mercredi 30 mai 2012

Que s'est-il passé sur France 2 hier soir ? Rien !

 

Mais que s'est-il passé hier au JT de France 2  ?

Moi-Je-Président parlait dans le poste. Sa première interview depuis son élection: un moment normalement très attendu...

Et bien rien, il ne s'est quasiment rien passé. Il est venu, il a parlé, il a lassé. Il n'a pas intéressé. Ou si peu.

6,2 millions de téléspectateurs pour notre très simple président à ramener aux 11,6 millions de Français ayant eu envie d'écouter Nicolas Sarkozy lors de sa première intervention en 2007.

Et à part cela ? Un coup de pouce au SMIC annoncé mais un petit, sans doute en Juillet et certainement sans commune mesure avec les attentes des syndicats. Je parierai bien sur une hausse inférieure à 2%. L'annonce que la France, oups, que hollande n'est pas contre une intervention militaire en Syrie sous réserve d'un mandat de l'ONU. D'ici quelques temps donc, un mois, peut-être 2. 

Alors à la question de savoir ce qui s'est passé hier sur France 2, la réponse est évidente: rien !

Tellement rien que sur Twitter hier soir, la véritable info c'était le départ annoncé de Laurence Ferrari du JT de TF1. C'est dire !

Folie passagère 1177.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Même pas regardé. J'avais oublié qu'il passait notre passionnant Président...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacques etienne: même les éditorialistes se demandent encore ce qu'il est allé faire dans la lucarne. Honnêtement ? Tu n'as rien loupé

      Supprimer
  2. C'est curieux, mon cher Corto, cette façon que Flanby a de parler de lui-même, en disant : "Le Président de la France...", comme s'il n'en revenait encore pas d'avoir été élu.
    Hier au soir il l'a fait deux fois.
    Dans ses discours à Berlin et à Chicago aussi.
    Ça va finir par se remarquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il commence à se prendre pour Alain Delon, c'est mauvais signe…

      Supprimer
    2. Oh Mon Dieu!
      DidierGoux ici? Corto est foutu...

      Supprimer
    3. @marianne: voyez le com de didier Goux: "il" a parlé de "lui" et pis c'est tout ! Très étonnant comme prestation: la creutitude

      Supprimer
    4. @didier goux: Certes encore que Delon a un palmarès et une cinographie (?) alors que Moi-Je commence à peine à faire le comédien.

      @bembelly: oui, et alors ?

      Supprimer
    5. "Le président de la France". Ça fleure bon l'enflure de l'ego. La titulature que Louis-Philippe avait choisie (roi des Français) avait au moins le bon goût de faire dans la modestie. Caractéristique qui semble absente chez François le petit.

      Supprimer
  3. J' ai regardé Grimm sur Syfy, si c'etait pour des contes à dormir debout au moins, là c'était vraiment de la fiction et plaisant en plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: c'était kif-kif, on était ds le vide sidéral, non ?

      Supprimer
  4. Mélenchon ne s'était pas trompé, il a vraiment l'air d'un capitaine de pédalo, j'ai suivi en faisant autre chose :)

    RépondreSupprimer
  5. Triple claque pour Flanby…

    Peu après le ralliement de Flanby, encore plus pitoyable que Juppé, aux injonctions du Bazar-Henri Lévy, voilà que le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, a averti que la Russie ne laisserait pas le Conseil de sécurité autoriser une intervention armée en Syrie : « Moscou est catégoriquement opposée à toute intervention extérieure dans le conflit syrien qui ne ferait qu’aggraver la situation avec des conséquences incalculables pour la Syrie et le reste de la région »… Un bonheur n’arrivant jamais seul, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Weimin, a annoncé quasi-simultanément que la Chine s’opposerait, elle aussi, à toute intervention militaire, et que pour le reste, la Chine « ne soutient aucun changement forcé de régime »… Enfin, Barack Obama lui-même fait remarquer l'inconséquence d'une intervention armée au Moyen-Orient…

    Chacun sait qu'un président de la France ne doit être impressionné par rien… mais Vladimir Poutine risque bien de ne rencontrer vendredi prochain à Paris qu'un petit garçon merdeux…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chardon ardent: oh, hé, c'est ton Moi-Je-Président, alors respect, s'il te plait. Il a dit qu il n était pas opposé à une intervention militaire sous réserve d un mandat de l ONU. Ce qui lui permet, ds le verbe, de jouer des petits muscles, tout en sachant, dans les faits, qu'il n'a pas les moyens d'intervenir ( veto russe et chinois et mauvaise volonté US ). Donc , du flan: c'est bien ce que je disais: RIEN !

      Supprimer
  6. Comment ? Il ne s'est rien passé ? Ah ! Mais que si ! Un grand moment de télévision avec Pujadas encore plus petit que d'habitude ( dame, faut s'accrocher à son poste ! ) et un homme " normal" qui n'a pas encore intégré qu'il est devenu président ! Après les " moi je ", il parle de lui en scandant : " le président de la République " ..Le tout en égrenant sur un ton scolaire et saccadé son emploi du temps des jours derniers : mardi, j'étais en Allemagne, mercredi, jeudi, vendredi..et j'ai pris le train !
    Intimidé par les " Grands " ( comprendre : les dirigeant de toutes les nations ) demande David à Goliath : " Mais le président de la France ne doit pas être intimidé "..Ben tu parles Charles ! J'ai la tête qui ne passe déjà pas les portes , alors, serrer les paluches des autres guignols qui n'ont même pas fait ENA , pfff !..
    Bref, ce furent quelques minutes face à un homme simple qui se déplace dans un studio de télé et qui ne fait pas du tout remarquer tout ce qu'il fait, mais alors , pas du tout ! J'ai failli piquer un somme, tant il était lénifiant et tellement rassurant ..
    Non, vraiment, un bon moment , un grand moment, mais comme tout ce qui est bon faut pas en abuser, c'est tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @latnach: Bref, un president qui de normal est devenu simple et bientôt apparaitra comme simplet. Mazette, nous voilà bien barré. Et Simplet qui va s'en aller convaincre Poutine de faire le coup de feu en Syrie: On s'marre à l'avance !

      Supprimer
    2. Oh ! Corto ! Tu vas avoir des problèmes toi ...Mais j'aime bien " simplet '"..Après le bling-bling, un peu de "plouc-plouc "..Je sais: je vais avoir des problèmes aussi ...!

      Supprimer
    3. Moins simplet que vous ne pensez, mon cher Corto !
      Vous en voulez une preuve ?
      Bien qu'il ait beaucoup insisté sur la nouvelle simplicité du Président qui prend le train et tout ça, il n'a pas dit aux Français, qu'il avait décidé de garder pour lui l'usage de la résidence de La Lanterne - avec tennis et piscine - que Sarkozy s'était octroyé aux dépens de son premier ministre, dont c'était habituellement l'apanage.

      Supprimer
    4. @marianne: Peut etre comprenez vous ainsi pkoi rené Dosières n'est pas investi par le PS pour les législatives: il préconisait le retour de La Lanterne ds le giron de Matignon.
      Et simplet, oui, je maintiens, la preuve avec cette lanterne, il ne fait que copier Sarko. na !

      @latnach: je maintiens, la preuve :

      http://youtu.be/8T8feUuWkw8

      Supprimer
  7. Que notre Président n'est aucun charisme et ne passionne pas les foules (à la Bastille, on fêtait plus la défaite de l'un que la victoire de l'autre), on le sait depuis longtemps. Sarko était aimé et détesté avec passion et faisait grimper l'audimat. Hollande, c'est de l'eau tiède et il fait trop chaud pour s'y mouiller

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissez-vous l'histoire de la grenouille plongée dans l'eau bouillante ? j'ai l'impression que le concept s'applique très bien à nos amis journalistes... qui se retrouveront cuits avant d'avoir réfléchi aux conséquences de leurs lénifiantes pensées.

      Supprimer
    2. @anonyme: hollande c'est surtout un gars qui va très , très vite tombé du piédestal sur lequel l ont placé les degauches. La cour des comptes ainsi que la commission de Bruxelles et Barroso, l ont d'ailleurs bien remis a sa place. mais chut, on en parle pas

      Supprimer
    3. @mary: a qui le dis tu, pas un mot aux infos sur le "recadrage " administré a hllande par Barroso, Bruxelles et la cour des comptes ! etonnant, non ?

      Supprimer
  8. Damned ! Y a encore un crétin qui a touché à la pendule de blogspot. Que son nom soit maudit sur 17 générations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au temps pour toi... t'es pas à la date, Al !

      Supprimer
    2. @al west: bon, ecoute, me casse pas les bip!, je n ai jamais rien compris a ces histoires de fuseaux horaires sur blogspot. On fait comme si que ton heure était la mienne ! oki?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP