mercredi 31 octobre 2012

Entre le Point et Manuel Valls, il n'y a pas de hasard

Le jour où le premeir ministre israélien débarque à Paris pour une visite officielle,
le jour où le magazine Le Point sort avec cette couv ' aussitôt décriée par nos progressistes du camp du Bien,

 

Manuel Valls fait ça:

" Intransigeant , Valls expulse un imam.

Un imam officiant dans une mosquée de Paris a été expulsé vers la Tunisie pour avoir notamment "valorisé le jihad violent", a annoncé mercredi le ministère de l'Intérieur. Selon Manuel Valls, ses propos étaient "marqués par l'antisémitisme, l'appel au jihad et un discours dégradant à l'égard de la femme". "Il ne peut pas y avoir de place dans la République, dans notre pays pour ces discours qui salissent l'islam de France", a expliqué le ministre."

Est-ce le hasard ? je ne le crois pas !

Folie passagère 1417.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. On ne voit pas en quoi cet imam salirait “l'islam de France” : il fait partie intégrante de “l'islam de France”, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: vous m’ôtez la vérité de la bouche !

      Supprimer
  2. Comment ça, l'islam de France, y'en aurait donc plusieurs ?
    Manuel comme les autres est vraiment indécrottable, à moins que chez nous, comme ils votent comme il faut...pas D'AMALGAME, on vous dit !
    Ceci dit en expulsant cet imam, il espère nous faire oublier tous les autres et tous les adeptes qu'il va faire entrer à pleine porte et dont il fera des "Français"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: il n y a qu un islam de France avec ces différentes composantes: les ultras, les radicaux et les musulmans. Tu suis ? :)

      Supprimer
  3. ça fait toujours un de moins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: certes mais je suis sur que sans trop chercher, on devrait pouvoir remplir un avion ou deux

      Supprimer
  4. Au JT, le présentateur a précisé que la procédure d'expulsion avait été initiée sous l'autre gouvernement, mon cher Corto.
    Alors peut-être que Valls n'y est pour rien?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: possible que cela eut été initié plus tôt. Le résultat, c'est Valls qui fait un coup de com qui ne trompe personne le jour ou comme par hasard le 1er ministre israelien débarque, la Une du Point. C'aurait pu être il y a 8 jours ou dans 8 jours, non aujourd'hui !

      Supprimer
    2. j'ai aussi entendu la petite précision de Julian Bugier... Ca m'a fait sourire... Pas sure qu'il aurait été expulsé sans ça.... (ça aurait été discuté en commissions successives avant de ranger le dossier dans un placard.... probablement...)
      En tout cas, si c'était un coup de comm' envers Israel, je pense qu'ils vont apprécier le clin d'oeil...

      Titi

      Supprimer
  5. Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: c'est assez simple.

      - Depuis que Sarko ( soutenu sur ce coup par la gauche ) a demandé que l'Autorité palestinienne soit reconnue comme observateur à l'ONU et admis pat l'Unesco, Israel est un peu faché avec la France
      - Israel regarde d'un sale oeil la montée de l antisémtisme en France qu'elle attribue à juste titre au musulmans. De même israel n'apprécie pas la bienveillance de hollande et des socialistes vis à vis des musulmans. A cela faut rajouter l affaire mehra
      - Hollande a prévu de se rendre au maghreb dici la fin de l année mais pas en Israel

      Malgré tout ça, la commnauté juive , en France est incontournable. Il fallait donc lui donner des gages de bienveillance et d'intransigeance vis a vis de l Islam => l expulsion de l'imam. Comme par hasard le jour où le point sort un numéro sur l Islam qui dérange => occasion de donner à la droite un gage de lutte contre l'islam radical.

      cette expulsion était a priori prévue depuis quelques temps et hop, elle tombe aujourd hui date d'arrivée du premier ministre israelien.

      Tu suis ?

      Supprimer
    2. @jard: en clair cette expulsion est juste un coup de com. Ni plus, ni moins à 2 bandes: un en faveur d Israel, un en faveur des gens anti-islam. Simple, non ?

      Supprimer
    3. J'entends d'ici les redresseurs de tort (tord serait une belle coquille sur ce coup) hurler à la xeno- ou à l'islamophobie sous le mandat du Président Sarkozy.

      'pocrites !

      Supprimer
    4. Oui, c'est même à prendre au sens littéral! "Moi expulser imam, moi pas antisémite". Par contre, pour nous, ce coup de communication devrait plutôt nous énerver davantage.
      Jard

      Supprimer
    5. @al west et jard: mais à vrai dire ne nage-t-on pas en pleine hypocrisie avec l Islam depuis quelques années, mieux avec démagogie depuis l avènement hollandais ?

      Le retour de bâton sera sans doute terrible. Quand ?....

      Supprimer
  6. Il se passe quotidiennement des choses en rapport avec l'islam, faits-divers, phrases plus ou moins malheureuses des uns et des autres, revendications et provocations, appels à la repentance, plaintes pour discrimination, signes positifs en faveur de la diversité ou des Français issus de l'immigration, condamnation de l'islamophobie etc etc etc
    Cette expulsion n'est qu'un événement de plus, monté en épingle à l'occasion de la visite du PM israélien.
    Quant au Point, il surfe sur la vague à la recherche de lecteurs. Ce numéro se vendra-t-il plus que le "spécial francs-maçons" ou que "le salaire des cadres"?
    Ni la droite, ni la gauche n'ont encore le courage d'adopter une position claire contre l'islamisme qui progresse en France. Tant qu'on essaiera de ménager la chèvre et le chou, la chèvre essaiera de manger le chou.
    Quant à l'Islam de France de Sarko, il s'avère que ce n'est qu'une reculade maladroite devant une religion expansionniste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: la droite commence à peine à se positionner vis a vis de l'islam via en particulier les discours de Copé mais d'autres aussi comme Millet, Zemmour etc...
      Je crois qu il y a qd même une prise de conscience reste à savoir si elle est electoraliste ou sérieuse

      Supprimer
    2. @ Pangloss, "Quant à l'Islam de France de Sarko, il s'avère que ce n'est qu'une reculade maladroite devant une religion expansionniste." Je n'en suis pas certain. Les origines chrétiennes de la France (on peut le nier ou le regretter, s'en retentir et toutes sortes de conneries mais c'est comme ça !) font qu'ici, nos politocards ont un interlocuteur avec l'Église, par la voix de PapaRatzi et de son aréopage. Ce n'est pas rien.

      En face, on n'a personne, on a tout le monde, qui, manifestement, dit tout et n'importe quoi et s'autorise la guerre sous couvert d'une religion. Alors, que fait-on ? On fait le sourd et on se regarde en chiens de faïence en attendant que ça pète, ou on essaye d'établir les éléments d'un dialogue. Le Président Sarkozy a au moins eu le mérite de faire sauter ce cache-sexe de laïcité, ici.

      Supprimer
    3. "...s'en repentir". Quel crétin !

      Supprimer
    4. C'est exactement ça: tout le monde et n'importe quoi. Une structure patronnée par l'état (CFCM) qui -par définition- ne pouvait réunir que des modérés respectueux de la loi républicaine et de la laïcité et qui donc, pour certains musulmans, est un repaire de collabos, des organisations qui sont l'émanation des pays d'ou viennent les musulmans, des musulmans réellement modérés, d'autres qui font semblant de l'être, jouant le rôle de "vitrine légale" de radicaux qui, eux, contestent le CFCM, tout ce petit monde se tire la bourre en essayant de s'attirer l'adhésion des musulmans par une surenchère dans la propagande, des salafistes djihadistes (on expulse un imam, et combien arrivent?) pendant que de l'étranger le Qatar et l'Arabie saoudite sont en embuscade.

      Supprimer
    5. @pngloss et al west: et le pb n est pas que français.
      L église catholique est hiérarchisée: un pape, des cardinaux, des évêques au niveau mondial et national. Avec l Islam, il y a un bouquin, le Coran et autant de déclinaisons et d'interprétations qu il y a de musulmans urbi et orbi.
      Comment en ce cas avoir un discours unitaire ? Impossible ce qui implique tous les dérapages que l on connait.

      Supprimer
  7. Tiens, je viens de tomber sur cette vidéo.

    Elle est peut-être un peu hors sujet, quoi que...

    RépondreSupprimer
  8. je pense que Vals est un excellent récupérateur de voix de droite qui vont manquer à Hollande aux prochaines élections !

    RépondreSupprimer
  9. @Francis: Pas si sur et avec le coup d aurore Martin, il sembleraient que a gauche il déplaise fortement :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen