vendredi 11 mai 2012

hollande: Un quinquennat qui part en vrille


Vous je ne sais pas, mais moi, l'hollande je trouve qu'il a tout d'une buse. Ca fait pas 8 jours qu'il est élu et pas une journée sans reculades de sa part ou une remontée de bretelles de la part de ses "collègues " chefs d'Etats.

Reculades: 

Les prix des carburants devaient être bloqués, " une priorité " qui selon Michel Sapin n'en n'est plus une, " ce n'est pas le bon moment ".

L'écart salarial maximal de 1 à 20 dans les entreprises, une " autre priorité " de l'agenda hollandais qui n'est plus à décréter de suite... plus tard. 

Le droit de vote des étrangers attendra lui aussi, peut-être 2013, et si l'assemblée n'est pas de la couleur du boss, ce sera, peut-être par referendum dont les résultats inquiètent à l'avance la buse ci-avant désignée.

Les flics qui devaient remettre une attestation à chaque personne contrôlée, histoire de limiter les délits de faciès, hop, à la trappe sous la pression des policiers en colère.

 " Je serais le Président de tous les Français " aime-t-il dire ( on se souvient comment il raillait Sarkozy jugé président et patron de l'UMP ) mais il a claironné sur tous les toits qu'il se rendrait au Conseil national du PS lundi prochain.

Bien, bien, bien, ça commence pas mal cette histoire. C'est encore plus comique si on ajoute à toutes ses reculades les remontées de bretelles que ne manquent pas de lui adresser ses homologues.

Nein ! Pas de renégociations du traité européen qu'ils ont dit Merkel et Junker.

Mise en garde du ministre des finances japonais: "Je ne sais pas si M. Hollande va faire ce qu'il a dit au cours des débats enflammés de la campagne. Mais, de manière réaliste, il me semble impossible de voir (les nations européennes) renoncer aux efforts de redressement des finances publiques ".

No et Nein,  au retrait des troupes françaises d'Afghanistan ont affirmé les responsables américains ainsi que les boss de l'Otan et Merkel d'en rajouter une couche: " Inconcevable de se retirer avant fin 2013, la France s'y est engagé. Le principe qui vaut pour le gouvernement allemand est : nous sommes entrés ensemble en Afghanistan, nous sortirons ensemble ". 

L' hollande, tout à ses promesses électorales faites au doigt mouillé, a juste remisé au panier un principe de base: on ne peut pas trahir la parole de la France !

Et pour couronner le tout, FMI, BCE, Bruxelles et la Banque de France s'accordent pour dire que les chiffres ayant servis de base au projet du candidat ne sont pas tenables: la réduction à 3% du déficit, impossible ! Une croissance de 1,7% en 2013, impossible !

J'ai comme l'impression que le hollande, incessamment sous peu, il devrait commencer à regretter sa Corrèze. Ça part en couille son quinquennat et nous, on s'marre !. La réalité c'est maintenant ! 

Folie passagère 1161.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. Je me souviens, mon cher Corto, pendant la campagne lorsque Flanby faisait toutes ces promesses intenables, Sarkozy s'époumonait : "Quand il promet ceci, quand il promet cela, il ment !"
    Les journalistes se sont déchaînés sur lui, genre : on n'a jamais vu une campagne aussi violente !
    Eh bien, force est de constater que la violence était dans le mensonge !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et 51% des Français se sont fait pieger et par les medias qui ont bastonné sur Sarko et sur les promesses farfelues d hollande. On n a rarement vu un quinquennat démarrer aussi mal

      Supprimer
    2. @ Corto, et 51% des Français... : ah non non non, ce chiffre est FAUX, ARCHI-FAUX ! 51 % des électeurs qui ont voté rose ou bleu, là, d'accord. Mais le pourcentage de ceux qui se sont fait piéger est de 100 %.

      Mais tu sais que je ne suis pas du genre à couper les cheveux en 4, encore moins à faire du mauvais esprit.

      Amicalement.
      Al.

      Supprimer
    3. @al west : 100% de piégés, j y avais pas pensé: imparable !

      Supprimer
  2. Ah le duc***s
    Ça va les Sarkozystes du FN? On se console?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas plus sarkozyste que FN, trop démocrates pour mon goût.

      Ceci dit, les socialos vont se rendre compte que l'opposition est une position enviable et confortable. On peut dire tout et n'importe quoi sans risquer quoi que ce soit. On peut même vilipender, dire pis que pendre du locataire de l'Elysée sans que quiconque y trouve à redire. Pire, en se débrouillant bien on peut embrigader pas mal de monde.

      Supprimer
    2. Ce bembelly n'a pas dessaoulé ?

      Supprimer
    3. @bembelly: Déjà allumé a cette heure ?

      @Koltchack: Sous entendrais-tu que je dis n importe quoi ? :)
      Ceci dit depuis début avril le nombre de visiteurs x 2 sur ce blog et idem pour le nombre d abonnés sur twitter. Peut etre bien que dans le lot, j en ai convaincu un ou 2 de la petitesse ou de la dangerosite du hollande. je epux dormir heureux ce soir ! :)

      Supprimer
  3. BON SANG ! Où trouves tu ces photos délirantes qui ponctuent(ou traduisent) avec brio tes interventions!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Archischmok: je cherche, je cherche et je trouve, sur le net , google image ou sur twitter. Elles est top celle d hollande regardant l'heure là où elle n 'est pas.

      Supprimer
  4. Ah tous ces andouilles qui ont voté CONTRE Sarko !!! Je les attends au tournant !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @minijupe: ah ma pauvre et moi donc ! songe un peu que le lendemain du second tour, 74% des français disaient ne pas avoir confiance en ...hollande et qu aujourd hui, un autre sondage donne 50% de gens satisfait ...du quinquennat de ...Sarkozy !

      Supprimer
  5. Il convient aussi de rappeler que sur son nom, mon cher Corto, Flanby n'a réuni que 28,63% des votes exprimés (22,32% des inscrits).
    J'ai entendu Jean-François Kahn dire en substance : si avec un score pareil, il croit pouvoir gouverner avec le seul Parti socialiste, "il se fout le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ah mais il est fort clair qu il ne pourra gouverner sans les voix du FdG de melenchon, sans les verts et sans...les déçus du Sarkozysme, il y en a , dont on ne manquera pas d'entretenir l'aversion

      Supprimer
  6. Bonjour au Maître des clés,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Le futur Président de la République cherche des yeux son usine à temps qui lui échappe.

    Et l’Europe, cet in-continent malade de ses fuites en avant achète du temps, mais le temps, c’est de l’argent.

    Le futur Président de la République cherche des yeux son usine à temps qui lui échappe, elle fabrique son temps mouvant, agité. La temps-dance est bien devenue folle.

    Le futur Président de la République cherche des yeux son usine à temps qui lui échappe, mais le temps ne suspend pas son vol, et il sait maintenant que les volés seront nombreux.

    Bien à vous,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Loc: j 'aime beaucoup cet " in-continent malade ".
      Honnêtement, je crois que l'hollande sait depuis longtemps que les volés sont nombreux.
      La seule chose qui ne sait pas encore c'est ds quel bourbier il est maintenant.
      bien a toi

      Supprimer
  7. Toi tu vas faire un carton pendant les 5 années à venir!

    Moi je fais parti des "andouilles" de Minijupe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lg: un carton ? ben pourquoi pas si ça peut servir la cause. Quelle cause ? la bonne, bien evidemment, pas l'hollande

      Supprimer
  8. "Reculades:

    Les prix des carburants devaient être bloqués, " une priorité " qui selon Michel Sapin n'en n'est plus une, " ce n'est pas le bon moment ".

    Si l'intelligence vous pose un problème, il y a de quoi il est vrai avoir peur.
    Non, sérieusement, argumentez ou allez vous coucher ! Le prix de l'essence est en train de baisser actuellement, il parait donc logique que bloquer les prix, en valeur haute, est une bêtise.
    Ce n'a donc rien à voir avec une reculade que je sache, juste cela dénote un tant soit peu une partie de sa crédibilité d'avoir un cerveau et des neurones qui fonctionnent.
    Le PS bloquera donc les prix s'ils repartent à la hausse.

    Maintenant, s'il-vous-plait, je vous en prie, si vous avez un argument, un seul, UN truc à dire qui ne soit pas une simple affirmation mais un vrai argumentaire pour me dire que la seule chose importante que vous lui reprochez, allez-y.
    Je voterai alors Sarkozy avec bonheur.
    Mais au vu du reste, j'en doute.
    Levez-moi ce doute si vous le pouvez !
    On ne se connait pas et j'avoue ne pas etre assez sympa pour espérer une réponse mais bon, ça serait bien urbain.
    Salutations républicaines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense tout simplement que vu les circonstances présentes .. Nicolas Sarkozy avait raison .. quand l'autre faisait tant de promesses Sarkozy parlait de ce que l'on OSE dire ouvertement maintenant .. la crise, le combat avec l'Europe. Je pense que coté neurones ça se pose là.. il ne faut pas étre aveugle pour le voir concrétement maintenant.

      Supprimer
    2. @Rebekah: bienvenue ici ! Sarkozy a eu dès le début de son quinquennat un discours de vérité sur des tas de sujets. Peut-etre bien là aussi une explication aux désamour des médias et d'une bonne partie des Français

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP