mardi 29 mai 2012

Les putes humiliées par une candidate PS...

... et autres brèves mardiennes.


 Pas une journée ne se passe sans que cette Socialie nouvelle nous donne quelques raisons supplémentaires de ne pas l'aimer !

- Après avoir annoncé qu'il ferait modifier la Constitution pour y ôter l'affreux mot " race ", Moi-Je-Président décida qu'il la retoucherait à nouveau pour y renforcer la notion de laïcité. Comme si la loi de 1905, cependant habilement contournée par Ayrault avec ses financements de centre culturel musulman, ne se suffisait pas à elle-même ! C'est au tour de Cheftaine Martine de vouloir la modifier: " Nous devons inscrire le dialogue social dans la constitution ", a-t-elle déclaré ce matin. Crénom, faire du dialogue social une obligation constitutionnelle ! Quelle bêtise sans nom !
Quand on pense qu'il y a peu c'était la bronca à gauche dès que Sarkozy annonçait vouloir lui aussi quelques modifications, on se marre !

- Moi-Je-Président l'avait clairement dit: Une fois élu, il serait le président de tous les Français et ne se mêlerait plus de politique politicienne. Comment interpréter alors sa présence sur le plateau du 20H de France, ce soir, à moins de 15 jours des élections législatives. Qu'a-t-il de si important à nous dire qui mérite cette occupation d'antenne ? Rien ! Alors que n'a-t-il pas attendu que les législatives soient bouclées pour venir polluer notre espace télévisuel. Au moins Sarkozy, en 2007, avait-il eu l'heur de ne se pointer dans le poste que le 20 juin, après les législatives. Question de respect de la démocratie, sans doute.

- Où l'on apprend que Moi-Je-Président a passé le week-end dans la magnifique propriété de La Lanterne. Un président " normal " suffisamment séduit par les palais de la République pour aller s'y mettre au vert. Avec Elsa Jeandet ?....

- La candidate PS aux législatives dans les Yvelines nous a pondu l'affiche de campagne la plus conne qu'il soit, une affiche qui, venue d'ailleurs, n'aurait pas étonné:

Bien évidemment , le Syndicat du Travail Sexuel, petit groupe plutôt à gauche regroupant en très grande majorité des putes indépendantes, qui tente de défendre les droits et la protection s'en est ému à juste titre. Le Strass demande au PS de faire retirer cette affiche et que hollande respecte un de ses engagements: la dépénalisation du racolage !

Bon, allez, à chaque jour suffit sa peine, bonne journée à tous !

Folie passagère 1175.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

(peinture: " La fille cachée " de Sandra Stoppa )

30 commentaires:

  1. Plusieurs choses;

    - oui je comprends que le dialogue social vous hérisse à droite mais il faudra s'y fait :-)
    - Hollande avait dit qu'il viendrait souvent rendre des comptes à l'écran et non en recevant à l'Elysée.
    - Si la Elsa ne vit pas aux crochets de la république tu es gentil et tu fermes bien ta grande bouche :-)
    - Étonnant que la droite s'émeuve désormais du sort fait aux prostituées alors même que les sanctions contre les clients ont été alourdies par la droite :-)

    Yannick Riviere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @yannick rivière:
      Pour le dialogue social: toutes les structures, instances, lois et règlements existent déjà, pkoi dès lors vouloir l'inscrire ds la constitution ? Si ce n'est pour par la suite, dégainée a tout bout de champ QPC ou autres incantations qui ne pourront qu'enliser... ce dialogue social. Un comble.

      Qu'il vienne rendre des comptes pourquoi pas, mais pas en pleine campagne électorale. Surtout que pr l instant, rendre des comptes ur rien, c'est parfaitement inutile. Tiens y a meme fabius sur France 3 ce soir.

      Je ferme ma bouche qd je le veux. Capice ? Pour Elsa, c'est curieux toutes ces rumeurs sur hollande qu aucun journaliste ne cherche a analyser. Si seulement, il n y avait que celle la.

      Pourquoi la droite? Je dis justement que cette affiche ne m eut guère étonné venant du Fn ou de la droite Pop, venant d une PS, en dehors de l’exploitation un peu degueu de la prostitution, je trouve ça cocasse. Et si tu me lis depuis un peu plus de 2 ou 3 mois tu devrais savoir que meme en étant de droite, je suis plutot du genre a prendre le parti des putes.

      Et puis, stp, par pitié, de grace, ne fais pas ton Bembelly a deux balles. Merci, tu me parais nettement plus ouvert et moins rase motte que lui.

      Supprimer
  2. Inconnu, tu es gentil et tu fermes bien ta grande bouche :-) Vous au moins, vous ne vous embarrassez pas de belles manières. Vous n'avez rien à dire, mais cela ne vous empêche pas de dire quand même. A ce niveau, je ne saurais trop vous conseiller soit de balayer d'abord devant votre porte, soit de vous appliquer à vous-même le conseil que, généreusement, vous donnez à Corto, soit encore, comme l'a si bien prétendu le Président Normal, vous occuper de l'œil dans votre poutre -formule que mon esprit de droite n'a toujours pas comprise.

    Il est vrai que l'auto-critique ne semble pas avoir un jour effleuré l'esprit d'un socialiste (et pour cause, on sait trop bien ou l'amnésie peut mener), cela dit, continuez comme cela et vous ne manquerez pas de me faire rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @l west: Yes ! bien dit ! na !

      Supprimer
    2. Bonjour à vous
      Juste une précision en ce qui concerne le conseil de l'œil et de la poutre. Il s'agit en fait d'un proverbe qui dit :
      "Avant de s'occuper de la paille qui est dans l'œil de ton voisin, commence par t'occuper de la poutre qui est dans le tien.."
      Heureuse d'avoir pu vous aider.
      Garance_28500

      Supprimer
    3. @Garance 28500 : bienvenue ici ! mais ne t inquiètes pas pour la poutre et la paille, nous connaissons parfaitement le truc, Juste une vieille histoire avec un degauche qui il y a quelques temps s'était emmêlé les pinceaux..

      Supprimer
  3. Qui c'est, mon cher Corto, cette Elsa Jeandet dont il serait interdit de parler ?

    RépondreSupprimer
  4. @amrianne: m'enfin ! marianne vs n etes pas au courant de cette rumeur qui agite le landernau. Il s'agirait de la fille cachée que Moi-Je-Président aurait eu en 1988 avec... anne Hidalgo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anne Hidalgo ! Bon sang faut vraiment avoir faim pour ce taper cette jument. Rien que la dentition est rédhibitoire. Franchement je frémirais à l'idée de lui confier mon engin. A moins bien sûr d'être castorophile. Décidément notre président normal a des goûts de chio...s en matière de mousmés.

      Supprimer
  5. Ah mais non ! C'est toujours pareil, mon cher Corto, on me cache tout, on me dit rien !
    Faut que ça cesse !
    Donc si je résume : la mère de quatre enfants du Président de la République va être au Perchoir, pendant que la mère d'un cinquième enfant du Président de la République va être maire de Paris !
    C'est chouette la Socialie : on mutualise les enfants et ça fait avancer dans la carrière !

    RépondreSupprimer
  6. @marianne/ reste à savoir ce que l on va faire de la Roth'...
    Pour Elsa jeandet, il ne s'agit bien sur que d'une rumeur. Peut-être apparaitra-t-elle lorsque hollande fatigué, harassé par 5 ans se fera abuser par un photographe de Paris Match...ça me rappelle une autre histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce n'est qu'une rumeur, mon cher Corto, pourquoi la présidence de la République ne s'arrange pas pour couper court à la rumeur en déposant plainte devant la Justice contre ceux qui sont à l'origine de cette rumeur ?

      Supprimer
    2. @marianne: il y a 4 rumeurs actuellement insistantes et persistantes sur hollande:
      - sa supposée fille cachée
      - la plainte de son ancien chauffeur pour travail non rémunéré
      - la plainte, vraie ou fausse, pour non dénonciation de crime ( hollande serait au courant d'un supposé viol commis par Mouton Dispendieux contre une gamine
      - tromperie sur sa déclaration de patrimoine

      Porter plainte contre les auteurs de l une et , hop, les 3 autres ressortent. ce qui avouez le serait du plus mauvais effet;
      Ensuite, ou plutot d'abord, encore faudrait-il qu un journaliste courageux s'y attaque a une de ses rumeurs. Autant dire...

      Supprimer
  7. Mr Koltchak,

    Qu'il soit de droite ou de gauche, un gros macho mal élevé reste ce qu'il est :
    un butor. Vous qui ne manquez pas de donner des leçons de raffinemment
    aux autres, vous devriez enlever un peu le fumier qui encombre votre porte.
    Et qui se soucie de "votre engin", s'il est à l'image de vos propos, aucune
    femme digne de ce nom ne doit avoir envie de SE le taper me^me sur une île.
    Zelda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zelda: bienvenue ici ! sur ce coup là, j'approuve ton commentaire. Le pb avec Koltchack c'est qu il ne fait JAMAIS dans la dentelle !

      Supprimer
    2. Les leçons de raffinement je les donnes quand et à qui je veux. S'agissant des gens de gauche, je me refuse à leur accorder le respect dû à n'importe quel être humain normal. Il n'est donc pas étonnant que j'use d'un langage populassier lorsqu'il s'agit de les évoquer.

      Ceci dit, je ne réfute pas le qualificatif de "macho". Je préfère nettement les manières brutes de décoffrages aux tortillements des métrosexuels qui semblent avoir le vent en poupe. Néanmoins, je sais me montrer galant, courtois avec la gent féminine pour peu qu'elle soit fréquentable, c'est à dire ne votant pas à gauche. Les viragos féministes, égalitaristes et tout le tremblement, très peu pour moi.

      Auriez vous été de droite, j'aurais volontiers aimé être votre prisonnier ma chère Zelda (il s'agit d'une référence cinématographique réactionnaire, d'avant le cinoche bavard et engagé plus attaché à démontrer qu'à suggérer). Mais voilà, visiblement vous avez choisi le côté obscur, nous sommes donc condamnés à nous opposer.

      P.S: Je confirme qu'Anne Hidalgo est une chienne de garde imbitable, au propre comme au figuré, qui comme tout gauchiste moyen est persuadée de faire partie du camp du Bien Universel et Absolu.

      Supprimer
    3. @ Corto : Cela fait partie de mon charme. J'ajoute que le langage que je tiens ici, je le tiens également au quotidien, même lorsque j'ai affaire à des élus de la raie publique. Ça n'a guère aidé mon déroulement de carrière, mais j'ai toujours refusé de renier mes convictions, de composer. Ça passe ou ça casse, c'est ma devise. J'assume. Et puis on ne saurait plaire à tout le monde.

      Supprimer
    4. Zelda, j'allais oublier. "Mr" est l'abréviation de "mister". En français on utilise "M.". Goujat pour goujat, autant boire le calice jusqu'à la lie.

      Supprimer
    5. @koltchack: et c'est bien parce que tu as ce franc parler que je t'admet ici malgré les remontrances que cela me rapporte.
      Quant à plaire a tout le monde, et spécialement au degauche de base, suis bien placé pour savoir que cela n est guère possible

      Supprimer
    6. Envoyez-moi donc les adresses et la teneur des remontrances, histoire que je leur apprenne ce que c'est que parler viril, voire de se confronter de la même manière.

      J'ai toujours trouvé assez lâche de reprocher aux hôtes l'attitude de certains de leurs invités. Mais venant de ces cou...es molles de gauche, rien d'étonnant en vérité.

      Au pire, qu'ils viennent sur mon blog. Ils seront bienvenus et traités comme il se doit : courtoisement s'ils le sont et grossièrement s'ils le sont.

      Supprimer
  8. donc, ce serait vrai ? d'après ce que j'ai lu dernièrement, les histoires de culs dans les alentours de moi-je-président sont des chassés croisés permanents, pas étonnant que DSK ne les choquaient pas, ils sont pas mieux ! quelle belle moralité de tous ces M'sieurs-Dames !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Boutfil, je ne sais plus ou j'ai lu cela, mais à l'époque ou celui qui allait devenir le Président Normal "aurait eu" une fille Elsa avec celle qui "pourrait devenir" Maire de Paris, sa compagne "officielle" (de l'époque, donc, qui n'aura pas le poste de "Première" "copine" de France -par opposition à la "Dernière", i.e. celle en cours...) "aurait" fricoté avec l'actuel Premier sinistre -dit la bite (©Marianne).

      Alors que MOI, qui vis dans la ville administrée depuis des lustres par l'actuel Premier sinistre, j'étais persuadé qu'il entretenait (ou avait entretenu) une liaison intime et prolongée avec une blonde ex-ministre de la Justice miterrandolâtre. Alors si tu crois que c'est simple à suivre, hein...

      Supprimer
    2. @boutfil: je ne sais pas si c'est vrai, juste une rumeur insistante. Je ne suis pas sur qu a droite ils soient exempt de tout reproche mais au moins ne donnent-ils pas des leçons de morale a tout bout de champ. Sexe et pouvoir ont toujours fait bon ménage.

      @al west: ayrault et Guigou, ah ben celle là je ne la connaissais pas !

      C'est tt de même compliqué le sexe chez les hétéros , non ?

      Supprimer
    3. Que la gauche se noie dans les turpitudes n'a rien d'étonnant. Après tout, ils passent leur temps à fustiger les usages, les conventions, la morale et tout ce qui fait sens et permet à une société humaine de vivre sainement. On ne saurait donc leur en tenir rigueur. Il est même étrange de constater qu'ils cachent leurs écarts de conduite comme de braves notables de province.

      Pour ce qui est de la droite, enfin ce que l'on présente comme tel aujourd'hui, rien d'étonnant là non plus. On ne compte plus dans ses rangs les athées et les francs-maçons sans parler des anti-cléricaux (je pense, entre autres, à Juppé). Qu'ils ne soient pas exempts de tout reproche n'a donc rien d'étonnant.

      Rares sont les hommes qui considèrent les liens du mariage comme sacrés, ne se retournent pas au passage d'autres femmes et restent fidèles même après des années de séparation. Sur ce point je pourrais largement en remontrer à la petite Zelda qui me considère comme un fâcheux macho alors que je me contente de mépriser ce qui est méprisable.

      Supprimer
  9. À force de vouloir la bidouiller cette Constitution Française, elle va nous péter à la gueule. C'est quand-même la base de tout nôtre système...

    M'enfin bon, ils n'en sont pas à pouvoir la triturer aussi facilement et c'est tant-mieux.

    Elle aurait certainement besoin d'un sérieux dépoussiérage, en particulier pour prendre en compte la notion de développement durable qui n'était pas un souci lors de sa rédaction mais chut ! C'est déjà suffisamment le bazar, faudrait pas leur donner trop de grain à moudre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bon sang de bordel de bois, faut arrêter les conneries. Une constitution ça sert à inscrire noir sur blanc les principes de fonctionnement de l'Etat. Ses domaines d'actions, les principes électifs, les responsabilités des élus, ce qui peut se passer en temps de crise. Et basta. Normalement c'est un document qui devrait faire trois à quatre pages au plus.

      Le reste : développement durable, principe de précaution et autres conneries dans l'air du temps ça n'a rien à y foutre, ça ressort du domaine de la loi si tant est qu'il soit nécessaire de légiférer là-dessus.

      Supprimer
    2. @didier: je suis assez d accord avec Koltchak: la constitution normalment se suffit a elle meme. Les évolutions sociétales et autres modernités, il y a eventuellement les lois pour faire en sorte que la société s'adapte. La Constitution des USA n a pas varié d un iota depuis qu'elle a été pondu par les pères fondateurs. Par contre toute loi nouvelle doit là-bas être en adéquation avec " l'esprit " de la constitution d'où la Cour Suprême qui veille au respect de cet " esprit ".

      Supprimer
    3. Surtout, avant de décréter que la société doit nécessairement s'adapter il faudrait se poser la question de savoir si c'est un bien, si la communauté humaine, et non pas quelques clientèles, en sortira meilleure.

      Supprimer
    4. koltchak, corto,

      Je suis bien d'accord avec vous sur le rôle de la constitution et pas du tout d'accord avec l'idée qu'elle puisse devenir un fourre-tout. Je ne parle pas d'y ajouter des éléments pouvant être réglés par d'autres moyens comme des décrets, des arrêtés ou des lois. Je dis simplement que les organes de l'état français tels qu'ils sont organisés par nôtre constitution ne permettront jamais de faire face aux enjeux d'avenir. Il manque là-dedans des éléments (ou organes ou fonctions ou je ne sais quoi d'autre...) dont on aurait besoin aux racines de nôtre république qui sont, de fait, impossibles à mettre en œuvre sur le terrain.

      On voit très bien les limites du cœur de nôtre système aujourd'hui. Nicolas Sarkosy aura été l'initiateur d'un nombre inégalé de nouvelles lois en cinq ans qui auront été validées par la constitution, donc aucunement anticonstitutionnelles à-priori et pourtant la situation générale continue à se déliter inexorablement. C'est bien la preuve qu'il ne suffit plus d'un cadre légal assis sur des bases communes pour que tout un peuple se range derrière comme un seul homme. Voilà pourquoi je me dis qu'il va falloir très vite trouver un truc fédérateur permettant d'avaliser des lois plus efficaces ou mieux adaptées.

      Le Développement Durable n'est pas une simple lubie d'écolo ou un truc de publicitaire qui surfe sur la vague verte comme tout le monde semble le penser. C'est une nouvelle force (déjà à l'œuvre dans de nombreux domaines) qui risque devoir gouverner nos vies dans quelques décennies non par désir ou volonté politique mais simple réalité de situation pour éviter l'anarchie et autres désagréments belliqueux.

      Voilà pourquoi je persiste à dire que la Constitution Française (et certainement d'autres) devra un jour ou l'autre permettre d'ouvrir le champs d'action législatif à de nouvelles notions et leur donner des bras comme des têtes.

      J'ai relu deux ou trois fois cette constitution et j'avoue qu'il ne va pas être facile d'y ajouter un corps constitué dédié. M'est d'avis que pour un bon fonctionnement il faudrait ajouter,limiter, réadresser des rôles aux existants...

      Supprimer
    5. "C'est bien la preuve qu'il ne suffit plus d'un cadre légal assis sur des bases communes pour que tout un peuple se range derrière comme un seul homme ".

      Ne rêvez pas, ça ne risque pas d'arriver. Le peuple français tel qu'on le conçoit depuis des siècles n'existe plus par la grâce conjuguée de la république et de la politique de substitution de population qui est conduite depuis 30 ans.

      Pour qu'un peuple puisse exister il faut qu'il puisse se retrouver derrière un élément fédérateur. Or, la république l'a éliminé un 21 janvier 1793. Depuis, elle tente bien d'entretenir une fiction autour de l'indivisibilité, mais cela ne résiste pas 5 minutes à l'examen des faits. Le jeu partisan divise le peuple en autant de factions qui s'opposent à chaque élection. Chaque élection voit fleurir des promesses faites aux clientèles qui ne pourront être tenues que par la spoliation des autres clientèles au profit de celle dont le poulain aura été élu. Il est donc normal que le ressentiment grandisse.

      Quant à l'immigration, elle a été conduite en dépit du bon sens et surtout, la porte a été ouverte à des populations inassimilables en raison de leurs modes de vie tribaux, de leur religion barbare et de la faiblesse de leur QI (voir les travaux de Richard Lynn sur le sujet). J'ajoute que pour faire bonne mesure on leur a laissé croire qu'ils pourraient vivre chez nous comme ils vivaient au pays, ce qui n'a pas posé trop de problèmes tant qu'ils restaient peu nombreux et installés dans les quartiers traditionnellement dévolus aux immigrés. La suite, on la connait. Des enclaves presque extra-territoriales où les quelques vrais français ont l'impression de vivre à l'étranger et doivent faire profil bas. Enfin, histoire d'achever le travail on a distribué à ces gens, de manière quasi-automatique, et à leurs progéniture des cartes d'identité française. Comme si appartenir à un peuple se limitait à la possession de papiers.

      Ce qu'on a vu le 6 mai n'est qu'un commencement, la naissance d'un mouvement de fond qui va sans cesse opposer les français de papiers aux vrais français. Depuis deux siècles il y a toujours eu deux peuples. Celui de gauche, né de la racaille révolutionnaire, ce lumpenprolétariat d'avant l'heure, ignoble et décérébré et celui des conservateurs qui savent la valeur de la tradition, de la transmission, de l'enracinement. Aujourd'hui, à ces deux, vous pouvez ajouter le magma des banlieues.

      Alors les bases communes et l'unité...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen