dimanche 30 octobre 2011

Philippe Poutou ou le degré zéro de la politique

Hier soir dans l'émission On n'est pas couché, sur France 2, il y avait Philippe Poutou, le successeur de Besancenot, le candidat à l'élection présidentielle du NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste.




C'était pour Philippe Poutou sa première apparition dans une grande émission de télévision. Vous savez, le genre d'occasion où il ne faut pas se louper, faire bonne impression, avoir le look un minimum propret, un flow cohérent dans le discours, ne pas se laisser marcher dessus, ne pas subir 5 minutes de remontrances sans moufter, etc... Bref, montrer que l'on est sur de soi, combatif, que l'on a des idées et le cœur à l'ouvrage...

En regardant cette interview, je me demandais si je n'étais pas entrain d'halluciner. Je me promettais malgré l'heure tardive de regarder à nouveau dès le lendemain matin.

Chose faite, je n'ai pas rêvé: nous avons été confronté, hier, au degré zéro de la politique.

Folie passagère 892.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Je n'ai pas vu votre Poutou, mon cher Corto, pour la bonne raison que je ne regarde plus cette émission depuis que Zemmour et Naulleau n'y sont plus et que le les regarde le vendredi sur Paris-Première.
    Maintenant vous nous dites que Poutou c'est le degré zéro de la politique ? C'est bien possible, mais son score à la présidentielle avoisinera le zéro aussi.
    Alors où est le problème ?
    zéro + zéro = 1 poutou

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: j ai du mal aussi sans naulleau et zemmour mais bon, là j avoue que hier soir voir le Poutou, ça a été quelque chose. Bien sur que son score, s'il parvient a avoir les 500 signatures, sera proche de 0 mais tout de même, le NPA voudrait se faire Seppuku qu'il ne s'y prendrait pas autrement

    RépondreSupprimer
  3. Je pensais à toi hier soir et je me disais pourvu que Corto regarde :) le facteur c'était autre chose quand même non !!!! D'ailleurs Poutou à loupé le concours des postes mdr et il n'y a pas que ça qu'il a loupé :) la drogue pour tous et les 32 heures !!!

    RépondreSupprimer
  4. @virginie: Non mais franchement, il était grotesque, ridicule, non ?
    Et si vous êtes élu, vous faites quoi en premier: On prend le contrôle de tout !
    avec son jean élimé, ses chaussettes rikiki et ses mollets poilus... Aucune tenue, hésitant, ce faisant remettre à sa place par tout le monde, se faisant rhabiller par Onfray sans moufter.
    Et le mec, il se présent comme candidat à la présidentielle! comment est-ce possible; on rêve!

    RépondreSupprimer
  5. Il me fait presque de la peine, le pauvre homme. Et puis je le trouve assez sexy...

    RépondreSupprimer
  6. Ben c'est exactement ça l'idée non? Le degré zéro de la politique c'est l'a-politique. En ce sens il a été très très bon ce monsieur Poutou.

    Le seul qui ne s'y soit pas fait prendre c'est Ruquier finalement... :)

    RépondreSupprimer
  7. @didier: si par a-politique tu entends le stade ultime de la nullité, alors oui, il a été très bon

    RépondreSupprimer
  8. " Citoyens,
    Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables. Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l’action ; ils sacrifieront tout à un beau discours, à un effet oratoire ou à mot spirituel. Evitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c’est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. Citoyens, Nous sommes convaincus que si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèrent jamais comme vos maîtres."

    RépondreSupprimer
  9. En un mot philippe Poutou ne sort peut-être pas de l'ENA ou d'une autre école de petits bourgeois où l'on apprend à mentir, mais il n'y a pas besoin d'être freud pour s'apercevoir qu'il parle avec son coeur et que ses motivations sont, pour la première fois depuis longtemps dans l'histoire de notre politique, saines et non cariéristes.

    RépondreSupprimer
  10. @zboub: bienvenue ici ! Mes lacunes culturelles ne me permettent pas de savoir de qui est ce texte aussi magnifique que... désuet ou naïf . C'est hélas mais c'est ainsi.
    Quant à Poutou, je ne remet nullement en cause sa sincérité et son intégrité, je dis juste que la gars n'est absolument pas taillé pour ce genre d aventure.

    RépondreSupprimer
  11. dans l’arène médiatique, de pseudo-journalistes, pseudo-présentateurs, pseudo-philosophes ou pseudo-chanteurs sont très loin de faire partie de la classe ouvrière, ils se posent en donneurs de leçon, et font preuve d’une condescendance et d’un paternalisme médiatique plein d’arrogance. Procédé terrible et d’une facilité déconcertante, pour déstabiliser un Philippe Poutou sans défense, car ne maitrisant pas les codes de la télévision. Ce procédé révèle ce que peut être la domination de classe, le mépris d’une classe sur une autre......
    Voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/

    RépondreSupprimer
  12. Tout à fait d'accord avec "l'anonyme" c'est un bon lien d’ailleurs avec pleins d'infos et de liens intéressants.

    @corto c'est l'Appel du comité central de la Garde nationale aux électeurs parisiens le 25 mars 1871. (commune de paris)

    Et oui je suis d'accord il n'est pas taillé pour être président , et heureusement ! car ce n'est pas ce que le Npa cherche à obtenir par les élections, c'est juste une occasion pour eux de faire entendre les idées de leur partis (car boycottés médiatiquement le reste de l’année) d'informer le monde qu'il y a encore des gens qui veulent la révolution , qui aspirent à autre chose qu'une fausse démocratie gouvernée par une poignée de capitalistes actionnaires banquiers et autres putes accros au pognon, aux gros cigares et au cul de leurs soubrettes.

    Et comme l'a dit quelqu'un de plus avisé que moi au sujet de poutou :

    "C'est un ouvrier de chez Ford, là ! Pas un milliardaire. Si vous laissez toujours élire des milliardaires ou millionnaires, des politicards dont le seul talent est de savoir se hisser au sommet en écrasant les autres, ne venez pas vous plaindre qu'ils sont tous pareils."

    Enfin, pour les éléctions 2012 entre l’extrême droite et les socialo tout aussi pourris que l'ump, pour ma part je reste au lit au second tour.

    RépondreSupprimer
  13. @zboub: "c'est juste une occasion pour eux de faire entendre les idées de leur partis " sans aucun doute mais je doute fort qu'avec Poutou, ils arrivent à se faire entendre. ce qu'ils arrivaient a faire sans aucun pb avec Besancenot.Besancenot dont les medias raffolaient!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP