dimanche 2 octobre 2011

Le Luchini du dimanche: à propos du couple

Quel dimanche, quel dimanche merveilleux, ensoleillé; un dimanche d'été en automne, c'est pas banal. Question fréquentation, pour un blog, le beau temps, c'est un peu l'ennemi.

Et puis vient la fin d'après-midi, le début de soirée,  un lundi qui se profile...

Pour redescendre sur terre, quand Luchini parle de 2 individus pas finis qui s'en inventent un troisième: le couple; le couple, lorsque 1 + 1 = 3...


Le couple, c'est aussi la solution idéale pour ne jamais être seul...

En fait, j'aime bien Luchini.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

5 commentaires:

  1. Luchini, c'est pas n'importe qui. Je l'ai découvert il y a déjà un moment à ses débuts, dans "Les nuits de la pleine lune". Il m'a tapé dans l'oeil et je ne l'ai plus lâché.
    Il est un peu dingue, mais tellement bon....
    Merci de cet hymne à Luchini, qui ne dit pas que des conneries.

    RépondreSupprimer
  2. @lo: et bien curieusement, je n ai jamais pu regarder un film avec lui comme acteur plus de 5 minutes. Je ne l'apprécie absolument pas dans ces rôles. par contre, interviewé, c'est un vrai régal. J'ai inauguré cette série Le Luchini du dimanche semaine dernière et j'en ai 5 ou 6 sous le coude.
    Sa sincérité, ses élucubrations sont désarmantes. j'adore ! Et si difficile à contredire ou a lui apporter contradiction

    RépondreSupprimer
  3. Luchini : le cabot magnifique !
    J'adore !
    Il y a quelques années, il disait "L'arrivée à New-York" au théâtre de la Croix-Rousse.
    Son professeur de théâtre était là.
    Je suis passée devant lui sans le voir, et ce n'est qu'une fois assise, à une place de lui, que je l'ai reconnu. On m'avait dit : "Tu as vu à côté de qui nous sommes assis ?"
    C'était l'anti-cabot : Michel Bouquet.
    Il était là, en couple justement !

    RépondreSupprimer
  4. @marianne: le cabot magnifique ! De vous l'expression ? ça lui va comme un gant, l'intelligence et la liberté de ton en plus, choses dont les cabots sont en principe dépourvues.

    Bouquet, une figure ! l'avez-vous vu dans "Le Jouet" avec Pierre Richard, une comédie faussement à 2 balles et un de ses meilleurs rôles (selon moi)

    RépondreSupprimer
  5. Et moi aussi J'ADORE LUCHINI !!!

    P.S. FABRICE SI T'ES TOUT SEUL, JE VEUX BIEN T'ADOPTER, TU VERRAS, JE SUIS PAS COMPLIQUÉE DU MOMENT QUE TU ME LAISSES FAIRE DU SPORT...

    Tu fais suivre STP...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique