoire (cas de Ramdan Ould-Ahmed), c'est une vraie politique de prévention de droite et on ne peut qu'applaudir.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marchenoir. Oui, la méthode est connue mais pas vraiment convaincante encore moins a grande échelle.

      Supprimer
    2. Si la justice de gauchiste n'empêchait pas les honnêtes gens de créer des Bygmalions, on pourrait donner du travail à nos sauvageons, et ils ne se réfugieraient pas dans l'islamise.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen