lundi 22 avril 2013

Manif Pour Tous: Jean-François Copé a encore perdu l'occasion de se taire


Une fois n'est pas coutume, je vais taper un brin sur Jean-François Copé, personnage qui normalement me laisse parfaitement indifférent et qui, mézavi, n'est pas une chance pour l'UMP. Je précise avant de commencer à lui bouffer le nez que je ne suis pas membre de l'UMP, tout juste sympathisant; enfin, ça, c'était avant...

Donc, le sieur Copé, prenant en marche le train des moralisateurs, n'a pas apprécié que Gilbert Collard, avocat Bleu-Marine, eut été vu derrière la même banderole que quelques élus UMP lors de la Manif pour Tous d'hier. Et quand Copé parle, ça tombe comme un couperet mal affûté: " La présence de Gilbert Collard est bien sûr un voisinage malheureux et l'UMP ne fait aucune collusion avec l'extrême droite. " Ce faisant, p'tit Copé, rejoint la cohorte de ceux qui comme les socialos, Rue89, Yagg, Libération, Fourest etc... passent leur temps à diaboliser le FN et les quelques 20% d'électeurs du dit parti.

Il se trouve que j'étais hier à 5 mètres de cette banderole et de ces élus, je m'en suis même approché pour tenter de faire quelques photos ( ratées, hélas ). Rien sur cette banderole indiquait une quelconque préemption de l'UMP, pas de sigle, pas de logo. Juste une banderole derrière laquelle quelques élus ceints de leur écharpe tricolore posaient pour les médias, juste une occasion pour les organisateurs de dire " les élus sont avec nous ". Quels élus ? Il y en avait si peu. Et c'est bien là le premier reproche que je ferais à Copé. Ne pas avoir su ou voulu motiver ses troupes, élus inclus, pour les impliquer, sur le terrain, au combat contre le mariage zinzin. Ou le mariage zinzin est un " changement de civilisation " ou il n'est pas. Mais dès lors que tout le monde politique s'accorde pour dire que le projet de loi Taubira modifiera la civilisation, nous aurions pu espérer un peu plus d'emprise de l'UMP sur ce mouvement. Hier ? 15 à 30 écharpes tricolores derrière la banderole; un peu léger tout de même.

Deuxième reproche, au nom de quoi Collard n'aurait-il pas eu le droit de se présenter là ? Le mouvement contre le mariage zinzin n'appartient à personne. Il est la propriété de tous ceux qui sont opposés à ce projet. Le carré VIP n'était pas réservé aux élus UMP, toutes les écharpes tricolores y étaient bienvenues. J'aurais aimé y voir celle de Azerot, mais bon, au PS, on ne manifeste pas sans l'accord du parti. La manif Pour Tous était ouverte à tout le monde. J'espérais, qui sait, y voir Copé, raté, il n'était pas là. Il aurait du pourtant, non ? A moins que de se mélanger au peuple lui défrise le peu de cheveux restant... La Manif Pour Tous ou pour personne !

Troisième reproche; à continuer de diaboliser le FN et d'ignorer ses électeurs, Copé, et donc l'UMP, prennent le risque que se poursuive l'hémorragie. Ce n'est pas en " stigmatisant " les FN qu'on les fera revenir vers un parti de droite plus classique. 47% des Français jugent que le FN ne représente pas de danger pour  la démocratie ( TNS-Sofres-Le Monde ). Ils étaient 70% à penser le contraire en 2003. Le FN est une force politique à part entière, elle a droit à des représentants, partout, y compris dans les manifs.

Quatrième reproche; l'emploi du mot " collusion ". Collusion: Intelligence secrète entre deux ou plusieurs parties au préjudice d’un tiers. La collusion, c'est un peu comme ce que l'on a vu au Sénat lorsque aucun Umpiste n'a réclamé de vote public contre le mariage zinzin en lecture finale. Collusion ? Est-ce à dire que Guaino, Mariton et Fromentin, pour ne citer qu'eux, auraient pactisé avec le FN au simple motif qu'ils étaient derrière la même banderole que Collard ? Et si cette collusion vise à nuire à un tiers; de quel tiers parlons-nous, Monsieur Copé ? Si ce tiers est le Parti Socialiste, à bien y réfléchir et eut égard à ce à quoi nous assistons depuis 1 an, serait-ce une si mauvaise idée que de faire en sorte de collusionner un brin pour mettre le PS hors-jeu ? Après tout, Pépére n'at-il pas été élu avec les voix inconditionnelles de l’extrême gauche ? Intelligence secrète entre deux parties au préjudice d'un tiers ? De qui parlons-nous, monsieur Copé ? Auriez-vous peur qu'un Guaino  " s'alliant " le temps d'une manif avec Collard vous fasse de l'ombre ? C'est vrai que Guaino était là, lui et qu'il fut acclamé. Copé était aux abonnés absents.

Cinquième reproche; Lors de la dernière campagne présidentielle, le candidat de l'UMP, donc celui de monsieur Copé, avait promis, comme Pépère, d'introduire une part de proportionnelle pour les prochaines législatives, pour le plus grand bonheur de toutes les extrêmes.  En diabolisant le FN, Copé souhaiterait-il revenir sur cet engagement ?

Et pour finir, en usant de cette rhétorique, Copé abonde dans le sens de Harlem Désir qui, toujours aussi stupide, a déclaré que " La Manif Pour Tous consacrait l'acte fondateur d'une entente entre l'UMP et le FN ". En gros, en étant d'accord avec Désir, Copé renforce l'idée maîtresse du FN: UMP, PS même bouzin. 


Chapeau l'artiste; Copé tenant le même discours que Désir... Collusion, disait-il ... Ce n'est vraiment pas de cette manière qu'ils affaibliront le FN.

Folie passagère 1675.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

40 commentaires:

  1. Et vlan ! Bonne droite, Corto -)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: ben oui quoi, allo ! il est con qd il fait ce genre de sortie Copé, plus anti-productives qu autre chose.

      ça va toi ?

      Supprimer
  2. Ce qui est intérressant dans un personnage public c'est : sa personnalité , l'aura qu'il dégage , et ses convictions .
    M. Copé n'a plus beaucoup d'aura perso , ses convictions ne sont plus au rendez-vous , tout le monde s'accorde à dire qu'il va nous falloir une France forte , en ce moment elle se réunit contre un gvt de bras cassés dans les manifs, toutes les formations de droite et politiques élus auraient dû être présent , hier je sais qu'il y avait aussi des sympathisants de gauche , Mister Copé est-il au courant ? Et si oui , manifestera-il son mécontentement qu'ils aient été dans le cortège ?
    Ce qui me décourage en ce moment c'est le manque de courage de cette droite qui n'arrive toujours pas à avoir un leader .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: Copé n a strictement rien fait contre ce projet de loi. Quelques vagues déclarations, c'est tout. En tant que patron actuel de l UMP, majoritairement opposé à ce machin, il aurait du s'en saisir et avec force. Au lieu de ça, absents des manifs, n encourageant pas ses troupes à y participer, ne pipant mot sur le coup de Jarnac des sénateurs UMP, oui mauvais, très mauvais. Et force est de consater que l UMP est comme u canard a qui on aurait coupé la tête.

      Je note tt de même que quelques députés UMP ont fait un bon boulot. A suivre en particulier Guaino qui ne cesse chaque jour de me ravir un peu plus

      Supprimer
    2. Il n'aurait pas perdu son temps en allant à la manif. Il en a perdu avec des déclarations qui me déçoivent

      Supprimer
    3. @jacqueline: oui pas brillant Copé sur ce coup là, vraiment pas brillant

      Supprimer
  3. Le pire, c'est que nous risquons d'avoir à voter pour ce consternant pignouf en 2017, si nous voulons éjecter le culbuto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mat: Permets moi de ne pas être de ton avis; dans ma grosse boule de cristal, je ne vois aucun avenir national pour Copé. Et tout le pb est là: qui pour battre Culbuto ?

      Supprimer
    2. Peut-être bien Marine. C'est pour ça que Copé essaye de la dégommer sournoisement. Il sent venir le danger. De là à dire qu'elle nous servira la solution miracle sur un plateau d'argent, je doute.

      Supprimer
  4. On dirait, mon cher Corto, que la droite au lieu d'être unie, comme elle devrait l'être continue sa petite guéguerre des chefs sur le dos de La manif pour tous.
    Ils n'ont pas compris qu'ils n'ont plus de chef, qu'aucun n'est plus crédible depuis leur comportement désastreux de cet automne.
    Et ce qui aurait pu être une chance pour la droite qui aurait soutenu le peuple et que, en retour, le peuple aurait soutenu aux élections, va être une chance pour Hollande.
    Personnellement j'ai rayé de ma carte de politiques acceptables tous ceux qui ont voté pour. Il faut maintenant y ajouter ceux qui font obstruction pour que la droite parle d'une seule voix. Ça va commencer à faire pas mal de monde.
    A la décharge de Copé, il était pris en Corse, paraît-il, et le temps était trop court avant la manif pour qu'il puisse y être, mais tout le reste de ce que vous avez dit est parfaitement acceptable.
    On a vraiment l'impression de vivre une fin de cycle où toutes les cartes vont être redistribuées, à gauche comme à droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Effectivement, la fin d un cycle. Qui aujourd'hui pour prendre la suite d un Sarko ? Hollande, on a vu ses limites en moins d'un an. A droite, il y a plus de chefs que d'indiens... Au final, un vide impressionnant qui ne peut mener qu a une sorte d'explosion propre à toutes les fins de cycle.

      Copé retenu en Corse, et ma soeur qui bat le beurre ! Si il avait estimé que sa présence eut pu servir sa cause, il aurait fait La Manif.

      Supprimer
    2. Vous savez très bien, mon cher Corto, ce que je pense de Copé et depuis longtemps.
      C'est un de ces hommes d'appareil qui essaient toujours de se placer au bon endroit pour pouvoir profiter de la moindre opportunité qui se présente pour évincer celui-ci ou celui-là, qui lui fait de l'ombre, ou au contraire se placer dans le sillage de untel, si ça peut lui rapporter un peu plus tard.
      Il est préoccupé au premier chef de sa propre carrière quitte à semer des embûches sous les pas de ses petits copains.
      Le problème c'est que le peuple lit dans ce jeu à livre ouvert.
      Il va falloir qu'il réfléchisse à des stratégies plus subtiles s'il veut avoir encore une chance de pouvoir convaincre.
      Je ne crois pas que la France va assez mal pour susciter des Jeanne d'Arc ou des De Gaulle.

      Supprimer
    3. @ Corto, "on a vu ses limites en moins d'un an". Ah bon, où ça ? Personnellement, je me suis concentré très fort -je continue d'ailleurs- et je ne vois aucune limite à sa nullité. Franchement, rien. Nada, niet, queudal !

      -)

      Supprimer
    4. @al west: me'de alors fait lui au moins crédit du fait qu il aurait déjà atteint ses limites, non ?

      Supprimer
  5. Copé aurait dû moins parler et marcher plus.
    En diabolisant le FN, ce pauvre type ne se rend pas compte qu'il légitime le discours de gauche sur le FN et sur l'UMP que le PS ne se prive pas d'assimiler au FN.

    RépondreSupprimer
  6. A mon avis Copé est jaloux du style Blues Brothers très réussi de Gilbert.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kolia: mézavi que Copé est jaloux de tout ce qui n est pas lui.

      Supprimer
  7. Copé n'a visiblement pas compris ce qui se joue ici et maintenant. Il reste dans une logique de parti avec l'objectif d'en tirer personnellement profit. Comme si De Gaule en 40 avait écarté de la résistance ceux qui ne partageaient pas toutes ses idées...
    Le patriotisme comme la défense de notre civilisation sont des valeurs que l'on peut trouver sur tout l'échiquier politique, et, ne dit-on pas que l'union fait la force...
    De plus cette manif n'a pas été initiée par l'UMP que je sache, elle ne lui appartient pas et sa tentative de récupération est assez pitoyable. Il a pris le train en marche, c'est pas la bonne méthode pour apparaitre comme un chef crédible.
    Quant à Guaino, je suis comme vous, je l'apprécie de plus en plus, dommage qu'il n'ait pas une âme de leader et le charisme d'un rassembleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nana: Je crois que Guaino à au contraire un grand avenir, il fait ses armes, découvre le jeu politique, en est à son premier mandat d'élu, mais il se débrouille parfaitement bien. Et il a en plus pour lui une espèce de sincérité que je n ai vu nulle part ailleurs pour l instant, en tout cas certainement pas chez Copé ou son alter ego du PS , Harlem !

      Supprimer
  8. Coppé est un tricheur et un menteur, il a collé le boxon avec son élection bidonnée et ça ne lui apportera rien dans l'avenir, il veut continuer à bouffer à tous les râteliers, c'est pas un sauveur de la droite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: on ne sait jamais en politique mais , comme toi, je ne crois pas que Copé puisse être l homme " providentiel " dont la droite ait besoin.

      Supprimer
  9. Voilà un billet très réjouissant à lire. Dites donc vous tous, c'est pas bientôt fini d'écrire des super billets? Qu'est-ce que vous avez tous?
    :)
    En effet, Copé aurait été bien inspiré de la boucler. Quand j'ai entendu ce qu'il avait dit, je me suis fait à peu de choses près les mêmes réflexions que toi. Ce type est odieux et nuisible.
    D'autant que sa légitimité est un peu bancale. Il est à la tête de l'UMP par la magie de ce qui ressemble fort à un coup de force assez peu reluisant.
    Non pas que le FN m'attire, non. Marine ne m'inspire guère plus de confiance que les autres, et puis je me méfie de certains personnages, nageant à ses côtés, qui me font l'effet de drôles de cocos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Io: pour en avoir pas mal discuté avec La Plume à Gratter hier, le Fn ne m 'inspire absolument pas, tant à cause de la faiblesse de sa politique économique que pour les gens qui gravitent autour d 'elle.
      Copé,il me donne l impression de toujours courir après l évènement, en réaction plutot que dans l action, sa sortie le prouve. Il aurait s impliquer a fond contre cette histoire de mariage zinzin , au moins histoire d etre en phase avec " son électorat " au lieu de quoi il s en prend à Guaino, Mariton et consorts qui eux , manifestaient hier.

      Supprimer
    2. "Copé,il me donne l impression de toujours courir après l évènement, en réaction plutot que dans l action"

      Je dirais : tout comme notre Président. Sauf que celui-ci ne court pas à la même vitesse, il est beaucoup plus attentiste avec un facteur temps qui joue en sa faveur (qu'on le veuille ou non.
      Mon carnet de têtes meneuses de l'UMP s'éclaircit considérablement depuis les querelles intérieures indignes, et bien plus encore depuis les révélateurs du "Mariage Pour Tous"

      Même longueur d'ondes que Corto sur le FN, mais je tiens à préciser que si alliance il fallait, je n'hésiterai pas à voter pour.
      Je ne rendrai pas la monnaie de leur pièce à ceux du FN qui détestant Sarko, ont osé voter pour Présiflan.
      Mireille

      Supprimer
    3. @mireille: je suis très loin de voter FN et dans le même temps la petitesse des " leaders " de l UMP ne peut que m'éloigner de ce parti. je suis dans la merde ! :) Sauf à espérer encore d un retour de qui vous savez ou de la mise en pleine lumière d'un Guaino

      Supprimer
    4. @Corto74 : en choeur ! NOUS sommes dans la merde :-)
      Gaino ? Il fait partie de mon carnet de votes mais je le souhaiterais plus incisif, plus devancier dans l'attaque.
      Il est beaucoup trop correct, trop respectueux de ses contradicteurs (cf le débat avec la Fourest)
      Pour simplifier : il se bat à la loyale avec des adversaires qui ne le méritent pas !
      Je souhaite que sans se trahir, sans renoncer à ses convictions, il accepte (rapidement) d'utiliser les mêmes armes qu'eux (monopiliser la parole, interrompre à tout bout de champ) SOUS PEINE DE SE FAIRE BOUFFER !
      Mireille

      Supprimer
    5. @mireille: il faut certes qu il s'aiguise les dents mais je crois qu il fait bonne route pour le moment.

      Supprimer
    6. @ Corto

      Un peu à la bourre, je fais bref : entièrement d'accord sur tous vos commentaires, notamment ceux de cet encart. Et tout aussi d'accord avec votre billet. Remarquable, comme très souvent. :-)
      Mon analyse colle à la vôtre, mes espoirs et mes craintes sont identiques aux vôtres.
      QUI pour gérer notre France ? A part les deux que vous envisagez, je ne vois vraiment personne.
      Et, pour l'instant, ils ne sont en "posture" ni l'un ni l'autre. Pourtant, il y a péril imminent, donc très grande urgence... :-(

      Supprimer
  10. juste, Azérot est communiste et il a remercié son parti de lui laisser la liberté de vote à l'AN, et je crois avoir lu qq part qu'il était dans la manifpourtous, mais sur un camion pour témoigner. (ou une des autres fois).

    RépondreSupprimer
  11. Copé sera le premier à se faire évincer par le renouvellement de la dynamique politique par manque d'intelligence politique, si la manif pour tous annonce vouloir présenter des candidats aux élections municipales, c'est parce qu'elle juge que l'UMP a failli dans son opposition par manque de mobilisation lors des votes importants à l'assemblée ou au sénat et dans la réponse à la stratégie de la gauche de classer les manifestants parmi des radicaux et autres. Il fait tout le contraire et Mélenchon se montre disponible pour la place de premier ministre, ce n'est peut-être pas par hasard. Il boit son petit lait lui membre de la majorité gouvernementale et qui passe ses vacances dans un pays où le président arrangeait la constitution à sa guise de voir la droite s'alarmer de frôler des élus FN.

    Il y a quelques temps Jean-François annonçait qu'il fallait voter UMP pour contester la politique du gouvernement lors des prochaines municipales, cependant, ces élections sont en réalité limitée aux politique particulières des villes en dehors des étiquettes, ce n'est rien d'autre que de la récupération. Cela prouve que le renouveau ne viendra pas de là.

    Il viendra d'ailleurs, à l'heure où le président fraîchement élu se faisait un honneur à vouloir un gouvernement impeccable de tout soupçon mais continuera quand même à gouverner malgré la découverte d'un mouton noir parmi ses ministres, à l'heure où une loi passe en force malgré une des pétitions les plus importantes et des manifestations parmi les plus acharnées et surtout quand les taux d'impopularité records sont atteint seulement un an après l'élection.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @judex: ok dans l ensemble si ce n'est sur les prochaines municipales qui à mon avis seront bien plus politiques que locales.
      Je crois aussi que l UMP est en ce moment tout à la préparation de ces municipales ( cuisine interne et recherche de candidats )délaissant à tort la contestation actuelle.

      Supprimer
    2. A l'UMP, mon cher Corto, ils sont beaucoup trop occupés à se bouffer le nez sur leurs élections internes et autres primaires, pour s'occuper du peuple qui est dans la rue et dont ils sont sûrs de récupérer les suffrages, le moment venu, croient-ils.

      Supprimer
  12. L'élection d'un ectoplasme à l'Elysée a donné des ailes au petit personnel. Les impétrants médiocres ne doutent un seul instant être trop étroits des épaules. Me Copé était un président de groupe acceptable, au seuil d'incompétence non franchi. Il a depuis fait le pas ! Fillon est un majordome triste, et maintenant parlementaire de hamac élu par les maisons de retraite du VII° que l'on a vu mentalement bloqué par la roublardise du taulier de l'UMP. Ces gens sont de petits calculs, les militants devraient les verser au fossé. Le voyage en Corse n'a trompé personne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @catoneo: Copé a maintenant un double handicap: des épaules bien trop étroites et surtout cette tache indélébile de putschiste. Pour moi, il est cuit et ne sera rien d'autre que chefaillon de l ump, possiblement ministricule mais il ne sera jamais président.

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. la France est dans la mouise, et les grands sauveurs homologués ont bien du mal a se sauver eux mêmes des rages et rancœurs des cochons de payeur qui les élisent pour les subir .
    je me demande si ump et ps ne nous manipulent pas en loucedé pour amener Marine au pouvoir ...d'accord elle est maudite et on mange pas de ce pain là , mais quand elle aura fait le ménage, façon karcher de sarko ou de walls, la France dégagée de chengen et de conneries d'acceptation de n'importe quoi sera a nouveau gouvernable , alors la poitrine bombée nos héros umps comme dit marine arriveront pour nous sauver de l’extrême droite ...
    Ils ne savent pas le prix du pain, ils sont pauvres avec des centaines de milliers d'euros mais ils voient loin et perdre une élection le temps de l'oubli ....ça peut rapporter gros à la suivante .
    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @josette: soyons honnêtes ni l ump ni le ps n ont interêt a ce que le FN arrive au pouvoir, ce serait avant tout le signe flagrant de leur propre échec. Ceci dit, il y a des jours où l on se prend a rêver de faire table rase. Le FN pourrait enchanter ce rêve mais à quel prix ???

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa