jeudi 11 octobre 2012

Dis-moi Eugénie: C'était mieux avant ?

Vous ne connaissez pas Eugénie Dauzat ? Moi non plus. Dommage car j'aimerai bien l'interroger, la presser de questions, tout savoir.


Car Eugénie est une femme extra-ordinaire, elle est unique. C'est la nouvelle doyenne des Français, elle a 111 ans mais elle sera aussi la dernière personne française à avoir traversé 3 siècles: le 19ème, le 20ème et le 21ème. Etonnant non ?

Rendez-vous compte, elle est née en 1900: Mauras publie Le nationalisme intégral, Sarah Bernhardt illumine la scène parisienne, la France s'en va mâter la révolte des boxers du côté de Pékin, Oscar Wilde meurt, la gare d'Orsay et la première ligne de métro sont inaugurées à Paris. 60% des Français vivent à la campagne et 58% des actifs sont agriculteurs.

Elle va se taper 2 guerres mondiales. Elle connaîtra lé décolonisation, la guerre d'Algérie, la fin de la 3ème et de la 4ème république, l'avènement de la Vème. Elle les verra tous, au moins en photo, Loubet, Poincaré, Deschanel, Auriol, Coty, de Gaulle, Mitterrand, Chirac, Sarko et Normal 1er. La rupture du barrage de Malpasset et ses 425 morts, sans doute, elle, Eugénie, s'en souviendra. Elle obtiendra le droit de vote seulement en 1944. Elle sera sans doute ébahie lorsqu'elle découvrira, au journal télévisé de la première chaîne, qu'on peut faire des bébés éprouvettes. Elle écoutera sans doute Simone Veil débattre à l'Assemblée nationale puis obtenir la légalisation de l'avortement. Elle verra le prix du pétrole s'envoler aussi vite que la population rurale ira s'agglutiner en ville.

Elle apprendra de gré ou de force, parfois et peut-être sans en comprendre la véritable portée, la signification de nouveaux mots ou expressions: Shoah, décalage horaire, ordinateur, écologie, contraception, internet, nucléaire, djihad, islam, iphone, haute définition, crise de la dette, seuil de pauvreté, chômage. Elle aura lu que les maîtres sont devenus des professeurs des écoles; euthanasie, eugénisme, diversité, économie citoyenne, etc...

Elle aura vu ce monde qui devient fou, qui marche sur la tête, comme on disait; ce monde où le festif est devenu vertu cardinale, ce monde où l'on ne connait plus ses propres voisins...

Moi (comme vous ) qui n'aura certainement pas sa longévité, j'aimerai bien rencontrer Eugénie. En prenant un petit verre, une camomille ou un café, on discuterait et elle me raconterait tout. Comment on passe, sereinement, trois siècles. En fin de compte, une fois qu'elle m'aura tout dit de sa vie, je n'aurais sans doute qu'une question à lui poser:

Dis-moi Eugénie, c'était mieux avant ?

Folie passagère 1383.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

31 commentaires:

  1. J'ai posé la question à ma mère qui a 94 ans, il n'y a pas longtemps, sa réponse est NON , nous ne savons pas apprécié ce que nous avons , toujours en vouloir plus n'est pas une solution et je peux assurer que ma mère en a c..er jusqu'à sa retraite.Je pense qu ' Eugénie ferait la même réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ( corto en mode candide => ) mais a toujours vouloir plus, un jour forcément, on n aura plus rien et comme de tte façon y aura pas assez pour tout le monde, on se battra ?

      Supprimer
  2. ma mémée qui a vécu très vieille m'a raconté un tas de trucs et compte tenu de mon âge avancé ( smiley qui rigole ) ben, j'en ai connu pas mal de ta liste..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: ( corto en mode philo => ) mais Eugenie a la chance d avoir tout vu et de pouvoir faire un bilan. Nous on ne voit même plus ce qui se passe, ça va trop vite

      Supprimer
    2. tu sais, en plus de 60 ans, je l'ai bien vu changer le monde !! c'était pas vraiment mieux avant, sauf que les gens étaient autrement, et c'est ça qui change tout !! à vrai dire, je me sentirai plus proche d'Eugenie pour plein de choses que de certains glandouilleurs de mon quartier ! oui, le monde va trop vite et on prends plus le temps de le regarder passer !

      Supprimer
    3. @boutfil: Oui tout est là: les gens étaient différents il me semble. et il y avait a mon avis un truc qui d'une manière générale primait c'était le respect de autres.

      Supprimer
    4. J'ai eu le privilège de vivre aux côtés de ma grand-mère maternelle qui était née en 1900. Elle me racontait la vie dans la France de sa jeunesse. Ce qui me frappe, c'est qu'à l'époque on avait une forme de modestie, on savait apprécier ce qu'on avait et surtout s'en contenter. Gamin à Paris dans les années 60 et 70, j'ai connu les vieux appartements avec les toilettes sur le palier, des salles de bain rudimentaires en regard de celles qui équipent les HLM aujourd'hui. On ne s'en plaignait pas. Il fallait attendre de 12 à 24 mois pour avoir le téléphone. Etc. Et de tout cela, qui semble aujourd'hui incroyable et surtout insupportable, je ne garde que de bons souvenirs et même une certaine nostalgie. On vivait peut-être moins bien en termes de standards de confort, mais la vie était plus douce. Il y avait des boulots pas reluisants, poinçonneur par exemple, mais rares étaient les chômeurs et surtout les petites gens pouvaient encore se permettre de vivre à Paris.

      Je le dis d'autant plus facilement que lorsque je me suis installé avec mon ex, notre logement parisien, bld Richard-lenoir, au 6ème sans ascenseur, avait les toilettes sur le palier, une cuisine ridicule et une salle de bain réduite au strict nécessaire. Lorsqu'il a fallu partir pour la banlieue rouge, pour raisons familiales, j'ai regretté ce havre qui me rappelait mon enfance et qui me permettait de voir le sacré-coeur de mes fenêtres.

      Supprimer
  3. Mais si Corto, tu vas vivre vieux !!! Promis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rigole, j espere pas aller si loin. Enfin, c'est ce qu on dit et plus ça passe et plus on recule l échéance

      Supprimer
  4. Je te comprends. C'est un privilège rare de plonger ainsi dans le temps, par les yeux et le témoignage d'un ancien qui raconte. Le monde a changé si vite...ils ont vécu comme plusieurs vies.
    Moi aussi je donnerais cher pour parler avec elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo: je trouve curieux d ailleurs que personne n est pensé a aller voir ces " doyens " les interroger, leur demander, un peu à la manière de " Streap tease " ( l'emission ) " comment c'était avant ". Y a matière a des témoignages extraordinaires.
      Faut croire que ça n interesse personne

      Supprimer
  5. C'est un très beau billet que celui-ci!!! Très touchant...
    C'est vrai que cela doit être merveilleux d'écouter des "sages" parler d'avant... J'ai plaisir à parler avec mes parents de leur vie et de celle de leurs parents (qui ne sont malheureusement plus de ce monde)....
    Le monde va de plus en plus vite, à cause du rythme qu'on s'impose et aussi (surtout) à cause de tous les moyens de communication qu'on connait... On a cherché le progrès pour être plus heureux mais le résultat est là.... On n'est pas plus heureux.... Pas forcément plus malheureux, mais pas plus heureux ça c'est sur.... On vit juste en meilleure santé, plus propres et plus vieux... Mais il semble qu'on a perdu la valeur de la vie....

    Le passé est pas forcément mieux, mais il est connu lui au moins alors il rassure....

    Le XXème siècle est sans conteste celui qui aura vu le plus de changements.... Ca a dû être passionnant de vivre tout ça de près ou de loin, de le voir de ses propres yeux....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: Moi je n ai pas eu la chance de causer avec mes grands parents. Dommage j aurai bien aimé. Leur histoire sont racontés par d autres, c'est pas pareil.

      Pour le reste tout va trop vite et en dépit du bon sens et quand on voit ce que certaines z'élites nous préparent, ça risque a terme de partir en vrille.

      Supprimer
  6. C'était mieux avant parce qu'on savait (ou qu'on espérait) que ce serait mieux après.
    Leur passé avait un avenir. Notre présent n'en a aucun.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: allons, allons, ne sois pas pessimiste !

      Supprimer
  7. Je suis d'accord avec toi, Titi : ce billet est très beau, merci corto de pointer avec tant de justesse la beauté de ce temps passé et de ce témoin unique. Il met (ton billet) bien des choses en perspectives en termes d'humanité, de mémoire (et rappelle opportunément que c'est quand on les a en vie qu'il faut aimer les gens)

    Et j'arrête là car je file direct sur orbite modernœuse -)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Ce qui est aussi frappant c'est que énormement de choses que cette dame a vécu et vit encore appartiennent déjà pour nous aux livres d'histoire; elle a vécu et vit ce que l on nous apprend aujourd hui a l'école.

      Supprimer
    2. Làs mon cher corto, je crains que notre société, à force de modernœusité et de progressisme à tout va, se prive de sa mémoire, d'histoire. Je donne pour preuves (à mon avis) la refonte de système éducatif (et patati et patata et gna gna gna) ou il n'y aura plus de note (du moins d'après ce que mes deux neurones m'ont permis de comprendre) donc, à terme (et même pas par extension) ni bien, ni mal.

      Flippant !

      Supprimer
    3. @al west: il y aura la " bonne " Histoire et puis l'autre... Cela a déjà commencé.

      Supprimer
  8. Beau billet Corto et beaux commentaires.

    Pour avoir une idée d' une Eugénie jeune on peut toujours se tourner vers ces capsules de temps que sont avec les livres, les films.On peut l' imaginer avec les traits d' Henriette dans " une partie de campagne " de Jean Renoir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @michka: merci !

      Bien sur qu il y a les films et les livres mais c'est justement ce que je trouve d extra avec Eugénie. Si l'occasion nous était donné d'échanger avec elle: c'est du " vivant " qu on aurait, du sur le vif !

      Supprimer
  9. Tu rends hommage à une personne qui le mérite Corto. Bravo.
    Bon week-end à toi et aux lecteurs-commentateurs!

    RépondreSupprimer
  10. Et elle va bientôt voir la disparition des mots "père" et "mère" remplacés par "parent", suivi d'un numéro, sur les extraits de naissance et livrets de famille.
    Ça aussi ça fait flipper, mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
  11. I constantly emailed this weblog post page to all my
    associates, for the reason that if like to read it then my contacts will too.


    My webpage; Authentic Sidney Crosby Jersey

    RépondreSupprimer
  12. Touche. Outstanding arguments. Keep up the great effort.


    Here is my web site :: Cheap Louis Vuitton Bags

    RépondreSupprimer
  13. I like the valuable info you provide in your articles.
    I'll bookmark your weblog and check again here frequently. I'm quite sure I'll learn lots of new stuff right here! Good luck for the next!

    Here is my website Louis Vuitton Outlet

    RépondreSupprimer
  14. Keep on working, great job!

    my webpage; Learn More Here

    RépondreSupprimer
  15. Hi! Do you know if they make any plugins to help with
    Search Engine Optimization? I'm trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I'm not seeing very good success.
    If you know of any please share. Many thanks!

    Feel free to visit my web page: Full Report

    RépondreSupprimer
  16. It's in fact very complex in this active life to listen news on TV, thus I only use the web for that purpose, and obtain the latest news.

    my homepage continue reading

    RépondreSupprimer
  17. I savour, result in I found exactly what I used to be taking
    a look for. You have ended my 4 day lengthy hunt! God Bless
    you man. Have a great day. Bye

    my web site - Kobe Bryant Shoes 2013

    RépondreSupprimer
  18. At this time it looks like Wordpress is the top blogging platform out there right now.
    (from what I've read) Is that what you are using on your blog?

    Feel free to visit my blog post - Air Max Femme

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique