mardi 13 novembre 2012

Yves Calvi a-t-il piégé Harlem Désir ? Possible !


Il faut quand même être bizarrement calibré du carafon pour, en ayant un papa martiniquais et une maman alsacienne, prendre pour alias " Harlem " alors que ses géniteurs l'avait baptisé " Jean-Philippe ". Peut-être son teint mat lui permettait ainsi de faire illusion et de se faire passer pour un pauvre petit divers issu des colonies... Et puis avoir pour appellation Harlem, c'est tout de même vachement mieux que Jean-Philippe pour réussir une carrière sponsorisée par Tonton chez SOS Racisme. Non ?

Enfin, bref, maintenant Jean-Philippe est devenue grand. Au grand désespoir de ses parents communistes, il porte costume et cravate et est devenu socialiste, le premier d'entre eux ! La preuve que se revendiquer divers, même de façon usurpée, peut devenir un moyen comme un autre de prendre en marche l'ascenseur social. A condition toutefois d'avoir la tchatche et le parler creux. Et là, Harlem, ou Jean-Philippe, c'est égal, il est doué, très doué.

Il était hier sur le plateau de l'émission Mots Croisés, flanqué à sa gauche de Laurent du PCF et à sa droite de Dame Pécresse et de La Marine. Et il a parlé, Harlem, souvent pour ne rien dire, souvent pour répondre à côté de la plaque, encore plus souvent pour ne pas répondre aux questions qu'on lui posait. Parfois, il n'a pas peur des mots; ainsi lorsque, solennel, il déclare que " depuis l'arrivée de l'hollande, l'Europe a changé ". Parfois, il ne sait pas trouver ses mots; ainsi lorsqu'on lui demande d'expliquer comment fonctionne le fameux Crédit Impôt Compétitivité: pédalage, semoulage et cafouillage. Il ne se démonte pas, Harlem, alors il brode. Car il aime parler, trop. A tel point que par deux fois, Dame Pécresse devra le remettre sèchement à sa place.

Il y eut aussi ce grand moment de solitude pour Harlem lorsque la rusée Pécresse lui demanda de préciser de manière explicite les 10 milliards de réduction des dépenses publiques. Où le gouvernement sabrerait, de combien, poste par poste, compte par compte. Là, on a senti que c'était, comme pour le Crédit d'Impôt, trop complexe, diffcile pour Jean-Philippe. Mauvais élève ? Il donnait l'impression de ne pas avoir appris ses leçons. Triste pour un Premier Secrétaire.

Vous l'aurez compris, Jean-Philippe " Harlem " Désir a été pitoyable, hier. Petit, mauvais. A tel point que je me suis demandé si Yves Calvi, coquin, ne l'avait pas fait exprès:  Confronter Désir à Pécresse et La Marine pour mieux souligner les faiblesses du bonhomme, le piéger en somme. La première maitrisait parfaitement ses dossiers et ses chiffres, la deuxième usait avec professionnalisme du porte-voix que lui apportait cette émission, Laurent enfourchait en bon communiste ses utopies et Harlem se vautrait.

En fin de compte, j'ai eu pitié des socialistes. Déjà qu'avec hollande, ils ont de quoi être déçu mais avec Désir, ils ont l’assurance de ne pas être pris au sérieux.

Folie passagère 1438.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr




12 commentaires:

  1. Tous les Jean-Philippe - sauf Harlem - connaissent la blague : monsieur et madame Erbien ont un fils, comment le prénomment-ils ?
    Cela dit, mon cher Corto, j'ai trouvé cette émission assez pénible, car Calvi avait du mal à maîtriser Harlem Désir qui interrompait Pécresse et Marine en hurlant tellement qu'on n'entendait plus rien.
    Si cela devait continuer dans cette voie c'est une émission de plus sur laquelle je vais faire une croix.

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: c'est clair que désir a été très pénible coupant sans arrêt la parole mais remis sèchement à sa place.

    Pour Pécresse ou Le Pen et quoiqu'on puisse penser de ces dames, elles étaient tout de même bien plus "pointues " que Désir. Bien pale pour le coup entre ces deux-là

    RépondreSupprimer
  3. Ce monsieur est apparu arrogant, mal élevé. Il ment avec l'aplomb d'un...socialiste!
    Sorti de la fameuse (et discutable ...)"justice sociale" qu'il a ramenée à plusieurs reprises, rien de concret, rien d'innovant.
    Ce discours d'un autre âge dans sa bouche ou celle de laurent donne une idée assez précise de leur médiocrité. Quand comprendront-ils que le socialisme n'a jamais sauvé ni les peuples, ni les économies ? Multiplier les pauvres (et les usines à gaz...), c'est ce qu'ils savent le mieux faire ( et faire n'importe quoi avec l'argent des autres bien sur).
    Je ne suis pas sure que Calvi ait voulu le piéger. je le trouve très décevant depuis quelques temps, d'ailleurs je ne regarde plus "c dans l'air". Il me semble de plus en plus formaté, le choix de ses invités est assez parlant ( Barbier et Cayrol 3 fois par semaine...par exemple).
    Aussi, aller me coucher m'a semblé plus profitable que de regarder jusqu'au bout...
    Pour la conférence de presse du guignol en chef, vivement votre compte-rendu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: en ce qui concerne Désir, je crois que le socialisme a été surtout un ascenseur. parce que quand on étudie sa bio, c'est tout de même, à part SOS Racisme, le grand vide; deux condamnations en justice en plus. A par ça..rien.

      Calvi n a sans doute pas voulu le piéger mais en l invitant, face à deux fortes pointures comme Pécresse et la marine, calvi ne pouvait mettre qu en évidence la vacuité de Désir.

      Je v bien évidemment écouter Guignol, nous verrons si il y a matière a billet :)

      Supprimer
  4. Ben moi j'aimais bien cette émission mais je dois dire qu'hier soir j'ai eu exactement la même pensée que Marianne... C'était saoulant de ne rien pouvoir entendre parce que ça coupait la parole à tout va et surtout pour ne rien dire...
    J'ai aussi cru m'étouffer quand il a dit que depuis Hollande l'Europe avait changé.... Mais bon, en y réfléchissant bien, peut-être qu'il y a un truc qui a un peu changé, puisque la France ne fait plus partie des "décideurs" et s'en va gentiment rejoindre les pays d'Europe du Sud tout en bas du tableau.... M'enfin à part ça, ils ont bien gentiment ratifié le traité "Merkozy" avec les formes et tout et tout...

    Et sinon que dire de plus... Ben en fait y'a pas grand chose à en dire, Désir est totalement inintéressant, insipide, menteur et de mauvaise foi.... le parfait petit socialiste primaire...

    Si avec tout ça, la droite n'arrive pas à reprendre le pouvoir dès 2014 ... alors je crois qu'on sera bel et bien foutus :-))

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: Pour sur, Désir est bien fade. il y a pouratnt quelques pointures au PS, pourquoi avoir choisi ce guignol comme premier secrétaire ? Si ce n'est pour hollande, Valls, Mosco et quelques autres la possibilité de mieux tenir le parti.

      C'est vrai aussi que le débat était assez pénible avec lmes vocifération du désir. Et j ai été assez surpris du comportement de La marine, plutot calme et posée. Pour Laurent du PC, quasi inexistant.

      Supprimer
  5. Je suis en train de regarder la redif' de cette émission.
    Dès les premières minutes, j'admire la patience de Pécresse face à Jean-Philippe.
    Ce qui m'énerve encore plus, c'est quand ce Jean-Philippe cible encore les "grands groupes pétrolier", "les grosses entreprises", comme si les entreprises sont coupables de donner du travail ... et en plus il n'a aucune tenu dans un débat, toujours à interrompre !
    Sans parler de Bisounours 1er que je n'ai pas réussi écouter plus de 5 minutes tout-à-l'heure ! (tu pourrais nous faire un résumé demain ;-) merci )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: pas brillant le Désir, nous sommes d accord ! pr le résumé , j y travaille :)

      Supprimer
  6. C'est en voyant le niveau de nos adversaires, qu'on réalise notre véritable niveau. Et etant de droite, je pense qu'on a pas à la ramener parce que ce sont des gens de ce niveau de mediocrité qui nous ont battu à toutes les elections depuis 6 ans. Ils ont tous les pouvoirs entre leurs mains et nous, genies de la politique que nous sommes, on a plus rien !

    "Harlem" face à Marine, je trouvais cela symbolique. Même si Marine etait assise aux cotés de Pecresse dans le camp de la "droite", on sentait l'animosité entre les deux femmes alors que Harlem et Laurent se lançaient des mots doux, rappelant qu'ils faisaient partie du même camp... Cette mise en scène resume le climat politique français. Une gauche et une extreme gauche unies face à une droite coupée en deux. Une droite qui s'ouvre à la gauche apres avoir remporté les presidentielles de 2007 grace au FN et qui 5 ans apres se fait cracher dessus et par le FN et par le PS.. On a vraiment pas de quoi être fiers !

    Et cette division, c'est tonton qui l'a voulu et créé avec son lieutenant Harlem... il est sans doute très mediocre, ça ne fait aucun doute, mais imaginez ce qu'il doit penser de nous...

    Je suis militant UMP depuis 2002 mais si en 2014, pour les municipales, l'ump continue de se faire imposer sa conduite par la gauche, je n'irais pas voté. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit le FN c'est pourquoi je ne vote pas pour lui mais je ne vois aucune raison de refuser d'alliance avec ce dernier.

    Il faut regarder la réalité en face, ils sont nuls mais nous, on a été moins bon qu'eux jusqu'à présent. Faisons profil bas et preparons les prochaines echéances avec une seule idée en tête, reprendre le pouvoir à ces imposteurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @TonyG: que la droite n est pas été brillante c'est une évidence. Et c'est sans doute une des raisons qui fait que je ne suis pas encarté à l UMP m^me si je suis sympathisant. Il y aurait à rougir ou à faire profil bas si il n y avait pas la crise. Cmpte tenu des circonstance, je trouve au contraire qu il n y a pas a rougir de ce qui a été fait. Et beaucoup a été fait mais sans aucun doute cela a été mal expliqué.

      Préparons les échéances a venir. A notre niveau, je ne sais trop comment si ce n'est en ne laissant rien passer a la gauche. Maintenant, une fois désigné le nouveau patron de l UMP, nous verrons, je crains qu avec Copé, la reconquête ne soit difficile tant il est clivant.

      Pour le FN, s'allier avec eux, certainement pas tant ils sont ras de bitume sur l économie. Pour le reste, se réapproprier les idées sur l immigration qui ont fait son succès oui sans pb !

      Supprimer
  7. @Corto74, est ce que tu trouves le programme economique des communistes, des ecolos et du front de gauche tres brillant ??? Et pourtant c'est avec eux que le ps nous l'a mis... Alors continuons à nous soumettre à la gauche et continuons à deplorer nos defaites...

    S'approprier le discours sur l'immigration du FN, c'est ce qui a valu la victoire à NS en 2007 mais le coup n'est pas réalisable 2 fois ! Surtout si dans la foulée on s'ouvre à la gauche en foulant du pieds l'electorat qui nous a permis de gagner ! On l'a bien vu en 2012, le discours de NS n'etait plus credible aupres de cet electorat. JFC est en train d'essayer de refaire le coup mais plus personne n'est dupe... Bref si on ne se remet pas en cause sur ce point, on ne gagnera plus aucune election, surtout si lorsqu'on a le pouvoir on file des carte d'identité (et donc d'electeur) à l'electorat socialiste. Faut arreter de se tirer des rafales dans les pieds...

    RépondreSupprimer
  8. If you are going for finest contents like I do, just pay a visit this web
    site all the time since it offers feature contents, thanks

    my blog ... Wealthwayonline.com

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen