mardi 29 mai 2012

Résultats des législatives: Le FN est-il de droite ou d'ailleurs ?


Les législatives approchent, les couteaux s'aiguisent, les sondages s'affinent et les dernières estimations donnent la gauche en tête avec 44% des intentions de vote. 44% se décomposant en 32% pour le PS, 4% pour les écolos-bobos, 1% pour l'extrême-gauche et 8% pour le Front de Gauche. La droite ( UMP et alliés ) perdante avec 31%. Le Modem à 4%. Et 3% de candidatures exotiques.

44% + 31%  + 4% + 3% =  82%. Et 16% pour le FN ! 

La première observation est la curiosité des mots employés: la gauche gagnante avec l'extrême-gauche et le FDG. La gauche, c'est donc tout, y compris les extrêmes, qui plus est si l'on considère la perméabilité des frontières entre le FDG et ce que les sondeurs appellent l'extrême gauche.

Le problème est donc de savoir si le FN est de droite ou d'ailleurs. On considère, sans trop en disconvenir, que les électeurs du FN sont globalement de droite. Si tel est réellement le cas, ce n'est plus la même mayonnaise, la droite l'emporte donc avec 47% des voix, et même 51% si on y inclue le Modem. Si le FN n'est " qu'extrême ", effectivement la gauche, vocabulairement, l'emporte. Mais pourquoi la gauche aurait-elle, pour être gauche, le droit d'inclure son extrême et pas la droite ? Vous me suivez ?

La question est donc maintenant de savoir à quelle moment la cohabitation se met en place: Avec " toute " une gauche à 44% ou bien avec " toute " une droite à 47 ou 51% ?  Je sens déjà les odeurs de tambouille électorales...

Et on réalise ici que l'arbitre de la future Assemblée Nationale devrait être logiquement le FN. J'entends déjà des dents grincer. Mais c'est ainsi. J'imagine volontiers l'ambiance très Rock'n Roll  des prochaines séances plénières, spectacle et noms d'oiseaux à volonté.

La deuxième observation est de savoir si une tendance politique, la gauche, en cas de victoire, peut s'octroyer la totalité des pouvoirs: Sénat, Assemblée Nationale, la quasi totalité des grandes villes et des collectivités territoriales ( sans compter la composition politique des fameux corps intermédiaires ). Qui plus est avec une " droite " estimée à 47% ou 51%. Assurément non. Il est donc souhaitable, pour la démocratie et par respect minimum de la représentativité, que la victoire de la droite, de toute la droite, soit la plus claire possible.

Et puis franchement, mettre hollande dans l'embarras ne serait pas pour me déplaire. Ne serait-ce qu'en l'imaginant se gratter ce qui lui reste de cheveux pour trouver un premier ministre... à droite !

Folie passagère 1176.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

48 commentaires:

  1. Ce qu'il y a du sûr, mon cher Corto, c'est que Valls n'a pas attendu que le PS ait gagné les élections pour commencer les limogeages.
    Aujourd'hui : Michel Gaudin, Préfet de police de Paris qui est à un an de la retraite.
    Devraient suivre : Bernard Squarcini de la DCRI et Frédéric Péchenard du DGPN.
    Mais seules les mauvaises langues oseront parler de chasse aux sorcières.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne vois pas l’intérêt d'une victoire de la droite aux législatives sauf pour perdre du temps à avoir un gouvernement qui n'en fera pas plus que les cinq années catastrophiques de Sarkozy.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mode Jegoun : Ta gueule, change de crèmerie.

      Supprimer
    2. Je commente chez Corto, pas dans ton taudis.

      Supprimer
    3. Pourtant, a contrario d'autres boutiques, vous y seriez reçu courtoisement. Je déteste le ton populassier de votre pote et n'en n'use guère que chez lui ou occasionnellement avec les membres de sa cour, ici ou là.
      Accessoirement, il semblerait que nous partagions, quelque peu, des goûts musicaux et automobiles. Encore que je sois plus rock and roll/rockabilly que psychobilly et que mes américaines je les préfère antérieures à 1959.

      Supprimer
    4. Comme quoi il y a toujours des sujets sur lesquels on peut s'entendre.

      Supprimer
    5. Oui, c'est possible, tant qu'on ne met pas la politique sur le tapis.

      Ceci dit, il y aura toujours un gouffre entre vous et moi. Nos conceptions de la société sont irrémédiablement inconciliables et j'approuve Copé, une fois n'est pas coutume, lorsqu'il parle de guerre à conduire. Je le trouve même timoré. Mais bon, je ne suis pas plus républicain que démocrate.

      Supprimer
    6. @el camino: la cohabitation est prévue ds notre constitution et par nos institutions, donc rien ne l empêche. deuxio, cette cohabitation si elle devait avoir lieu tendrait a prouver, un peu, que le resultat de la présidentielle était plus que fragile ( pour pas dire tronquée ). Tertio: si elle a lieue c'est que les Français par leur vote l'auront voulu: aurais-tu un pb avec les Français ?
      Quel interêt: clair comme de l eau de roche: eviter les conneries que l'hollande et la gauche s'apprêtent a commettre. mais je suppose que sur ce point nous ne serons pas d'accord

      Supprimer
    7. Non je n'ai aucun problème avec le vote des français mais une cohabitation serait du gâchis. Ce gouvernement mérite de faire ses preuves. Et depuis que le petit nerveux n'est plus là, on sent que ce gouvernement peut repartir sur des bases plus saines. Mais bon dire ça ici, entre les frontistes, les réacs, les royalistes et les UMPopulistes c'est comme pisser dans un violon.
      Ceci dit j'étais content de lire des royalistes mais je me demande comment ils vivent leur anachronismes au quotidien.

      Supprimer
    8. Assez bien en fait. Il suffit de ne plus avoir de télévision, ou de ne s'en servir que pour visionner des docus et des dvd, n'écouter que Radio Courtoisie et piocher l'info çà et là. La proximité d'une paroisse traditionaliste aide beaucoup également. Vivre dans une commune où l'immigration (avec ou sans papiers) est encore anecdotique, ça aide également. Encore que sur ce point 11 ans de mandat socialiste ont contribué à changer les choses, périphériquement pour l'instant, mais ça ne saurait durer.

      Votre problème El Camino, c'est que votre alpha et votre oméga c'est la république. Vous adorez un régime imbécile qui est soi-disant indivisible. Or, et ce n'est pas le seul de ses paradoxes, le jeu partisan crée non seulement des clientèles qui ne peuvent être contentées que par la promesse de la spoliation des autres à leur profit (et sur ce plan la gauche est championne toutes catégories), mais il est facteur de divisions. Le summum de la tartuferie étant atteint avec le miracle du suffrage universel qui ôterait tout esprit partisan au président une fois élu. Sans blague !

      On ne nage pas dans l’anachronisme mais, au mieux, dans la stupidité, encore que pour ma part je penche plutôt pour la dégueulasserie parfaitement assumée.

      Supprimer
    9. Pour ce qui est de mon anachronisme, un petit éclairage personnel : http://koltchak91120.wordpress.com/2009/11/05/mon-identite/

      Supprimer
  3. Mon cher Corto, si l'on veut battre la gauche il faut une véritable union des droites.
    Il faut sortir du terrorisme intellectuel dans lequel la gauche tient la droite depuis des décennies.
    Le pays est majoritairement à droite, mais la gauche détient le monopole de l'idéologie. Il est temps que cela cesse.
    Une lettre ouverte a même été écrite à cette intention:http://www.ndf.fr/poing-de-vue/29-05-2012/mobilisation-lettre-ouverte-aux-candidats-aux-legislatives-et-dirigeants-des-partis-de-droite#.T8UKLdV1CSo

    A lire, propager et signer.
    Il faut arrêter d'être la droite la plus bête du monde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jeff: je serais parfaitement d'accord avec toi si les options economiques du Fn n'étaient pas si délirantes. Le degré 0 de la connaissance et du réalisme économique. Je reconnais néanmoins que le FN de La marine commence a avoir quelques personnages un peu moins ignares sur la question. Alors, d'ici quelques années...

      Supprimer
  4. Le FN n'est de droite que sur les questions sociétales, les plus importantes à mon sens. Pour l'économique, il n'est pas loin du programme du PCF des années 70/80. Le tournant vaguement libéral du FN n'a eu lieu que durant les années Reagan et en fait il n'a été qu'une parenthèse vite fermée.

    Pour le reste, croire que quoi que ce soit de bon puisse sortir des urnes, c'est croire au Père Noël. Seul un Pinochet ou un Franco hexagonal pourra nous sortir de l'ornière et mettre les gauchistes au pas. Seulement voilà, le fond n'a pas encore été touché, les français n'ont pas encore bouffé assez de m...e.

    RépondreSupprimer
  5. @Koltchak91120.
    Je suis assez d'accord avec vous sur le système électoral. Vous le savez je suis royaliste, mais nous vivons dans un tel système.
    L'Alliance Royale, utilise les élections pour faire entendre sa voix.
    Je ne me fais guère d'illusion sur l'issue, mais je pense qu'on ne peut laisser tous les pouvoirs à la gauche. Il est nécessaire qu'il y ait un contre-pouvoir.
    Sur un Pinochet ou un Franco, malheureusement ça ne sert pas à grand chose, puisque le Chili tout comme l'Espagne sont des démocraties aujourd'hui et pour la dernière applique le programme sociétal que veut imposer Hollande à la France.

    RépondreSupprimer
  6. @ Jeff C : Je suis royaliste également, légitimiste plus précisément.

    Alliance Royale fait fausse route à mon sens. Ce n'est pas en jouant le jeu de l'ennemi qu'on peut l'emporter. Les catholiques et les royalistes ont cru au pari de Léon XIII, avec le succès que l'on sait.

    S'il y avait seulement un véritable parti de droite, je crois que je pourrais me laisser aller à voter aux législatives. Seulement voilà, l'UMP n'est pas un véritable parti de droite, le MoDem n'en parlons pas et le Nouveau Centre n'est qu'une plaisanterie. Donc, je vais m'abstenir. Quoi qu'il puisse sortir des urnes nous auront droit aux câlineries en direction des étrangers qu'ils soient légaux, illégaux ou munis de papiers estampillés RF attestant de leur soi-disant qualité de français. Nous auront droit aux mesures sociétales mortifères.

    Quant à Franco ou Pinochet, si je suis d'accord avec vous sur les fins de régime, ils ont eu au moins le mérite de rappeler à la chienlit qu'elle est sa véritable place. Il est vrai que la monarchie espagnole a été une déconvenue. On aurait pu croire à une restauration catholique.

    Reste la Divine Providence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: l'abstention? C'est encore faciliter la chose a la gauche.

      Supprimer
    2. Le seul problème, c'est que je peine à voir où la droite se trouve :

      « Je pense que les Français attendent une France d’après. (…) C’est une France où l’expression “Français de souche” aura disparu. » Nicolas Sarkozy – Juillet 2006

      « L’objectif, c’est relever le défi du métissage. (…) Ce n’est pas un choix, c’est une obligation. (…) On ne peut pas faire autrement. Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables. Nous devons changer (…) partout en même temps, dans l’entreprise, dans les administrations, à l’éducation, dans les partis politiques. Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore. » Nicolas Sarkozy – décembre 2008

      Supprimer
    3. @koltchack: Sarko avec ces discours a participé à la montée du FN, sans aucun doute. Il s'en mord avec les doigts. J'ai toujours dit que la montée du Fnétait de la responsabilité de la gauche mais aussi de la droite dite classique qui n a jamais su se saisir de certaines problématiques qui faisaient le lit du FN: l immigration, a perte de souveraineté, l'abandon des classes populaires etc... maintenant faut faire avec et essayer de récupérer cet électorat. Et là, y a du boulot.

      Supprimer
  7. @Koltchack91120.

    Je crois que l'Alliance n'a pas la prétention à avoir beaucoup d'élus. Ce qu'elle veut c'est que le royalisme soit plus connu et pas que de petits groupuscules que nous sommes.

    Je suis d'accord avec vous qu'il n'y a pas une grand différence entre la droite classique et le PS.Ils sont tous les deux héritiers des Lumières.
    J'en ai suffisamment parlé sur mon blog.

    A la présidentielle, j'ai voté Marine au 1er tour et me suis abstenu au 2e.

    En ce qui concerne la Providence, j'ai longtemps été comme vous, mais en ce 600e année de la naissance de Ste Jeanne d'Arc, il est bon de rappeler ce qu'elle a dit : "Combattons et Dieu nous donnera la victoire" Une variante, de : "Aide-toi et le Ciel t'aidera".

    N'oublions pas que c'est le raisonnement qu'à tenu le comte de Chambord et l'on voit ce que cela a donné. Il lui a manqué un peu de pragmatisme.
    Mais ne refaisons pas l'Histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: tu me dis si je me trompe mais en lisant: " Combattons et Dieu nous donnera la victoire ", je me dis que c'est une phrase qui aurait très bien pu être prononcée par un islamiste, non?

      Supprimer
    2. @ Corto. A son époque la France était envahie par les armées étrangères comme elle l'a été en 40.
      Aujourd'hui j'entends le mot "combattons" comme "agissons", "battons-nous" pour nos idées.

      Supprimer
    3. N'oubliez jamais Corto, que si le christianisme tente de conjurer la violence et la brutalité et ce dans tous ses rites quotidiens, imparfaitement je le concède mais nous ne sommes qu'humains, donc imparfaits et coupables, l’islam n'a de cesse que d'entretenir et de glorifier la barbarie et la violence.

      Non Corto, les païens ne sauraient détenir la vérité.

      Supprimer
  8. Je suis un peu fatigué ce soir.
    Au lieu de lire en ce 600e année de la naissance..., il aurait été préférable que vous lisiez: en ce 600e anniversaire de la naissance...

    En ce qui concerne le paragraphe sur le comte de Chambord,c'est sont providentialisme qui lui a été fatal.
    Le Bx Pie IX, qui n'était pourtant pas un progressiste aurait dit à propos du refus du prince d'accepter le drapeau tricolore: "et tout ça pour un torchon".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais il s'agissait-là du véritable étendard de la France au lieu de ce vulgaire torchon tricolore, symbole de l'ordure, du meurtre et du mensonge. Je comprends le Comte de Chambord, qui failli sur ses principes, faillira par la suite.

      Au pire, j'ai toujours considéré que le plus important était moins de disparaître que la manière dont on disparaît. Il vaut mieux préserver l'honneur que de composer, de se commettre.

      Supprimer
    2. Désolé d'intervenir sur un sujet où mes lumières sont incertaines (assurément plus que les vôtres, en tout cas), mais il m'avait semblé lire que le refus du Comte de Chambord au sujet du drapeau n'était qu'un prétexte.
      Avant tout, il n'aurait pas voulu en reprenant une France affaiblie par la guerre l'amener à une nouvelle défaite contre l'Allemagne. Il n'aurait voulu ni rendre cette guerre inéluctable à court terme du fait de sa présence, ni assumer l'affaiblissement et l'humiliation de cette époque. Oui, non?

      Supprimer
    3. Ça me semble plus tenir de la légende entretenue après coup. Je ne me souviens pas avoir trouvé trace de cela dans la correspondance qui a été publiée.

      Supprimer
  9. @Koltchack91120.

    Vos propos me rappellent ceux que j'ai tenu sur mon blog avec ce billet:
    http://leblogdejef.blogspot.fr/2012/05/les-ripoux-de-la-raie-publique-ou.html#more.

    Cela semble contredire ce que je viens de vous dire. Je ne le sais que trop bien. Mon coeur me dit qu'il faut demeurer fidèle à ses principes quitte à être oublier aux oubliettes de l'Histoire et ma raison me dit d'être pragmatique et d'agir avec des français patriotes d'où qu'ils viennent.

    C'est la tension de ma vie et ça le sera jusqu'à mon dernier souffle, je le crains.

    RépondreSupprimer
  10. Que les journaleux classent tel ou tel parti à droite ou à gauche peu importe, l'important est pour ceux qui ne veulent absolument pas de Flanby de définir une stratégie de vote

    Le Front National est-il a droite ou à gauche ? Soyons conscients que le Front National, devenu "Bleu Marine", reste l'allié historique objectif des socialistes, et que pour asseoir son influence il veille avant tout à faire perdre la droite… François Mitterrand avait parfaitement su profiter de ce pouvoir de nuisance du FN… Il y a aussi le Modem. François Bayrou a commis une erreur impardonnable en prenant le parti de Flanby, il doit être sanctionné : dès lors aucun candidat du Modem ne peut être considéré comme d'opposition aux socialistes…

    Cela dit, il s'agira de voter pour le candidat de droite a priori le mieux placé… Personnellement j'ai déjà voté, par Internet, pour Thierry Mariani…

    Maintenant, je ne serais pas très optimiste… À supposé que la coalition socialo-bolcho-mariniste-modem perde les législatives, Flanby qui est assez farceur n'aurait pas à se gratter la tête longtemps, il s'empresserait d'aller prendre dans le magasin des premierministrables le plus benêt d'entre tous les politiques de droite, celui passé maître dans l'art de faire perdre son camp… vous aurez bien sûr immédiatement reconnu Alain Juppé ! Alors bonjour les dégâts…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @chardon ardent: " que pour asseoir son influence il veille avant tout à faire perdre la droite" là, nous sommes d'accord ! pour le reste, moins :) Le FN reste avant tout un parti de droite ds le sens où il rejette le progressisme que revendique et promeut la gauche. Il partage beaucoup de valeurs de la droite : tels que le patriotisme, l identité française,les racines chrétiennes de la france etc... Par contre , oui, Mitterrand fut le premier qui comprit que le Fn était une excellente arme, si ce n'est la meilleure, pour faire perdre la droite. Aujourd hui le Fn represente grosso modo 18% de l'electorat.

      Quant au Modem, c'est bien un parti de centre droit qui aura énormément de mal a se remettre de la trahison de Bayrou. Trahison que je denonçai ds un billet précédent.

      Pour Juppé, je ne serai pas aussi sévère que toi.

      Supprimer
    2. Et pourtant Juppé, au delà de sa suffisance, est bel et bien une machine à perdre, en plus d'être un pur produit de la technocratie française dans ce qu'elle a de plus détestable.

      Supprimer
  11. J'ai vu que vous citiez Nosseigneurs de Ségur, Gaume et Delasuss. C'est rare, de nos jours, de tomber sur des lecteurs de ces saints hommes.

    Pour ce qui est de la tension que vous ressentez, j'avoue y être soumis parfois, mais à chaque fois je me rappelle que seule vaut la fidélité aux principes. Il faut dire que je suis presque quotidiennement au contact d'élus de la raie publique, ça aide à conserver le cap.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai que ces auteurs sont inconnus de nos contemporains mais ce qui est plus curieux de nos milieux.
      J'ai 50 ans et j'ai souvenir que chez les "tradis" que je fréquentais à l'adolescence, nombre des nôtres étaient coutumiers de ces auteurs.
      Les ralliements de ces dernières années, sont peut-être à l'origine de ce désintérêt.

      Effectivement la fréquentation des élus de la raie-publique,doivent vous aider grandement à demeurer fidèle à vos principes

      Supprimer
    2. Nous avons donc le même âge :-)

      Pour ma part, je suis venu au royalisme et au catholicisme "tradi" sur le tard. J'ai d'abord suivi la voie familiale du gaullisme, celui du général. Puis dégoûté parce que Chirac en avait fait, et avoir vu de près la tambouille au sein de la fédé de Paris à l'époque des Pasqua, Pons et consorts, je suis resté en jachère quelques temps. Puis le libéralisme m'a intéressé quelques temps, le temps en fait de m'apercevoir que ce n'est qu'un système, tout aussi pernicieux que les autres. Et c'est vers la quarantaine que j'ai découvert le royalisme et là, j'ai su que c'était la seule et véritable voie à suivre. J'ai compris que le seul conservatisme digne de ce nom c'est celui qui permettra à la France de retrouver sa vocation. Je me suis donc mis à la lecture. Et c'est tout naturellement que j'ai définitivement quitté l'Eglise conciliaire pour le traditionalisme catholique. Il faut dire qu'elle m'avait déjà déçu enfant, avec son catéchisme à base de diapos gnangnan et ce curé à guitare qui n'aurait pas fait honte à celui de "La vie est un long fleuve tranquille". Qui n'a pas connu, dans les années 70, les messes avec des groupes de rock locaux poussant laborieusement le cantique remis au goût du jour ne peut pas imaginer de qui je parle.

      Quant aux élus, pour mon malheur, ils sont socialistes. A chacun sa croix. Mais je confirme, ça aide.

      Supprimer
    3. Je ne suis pas issu moi non plus du royalisme. Mes parents et grands-parents étaient également gaulliste et puis en classe de 4e j'ai eu un professeur d'Histoire-géo, qui était noble d'empire pour l'anecdote, mais qu'il n'aimait pas, bref et qui m'a fait aimé l'Hstoire, celle de mon pays. Il m'a emmené à une messe un 21 janvier pour la mémoire de Louis XVI et là c'est parti. Avec des copains de collège nous avons fondé un club "les Ultras" et une publication: le Lys. On le vendait à la sortie du collège. On s'est pas mal frotté avec des gauchistes et des anarchistes (ah la belle époque).
      Sur le plan religieux, j'ai également connu la crise des années 70/80 avec ce que vous évoquez. Mes parents on connu un vieux jésuite d'alors qui célébrait la messe dite de St Pie V et c'est comme ça que nous avons connu la FSSPX et Mgr Lefebvre. Ma soeur a été confirmée de ses mains à St Nicolas du Chardonnet en 1979.
      J'ai également beaucoup lu, les auteurs que je citais hier soir.
      J'ai d'abord été légitimiste, puis à la lecture de certaines prophéties "survivantiste" et suite à la rencontre avec Alain Texier de la Charte de Fontevrault: "Providentialiste". Aujourd'hui, je suis pragmatique, je suis pour le premier arrivé à Reims.

      Sur le plan religieux, j'ai évolué aussi avec ma famille on s'est rallié un temps à la FSSP et aujourd'hui j'habite une petite ville où il n'y a pas de messe de St Pie V alors j'assiste à celle dite de Paul VI. J'ai la chance d'habiter dans un lieu de pélerinage ce qui fait que les messes sont correctement célébrées.
      Voilà en peu de mots, l'histoire de mon parcours qui a bien des égards, ressemble au votre.
      Cordialement.

      Supprimer
  12. Le fond du problème, si problème il y a, c'est ce que le FN appelle l'UMPS. En clair, en cas de cohabitation, le FN va passer son temps à déstabiliser les forces en présence plutôt que d'œuvrer pour le pays. Ils n'y peuvent rien, c'est dans leur nature...

    Je dis ça je dis rien car on en a aussi à gauche dans le genre. Ils ont heureusement beaucoup moins de poids que par chez vous mais il en reste qu'ils ont un dont tout particulier pour propager l'immobilisme jusqu'à ce qu'ils obtiennent gain de cause.

    En fait, je pense que s'ils faisaient 16% comme le FN, eux aussi passeraient aux oubliettes des statistiques. :D

    RépondreSupprimer
  13. Selon mon simple avis, comme vous n'aurez rien à critiquer pendant cinq et j'espère 10 ans, vous devriez vous reconvertir en "recetiers de cuisine", Françoise Branget qui n'a jamais rien compris en politique en a même fait un livre...
    Bon courage la droite qui s'ennuie!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui m'ennuie, nigloo, c'est d'imaginer dans quel état pourrait être la France dans 5, dans 10 ans si l'option proposée par le Président Normal™ est effectivement mise en œuvre, alors même que nous ne sommes pas en mesure de tenir la dragée haute aux puissances émergentes, ou émergées : davantage de dépenses, d'état, d'impôt et de contraintes -pour une redistribution pour le moins parcimonieuse- quand en face rien de tout cela n'existe -ou peu. Si la Chine est votre modèle, allez-donc y tester les services publics, tiens !

      Le Grand Modèle, la patrie des droits de l'homme tout ça, c'est très bien, mais croyez-vous que nous donnions envie aux gouvernants des dites puissances émergentes de suivre l'exemple ? Cette perspective, oui, m'ennuie énormément, et je me réjouis (c'est triste, pourtant) de ne pas avoir d'enfants auxquels je n'aurais rien, rien à proposer que des dettes des dettes des dettes (anaphore inside François Hollande sors de mon corps !)

      Maintenant, soyez assuré que ce gouvernement me fait bien rire -jaune parfois, mais c'est le jeu ma pov' Lucette ! Les imbroglios sexuels n'en sont qu'un épiphénomène, les affaires en cours (Guérini & co) des promesses de lendemains qui chantent -pour certains, et déchantent pour les autres. Quant au népotisme reproché au Président Sarkozy avec son fils, il n'est rien à côté de celui qui se profile. D'autant que Sarkozy n'était pas sectaire comme l'est votre iconne. Je ne serai triste que si le Président Normal™ réussit, c'est vous dire si j'ai des chances de me réjouir, ce qui me semble impossible avec son projet.

      Supprimer
    2. @nigloo: essaie de ne pas tomber ds le mauvais travers que je constate chez beaucoup de blogueurs de gauche qui, sous prétexte que la gauche est au pouvoir, tendent a vouloir ridiculiser les ceusses qui ne pensent pas comme eux. Pour le reste, rien a ajouter au commentaire de Al West ci-dessus.
      Et ne t inquiètes pas, la droite, depuis qu hollande a été élu ne s'ennuie pas, bien au contraire. Bon pour l instant, on est un peu couillon, on en rigole, tellement ils sont drôles.ça ne devrait pas durer. Tiens par ex. je rigole a l avance du coup de pouce au SMIC promis par hollande et qui finira par être fixé à maxi 2%. Quel désenchantement cela va être...

      Supprimer
    3. "imbroglio sexuels"????heureusement que je suis assis!!
      La dette??? vous êtes plus intelligent que moi pour savoir avec quels gouvernement elle a explosé!! S'il vous plait, ne parlez pas comme Françoise Branget qui ose allez soutenir des écoles qui ont des classes qui ferment alors qu'elle a voté (mais comme elle n'y comprends vraiment rien la pauvre!!) le budget et la politique des "fermetures de classe"!
      Ne me parlez pas de la crise, ce n'est pas celle des peuples qui sont au smic mais celle des financiers spéculateurs, du libéralisme et du capitalisme non controlés!!
      Certainement, on trouvera quelques affaires qui touchent "la gauche", la droite c'est (comme le président sortant qui faisait sa politique en fontion de la une de jean pierre pernot) une affaire par jour!
      Qu'on récupère déja l'impôt, les taxes (exonérées) des grandes entreprises qui ne paient pas un denier et on aura vite fait d'équilibrer les comptes!
      Quand au modèle chinois, ce n'est pas moi qui suis allé faire fabriquer et acheter des produits à bas prix làbas!!
      Mais comme à droite,pourvu qu'on gagne du fric,tous les moyens (même les plus immoraux ) sont bons!
      On parlera de "ce qui se profile" plus tard,occupons nous de ce qu'on vient de vivre et de subir!
      A mon avis, le modèle chinois,en ce qui concerne les salaires et le social se rapproche plus de votre côté que du mien!!
      Je n'ai ni dieu ni icone, je ne juge que sur les faits!

      Supprimer
    4. Nigloo, je ne vous connais pas autrement que par les commentaires lus ici ou là, et ne me prononce donc pas de savoir qui est le plus intelligent, ce qui m'est d'ailleurs à peu près égal. Il y a bien trop de crétins avec lesquels il est impossible d'échanger pour que je vous mette dans le même sac. La dette, je dirais à vue de nez qu'elle a été instituée sous Giscard et la pression de la finance anglo-saxonne puis institutionnalisée comme moyen de financement sous le règne du Président Mitterrand. Elle n'a jamais cessé de l'être depuis, soit précisément trois législatures à gauche, autant à droite (avec les miettes des septennats de Mitterrand). Il est vrai qu'il est plus difficile d'être populaire en tentant d'être rigoureux, c-à-d. de financer préalablement ce que l'on propose de faire, plutôt que de prendre des mesures sociales coûteuses et non financées. Et à ce petit jeu, si le Président Sarkozy n'est pas exemplaire, du moins a-t-il eu le mérite de tenter de s'y atteler, en espérant que cette rigueur ramènerait quelques exilés fiscaux. Ceux-là, c'est sur le long-terme, c'est à dire une fois redressés les comptes, j'imagine, qu'on peut les faire revenir. Si c'est pour remplir le puits sans fond de la dette, donnez-leur une bonne raison de revenir dans le giron français...
      Qu'on récupère déja l'impôt, les taxes (exonérées)... : tout à fait d'accord avec vous. Mais si c'est pour remplir le puits sans fond de la dette, donnez-leur une bonne raison de revenir dans le giron français...
      Mais comme à droite,pourvu qu'on gagne du fric,tous les moyens (même les plus immoraux ) sont bons! : c'est bien connu qu'il n'y a pas plus de riches à gauche que de gens vertueux à droite. Ni de pauvres à droite, ni d'ordures à gauche.
      On parlera de "ce qui se profile" plus tard, : et voilà, on (re-) fait l'autruge, après moi le déluche !
      A mon avis, le modèle chinois... : mais bien sûr, bien sûr...

      Supprimer
  14. @nigloo: je complèrai le com en disant que le modèle chinois, que je connais plutot assez bien, à l'origine ce sont les gens comme toi, comme moi, comme ta voisine qui l'ont engraissé et développé. Que nous ne fumes pas heureux d'acheter si peu cher tout ce que nous avons acheté chez eux ! un vrai bonheur.

    RépondreSupprimer
  15. Tiens, quelqu'un a vu mon troll? Son nom commence par Kolk... Kolkhoze !
    Putain qu'est ce qu'il cause!

    Lui dire que j'ai écrit un nouveau billet. Merci.

    RépondreSupprimer
  16. This poѕt is genuinelу a plеasant one it helps
    new the web people, who аre wiѕhing іn faѵoг of blogging.


    Also visit my webpage: http://www.prweb.com/releases/silkn/sensepilreview/prweb10193901.htm

    RépondreSupprimer
  17. This site ωas... hοω do уοu say it?
    Rеlevаnt!! Finаllу I've found something which helped me. Appreciate it!

    Here is my weblog: netserver.ro

    RépondreSupprimer
  18. Ενеrуthing is νеry open with a cleaг explаnаtiοn of
    the issuеs. It waѕ ԁefinitеly
    informatіѵe. Your websіte is νerу usеful.
    Thаnk you fοr ѕharіng!

    Alѕо visit my ωеbsite :: V2 Cigs

    RépondreSupprimer
  19. I like what you guys are up too. Thіs type of clever work and coveгage!
    Keеp up the amazing worκs guys I've included you guys to my personal blogroll.

    Also visit my weblog - sfgate.com

    RépondreSupprimer
  20. Its such as you learn my mind! You seem to grasp so much approximately
    this, like you wrote the ebook in it or something. I think
    that you just could do with a few percent to force the message home a bit, however instead of that, that is fantastic
    blog. An excellent read. I will definitely be back.

    my website; justin bieber became

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP