jeudi 4 avril 2013

C'est bien, on progresse...



Sur ce bonne journée à tous et à plus tard !

Folie passagère 1650.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Une petite remarque, mon cher Corto, bizarre que dans cette vidéo on parle du score de Besancenot et pas de celui de Jean-Luc Mélenchon.
    Il n'en reste pas moins que comme il est dit : "Il y a le feu dans la maison", et je vous fiche mon billet que bientôt, Pépère n'aura plus d'autre solution que d'organiser la dissolution !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens ! Ma première réponse s'est effacée. Encore une fausse manœuvre ? Je recommence donc...

      Comme vous vous, Marianne, j'ai relevé la bizarrerie concernant ces 2 quidams.

      Oui, il y a le feu à la maison. Et même au lac... ;-)
      Mais cela sera-t-il suffisant pour parvenir à se débarrasser d'un locataire aussi encombrant, indésirable et si dangereux ?
      Sauf s'il y est contraint, jamais il n'acceptera de se dessaisir de la moindre miette de ce pouvoir inespéré, si laborieusement et malhonnêtement dérobé. :-(

      Enfin qui vivra verra...
      Il semble que de nouveaux éléments commencent à émerger. Alors, espérons... :-)

      Supprimer
    2. @ Franzi : ce pouvoir "si inespéré et laborieusement", je suis d'accord, "malhonnêtement" un peu moins. Indu, d'accord, que l'homme soit roublard, retors et malhonnête, j'en conviens, malheureusement, et c'est son seul atout, il a été jusqu'à preuve du contraire, démocratiquement élu. Je ne dirais donc pas malhonnêtement dérobé.

      Amicalement.
      Al.

      Supprimer
    3. @al west: quand on élève le mensonge en vertu cardinale lors d une campagne électorale, doit-on parler de démagogie ou de malhonnêteté ?

      Le vendeur d'aspirateur qui avec de belles promesses et beaucoup de charme vous vend un aspirateur dont vous n avez pas besoin, est-il malhonnête et sans scrupule ou fait-il son boulot de manière " morale " ?

      Supprimer
    4. Tu fais bien de parler de mon vendeur d'aspirateur car le mien est maudit sur 7 générations, pour m'avoir refourgué une merde dont l'enrouleur enroule inopinément. Et lutter à la fois contre la poussière et un fil qui tire dans mon dos, j'te jure, c'est pas une sinécure. Cela ne change rien à l'idée que je me fais des tordus qui nous gouvernent. Qu'ils aillent au diable !

      Supprimer
    5. @ Al West

      J'avais fait une super-belle réponse, longue et très circonstanciée pour maintenir et justifier les termes "malhonnêtement dérobé".
      Hélas ! Je suis la reine absolue des fausses manœuvres et n'ai pas toujours le courage de recommencer.
      Là, ça vaut le coup, mais je n'ai pas le temps : il faut que je m'occupe des "blues notes" ;-)
      Mais promis, je refais ça dès que possible ; pour plus de sécurité, sur Word suivi d'un" copier-coller". Ça limitera les risques ! ;o))
      Chantantes salutations à la Bretagne ;-)

      Au passage, merci Corto ;-).

      Supprimer
  2. @marianne: notons que ce sondage a été fait juste avant les aveux de Cahuzac. et nous en sommes à 27% d opinions favorables pour Flanby.

    Il y a le feu, c'est une évidence et les révélations d hier sur les accointances de Cahuzac avec les gudards ou celle de ce matin a propos du trésorier de campagne de hollande ne vont rien arranger ! On court au désastre politique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que tel sera bien le cas.
      Et surtout que le peuple pourra reprendre la main... :-)

      Supprimer
    2. surtout que les électeurs de gauche se détournent de pinguoin premier....

      vite vite dehors François zéro

      Supprimer
  3. Tu es cruel de montrer ça à tout le monde!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @archischmoch : et tu n as pas encore tout vu, j en ai une sous le coude :)

      Supprimer
    2. Dépêchez-vous de secouer votre manche alors, mon cher Corto !

      Supprimer
  4. Cretinus Alpestris4 avr. 2013 à 12:25:00

    "Il y a un problème avec le contrat électoral..."

    Bel euphémisme.

    RépondreSupprimer
  5. Y aurait il corrélation entre le fait que depuis les années 2000, le net a explosé et le fait que les politiques n'ont plus la côte... Evidemment qu'il doit y avoir un rapport... puisque maintenant, quoi que dise un politique tout le monde va vérifier ses dires en quelques clics... Donc cela devient de plus en plus difficile de mentir... et pourtant cela devient de plus en plus fréquent... A croire qu'ils ont envie de se faire prendre la main dans le sac.... ou alors qu'ils n'ont pas encore réalisé l'importance du net dans la vie des gens...

    J'ai également relevé comme l'ont dit plus haut Marianne et Franzi que Mélenchon n'est pas cité....

    Au point ou ils en sont tous, je me demande vraiment comment ils vont pouvoir s'estimer légitimes... Le séisme commence à faire pas mal de dégâts et des brèches sont en train de s'ouvrir de plus en plus grandes.... Ils sont vraiment mal barrés....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ils n'avaient pas joué sur la corde de l'hyper-morale dès le début de leur existence, le fossé aurait été moins grand à mon avis.
      Oh que oui, grâce à internet, ils peuvent de moins en moins nous prendre pour des couilles de potager. Il en reste quelques uns, mais la communauté réduit. Ca complète parfaitement l'information officielle.
      Avec certains, on pourrait même envisager des procès pour idolâtrie! Quand je vois Harlem Désir qui fait la morale, ou encore Vincent Peillon parler de morale laïque, on se dit que tout ceci est un rêve. Qu'on vit dans un roman de science fiction de mauvaise qualité. Une scène de film pénible, interminable..

      Supprimer
    2. @Titi: il est sur que l explosion du net et des sites permettant de s informer autorise tout un chacun de se faire sa propre opinion et de se fabriquer son propre JT.
      Aujourd'hui même les paroles ne s'envolent plus. A chacun de rester critique pour ne pas s'enfermer dans une production qui ne serait plus objective.

      Ceci dit, ns sommes à 27% avant affaire Cahuzac, la seule question maintenant est de savoir jusqu à quel point le pays est capable de supporter " sereinement " cette baisse de popularité.

      Supprimer
    3. La question, mon cher Corto, n'est plus tellement de savoir jusqu à quel point le pays est capable de supporter " sereinement " cette baisse de popularité mais plutôt de quelles réserves dispose-t-il réellement pour tenir ou rebondir, vu la gabegie actuelle. Un ministre qui fout son blé de côté, c'est moche, quand il y en a plusieurs, c'est la fuite à Varennes, en pire.

      Supprimer
    4. On attend avec impatience les prochains sondages ...

      Titi

      Supprimer
  6. On plaisante, on plaisante, mais c'est bigrement grave.
    Et ce n'est pas une plaque d'égout qui va lui permettre de remonter sa cote au pauvre biquet de désamour.
    Que va-t-il advenir de notre pays, de notre peuple ?
    Y a le feu dans la maison, mais y a plus de pompiers.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP