mercredi 17 octobre 2012

Les députés récalcitrants devront faire pénitence !


Nous les pékins moyens ne sommes pas toujours au fait des petits arrangements qui peuvent s'organiser au sein des groupes parlementaires.

Je découvre ce matin que la vie du groupe parlementaire PS est régie par une sorte de règlement que tous les députés apparentés sont censés, je n'en n'ai pas la certitude, avoir signé. Ce règlement imposerait que, sur un sujet, et une fois les débats internes clos, une discipline implacable de vote s'impose. En clair, une fois qu'on a fini de causer, d'accord ou pas d'accord, on vote comme un seul homme.

Et à la question de savoir si les éventuels " nonistes " seraient sanctionnés, le président de groupe Bruno Le Roux, hollandolâtre s'il en est, avait déclaré: " ce ne sera pas sans conséquences " ...

Ainsi lors de la présentation du traité européen ( TSCG ) la quasi-totalité des députés PS ont adopté la ligne du parti et voté le " oui ". Sauf 20 élus qui ont voté contre. 9 se sont abstenus. Les 20 députés,  récalcitrants par conviction, seront donc, en vertu du règlement et par la volonté de Bruno Le Roux, privés de leur fameuse réserve parlementaire. Soit une " amende " de 130 000 euros ! Là où c'est encore plus curieux, c'est que selon Le Canard Enchaîné et Le Lab d'Europe 1, l'application de cette sanction aurait été fortement recommandée par hollande et Ayrault.

Lorsque l'on sait que cette réserve parlementaire sert à caresser financièrement dans le sens du poil, les électeurs ( réalisation rapide de projets divers, coup de pouce à certaines communes, organisations de manifestations diverses, prébendes...), on imagine bien la portée de la sanction et le " préjudice " subi par les députés récalcitrants dans leurs circonscriptions. Tant pis pour eux, il leur faudra faire pénitence ! Pénitence qui leur vaudra par exemple d'être privé de la possibilité de poser des questions au gouvernement, interdits de dépots de projet de loi et  de prise de parole..., l'assurance d'une perte totale de visibilité médiatique.

Vous me direz, z'avaient été prévenus, paraît-il, par un courrier de Le Roux leur rappelant qu’ils n’avaient ni la liberté d’expression, ni la liberté de vote, à partir du moment où le groupe parlementaire avait tranché.

Possible, cela ne m'empêche pas de penser qu'au PS, on a une drôle de façon de concevoir la démocratie parlementaire et les liberté d'opinion et d'expression.

Folie passagère 1392.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

16 commentaires:

  1. slt corto , tes propos me rappelle curieusement la Russie sans le Goulag , mais la forte amende c'est un début de Goulag dans leur propre circonscription,et ces bouffons votent encore PS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: goulag peut etre pas, là au moins les récalcitrants compretnaient leur douleur. Là non seulement on a un déni de penser de la part de Le Roux et cie mais on a aussi des couilles molles qui ne mouftent pas

      Supprimer
    2. il y en a au moins un au PS qui en a eu des couilles c'est Olivier Falorni,c'est vrai qu'actuellement il est toujours hors du parti , de vrai démocrates ces gauchos , tu obéies ou on te vire , je serais curieux de savoir son vote , (flegme de rechercher)

      Supprimer
  2. Pas de liberté pour les élus socialistes, mon cher Corto.
    Et tant pis si"Liberté" est la première devise de notre République dont on nous rebat les oreilles à longueur de temps.
    Mais de quoi pourraient-ils se plaindre puisqu'ils ont tout loisir de blablater en toute liberté avant le vote.
    Après c'est ce qu'ils appellent la "non-liberté" qui prévaut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Pour etre honnête je ne sais pas si ce genre de mise a l index existe de l autre coté mais je trouve vea tout de même assez stupéfiant pour ce parti supposé être dans le camp du Bien donneur de leçon et de democratie. Beurk!

      Supprimer
    2. Le militant qui a bien appris sa leçon vous répondra que personne ne les a obligés à se présenter sous l'étiquette socialiste, qu'ils l'ont fait en toute connaissance de cause et signer le règlement intérieur du groupe vaut acceptation des conditions.

      La technocratie froide et rationnelle dans toute sa splendeur.

      Supprimer
  3. Je me souviens d'une époque pas si lointaine ou l'on se plaignait que le Président Sarkozy décidait de tout et faisait ce qu'il voulait... Ah le méchant dictateur!!!!

    Le changement annoncé est assez flagrant on dirait... Maintenant, c'est la liberté, l'écoute et l'échange qui priment... Ah oui, et la justice aussi!!!!

    De quoi se plaint-on???

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: Sarko aurait-il fait des émules à gauche ? :)

      Supprimer
  4. C'est drôle, en vignette, LeRoux (de secours) a le nez rouge, comme un de clown.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: J ai vu Le Roux il y a peu ds un débat TV , rarement vu quelqu un d aussi agressif et de mauvaise foi.
      Je pense que cela devrait devenir un bon "client"

      Supprimer
  5. Ils sont députés PS, donc militants depuis longtemps et parfaitement au courant de la manière dont fonctionne leur parti. On ne me fera jamais croire qu'ils ont été surpris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: le pb n est pas de savoir s ils ont été surpris ou pas, a la limite je m en fous. Mais plutôt de savoir s'il est normal qu en démocratie socialiste on oblige quelqu un à voter contre ses convictions...

      Supprimer
  6. Ah oui? Mais pourquoi donc nos journalistes ne nous parlent-ils pas plus de ce totalitarisme? C'est glaçant.
    Si je comprends bien, c'est "Consensus, causette, fraternité sympa" par devant et "ferme ta gueule et vote" par derrière.
    Je ne m'étonne plus de rien..
    Oui, ça serait intéressant de savoir si dans l'autre camp, on fait pareil. Sauf que eux, ce sont des méchants de droite qui oppriment le peuple, ce sont des fascistes, alors ils ont le droit*. De la part de la gentille gauche, ça fait couac.
    * Je fais l'andouille corto. Pas de panique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo: j avais compris pour l andouille :) mais pas si tant.
      Un peu que ça fait couac mais je suis prêt a parier une chemise qu'ils vont revenir sur cette " amende " et se contenter de sanctions politiques( impossibilité de s'exprimer à la tribune, interdiction de proposer des projets ou de déposer des amendements etc... )

      Supprimer
  7. Et pourtant, ils nous ont assez bassiné l'an dernier avec leurs primaires citoyennes qui faisaient faire un pas de géant à la démocratie !!!
    Pareil pour le vote des étrangers ou le mariage gay, "on" nous dit que l'élection du 6 mai a valeur de référendum !
    Ce doit être la nouvelle définition des mots en socialie !
    Ceci dit, les "punitions" infligées aux députés socialistes ne troubleront pas mon sommeil, c'est juste que pour les champions du monde de tout ce qui est bien, ça fait tâche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Mais ma chère nana la Socialie prend un malin, au sens premier du terme, à donner un nouveau sens aux mots. On ne dit pas choc de compétitivité mais trajectoire de . On ne dit plus mariage gay, mais mariage pour tous etc... on ne dit plus démocratie au sein du parti mais ferme ta gueule et vote ! cqfd

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique