mardi 25 octobre 2011

Bernard-Henry Lévy ou l'indignation sélective


Pauvre biquet ! Si, si, BHL est tout retourné, les photos du Kadhaf' criblé de balles le tourneboulent.

Tenez, lisez: " Ces images de son cadavre. Ce visage, encore vivant, mais en sang, sur lequel il semble que l’on s’acharne. Cette tête nue, étrangement et soudainement nue, je m’aperçois qu’on ne l’avait jamais vue que coquettement enturbannée et il y a là quelque chose de poignant qui rend ce criminel pitoyable." Incroyable, non ?

BHL est, en matière de révolution libyenne, un p'tit gars de la 1ère heure. A son col blanc immaculé, même dans le désert cyrénaïque, se sont accrochés le banc et l'arrière banc de ce que le monde comptaient d'opposants au Roi des Rois, même notre Président. Et le voilà tout ému à la vue d'un corps ensanglanté. Chochotte, va, on ne fait pas de révolution sans casser de l'homme. C'est ainsi. Il nous dit le bougre de BHL qu'il a beau penser à toutes les horreurs commises par ce "Caligula moderne", le voir ainsi étripé, "n'empèche", il a, lui le philosophe germanopratin-mais-citoyen-du-monde, "l'âme sensible"!

Il a beau se remémorer toutes les horreurs commises aussi par chez nous au nom de la liberté: "les guerres, Mussolini pendu par les pieds, les femmes tondues à la libération, Ceaucescu exécuté"... n'empêche Kadhafi, allongé, mutilé, ensanglanté mais Kadhafi, exterminé, voyez-vous, en tant qu'adversaire de la peine de mort, ben toutes ces images, ça révulse "son âme". Oui, BHL est complètement chamboulé par cette "profanation", par cette "exhibition médiatique".

Je connais mal BHL, je lis de temps en temps ses chroniques moralisatrices, je n'aime pas trop son côté donneur de leçons légitimé par sa qualité de philosophe. C'est par hasard que je suis tombé sur son texte. Ce texte larmoyant est publié aujourd'hui sur un blog qui est tout dédié au grand homme, il sera repris en chronique dans Le Point daté du 27 octobre de cette année de printemps arabes. De bout en bout, BHL nous fait comprendre son malaise au vu des images du corps de Kadhafi. Il en appelle à ses potes du CNT, ses mêmes amis qu'il fit entrer à l'Elysée et reconnaître comme nouvelles autorités officielles d'une Libye déchirée.

Il y a du vrai dans ce que dit BHL sauf que...

Ce texte a été écrit 2 jours après que ses amis aient proclamé dans la même phrase la liberté retrouvée du pays et l'instauration de la charia comme Loi Essentielle. 2 jours après que la polygamie soit à nouveau autorisée et que de sérieuses menaces sur la liberté des femmes soient ainsi instaurées. Oui, ce texte a été publié 1 jour après que le résultat des élections en Tunisie annoncent le retour en force des Frères qui, peu à peu, soyons en sûrs, instaureront eux aussi la Loi Essentielle, j'en prend le pari. Pas un mot sur la Syrie, pas un mot sur le Yemen. BHL est ému mais il a déjà un temps de retard sur son principe de défendre à tout prix les démocraties.

Car de tout cela, pas un mot de la part de notre philosophe. BHL visiblement semble plus ému par l'exploitation de la dépouille du tyran que par les nouvelles menaces qui pèsent sur les printemps arabes. Rien de rien sur la transformation qui s'annonce d'un printemps en hiver pour la démocratie...

" Quiconque a réfléchi sur l’histoire générale des révolutions ne peut ignorer que c’est le type même d’épisode symbolique ( ndlr: l'exécution de Kadhafi et l'exhibition de son corps ) sur lequel se jouent, au-delà de son image, la vérité profonde et le destin d’une insurrection démocratique." Ecrit-il, BHL.

L'instauration immédiate de la charia comme Loi Essentielle de cette nouvelle démocratie, à côté d'un cadavre exhibé, c'est du pipi de chat !

Folie passagère 887.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

8 commentaires:

  1. La clairvoyance n'est pas son fort et l'opportunisme peut-être son péché mignon ... Vu de l'extèrieur, ça ressemble à ça ... Il est peut-être tout simplement un peu "fada" ...

    RépondreSupprimer
  2. Ce besoin de donner l'illusion, mon cher Corto, que quoi qu'il arrive, lui, est toujours du côté du BIEN, quelles que soient les contorsions que cela lui demande, pourrait être fascinant si, en définitive, ce n'était pas surtout ridicule.

    RépondreSupprimer
  3. Chapeau bas, tous, devant cette "incurable belle âme" auto-proclamée !

    RépondreSupprimer
  4. @lady appolinne: bienvenue ici ! Sans doute un grand gourmand ce BHL, fada , non, il a trop bien réussi pour cela :)

    @marianne: Ridicule pour le coup, oui ! Son texte non seulement tombe a plat car déjà obsolète mais grotesque dans son ensemble. prenez le temps de le lire si ce n'est déjà fait, ça vaut le détour. En lien sur 'texte larmoyant"

    RépondreSupprimer
  5. @AVIS ! A mourir de rire: j ai laissé un com sur le blog dédié à BHL où je m'étonnai du silence de celui-ci parrapport à la promulgation de la charia comme loi essentielle en Libye. Le commentaire, bien evidemment n'a pas paru, par contre un nouveau billet pour le moins curieux vous invitant a acheter le prochain livre de BHL où il explique tout !!:

    c'est ici:

    http://www.bernard-henri-levy.com/bernard-henri-levy-la-libye-et-la-charia-24006.html

    alors si le silence de BHL vous intrigue, achetez son bouquin, il y aura les réponses!
    foutage de gueule, oui !

    RépondreSupprimer
  6. si j'avais le temps, je pourrai m'asseoir et pleurer de rire devant ce ridicule " petit" bonhomme qui se prends pour un grand personnage, doit lire la bible et se prendre pour un messie...mais j'ai pas le temps....

    RépondreSupprimer
  7. @boutfil: ridicule personnage en effet. Je ne le croyais pas jusqu a ce que je lise que lui était déjà au courant, des le 3 aout , que la charia serait proclamé en Libye mais qu'il n en a pas pipé mot. Il réserve son opinion aux lecteurs de son prochain bouquin !

    RépondreSupprimer
  8. Good Morning Corto,

    Tu es un drôle mais il faut le comprendre le B.H.L, le tabassage en règle de Kadhafi est insupportable à ces yeux ce qu'il a vu de plus gore, c'est un accident de croissant au Café de Flore et Arielle Dombasle le matin sans maquillage.

    Revenons à nos moutons s'ils en restent quelques un de vivant après l'Aīd al-Kabīr.

    Que croyez nos penseurs qu'en libérant des loups d'un tyran, ils deviendraient des agneaux, pitoyables ils sont!

    Ils suffisait pour s'en de regarder comment les les irakiens ont exécuté Eugene Armstrong, otage américain.Comment les tchétchènes assassinent les prisonniers russes et tous ces tueurs ont en commun leur religion l'Islam.

    L' Etat français a remplacé un dictateur par des barbares, c'est aussi simple.

    La France n'avait rien à faire dans ce conflit tribal , bien des peuples se sont libérés sans les avions de l'OTAN.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen