mardi 6 novembre 2012

Gaz de schiste: la révélation de la couardise d'Hollande !


Le fameux rapport Gallois... Je ne peux présager de ce que notre gouvernement décidera, il est actuellement en séminaire et nous fait croire qu'il y travaille alors que nous savons bien que les décisions sont prises. Alors attendons de voir comment, c'est à craindre, il jouera " petit ".

Néanmoins, il y a une mesure parmi 22 sur laquelle, nos guignols ont tranché: On ne touche pas aux gaz de schiste. Interdit, forbidden, pas touche ! Pas d'exploration, pas de recherches, encore moins d'exploitation. C'est niet ! Et niet pourquoi ? Parce que ! Parce que les écolos font peur à notre Culbuto. Ces fameux écolos qui ont si bien brillé dans les urnes à la dernière élection présidentielle:  2,31%des suffrages exprimés !

Alors, pour donner un gage de " respect " à une toute petite partie de sa majorité dont il aura besoin des voix au parlement, pour respecter les engagements pré-électoraux pris avec EELV ( à une époque où on les imaginait faire 5 ou 7 ou 9 % des suffrages ), hollande se déballonne et prive la France d'une chance d'être, peut-être, moins dépendant des autres pays sur le plan énergétique; une possibilité d'économies énergétiques qui fout le camp, un peu de compétitivité potentielle en moins !

On aurait pu au moins essayer, non pas d'extraire tout de suite, mais de chercher à savoir si la chose était faisable, exploitable, travailler sur d'autres pistes de fracturation plus saines. Chercher, étudier, comprendre et voir. Rien que cela aurait généré quelques centaines d'emplois et sans doute quelques innovations dans le domaine de l'exploitation souterraine. 

Mais, non, même pas. Pas de couilles, pas d'embrouilles avec les écolos-cons ! 

Claude Allègre, que l'on peut apprécier ou pas, n'en demeure pas moins l'un des plus grands géophysicien de notre temps. Que disait-il en juillet 2012 ?

" La solution, la seule, l'unique, c'est l'innovation technologique, avec comme condition première l'énergie à bon marché. Mais on ne provoquera pas la croissance si on est hostile au progrès scientifique, au nucléaire, aux OGM, aux nanotechnologies, aux cellules souches... et aux gaz et huile de schiste !

Une telle attitude, hostile ou méfiante vis-à-vis du progrès, tourne le dos à la croissance. Elle génère un sentiment de peur et entraîne un climat de soupçon qui envahit désormais l'Europe et annonce, hélas, son irrémédiable déclin. Ainsi, alors que la France interdit la recherche et l'exploitation des gaz de schiste, ce combustible fossile est en train de donner à l'Amérique un siècle d'indépendance énergétique, et il va sans doute permettre à la Chine et à l'Inde de sortir de leur dépendance et leur procurer les ressources indispensables à leur développement. "

Sa chronique s'intitulait: " Monsieur Hollande, n'ayez pas peur des gaz de schiste ".

Allègre s'est à mon avis trompé sur un point. hollande n'a pas peur des gaz de schiste. Comment avoir peur de quelque chose que l'on ne connait pas et que l'on ne cherchera pas à mieux connaître pour cause de véto politique.
 
Non hollande a juste les foies, il a peur des capacités de nuisance politiques supposées des écolos.
 
C'est peut-être bien ce qu'il y a de plus inquiétant dans cette histoire de gaz: La révélation de la couardise de notre président !
 
Folie passagère 1426.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

24 commentaires:

  1. Faut-il en rire ou en pleurer ? Chaque jour nous livre son lot des faiblesses, de la nullité et de gags de ce gouvernement. C'est extraordinaire, c'est...

    comment dire ?

    une sorte de prodige.

    Ceci dit, je me demande s'il ne va pas être bientôt temps d'abandonner mon bon vieux pseudo pour truc plus... actuel, divers, mainstream. Que penses tu de Bab el Oued ? Au Bled ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Al West au Bled" alors !

      Supprimer
    2. @al west: il y a des prodiges dont on se passerait volontiers. Le véritable prodige eut été une décision courageuse de Flanby: dire oui à l'exploration des gaz de schiste.

      Quant aux annonces d ayrault du jour: quelle déception et quel chinois parlé !

      Pr le pseudo: Au bled, me semble... prémonitoire

      Supprimer
  2. Je ne sais pas comment vous expliquer ça, mon cher Corto, mais plus Flanby déconne et plus je suis contente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Parce qu il vaut mieux rire que pleurer, non ?

      Tenez a propos de Flanby, authentique, mon petit frère, handicapé mental, refuse maintenant d 'en manger alors que c'était son dessert préféré: " c'est plus bon "

      Supprimer
    2. Je n'irai pas jusqu'à en être content, chère Marianne, mais que cela me fasse (encore) rire, aucun doute ! J'ai cependant encore un peu de mal à me défaire de mes racines chrétiennes -et aristo. Ali du Bled me semble pas mal, mais manque un peu de simplicité. Ne m'en voudrez-vous pas de rester encore, et malgré votre affable suggestion (ainsi que celle de Corto) Al West pour quelques temps ?

      Amicalement.
      Ali de l'ouest.

      Supprimer
  3. Avant de faire comme si on ne connaissait rien, que tout soit à chercher, à explorer et à essayer, la moindre des choses (à condition bien sûr de ne pas avoir de position idéologique sur le sujet, gauche et droite confondues) est d'aller voir ce qui se passe dans les pays où on exploite le gaz se schiste. Pourquoi a-t-on si peu d'informations? Sont-elles si gênantes? Les lobbies pétrolier et automobile sont-ils si puissants?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: ah mais attention , rien n est caché . N importe quel journaliste curieux et objectif peut aller aux USA pour voir et vérifier, en Pologne aussi.

      Supprimer
  4. Bon c'est pas un scoop que ce type est incapable de prendre des décisions et qui plus est des décisions qui vont à l'encontre de ses "copains"....
    En fait, il fait tout seul le travail de sape .... Il a quand même réussi à se faire détester par plus de la moitié des français en moins de 6 mois.... Personne n'aurait mieux fait que lui....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: incapable de réel courage politique qu'il cache derrière une soi disante volonté de concertation.

      Supprimer
    2. Si vous voulez mon avis, ça sent la crise politique à plein nez !

      Supprimer
    3. @marianne: à plein nez en effet ! crise politique majeure et crise économique, nous sommes gatés!

      Supprimer
  5. Salut Corto.
    Cette histoire m'évoque une image: l'éléphant qui aurait peur de la souris.
    Quel parti de sans-couilles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: l image est assez bien choisie de la souris et des elephants. Ce qui me fait donc penser au livre que je viens de lire: " hollande, l homme qui ne devait pas être président " ds lequel on comprend que pour la souris hollande ses plus gros soucis, une fois élu, seront son indécision et les éléphants du parti

      Supprimer
  6. rien pour nous étonner , donc

    on savait qu'il était nul ( le nul de tulle) on sait désormais qu'il est pétochard...
    et devant qui pétoche-t-il ?
    devant des verdâtres dont le parti héberge d'une part un pédophile pas repenti ( dcb) , d'autre part une laveuse d'argent sale , et enfin une femme payée pour conseiller un souverain de l'océan indien et qui a laissé condamner à mort quatre pauvres bougres qui s'insurgeaient contre la spoliation de leurs terres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kobus, qui est cette femme de l'océan indien? Je n'ai encore eu vent de cette truculente histoire.
      DCB est Daniel Cohn Bendit, au cas où certains se demandent qui se cachent derrière ces trois lettres. C'est toujours bon de le rappeler.

      Supprimer
    2. @Kobus: je plussoie. Qui est donc cette indienne.

      Et pour ceux qui douteraient de la pédophilie de Cohn Bendit, il l'a lui même reconnu dans son livre daté de 1974: le Grand bazar

      Supprimer
    3. Bah... la victime, je ne sais plus, mais la laitue, c'est Efa Choly, Corto ! Il y avait eu quelques billets là dessus, c'était à Mada il me semble.

      Supprimer
    4. une piste ici :
      http://www.madagate.com/politique-madagascar/dossier/2264-madagascar-et-eva-joly-aux-electeurs-francais-dapprecier.html

      Supprimer
    5. @ali du bled: suis-je bête, j en avais parlé en plus !

      Supprimer
    6. ouiche chest efa choly

      pas choly choly son truc, là , elle a laissé condamner à mort des misérables qui s'insurgeaient contre la spoliation de leurs terres au bénéfice du dictateur ( légalement élu , ravalomanana , plébiscité par les zintelligences vronzaises de l'époque ,un peu comme ...ouatara , tiens ! je me demande d'ailleurs ce que deviendra ce dernier dans quelques années, lorsqu'il aura pris l'habitude de ripouiller chez lui et de museler ses opposants..on ne lui fera peut être plus de risettes...)lequel les avait revendues aux chinois

      bon, faut bien que les chinois mangent , eux aussi....


      mais bon, la femme choly avait touché gros pour conseiller l'autocrate en fait de chustiss' ( d'ailleurs c'était un expert , cette femme , pensez....ancienne finaliste miss norvège, secrétaire puis juge d'instruction par les cours de soir...une référence en droit national , international et pénal....)

      conseils éclairés comme on le voit.....genre chustiss' à la chinoise , rapide, expéditive et tout et tout....
      y a une jacquerie? fusillez moi tout ça !

      bon, les peines n'ont pas été exécutées ,là bas comme ici, la chustiss' se hâte lentement ( sauf pour les identitaires de poitiers...là , elle se hâte pour de bon )mais elles n'ont été ni annulées ,ni commuées , même depuis le changement de président ( enfin....de syndic de faillite .....dans ces pays , même un mec légalement élu est un objet entre les mains des banques....comme ...comme ....comme ici , d'ailleurs....)

      Supprimer
  7. Il ne me semble pas que seuls les écolos soient contre l'exploitation de cette manne venue des profondeurs. À-moins qu'il y ait 60% d'écolos militants en France bien-sûr, ce qui m'étonnerait.

    Je peux donner mon point de vue sans m'étaler sur celui des uns et des autres. Je ne suis pas formellement contre le gaz de schiste mais il ne me semble pas très judicieux de faire un si joli cadeau à l'économie après ce qu'elle nous a fait durant ces cent dernières années. En clair, il me semble que si nous avions consacré un peu plus de ces richesses à l'intelligence plutôt qu'au profit, la planète ne serait pas là à crever à petite feu et nous avec par la même occasion.

    On en est quand-même à se demander s'il faut continuer à manger de la viande au risque de devenir anthropophage lorsqu'il n'y aura plus de bestioles à boulotter et s'il ne va pas falloir non-seulement organiser la limitation des naissances mais également programmer la mort pour éviter l'asphyxie de l'humanité alors que nous évoluons au sein d'un univers aussi insondable qu'infini. Entre-nous c'est quand-même déjà commencé depuis un bon bout de temps

    Et ce sont les quelques milliards de m3 de gaz de schiste que renferme la planète qui vont sauver l'humanité peut-être? Désolé mais à d'autres, si la houille ou le pétrole en avaient été capables ça se saurait. Certainement entre des mains un peu moins cupides mais qui osera un jour virer ces profiteurs insipides qui n'ont de cesse que de se regarder le nombril ? Et on veut reprendre les mêmes et recommencer ? Mais pour aller où nom d'une pipe ?.. Aussi loin qu'au siècle dernier? Dans l'impasse dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui ? La belle affaire !

    Nan, maintenant on arrête de jouer avec des pilots de pognon grattés sur le dos de la planète et exsudés de ses entrailles, on commence à se creuser la cervelle et se bouger le popotin.

    RépondreSupprimer
  8. @didier: je pourrais être globalement d'accord avec ton commentaire. A ceci près que je lisais hier ds le journal que le gaz de schiste avait permis aux USA la création de 800 000 emplois en 8 ans et qu'il n'était pas délirant d'imaginer les USA totalement indépendant pour sa consommation d'énergie sous 3 ou 4 ans.

    Nous en France, on importe déjà de l'Est du gaz de schiste. Aux autres la pollution éventuelle et les emplois ? Au nom d'un électoralisme et d'un principe de précaution abusif, on s'interdit ne serait ce que d'explorer, même pas d'exploiter !

    Rien que la recherche sur le sujet ( nouvelles méthodes d exploration de forage,...) et l'exploration permettrait la création de qulques milliers d emplois

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas une seconde mais c'est exactement ce que je reproche à ce système qui consiste à créer de la richesse pour créer de la richesse juste pour faire comme avant sans aller de l'avant. Cela fait des années que l'on donne de la confiture aux cochons dans notre pays pour être au final toujours plus en détresse. C'est quand-même malheureux de se dire qu'en cent ans et le développement d'une économie sans précédent nous sommes non-seulement au point mort mais même pas foutus d'avoir su en garder un peu sous le pied pour mieux repartir.

      Les USA ils font ce qu'ils veulent mais plus ça va moins ça semble aller, les derniers événements prouvent qu'ils ne sont plus du tout à la hauteur de leurs prétentions et il n'y a pas pour longtemps pour qu'ils rendent leur tablier, gaz de schiste ou pas. 800 000 emplois dans un pays qui compte plus de 300 millions d'habitants, ce n'est peut-être pas une paille mais pas une poutre apte à soutenir leur économie non-plus, et encore moins durablement...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP