jeudi 18 octobre 2012

J'ai des envies de meurtres !


Alors je vais tout vous dire; je ne fais pas que parler politique, il m'arrive aussi de faire du foie gras.

Plus exactement, le foie gras, je l'apprivoise,  je le prépare, je le dénerve, je le cuisine, je l’assaisonne. Le foie gras, c'est mon truc en cuisine: en terrine, au torchon, en escalope. Je l’accommode de 36 façons: avec du porto, du whisky, du raisin, des figues, du miel, poivré, salé. J'aime voir les yeux de mes convives ravis lorsqu'Il arrive à table: en tranches délicatement coupées, avec des toasts, ou bien chaud juste à point, à même la poêle. Je prends mon pied à élaborer de délicieux tournedos Rossini, plus encore, qu'on les déguste. J'aime en glisser dans une salade. J'aime la sauce " foie gras " pour accompagner des tagliatelles aux morilles, un régal. J'aime le manger tartiné, avec précaution, sur du pain frais. J'aime aussi que l'on pioche à même le bocal, à la rustre, avec un bon verre de vin, rouge ou blanc, c'est selon.

Le foie gras, c'est Noël et Jour de l'an ou simplement repas de fêtes familiales, entre amis qu'on honore ou bien encore seul, petite gâterie solitaire avouable. Le foie gras, c'est faire plaisir. Le foie gras, c'est bon, c'est beau, c'est de tradition. Pour certains, c'est un art que l'on partage. Le foie gras, c'est du plaisir.

Et vous savez quoi, j'en ai rien à cirer que les oies ou canards en pâtissent. Rien à faire que ces petites bêtes à bon dieu soient gavées. Il y a des façons de faire, manuellement ou mécaniquement, qui ne se discutent pas quand on sait ce qui nous attend, au bout du bout, dans l'assiette. Rien à péter des directives européennes pondues par des pseudos technocrates asservis aux lobbies écolo. Rien à faire de ses assoc' à la mords-moi-le-noeud qui feraient bien de s'occuper d'autre chose que du salut de l'oie

Alors quand j'apprends que des dizaines de députés européens, dont l'écolo-bobo Yves Cochet, font tout ce qu'il faut en ce moment, discrètement, à Bruxelles, pour en interdire et la production et la vente, j'ai des envies de meurtres*, de les pendre hauts et courts ou par les coucougnettes. Les suspendre à un croc de boucher, leur tordre le cou, d'un seul coup, leur briser les cervicales, net et sans bavures.

Aujourd'hui, il n'y a plus que 5 pays européens où l'on peut " travailler " l'oie et le canard: la Hongrie, la France, l'Espagne, la Belgique et la Bulgarie. Partout ailleurs, c'est interdit. Et si on n'y prend pas garde, bientôt, c'est chez nous, au pays du Gers, de la Gascogne et des Landes que l'on viendra nous interdire ce plaisir  fait de traditions et de savoir-faire. Ce n'est pas de cette Europe dont j'ai envie.

Mobilisez-vous, parlez-en, défendez le foie gras; préservez le plaisir que j'ai à le faire et à le partager !

Non mais !

( * des envies, je précise, seulement des envies; faut tout préciser de nos jours, on ne sait jamais avec les cons )

Folie passagère 1395.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

63 commentaires:

  1. Ils sont très bons pour interagir sur les trucs inutiles et détourner le public du vrai débat. Ah si, pour le vrai débat, Mhollande a dit qu'on sortait de la crise.
    Moralité: tout va bien en Europe, sauf pour les oies!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: et c'est toi,nuos qui les payons ces empecheurs de bouffer du foie gras. 22 pays l ont interdit. Qui sera le prochain ?

      Supprimer
  2. Ce sont de telles nouvelles qui donnent envie de remettre la roue et l'estrapade au goût du jour.

    Y en a marre de ces cons. Ils n'aiment pas ça, qu'ils bouffent leur quinoa et leur tofu et qu'ils cessent de nous gonfler ces talibans.

    A la hart les écolos, à la hart !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: sans rapport direct mais, regardant les questions au gouvernement, c'est assez amusant de voir Bartolone dire quand il donne la parole à un élu écologiste: " la parole est à monsieu X, du groupe écolo "

      Ceci dit, quel bande de cons,nous sommes d accord. la catapulte ça marche aussi ?

      Supprimer
    2. Oui, j'ai remarqué l'usage du diminutif "écolo". Ca m'a fait rire une fois!

      Supprimer
  3. tu oublies l'Alsace ma région adorée !! qui produit des fois divins mais jusqu'à quand ? .. "L'Europe m'a tuer" et ce n'est que le début des emmerdes. Les écolos sont des pisse-vinaigres élevés au fromage de chèvre qui sent le pipi. Ils ne peuvent pas comprendre l'extraordinaire volupté que procure l'onctueux organe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @chroniques de dindes: oups pour l alsace , c'est vrai !
      Jusqu a quand ? ben ça devrait pas tarder z'ont déjà réussi à l interdire ds 22 pays de l union

      Supprimer
  4. Miam, miam ! Quel billet, mon cher Corto !
    Les pendre "haut et court par les coucougnettes" dites-vous, mais pour cela il faudrait encore qu'ils en eussent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Marianne ! Ceci dit, ce billet me met l'eau à la bouche, j'en conviens.

      Amicalement.
      Al.

      Supprimer
    2. @marianne: j avais oublié, on peut aussi les gaver jusqu à ce qu ils éclatent avec toutes leurs circulaires et directives.

      A l occasion, miam, miam ensemble. Ne venez vous jamais sur Paris ?


      @al west: l eau à la bouche ? Et bien défendons notre bout de gars avant qu il ne soit trop tard :)

      Supprimer
  5. Ces écolos qui défendent la dignité des oies sont-ils aussi combatifs lorsqu'il s'agit de faire interdire l'abattage sans étourdissement ?
    Importons des traditions exotiques et supprimons les nôtres, merci l'Europe !
    Sans compter que vous avez réussi à me mettre l'eau à la bouche, ça doit être bien agréable d'être invité à votre table, en plus de votre compagnie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Merci l Europe qui bientot régira notre façon de manger et de vivre. Pouah !

      Supprimer
  6. Et je ne vous dis pas le désespoir si vous prétendez faire glisser votre foie gras avec un bon morceau de livarot au lait cru : c'est devenu presque impossible d'en trouver, même ici, en Normandie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: faut-il que la cause soit d importance pour que vous lachiez un commentaire ici :)

      Et si même le Livarot au lait cru disparait, ...on est foutu

      Supprimer
    2. Alors que d'après les statistiques, pluis de 60% des intoxication proviennent de produits de l'industrie agroalimentaire.

      Il est statistiquement plus prudent de manger des fromages au lait cru que des fromages pasteurisés

      Supprimer
  7. si vous faites une pétition je signe!!!!
    l'Europe va tuer le "goût", le bon...les fromages au lait cru par exemple, maintenant le foie gras sous prétexte d'éviter la souffrance des animaux...alors, il ne faut plus manger du tout de viande, ni de poissons etc
    écoutez le cri affreux de l'huitre que l'on mord, de la langouste que l'on ébouillante...
    De la pure folie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: pire que le tuer, le gout, elle l'aseptise avec des normes, des interdictions, des directives.
      Et toussa au nom de la défense des pauvres bêtes ! je me marre. C'est depuis la nuit des temps que l homme trucide des bestioles pour manger. Des rigolos ! Sans doute préfèrent-ils bouffer des petites pilules fades et sans gouts

      Supprimer
  8. re-moi...j'oubliais la pauvre tortue pour fabriquer des lunettes....

    RépondreSupprimer
  9. Je sais que je suis sur un blog de droite où l'on bouffe de l'écolo; comme moi, je bouffe du curé, de l'imam, du bonze et du témoin de Jéhovah. Mais le gavage des oies et des canards reste une pratique barbare.
    Désolé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @panglos: le gavage des oies, ça fait des lunes que cela se pratique et ça n a jamais dérangé personne. Jusqu au jour où un écolo-con s'est pris de passion pour ces bêtes là. Quoi demain ? le boeuf,le mouton ( tiens pkoi ils ne se préoccupent pas des moutons égorgés ds les baignoires par les muzz , les écolos ),le poisson, la volaille. halte à la connerie , oui !

      Supprimer
  10. le rigolo tout vert, il se bagarre quand contre le hallal ?

    ils n'arriveront pas à nous faire renoncer aux traditions culinaires de nos terroirs, on arrivera toujours à faire de la résistance....il y aura toujours un paysan pour faire du beau et du bon en douce, c'est comme les bouilleurs de cru, c'est peut-être même par là que ça pétera, en empechant les gens de suivre leurs gouts et leurs traditions, ils les pousseront à la rébélion, tiens, ils finiront comme les oies biens grasses, à la broche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et sans compter qu'eux, ils ne privent de rien, de banquets en banquets, ç'est pas du macdo.....

      Supprimer
    2. Ouaip ! Le Placé je l'ai déjà vu à des pince fesses avec buffet et il ne se prive pas, c'est ce con de tribuable qui raque.

      Supprimer
    3. @Boutfil: et voila comment d une tradition culinaire séculaire, on fera un truc interdit qu on nous obligera de facto à faire en lousdé. Qu ils sont b^tes ! abrutis !

      Et pi c'est vrai que pour ce qui est de jouer les piques assiettes dans les diners et cocktails en ville, sont pas les derniers

      Supprimer
  11. T'exagères. Moi, j'ai au moins un sentiment de culpabilité.
    Je raffole du foie gras quand il est bon et en même temps, je ne pourrais faire souffrir l'une de ces sympathiques petites bêtes.
    C'est fâcheux de devoir admettre qu'heureusement, les éleveurs n'ont pas les mêmes scrupules que moi. Sinon, adieu, foie gras...
    Tiens voilà ce qu'en disait Empédocle, l'un des plus fameux philosophes de l'Antiquité, évoquant les "meurtres d'animaux". Note qu'il croyait toutefois à la réincarnation...

    «Et le père soulève son propre fils, qui a changé de forme, et le tue en prononçant une prière. L’insensé ! Et ils se précipitent vers les meurtriers, demandant grâce, tandis que lui, sourd à leurs cris, les égorge dans son palais et prépare l’abominable festin. Pareillement, le fils saisit son père, et les enfants leur mère, leur arrachent la vie et dévorent la chair qui leur est parente. »

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @l'hérétique: bien sur que j exagère et oui je n ai aucune culpabilité. les producteurs produisent ( souvent depuis des générations ) et font vivre des milliers de salariés, les transformateurs transforment ( et font vivre...) les marchands vendent ( et font vivre...) et nous on se fait plasir. Ainsi va la vie. depuis des siècles.
      Alors si on commence par vouloir interdire la production et la viande de foie gras pour des considérations pseudo ecolo-animaliste, ce sera quoi le prochain truc ?

      Supprimer
  12. travaille bien ton foie gras, top chef ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @parisien libéral: la saison approche. chic !

      Supprimer
    2. Bernard (Thailande)19 oct. 2012 à 04:58:00

      Tiens Corto, en parlant de foie gras http://francaisdefrance.wordpress.com/2012/01/12/foie-gras-halal-labeyrie-persiste-et-signe/
      Me faire ça à moi, originaire du sud ouest!
      Bernard

      Supprimer
    3. @Bernard: C'est le business ! il y a en gros 5 millions de musulmans en France, c'est du chiffre d'affaire potentiel. Et comme par definition , y a pas de porc ds le foie gras ... Et je ne sais pas si ça fait longtemps que tu es venu en France mais maintenant tous les hypermarchés ont leurs linéaires Halal. C'est " incontournable "

      Supprimer
  13. je dois dire que la terrine de foie gras de Corto, c'est un sacré monument et arrosé d'un p'tit gorgeon de sa cave, le bonheur à l'état pur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, ça va Boutfil, la ramène pas sous prétexte qu'il t'a à la coule hein... on a bien compris !

      bZh
      ;-)

      Supprimer
  14. Un billet appétissant!

    Il me paraît étonnant qu'un eurodéputé français se positionne contre un métier certes discuté, mais qui fait partie des richesses de la France, crée de l'emploi et contribue au rayonnement du pays... Que dira-t-il, et qu'aura-t-il à offrir aux personnes contraintes au chômage par une interdiction pure et simple?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @DF et pourtant c'est vrai, Cochet est en pointe a Bruxelles sur ce " combat " en soutien de 5 organisations de défense des oies et canards !

      Que dira-t-il ? Ben rien, un écolo ne se préoccupe pas des dégats collatéraux.

      Supprimer
    2. H16 a fait un billet récemment sur une marque d'escargots bretons qui seraient à l'origine, via une assoce locale de défense à la mords-moi-l'nœud (vert, œuf corse !) de l'abandon d'un projet industriel ou commercial. C'est un peu la schizophrénie que l'on retrouve à soutenir à bouts de bras une industrie automobile tout en sabrant et éreintant le conducteur, via une foule de restrictions de circulation, de taxes, de péages et cætera.
      La même que celle d'une société qui vend de plus en plus d'aseptisé, d'emballé et "dé"-naturé, tout en produisant une montagne d'emballages -le 6ème continent- qui est tranquillement en train de l'étouffer (© Pennac).

      Désolé pour la longueur.

      Et NON je ne suis pas jaloux !
      -)

      Supprimer
    3. il s'agit des escargots de quimper , trouvés , après la venue d'un huissier sur les lieux d'un futur centre d'entraînement pour fouteux , à plougastel , dépendant donc du stade brestois

      les mecs qui devaient acheter le terrain pour construire le mini stade on fait faire une étude, vérifiée par huissier, pour être sûrs que tout irait bien
      bon
      ils finalisent le projet et là , patatras, les zécolos du coin hurlent qu'ils ont trouvés des escargots extrèmement rares , des escargots de quimper (on est pas loin de quimper, donc ils sont très rares ....)et qu'il faut pas construire , mais rendre le terrain aux agriculteurs....
      qu'on me dise ce qui est le pire pour un escargot , être shooté par un fouteux ou écrasé par une charue

      se rendant ( peut être) compte de l'aspect foireux du truc, ils ont dit "bon, y a pas que les escargots, hein, y a aussi des écureuils roux...."
      en d'autres termes "on pourra toujours trouver un truc pour vous faire chier"

      Supprimer
  15. Portrait d'un collègue de travail,

    Ce collègue était écologiste de gauche et végétarien, son Graal était de devenir végétalien( herbivore selon mon concept alimentaire).

    Pour lui, le foi gras était une abomination comme beaucoup de tradition culinaire française. Nous nous sommes accrochés sur ce sujet et sur d'autres comme les abattoirs halal(s), il soutenait que nous n'avion rien à dire sur le sujet puisque nous pratiquions le gavage d'oie, l' élevage en batterie et autres monstruosités pratiquées en France.

    Je n' évoque pas sa compagne qui refusait d' avoir des enfants car ils pollueraient notre Terre dans l' avenir, elle mangeait macrobiotique. J'ai même poussé ma curiosité jusqu' à aller dans un restaurant de ce type,je sais mon abnégation n' a pas de limite mais ici elle était intéressée, la demoiselle avait des idées bizarres mais un joli petit cul, vous ne saurait pas la suite.

    Ils s' en sont allés en Ariège pour vivre selon leurs préceptes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: ah mais si ton collègue veut bouffer les pissenlits, ne pas avoir d enfants, et tirer la chasse avec ds copeaux de bois pour ne pas polluer le monde, c'est son problème mais qu il n emmerde pas le reste du monde avec ses principes

      Supprimer
    2. S'ils ne l'ont pas fait , ce n'est pas faute d' essayer.

      Supprimer
  16. Tiens, vous savez que le cfcm s'est opposé au mariage pour tous, alors le ps a choisi de reporter ce projet à janvier.
    Quand c'est les catholiques qui protestent, ils n'en ont que faire, mais quand ce sont les muzz, alors là ils se couchent. Ca traduit de l'attitude carpette face à eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Dans le figaro ce matin, c'est les autorités juives qui s y opposent !

      Supprimer
    2. Ah oui? Je l'ai pas encore lu, je tiens ma source de rmc, mais peut-être qu'ils ont confondu. De toute façon, tout ce qui n'est ni blanc ni catho a forcément plus raison aux yeux socialistes.
      Au fait, quelle a été ta réaction en voyant montebourg en marinière? J'ai la mâchoire qui s'est décrochée..

      Supprimer
  17. J'ai pensé à un truc hier soir.
    Le ps va nous créer, ce serait la suite logique, un ministère des souffrances. Vous allez voir, je suis sur que ça va arriver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: et bien pkoipas. Nous avons bien un ministère des droits DES femmes ( le DES supposant qu'elles sont diverses ) et on a bien eu autrefois un ministère du temps libre. Alors 1 zinzin de la souffrance...

      Supprimer
  18. Bonjour Corto,
    Bonjour à tous,

    Un pan de plus de la "culture gastronomique" est menacé. Il est vrai que la situation chez nous est tellement florissante que l'on peut se permettre, pour d'hypothétiques souffrances animales, de mettre encore 35 000 personnes supplémentaires au chômage.

    Ces censeurs ont-ils été canards ou oies dans une autre vie pour être aussi affirmatifs sur le ressenti de ces volatiles ? 

    Viendra le jour où nous ne pourrons plus boire du lait car le fait de tirer sur le pis des vaches est cruel et traumatisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle:

      tu ne crois pas si bien dire, tiens look at that: on nage en plein délire

      http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Laitetoeufs.html

      Supprimer
    2. Une découverte que ce site !

      Bon sang ! Je ne verrai plus jamais le lait et les oeufs avec le même regard.

      Je cours de ce pas me convertir au véganisme. :-D

      Beurk.....

      Supprimer
  19. AVIS ! d'ailleurs, je conseille a tout le monde de suivre le lien que j ai laissé ci dessus à Cyrielle si vs voulez vs marrer un bon coup:

    " Laissons enfin le lait de vache à qui il appartient de plein droit... Les bébés veaux "

    RépondreSupprimer
  20. Est ce que ceux qui sont contre la gavage des oies car ce serait une pratique Barbare, évitent aussi d'écraser les fourmis, araignés et autres insectes ?

    Ou alors est ce la taille de l'animal qui définirait son "droit" à "l'humanité" ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pierre, après j'arrête19 oct. 2012 à 12:40:00

      Ca dépend du nombre d'oeufs qu'aura eu une oie dans l'année. Il va y avoir un impôt pour les oies j'ai entendu. Fleur Pellerin a dit que toute oie n'ayant pas la 4G installée dans le fiac, aura 2 fois moins de rations pour le repas, l'autre moitié sera destinée pour les oies européennes en souffrance..
      Ca va être le caca d'oie pour les oies non porteuses.

      Supprimer
    2. @skandal: ça doit etre cela la variabilité du droit à l humanité pour les animaux ! On marche sur a tête

      Supprimer
  21. De toute façon, on va voir d'ici peu de temps une note scienticologique nous disant que c'est mauvais pour notre santé. Mais oui ma bonne dame, ils ont tout un arsenal de défense qu'ils vont nous sortir pour tenter de nous convaincre. C'est comme les observatoires. Ils ont changé bien plus de choses concernant la politique que pour nous, peuple de fRance, pour qui un bon nombre est entrain d'agoniser.

    Comme si changer la structure du ps pouvait avoir une incidence sur la vie des gens.

    Le socialisme, ce n'est pas la vie.
    Rah... puis cette satisfaction de soi-même, cette arrogance non déguisée, me fait m'inquiéter sur la nature humaine d'une bonne partie du gouvernement.

    RépondreSupprimer
  22. pas grave, on émigrera en hongrie....

    un pays aussi universellement détesté par la gauche et la drouâte vronzaise ne peut pas être totalement mauvais....

    dernière en date, une chroniqueuese de vronze cul, toute émotionnée par le fait que victor orban avait autorisé un festival panouranien....

    le festival des huns!

    et en hongrie, y a pas que le foie gras

    y a aussi les chaussures ( lasslö vöss....) le tokai et les filles.....

    on leur portera nos compétences, et , s'il nous en reste , nos maigres sous , et on vivra comme des princes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: ah mais que nenni, la Hongrie est elle aussi visée par cette fatwa écolo. A terme, à vue de nez, 5 ans, interdiction totale de la production et de la vente de foie gras dans l Union.

      Supprimer
    2. on sera donc obligé de faire ça en contrebande

      maverdave ! résistants pour des histoires de ventres vides !

      Supprimer
  23. Et les canards? Hein, qui les défend les canards?
    Personne!
    Ecologie à 2 vitesses, je vous jure... Et bien moi je vais aller nourrir ceux du bois de Boubou, j'en choppe 3 et fais un bon foie gras avec. Ce sera le Foie Gras du Bois de Boulogne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: mais d après ce que j ai lu et compris le foie gras de canard idem !

      Supprimer
  24. Ce Cochet est un mystérieux "ayatollah". Je suis même sûr qu'il est moins écolo que toi et moi ou, Eva Joly aussi. J'ai jamais pu le voir en peinture même en partageant les idées ornant ses discours jusqu'au jour où je l'ai entendu dire que nous étions trop d'humains sur la planète. Là j'ai compris pourquoi je ne pouvais pas le supporter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier: je me rappelle de sa tirade sur le fait qu il y avait trop d humains. Il avait même dit je crois qu'il fallait comprimer les naissances. y en a trop selon lui. Beurk !

      Supprimer
  25. Alors cette bande de fanatiques veut faire interdire le foie gras, tandis qu'ils tolèrent l'abattage rituel interdit par la loi?
    Qu'ils aillent tous bouffer du tapioca à l'eau (sans sel)!
    Et moi, j'envisage d'ouvrir un clandé spécial volailles vieilles races dans mon jardin.
    Et même élever un cochon, tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo: ben ou des fanatiques qui savent faire du lobbying à merveille. Tu verras sous 5 ans ils arriveront a faire interdit le foie gras. Dès lors, je viendrai chez toi m approvisionner

      et le cochon, on le fera hurler !

      Supprimer
  26. Eh bien mon canard, il y des crues à Lourdes et tu nous fais une crise de foie ???

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen