dimanche 23 octobre 2011

Ré-enchanter de vieilles lunes socialistes...


La chose est donc entendue, le rival de Sarkozy pour l'élection présidentielle sera François Hollande. Ainsi en ont décidé un peu moins de 3 millions de Français. La primaire citoyenne socialiste aura donc commis deux forfaits: le hold-up médiatique et le hold-up démocratique. Que vous soyez EELV, Front de Gauche, FN, Chasseurs, Boutinistes ou autres, soyez réalistes, dès le 1er tour de l'élection présidentielle, l'attention ne portera que sur 2 et uniquement 2 candidats: Sarkozy et Hollande. Pour le reste, vous amuserez la galerie, vous ferez candidature de témoignage; avec un peu de chance et selon votre score au soir du premier tour, vous serez considérés, un peu... ou pas du tout. A vous tous, il n'y aura que 2 espérances: La première, négocier avec le rêve Français ou dealer avec Sarko, qui pour un maroquin, qui pour la prise en compte d'une ou deux idées. La deuxième sera de dépasser les 5% de suffrages exprimés, histoire de ne pas se retrouver à poil de bonne heure le 7 mai prochain.

Mais au final, au sortir des urnes, il n' y en aura qu'un: La victoire des socialistes, du PS, d'Hollande, de la Rose, bref de la Socialie bon chic, bon genre qui ne sait même plus à quoi ressemble un ouvrier, un brin caviarde, le retour des éléphants et pourquoi pas, une visite gratos au Panthéon. Ou la reconduite, pour 5 ans, de Sarkozy. Au train où vont les choses, au regard d'une actualité qui s'emballe chaque jour un peu plus et compte-tenu de cette crise qui n'en finit plus et qui nous réserve bien de mauvaises surprises, il serait vain, un brin débile, voire présomptueux de faire le moindre pronostic.

Les socialistes ont aujourd'hui mangé leur pain blanc, les primaires sont finies, les projecteurs, par souci d'équité, vont maintenant se tourner vers d'autres candidatures. Il va falloir compenser les temps de parole. Retour de manivelle, il va falloir pour le PS à la sauce hollandaise, au moins jusqu'à la fin de l'année, exister loin des feux de la rampe. Ainsi, la cérémonie d'investiture du candidat normal, promise comme un évènement, aura tout juste fait quelques lignes et quelques images; un show à l'américaine à 500 000 boules disait-on, tout juste une jolie fête dégoulinante d'unité affichée à 300 000 euros !

Tout l'enjeu pour le PS, le camp du Bien, mais aussi pour l'UMP (forcément le camp du mal), est maintenant de convaincre et de se rendre crédible. Comment attirer dans les urnes le gogo tout en sachant qu'il n'y a plus un sou dans les caisses. Comment faire rêver les gens lorsque l'on sait que la seule solution est la rigueur et l'austérité. Les temps ont changé et à la différence des élections précédentes, les gens sont devenus moins cons ( du moins me semble-t-il ). Aussi ne se laisseront-ils pas bercer de vaines promesses et d'illusions électoralistes.

Le challenge de cette campagne présidentielle est donc là, et pour peu que nos politiques soient un minimum honnêtes, comment convaincre quand les circonstances obligent à la rigueur ? Quelles promesses ?

Ce qui est sûr, et c'est une première, c'est que les candidats auront l'obligation de faire dans le réalisme, aucune largesse budgétaire ne sera autorisée. Alors, à ce jeu là, et sans me lancer dans un quelconque pronostic, entre ré-enchanter de vieilles lunes socialistes et le pragmatisme à la Sarko, j'ai fait mon choix. Et vous ?

Folie passagère 885

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

11 commentaires:

  1. Je ne pourrais plus voter Sarko, je l'ai dans le nez à cause de la Libye (je sais je radote), impossible de voter pour lui à cause de ça. Au premier tour ce sera ni PS ni UMP. La farce que constitue l'alternance ne me fais plus rire.
    Il se pourrait fort bien qu'au 2nd tour je m'abstienne.

    RépondreSupprimer
  2. Et la soirée "Téléthon" organisé par l'UMP avec location du Pavillon Baltard et décor refait à neuf, elle aura coûté combien ?
    Comme si Sarkozy et sa bande de capitalistes arrivistes et profiteurs (et incompétents)savaient à quoi ressemble un ouvrier !

    RépondreSupprimer
  3. "Comme si Sarko et sa bande..."
    Vous voyez bien, mon cher Corto, que quoi que vous en pensiez, deux commentaires et déjà deux avis divergents et ne concernant pas tous les deux un de vos finalistes estampillés tels !
    La gauche de la gauche va donner du fil à retordre à Hollande et la droite de la droite à Sarko.
    Heureusement sinon c'eût été trop ennuyeux.

    RépondreSupprimer
  4. Hollande c'est la gauche archaïque. Non de son fait. Il serait plus proche de la social-démocratie, mais sur sa gauche, il y a du monde avec lequel il est obligé de composer.
    Comme Vlad je ne voterai pas pour Sarko, mais pas pour les mêmes raisons.
    Je m’abstiendrai au second tour également.

    RépondreSupprimer
  5. C'est une mauvaise stratégie que de sommer les
    électeurs de choisir entre ces deux-là, j'irai
    meme jusqu'à penser que c'est maladroit et que beaucoup vont se ranger dans les "amuseurs de galerie". En ce qui me concerne, ce ne sera ni l'un ni l'autre. Et amuser la galerie, pourquoi pas ?
    C'est aussi honorable que de vouloir à tout prix
    démontrer une différence là ou il n'y a que la triste
    continuation du même.

    RépondreSupprimer
  6. @vlad: merde tout de même pour une fois qu on a un taulier qui a des couilles ! rendons gloire a Sarko, libérateur de la Lybie. Blague a part, je ne comprends pas bien ton ressentiment par rapport a Sarko vs la Lybie (meme si j ai lu tes explications ).
    Il se pourrait que tu t abstienne...se pourrait,dis tu.

    @olivier autisseir: j adore qd t'es méchant avec sarko, mais dis moi, je ne ssuis pas riche, pas capitaliste, pas profiteur, pas trop incompétent et pourtant je voterai sans doute pour Sarko, comment cela est-ce possible ?

    @marianne: je ne doute pas que nous ne rigolâmes pas lors de ces élections mais au final, comme d'hab, ce sera PS (qui n a rien de socialiste ) contre l ump, Hollande contre Sarko.

    @elie marie: rien d archaïque le PS, pleinement ds son temps, càd rien de socialiste, et c'est bien pour cela qu'ils ne sont pas à l aise. Y a comme sui dirait tromperie sur la marchandise.
    S"abstenir, tu vas me facher ! :)

    @anonyme que je trouve impoli ...d'etre anonyme: "C'est une mauvaise stratégie que de sommer les électeurs de choisir entre ces deux-là" certes, mais nous en sommes là et au bout du compte, ce sera Hollande contre Sarko et Hollande qui ne pourra pas faire autrement, si élu, de renier tous les engagements pris avec La Méluche.
    Continuation du même, oui et non. La nous savons dès a présent, 6 mois avant que ce sera Hollande contre Sarko. Aux précédentes elections, il y avait une impression de choix

    RépondreSupprimer
  7. "Des grands patrons aiment Hollande et Hollande
    aime bien les grands patrons".
    Et ?
    Grandiose !

    RépondreSupprimer
  8. Good morning, Corto.

    Nous n'avons pas notre Luchini du Dimanche,la fatigue certainement.

    Maintenant pour le gars qui actuellement fait le beau avec sa rose au bout du poing, laissons le profiter de cet instant.

    Demain, il devra mettre le bleu de chauffe et fini les costumes d' alpaga et les cravates en soi.

    Maintenant de là à voter pour Sarkozy, je ne sais pas et puis il faudrait que je sois inscrit, toutefois si le score devait être serré, peut être j'aurais fait le déplacement.

    Parfois, je mets à penser que les socialistes gagnent cette élections et nous les verrions au pied du mur.

    Je leurs fait confiance pour accuser la précédente mandature d'avoir la France dans un état de déchéance absolue pour justifier le non tenue de leurs promesses comme ils le firent en 1981.

    Ils prendront des mesurettes comme autoriser le droit aux étrangers non européens résidant dans ce pays, ici l’intérêt électoral est à peine voilé pas certaines femmes qui viendront voter.

    Les libyennes doivent se sentir flouées, la Charia sera le fondement de la future constitution, divorce interdit et polygamie légalisée.

    Allez,voici le Luchini du Dimanche, si tu me le permets cher Corto.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=iXLAnkmEipY



    Bien maintenant

    RépondreSupprimer
  9. "Les grands patrons aiment Hollande"
    Les grands patrons, mon cher Corto, cherchent toujours à favoriser ceux des hommes politiques qu'ils estiment les plus manipulables.
    C'est sûr que Nicolas Sarkozy, lors d'un deuxième mandat, où il n'aura plus rien à perdre - et où il devra continuer à gérer une crise dont tout le monde sait que le grand patronat a été largement bénéficiaire - leur donnera beaucoup plus de fil à retordre que Hollande.

    RépondreSupprimer
  10. @grandpas: Oui privé de Luchini faute d'avoir pu trouvé une vidéo adéquate. J'avais déjà diffusé celle que tu proposes en septembre sous le titre " la paix du slip "

    J'avoue que parfois je suis tenté de voir les socialistes gagner la future élection, histoire de voir de quoi ils sont capables qd on n a plus de sous en poches. Quelles seront leurs ambitions, leurs promesses. maintenat, je préfères tt de même que cela reste ds le domaine du rêve, trop orgueilleux qu'ils seraiet pour garder ce qui a été fait de bon. Leur arrivée au pouvoir mettrait un coup d arret fatal selon moi a toutes les négociations en cours à Bruxelles et une crainte, voir les allemands faire ce qu ils veulent de l Union.

    @marianne: nous verrons en tout cas ces dons fait par des patrons a Hollande, je trouve cela un brin cocasse ! Très silencieuse sur le sujet, la gauchosphère!

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique