jeudi 24 mai 2012

Moi aussi, je fais comme hollande, je prends le train !

Et bien moi aussi, je suis un mec normal. Aujourd'hui, je monte à la capitale et j'y vais en train 

Alors en attendant le prochain billet et pour vous faire patienter, le petit truc que les moins de 35 ans ne peuvent pas connaître...



Bonne journée et à ce soir !

Folie passagère 1167.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

18 commentaires:

  1. C'est de la poudre aux yeux, mais à sa décharge, tous les politiques ou presque utilisent ces méthodes d'enfumage. C'est ontologique au système.

    En ce qui concerne, le petit train, j'ai bien connu cet intermède qui nous faisait patienter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jeff: bien sur que c'est de la poudre aux yeux, même le hollande le sait, aussi bien qu il sait que cela ne pourra pas durer

      Supprimer
  2. Oui, mon cher Corto, vous allez à la capitale en train, mais il n'y a ps d'avion qui vous suit, au cas où...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: non marianne, pas d'avion, car moi, madame, voyez vous, je suis parfaitement normal !

      Supprimer
  3. Il l'a fait une fois, mais je doute que ça se reproduise. Le protocole sécuritaire du prez est clair. Si le président doit prendre le train le quai qu'il va emprunter doit être vide comme ceux situés de chaque côté. Le train devra âtre vide de tout occupant et fouillé préalablement, ce qui implique qu'il n'aura pas fait de voyage auparavant, l'opération prenant 3 heures a minima. Le wagon où il voyagera devra être vide de tout voyageur non gouvernemental ou policier. Bien entendu, la voie où le train circulera devra être libre de tout autre train. Et cerise sur le gâteau, tous les ponts devront être gardés de manière à ce que personne ne s'y arrête.

    Je doute que cela soit économique et pratique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: certes cela n a rien d'économique ni de securisant mais nous n avons pas affaire à n importe qui!
      Meme Fillon avait du se plier aux exigences de sécurité qui lui interdisaient de rentrer le W end en train dans la sarthe: avion obligatoire et nettement moins cher que le train en particulier a cause de la sécurité

      Supprimer
  4. "Quand on est le président de la France, on doit être impressionné par rien" !

    C'est vrai que le train c'est bien plus coûteux que l'avion… Sécurité… Service hôtelier… Ça permet aussi d'inviter une pléthore de courtisans et parasites… Mégalomanie… Mais aussi Flanby-le-président-sans-peur ne fait-il pas une petite phobie de l'avion ?  Un coup de foudre ça impressionne, même un président de la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @chardon ardent: alors là tu fais un procès d intention: hollande n a qu un seul ennemi : la finance. le reste,y compris la foudre et l avion, c'est roupie de sansonnet

      Supprimer
  5. et à la gare du Nord en plus il a pris son train ! j'espère qu'il a eu temps de voir la faune qui y traine,c 'est l'endroit le plus mal famé de Paris !! j'te pari qu'il à trouvé çà exotique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: penses tu, il n a rien vu du tout. car ayant prévenu le tout paris qu il y serait, media, caméras et journaliste lui ont bouché la vue. Oh, ma pauvre, je me suis arreté à La Poste de la gare du Nord, c'est comment dire sans me faire clouer au pilori, disons...exotique, très exotique

      Supprimer
    2. nous on veut même plus passer par là ! on fait un détour par Magenta pour contourner l'obstacle foireux,dégoutant et ...exotique, une vraie honte cet endroit.....je plains vraiment les pauvres gens qui doivent passer par cet endroit tous les jours, lamentable !

      Supprimer
    3. Corto, ce que tu nous décrie, c'est une gare Potemkine.
      Joli.

      Supprimer
    4. @koltchack et boutfil: c'est tout a fait cela!

      Supprimer
  6. Il y avait les énigmes du sphinx quant à la gare du nord, il n'en reste que le nom.

    RépondreSupprimer
  7. Hé bien moi, je suis bien content d'avoir revu, grâce à toi corto74, le petit train des rébus et sa musique, que je n'avais pas revu depuis mon enfance et sa télé à chaîne unique en noir et blanc ... On doit être de la même génération !

    RépondreSupprimer
  8. Idem.
    Que les quinqua lèvent la main.
    Ah, l'ORTF, c'était la belle époque télévisuelle. On ne prenait pas encore le spectateur pour un neuneu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @flamel et koltchack: Autre époque effectivement.ça fait drôle rien que d y penser.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique