lundi 17 octobre 2011

La guerre d'Algérie... vue du pont Saint Michel


Ah cette guerre d'Algérie, elle en aura fait couler des morts sous les ponts... Nous sommes donc le 17 octobre 2011, cinquantième anniversaire de cette nuit noire où, selon les chiffres, entre 50 et 200 Français Musulmans d'Algérie furent exécutés par les forces de l'ordre, une dizaine de milliers arrêtée, d'autres encore expulsés. Le moins que l'on puisse dire c'est que nos flics de l'époque n'ont pas fait dans la dentelle. Ratonnades qu'on a dit.

Il conviendrait donc de se souvenir, de commémorer. De célébrer ?

J'ai été surpris de constater que ces appels mémoriels (comme il convient de dire maintenant) émanent en grande majorité de gens de gauche. Tenez, quel ne fut pas ce matin le premier geste du candidat "normal" intronisé hier: Aller jeter une rose pont de Clichy en souvenir de...  Et tout le gratin de la Socialie ou de la gauche, Delanoë en tête, d'aller se recueillir Pont Saint Michel, d'en appeler à une commémoration solennelle et de fustiger l'Etat ( et donc la droite, Sarko, Chirac, VGE, Pompidou, De Gaulle...) pour que soit instauré, enfin, une journée officielle à la mémoire de..., une fois le pardon aux victimes préalablement prononcé par les autorités. Repentance quand tu nous tiens...

Dans ma candeur, donc, je me pose la question - et vous pouvez combler de vos commentaire mes lacunes - de savoir pourquoi la gauche commémore et pourquoi la droite se tait. Et puis pourquoi réclamer maintenant ce que Mitterrand par exemple en son temps aurait pu accorder ?

Le méchant dans l'histoire semble donc être l'Etat, l'Etat de droit et de droite. Et pourtant si De Gaulle était de "droite", c'est tout de même lui qui enclencha, certainement à contre cœur, la décolonisation des pays d'Afrique et l'indépendance de l'Algérie. Non ? Et puis, si on se met à commémorer le pont Saint Michel, faudrait aussi voir à pardonner et se souvenir de la Poste d'Isly, non ? Et puis se souvenir aussi des centaines de morts qu'a fait la guerre fratricide à laquelle se sont livrés les p'tits gars du FLN et ceux du MNA, le tout sur le territoire Français, non ? Et puis, tant qu'à faire se souvenir aussi des 29 flics Français assassinés par le FLN en France sur les 9 premiers mois de 1961. Non ?

Des deux côtés, et même à l'intérieur de chaque camp, cette guerre a été une horreur de plus à mettre au crédit de la bêtise humaine et d'intérêts partisans.

On n'en finira donc jamais avec cette putain de guerre d'Algérie. Cette putain de guerre, finie officiellement depuis 49 ans et qui continue cependant de nous empoisonner la vie, nos livres d'histoire, voire même les déjeuners familiaux. Moi je veux bien que l'on célèbre tout ce que vous voulez mais à une condition, c'est qu'il y ait d'abord un truc genre Grand Pardon Mutuel,  et que l'on arrête 50 ans après de vouloir exploiter à des fins politiciennes des évènements d'un autre temps.

Autant pisser dans un violon ou bien dans la Seine, du haut d'un pont à Clichy-la-Garenne.

Folie passagère 876.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Vous pouvez aussi ajouter à votre liste, mon cher Corto, les 60 à 70 000 harkis que l'armée française enfermée laissa massacrer au lendemain de accords d'Evian, en Algérie.
    Et ceux-là qui se soucie de se comémorer leur assassinat ?

    RépondreSupprimer
  2. Je vais être obligé de vous expliquer l' essentiel , en France ne sont comptabiliser que les morts d'origine étrangère surtout si ces derniers sont arabo-musulmans.

    Avons nous entendu sur les ondes , la presse écrite et autre, l'appel à la manifestation contre le massacre des coptes en Egypte, que nenni.

    Les harkis, ils se sont battus pour une idée de la France mais enfin ils étaient des traîtres enfin après l'abandon de la France de ces soldats fidèles à l' Algérie française.

    Quelque chose m' échappe quand même, pourquoi des gens qui ont jeté hors de leur pays des colons, viennent dans le pays de ces derniers pour y trouver une sécurité et un bien être de vie.

    Quant à la gauche qui commémore , elle oublie le rôle de François Mitterrand durant cette guerre comme cet exemple: François Mitterrand, ministre de la Justice du gouvernement de Guy Mollet, refusera la grâce, dans plus de 80 % des cas, aux militants du FLN condamnés à mort. 45 seront guillotinés.

    Décidément, le PS est amnésique.

    RépondreSupprimer
  3. @marianne: ce qui est formidable avec cette guerre d Algérie, c'est que c'est un festival de commération a géometrie variable; Chacun sa version, chacun ses coupables et ses victimes,chacun sa façon de raconter la chose. Et heureusement que cela ne s'est passé il y a à peine 50/55 ans, que ne dirait-on pas de conneries si cela eut été plus ancien.
    Un gars présenté comme historien disait ce soir ds le poste que les évènements du 17 octobre étaient la manifestation évidente de la volonté d un pouvoir réactionnaire d'écraser le peuple ! sic ! J'ai cru que l'ancien allait mepêter une durit sur le champ !

    @grandpas: sur un mode ironique...mais on s 'n fout des chrétiens coptes d'Egypte, c'est pas laïc leur calvaire !
    je suis fatigué certains soirs...

    RépondreSupprimer
  4. "Et puis se souvenir aussi des centaines de morts qu'a fait la guerre fratricide à laquelle se sont livrés les p'tits gars du FLN et ceux du MNA, le tout sur le territoire Français, non ? Et puis, tant qu'à faire se souvenir aussi des 29 flics Français assassinés par le FLN en France sur les 9 premiers mois de 1961. Non ?"

    Il faudrait que la France ouvre enfin les archives de la période pour qu'ainsi il soit officiel que jamais le FLN historique n'a assassiné ces 29 "flics" français. Tout comme il sera officiel que les vrais terroristes ne sont pas à chercher du côté du FLN ou du MNA mais plutôt du côté des bureaucrates français qui n'ont pas hésité à sacrifier des milliers de soldats français et d'indigènes pour sauver une leur économie vacillante en 1830 mais aussi en 1945. Chacun saurait aussi comment certains décorés de la légion ont fait fortune en spoliant un peuple parfaitement éduqué dont le pays était appelé avant 1830 : le grenier de l'Europe. Payer ses dettes aurait été plus honorable que d'envahir un pays qui n'avait aucune leçon d'éducation à recevoir de la France. Hollande a fait un pas en venant déposer une gerbe, c'est maintenant à Sarkozy de montrer que lé vérité ne lui fait pas peur ainsi qu'à la Droite dite populaire qui a pourtant des relents d'OAS tout comme le PS effectivement. Giscard pourrait d'ailleurs soulager sa conscience car il n'est pas tout blanc dans cette imposture historique. Tout comme Patrick Devedjian qui ne devrait pas accepter pour les autres ce qu'il combat pour les siens.

    RépondreSupprimer
  5. Dîtes moi, chère Madame, de vos vérités à 2 balles, on s'en moque enfin vous oubliez une simple chose, vous êtes colonisé depuis 1400 ans par les arabes qui ont décimés par millier les berbères qui se désignent sous le nom Imazighen (Amazigh au pluriel), ce qui signifie « homme libre », constituent le fond ancien de toute la population de l’Afrique du Nord, depuis le delta du Nil jusqu’à l’Atlantique et de la Méditerranée jusqu’au Sahel.

    Voici d'ailleurs ce que disait un grand ami de ce peuple en 2007: " les tribus amazighs (berbères) se sont éteintes il y a longtemps, depuis le temps du royaume de Numidie. Personne n’a le droit de dire « je viens d’ici ou de là-bas »; ce grand démocrate et défenseur des arabes , était Mouammar Khadafi.

    Alors, circulez et pondez votre propagande ailleurs.

    RépondreSupprimer
  6. Je conseillerais à madame la moraliste de lire ceci:

    Aspects véritables de la rébellion algérienne (suivi d’Algérie médicale) (3), un document bouleversant, exhumé grâce à Jean-Pierre Rondeau, un Pieds noirs qui en a assez de la désinformation, « par les photos des victimes ensanglantées, mutilées, violées, décapités, égorgées… et par les documents et les témoignages que le Ministère de la Guerre n’hésitait pas à publier lors de cette guerre ignoble… Mais dont plus personne aujourd’hui ne veut entendre parler !.

    L' histoire est comme une pièce , elle a deux faces.Que le candidat que dis je l' Élu des médias de gauche s'est empressé de faire de la lèche dans un but électoral afin d'obtenir des voix supplémentaires que cela est vrai..

    RépondreSupprimer
  7. @sophia ammad: vous affirmez que ces 29 flics n ont pas été assassinés par le FLN. Qu'en savez-vous ? Puisque ds la même phrase, vous réclamez l'ouverture des archives.
    Pour le reste de votre commentaire, vous tombez exactement dans le travers que je dénonce en ne regardant les choses que par un bout de la lorgnette et en jugeant avec vos yeux d'aujourd'hui, ce qui c'est passé il y a plus de 50 ou 100 ans. On peut juger de tout à une condition: savoir au préalable remettre les choses dans leur contexte.
    Je ne suis absolument pas pour l'ouverture de ces archives tant que nous ne serons pas capables de les consulter avec objectivité. Votre couplet sur Sarko qui aurait peur le prouve.

    RépondreSupprimer
  8. @grandpas: pourquoi demander à Sophia de circuler, elle peut s'exprimer quand bien même elle voit les choses que d'un côté. Rendant ainsi son argumentation plus que légère et abondant ainsi dans mon sens: a savoir de ne pas juger sans se replacer dans le contexte et dans l'histoire.
    Tant que des gens comme elle n accepterons pas le débat contradictoire mais objectif on n avancera pas sur cette question.

    Quant à Hollande, c'est le jeu, il a été faire de la lèche, quoi de plus affligeant mais "normal"

    RépondreSupprimer
  9. Corto,

    Je sais que je ne suis pas sur mon blog mais ce texte plus ou moins identiques et je l'ai lu et relu sur différents blogs dès que l'on évoque la guerre d' Algérie.

    Ce qui met en colère, c'est que de cette désinformation , il en restera quelque chose.

    Voilà, c'est tout.

    J' ai des amis dont les parents se sont retrouvés sans rien avec seulement une valise , ils ont dormi dans des hôtels et maintenant meurs bourreaux désirent passer pour des victimes.

    Quant à l' Élu, il continuera longtemps ,je le sais mais il me donne la nausée.

    RépondreSupprimer
  10. @grandpas: que cela te mette n colère, moi aussi!
    Et puis des bourreaux ds cette histoire, il y en a eu des 2 côtes, des victimes aussi.

    RépondreSupprimer
  11. Ces commémorations aussi diverses que variées ne sont pas systématiquement le fait d'élus mais le plus souvent de gens qui se souviennent et entretiennent cette nécessaire mémoire. Les politiques n'ont que peu de prise sur ces élans citoyens purement humains, ils font avec. Du-moins si cela peut éventuellement (les) servir...

    RépondreSupprimer
  12. Ah, tâchez de la garder, la Sophie Trucmuche,n là : vous avez enfin le troll d'exception que vous méritez depuis si longtemps !

    RépondreSupprimer
  13. @didier goux: allons, allons, ne soyez pas jaloux, elle écume les blogs. Mettez le mot Islam ds le titre d un de vos billets et elle ne devrait pas tarder à passer par chez vous ! Avouez qu'elle est maouse celle-là !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP