dimanche 28 octobre 2012

monsieur Ayrault, ne comptez-pas sur moi !


Je n'ai pas aimé le discours de Ayrault au congrès du PS. Vous me direz, c'est normal, je suis de droite et lui est de gauche. Mais tout de même. Il a proposé aux gens de gauche un " nouveau modèle français " pour le pays - reprenant ce faisant la formule employée largement par Sarkozy au Trocadéro -, un nouveau modèle bien loin de l'idée que je me fais de la France et de son avenir. Mais peu importe ce que je pense de la prestation d'Ayrault, piètre orateur et mauvaise gestuelle, je n'ai plus droit à la parole et mon avis ne compte plus: je suis dans l'opposition. Je fais sans doute partie de ce que Ayrault appelle cette " vieille droite bourgeoise arrogante et indécente dont le pays ne veut plus ". Même pas. Je n'ai aucun " mépris pour le peuple et pour le monde du travail ". Bien au contraire.  Mais puisque Ayrault le dit c'est que cela doit être vrai, nous gens de droite, riches ou humbles, avec ou sans travail, humanistes ou réactionnaires, devrions apprendre à nous taire puisque nous serions, à ses yeux, les seuls responsables de tous les malheurs qui se sont abattus sur la France. Et puisque nous sommes les fautifs, les méchants, les ennemis du peuple, depuis au moins quelques lustres, taisons-nous. Encaissons ces leçons de morales, battons notre coulpe et fermons-là.

Et bien désolé, je n'accepte pas cette mise en accusation. Je n'accepte pas cette posture moralisatrice.

" ... La plus-value de la gauche, en termes de communication, c’est sa posture moralisatrice. Les socialistes ne font plus de politique, ils font la morale au Peuple. Attention, pas n’importe quelle morale, non ! Une morale laïque, progressiste, républicaine et… quasi obligatoire. Ils sont tellement l’incarnation du « Gentil », qu’ils frisent le « Parfait ». Dans ces conditions, s’opposer au gouvernement c’est, vous l’aurez compris, s’écarter du droit chemin en dérapant (nécessairement). Il convient donc de combattre l’hérésie, de restaurer la Justice et tout ce qui s’y oppose doit être balayé. La critique n’est plus acceptable, elle est amorale, souvent blasphématoire, toujours impie. Et les rassembleurs d’hier d’exclure, au nom de leur morale, tout ce qui résiste à leurs ambitions... " ( à lire absolument, en intégralité, ici )

Hors de question que j'accepte votre modèle de laïcité, votre progressisme et votre idée de la république qui nous conduisent droit vers l'égalitarisme, le déni du mérite et le délitement d'une certaine identité. Vous vous gargarisez à coups de " pour tous " alors que nous sommes uniques. Vous faîtes de la diversité un idéal lorsque nous résistons à tout ce qui conduit à la disparition de nos racines et de notre histoire. Vous vous érigez en  donneur de leçon quand dans le même temps, par manque de courage, par ignorance ou par électoralisme vous refusez d'accepter la réalité et de prendre les mesures qui s'imposent: A l'échelle du monde, nous ne sommes plus compétitifs économiquement, culturellement et socialement.

Alors non, désolé à nouveau, vos leçons et grands discours, monsieur Ayrault et autres progressistes, je m'en tamponne dans les grandes largeurs. Votre modèle de laïcité, je n'en veux pas. L'avenir uniforme que vous nous proposez, je vous le laisse. Votre morale, vous pouvez vous la garder et vous draper dedans.

Si votre " nouveau modèle français " est une main tendue, une trajectoire pour un demain qui se voudrait meilleur, permettez- moi de ne point vous la serrer. Vous avez déclaré: " Je compte sur chacune et chacun d'entre vous pour construire le nouveau modèle Français ! ". 

Ne comptez-pas sur moi.

Folie passagère 1411.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Je suis désolé pour toi, mais pas mécontent cependant de ne plus être le seul à maugréer dans mon coin contre ce personnage sinistre et sectaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: et si seulement, il n y avait qu'Ayrault ! pauvres de nous. Sectaire, c'est bien le mot.

      Supprimer
  2. putain je viens de voir la tronche de geoffroy didier. C'est l'archétype du militant ump ce sale rat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BOUTFIL LA VRAIE28 oct. 2012 à 13:38:00

      tiens, voilà le rigolo qui écrit à ma place qui est revenu..pauvre type! tu n'as pas mon talent

      Supprimer
    2. @boutfil: encore un ridicule petit personnage qui se fait passer pour ce qu il n est pas, à savoir notre Boutfil !

      Supprimer
    3. Et en plus, je suis sure qu'il ne sait même pas brodé !

      Supprimer
  3. Moi non plus je n'en veux pas de leur "nouveau" modèle !
    Il ne consiste qu'à pousser toujours plus loin ce qui se fait depuis des lustres et qui nous a conduit à la situation actuelle.
    Ne voit-il donc pas que faire plus de socialisme ( économique et sociétal )ne pourra que nous détruire totalement ?
    Avez-vous entendu la réponse de Martine Aubry aux patrons qui demandent une baisse drastique des charges des entreprises, le seuil critique étant déjà atteint ?
    En gros, elle dit que "si elle était chef d'entreprise, elle serait heureuse d'aider son gouvernement", pas la France, hein, le gouvernement...
    Comment faire pour fédérer tous ceux qui râlent dans leur coin, ne rien faire me semble de plus en plus de la "non-assistance à pays en danger"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: plus sectaire que la aubry c'est difficile. Mais je crois tout de même que timidement mais surement le mécontentement gronde. les gens comment-ils a comprendre que c'est une bande de pieds nickelés mortifères que 51% des français ont porté au pouvoir ?

      On va droit dans le mur avec ces pignoufs et aussi cons que les Français peuvent l'être, ils savent aussi s'apercevoir qd on les enfume.

      Comment faire pour fédérer ? Mézavi rien du tout cela va se faire tout seul

      Supprimer
  4. A l'occasion de ce congrès de Toulouse, les socialistes se sont trouvés un os à ronger : le soi-disant aveu de Fillon sur les suppressions d'emploi de PSA. Voilà de quoi rassembler le PS autour d'une pure déformation, ... sinon ils n'avaient pas grand chose de concret sur quoi ils pouvaient célébrer leurs retrouvailles : il faut dire que Ayrault et le gouvernement ne sont plus très populaires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: s'il était tentant, l os a été vite rongé et n a pas fait le buzz escompté par ces nigauds. Car pour faire qu un buzz fonctionne, il faut un fond de vrai et force est de constater que les français n ont pas accroché à cette histoire de plans sociaux reportés de par la simple volonté de sarkozy.

      Il me semble d ailleurs que l anti sarkozysme fonctionne de moins en moins. On ne peut pas répéter sans cesse que le changement c'est maintenant et dès qu il y a problème dire que c'est la faute à ceux d'avant

      Supprimer
  5. Bonjour Corto,
    Bonjour à tous,


    Cmme vous, je n'aime pas le discours de J.M. AYRAULT. Pas plus d'ailleurs que ceux de Normal 1er et de la "charmante" Martine.

    J'ai lu récemment que 64 % des Français interrogés se disaient mécontents de l'action du Président, et par extension je suppose, de celle de M. AYRAULT chargé de faire appliquer les désirata de Normal 1er.

    De ce sondage (et d'autres qui vont dans le même sens), l'Elysée a dit ne pas s'inquiéter car "l'impopularité peut aussi être un moteur de l'action"

    Reconnaissons qu'ils ont l'art de transformer le négatif en positif (quitte à raconter n'importe quoi).

    Si je compte bien, 64 % de mécontents suppose 36 % de contents. Bizarrement cela est assez proche de la part d'électeurs de M. Hollande car n'oublions pas qu'il a été élu avec seulement 39 % des voix des inscrits. Il serait cavalier d'en conclure que les abstentionnistes ne lui étaient pas favorables, mais quand même, il doit y avoir un peu de ça.

    Si vous enlevez de son électorat quelques catégories bien repérées maintenant, et qu'il cherche par tous les moyens à faire grossir, vous constaterez qu'il ne doit pas lui rester beaucoup de partisans qui ne soient pas sous perfusion de la manne socialiste.

    Bonne fin de week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: Mais toute l ambiguïté de l'élection de hollande est là: dans tes chiffres . A peine 39% des gens en age de voter l ont élu. C'est tout de même bien peu pour un état de grâce. Personne aujourd'hui ne conteste plus cela, il a été élu autant sur son programme démago que par anti-sarkozysme. Dès lors, le potentiel d'adhésion à l'action de ces guignols était limité.

      On constate au bout de 6 mois l amateurisme prévisible de ces gens-là. Alors quand ayrault se permet d insulter la moitié des français, quand la socialie se permet de faire la leçon, on se marre et on n a qu une envie: les envoyer paître.

      Ce qui es certain, c'est que tels qu ils sont partis on se demande comment et quand tout cela va finir: mal sans aucun doute

      Supprimer
  6. Et zut, je déprime ! Tu me passes une tranche de rouelle pour dugérer les bêtises de ce gus ?

    Marrant, moi, de ma droite toute cassée, j'avais l'impression de servir à quelque chose, d'aider à ma petite échelle les gens autour de moi. Mais c'est sans doute une chimère, ou ma gauche inconsciente qui agit malgré moi ?

    RépondreSupprimer
  7. @blandine: la rouelle était parfaite, les patates aussi.

    RépondreSupprimer
  8. Bah, y'a rien de bien nouveau sous le soleil, les socialistes misent sur la Mauvaise Foi dans toute sa splendeur pour atteindre leurs buts.... C'est bien connu que la droite c'est les méchants et la gauche, ce sont les gentils, qui respectent les gens, ne sont pas racistes et sont généreux.... (avec l'argent de autres)....

    Je suis en train d'écouter Cahuzac et je dois dire qu'il n'a rien a envier aux autres coté mauvaise foi.... Ces mecs là (et ces nanas là... par respect pour la parité) sont en train de nous propulser droit dans le mur... C'est plus en train qu'on y va, c'est carrément avec une navette spatiale qu'on décolle...

    Ils ont beau essayer de taper sur Sarko, cela ne fonctionne plus... car les gens se rendent compte petit à petit (c'était pas trop tot) qu'il ne disait finalement pas que des conneries....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: dans ces grandes lignes le rapport gallois recommandent en matière de compétitivité ce que préconisait Sarko, idem pour les grands patrons qui font tribune ds le JDD. Mais c'était du Sarko alors presque par définition, le gouvernement se doit de dire non. Mais tu verras, a 10 contre un qu on y viendra: baisse des charges , hausse de la Tva et hausse des écnomies dans les dépenses publiques...comme Sarko ...le preconnisait !

      Quant a l antisarkozysme, il fait encore recette au Congrès du PS, faut bien cimenter les cons, mais ds la population et ds les medias,...il commence à lasser.

      Supprimer
  9. Bon ben, en fait, tu reproches à Ayrault d'être de gauche. Ce qui est sensé me rassurer...

    RépondreSupprimer
  10. @didier: je ne reproche pas a ayrault d'être à gauche. C'est son discours plein d'agressivité vis à vis de ceux d en face que je reproche ainsi que l'idéologie des socialistes qui n ont qu une idée en tête: le " pour tous ", le nivèlement pas le bas et qui pervertissent la notion d égalité par un égalitarisme démago.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP