mercredi 24 avril 2013

Le mur des cons ! Nous attendons la réaction de Christiane Taubira

On m'a dit que la justice était indépendante, que ceux qui étaient en charge de rendre la justice étaient impartiaux, que justice ne saurait être rendue en fonction d'une opinion politique, que les juges et les magistrats étaient des gens de bien puisque leur travail consiste, entre autre chose, à nous protéger grâce à la stricte application des lois; Bref, que la justice n'était ni de gauche, ni de droite, puisqu'elle était naturellement juste et justice.



Et bien, le syndicat de la magistrature, bien connu pour sa gauchitude, vient d'apporter un flagrant démenti à tout ce qui précède:

" Le Syndicat de la Magistrature recèle quelques secrets au sein de ses locaux. L'un d'entre eux vient d'être révélé par le site internet Atlantico. Un «Mur des Cons» a été découvert dans la «salle principale du local syndical» par un «juge apolitique et non syndiqué», qui accompagnait un collègue au siège du SM.Le Figaro est en mesure, selon ses informations, de confirmer l'existence de ce mur. Sidéré, le magistrat a immédiatement sorti son téléphone portable pour filmer cette stupéfiante découverte: un gigantesque panneau surplombé d'une affichette sur laquelle est écrit «Mur des Cons». Dessus, de nombreux portraits de personnalités politiques - majoritairement de droite - se superposent: Nicolas Sarkozy, Eric Woerth, Edouard Balladur, Nadine Morano, François Baroin, Luc Chatel, Michèle Alliot-Marie, Luc Ferry, Eric Besson, Christian Jacob, ou encore Patrick Balkany. Des journalistes et patrons de presse aussi - Éric Zemmour, Étienne Mougeotte, Patrick Le Lay, Yves Thréard, Béatrice Schoenberg, David Pujadas - et des intellectuels - Jacques Attali, Alain Minc, Guy Sorman, Alexandre Adler. Tous sont mis au pilori du syndicat.

Le «Mur des Cons» du SM pousse l'injure plus loin. Selon Atlantico, «certains (portraits) sont marqués d'un signe supplémentaire ‘d'infamie'», comme un autocollant du Front National. Celui de l'ancien ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, est lui affublé de la mention «L'homme de Vichy». La liste serait par ailleurs appelée à évoluer. Chaque magistrat syndiqué est invité à y ajouter une nouvelle personnalité publique à honnir. Mais il doit auparavant s'assurer que son «con» ne figure pas déjà sur le tableau de chasse du syndicat... "

« Imaginons qu'un syndicat de magistrats de droite ait fait une liste de «salopards» de gauche : vous imaginez les réactions ? C'est un scandale absolu » Etienne Mougeotte. Pauvre Mougeotte, il n'a toujours rien compris: Seule la gauche et sa magistrature sont à même de décider ce qui est scandale, ou pas .
( source )

Au moins, grâce à cette initiative du syndicat de la magistrature, savons-nous, où nous en sommes, question impartialité de la justice !

Nous attendons avec beaucoup d'impatience la réaction de la greluche guyanaise qui nous sert de ministre de la justice indépendante...

Bienvenue en Socialie !

Folie passagère 1678.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

44 commentaires:

  1. N'est-ce pas l'"impartial" Juge Gentil qui professe aux élèves de l'ENM ? Sur le mur il m'a semblé reconnaitre la photo de leur collègue Philippe Bilger, étonnant non ? Il est grand temps d'élir nos magistrats, ce n'est qu'ainsi que l'on aura une véritable independance de la justice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Petitpatapon: oui Bilger y est ( voir en lien sur le mot " flagrant " dans le billet ).
      L'indépendance de la justice n'a jamais réellement existé.

      Supprimer
    2. A oui, bon voila ça m'apprendra à ne pas aller voir les liens! Il me semblait pourtant que Bilger avait voté Hollande, j'ai dû louper un épisode.

      Supprimer
    3. P. Bilger fervent défenseur de Normal 1er, figure effectivement sur ce mur. Il a d'ailleurs fait aujourd'hui un bon billet titré "les cons du mur" sur le sujet:http://www.philippebilger.com/.

      Ce mur prouve, s'il en était besoin, que la justice est loin d'être impartiale. A l'évidence cela donnera des munitions à ceux qui ont "l'honneur" d'y figurer et qui pourraient encourir les foudres de cette justice partisane.

      Il est vrai qu'il sera intéressant d'entendre la réaction de la "greluche.....".

      Supprimer
    4. @cyrielle: je doute qu on entende la gauche dire quoique ce soit sur l'asect honteux de ce mur

      Supprimer
  2. Ca me fout les jetons Corto. Pas qu'ils aient fait un mur spécialement, même si je trouve ça infect, mais le fait qu'ils jouent la musique de la Justice irréprochable et impartiale.
    Quelle bande de menteurs.
    En tout cas merci à ce magistrat, qui ayant peut-être été énervé par le mariage zinizin forcé, a décidé de révéler qui était l'équipe aux ordres de Taubi.

    RépondreSupprimer
  3. Ils en parlent en ce moment même sur RMC chez Brunet. Un auditeur de chez Atlantico dit que leurs audiences grossissent chaque mois, et que les gens en ont marre de toute la merde médiatique qui nous culpabilise dès qu'on émet des doutes sur les mesures progressistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre; au moins le choses sont-elles claires avec ce mur et que l on ne vienne plus nous parler de justice indépendante

      Supprimer
    2. une honte, je nous souhaite de ne pas avoir affaire avec la justice...si l'on peut encore appeler justice cette mascarade!!

      Supprimer
  4. le mur de la Honte oui !!! pour tous ces cons qui se permettent cela

    Taubira pas de réprimander ces malfrats ... doivent être sévèrement punis !
    C'est l'occasion ou jamais de montrer l'indépendance de cette justice puisqu'ils n'ont que ces mots à la bouche ces pingouins !

    la justice indépendante je n'y ai jamais cru. Par contre nous avons de plus en plus une justice du far west ou ceux qui y travaillent se sentent remplis d'une mission pour l'humanité, orientée( la justice 2 poids/ 2 mesures) mais bien loin des réalités et des priorités

    Et lorsque l'on y associe des médias eux mêmes loin d'être indépendants qui eux aussi ont certainement leur mur de la haine ordinaire

    nous avons la belle démocratie française, le pays des droits de l'homme !





    ..




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @PhilZ: j espère que cette histoire de mur aura quelque résonnance dans les médias. J imagine asez bien, BFM ouvrir l'un de ses journaux avec cette histoire ! ... Nan, je déconne, je rêve !

      Supprimer
  5. Quand on voit l'insécurité, que les juges laissent en liberté de dangereux multi-récidivistes, on a envie de se dire qu'ils cherchent à tout prix à créer le désordre, à empêcher les gens de vivre en paix.
    Je trouve ça d'une tristesse. Et Taubira hier qui fanfaronne sur le fait de rentrer dans l'Histoire de France grâce à une loi mortifère, au lieu de se soucier des pauvres citoyens qui vivent dans la peur..

    RépondreSupprimer
  6. Voilà qui explique, mon cher Corto, que dès que les sondages de Sarkozy sont remontés il a derechef eu droit à une information judiciaire contre X, sur les dires du sulfureux Takieddine qui refuse de donner ses soi-disant preuves.
    Evidemment la justice n'incriminera pas Takieddine pour dissimulation de preuves. Faut pas pousser, l'affaire ne date que de 2007 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: On se doutait de tout cela et de ces magistrats affidés à cette gauche, on en a la preuve aujourd'hui.

      Supprimer
  7. Une belle hypocrisie : pourquoi voter une loi d'amnistie des syndicalistes alors que les juges vont les acquitter gratos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: ben avec cette loi, les magistrats auront moins de scrupûles a innocenter les fauteurs de troubles :)

      Supprimer
  8. Les " petits pois " écrasés sur un mur ! Purée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Chan: voila au moins un mur qui ne laissera pas Sarko insensible !

      Supprimer
  9. On avait déjà une idée assez précise de l'"indépendance" de la "justice", ce nouveau scandale nous en apporte encore une fois la preuve concrète...
    Comme quoi rien n'a changé depuis La Fontaine ( selon que vous serez...), seuls les critères sont un peu différents.
    Que faudra-t-il aux Français pour qu'ils comprennent où on va ? Toutes les institutions de notre pays sont gangrénées ( et la gangrène, ça pue... ) par la gauche, justice, école, presse ETC...
    On se croit en démocratie parce qu'on vote et pendant ce temps, ceux qui n'ont que ce mot à la bouche imposent de plus en plus leur dictature, ça finira par nous achever...
    Est-ce-que la bête bouge encore ou est-elle déjà comme la grenouille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: la bête bouge encore, elle s'est même réveillée depuis quelques temps au travers de multiples manifestations. non ?

      Supprimer
  10. Elle sera interpellée à l'Assemblée. Oui, mais ...
    Quel pouvoir peut-elle avoir sur un syndicat? Même si on supprime le mur, on ne pourra pas supprimer ceux qui l'ont créé et qui l'alimentent, ni l'idéologie qu'ils ont dans la tête. Je rappelle une nouvelle fois (je me répète mais chaque nouvel exemple me prouve que j'ai raison), ce mot du roi des cons: "Je fais confiance à la Justice de mon pays".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: tu as raison, on ne supprimera mais pour peu que cette histoire ait le retentissement qu 'elle mérite nul ne pourra ignorer la curiosité de certaines décisions de justice et l'acharnement de ses représentants vis a vis de certains personnages politiques.

      Supprimer
  11. Bonjour,

    j'ai voulu acheter le nom lemurcdescons.fr, lemurdescons.com, murdescons.fr, murdescons.com, et je voulais faire un site où chacun pouvait mettre la photo d'un con d'un type du SNM, mais bons les ndd sont déjà pris...j'imagine que certains ont eu la même idée et vont bientôt la mettre en oeuvre...marrant la réactivité des internautes aujourd'hui

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cherea: effcetivement, moins d une heure après la révélation de cette histoire des murs s'érigeaient et ils n avaient rien de flatteur vis a vis de la gauche et de taubira

      Supprimer
  12. J'ai envie de faire un pari sur l'avenir. Je pense que ce mur pourrait obliger les médias (Le Point, l'Express, Nouvel-Obs, France TV... ) à réintégrer la parole des politiciens de droite dite modérée. La droite sarkozyste a été zigouillée, les socialos se zigouillent tous seuls, s'ils veulent que les gens se réintéressent à la politique, il faudra parler de ces figures.
    A part quelques lobbys, on ne peut pas dire que les socialos font le bonheur des Français. Quand je vois leur nullité, je me demande bien comment et pourquoi les médias ont pu mettre autant le paquet pour faire élire la gauche.

    RépondreSupprimer
  13. Excellent, Corto !

    Les magistrats dévoilés, à poil…
    On attend la réaction de leur madonne revancharde.
    Si je peux me permettre, je te signale ainsi qu'à tes lecteurs un excellent texte du Plouc Emissaire, sur le "deux poids, deux mesures", à propos des femen d'une part et des identitaires de l'autre…

    http://leplouc-emissaire.blogspot.fr/2013/04/independance-de-la-justice-poids-et.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: La Taubira a déclaré que ce n'était qu une blague de potaches ! Dont acte !

      Supprimer
  14. Cela pourrait passer pour une blague de potaches de fort mauvais goût. Seulement voilà : http://koltchak91120.wordpress.com/2013/04/24/en-exclusivite-le-mur-des-cons-du-snm/

    RépondreSupprimer
  15. « Mais il y a pire : comme l’indique, dans un communiqué, le syndicat de police Synergie Officier, « on découvre sur ce tableau le président d’une association de victimes, dont la fille a été violée et assassinée par Guy Georges [Ndlr : le tueur en série de l’Est parisien convaincu de sept meurtres sans les années 1990]». Et pour parachever l’ignominie, le général Philippe Schmitt, père d’Anne-Lorraine Schmitt, sauvagement assassinée en 2007 dans le RER D !«

    Merci Koltchack

    Taubira pas de te confesser le jour du jugement dernier

    personne n'en parlera bien sur ! mais nous nous souviendrons

    merci Corto74 pour ce billet qui nous rappelle ......... Vichy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette véritable saloperie montre une chose, que nombreux jugements ont amplement démontré depuis des années : pour ces juges, l'ennemi, ce n'est pas la gouape meurtrière, violeuse, voleuse, pilleuse. Non, pour ces gens-là, l'ennemi ce sont les victimes et leurs proches.

      Socialisme partout, justice nulle part.

      Supprimer
    2. @Koltchack: et dire que d'aucuns s'étonnent de l'acharnement judiciaire dont est victime Sarko...

      30% de la magistrature est affilié au SM ! et ses locaux sont situés ds ceux de la Chancellerie ! Indépendance de la justice, disaient-ils ...

      Supprimer
    3. Ce n'est pas beau ce que je vais dire, mais Dominique Baudis qui était lié d'assez près à une affaire de consommation de putes dans l'affaire Allègre, se retrouve à la protection des enfants. J'ai l'intime conviction que l'horreur est organisée par une poignée et ils ont réussi à se servir de la Justice pour se protéger les uns les autres.

      Ils se sont pris pour des Dieux et seront toujours au-dessus des lois.

      Qu'ils aient pu mettre sur ce tableau le père d'une victime devrait inquiéter tout le monde. C'est immonde. Dès qu'une affaire touche une élite, hop! On fout sous le tapis...

      Supprimer
  16. Je pense que cette affaire est pire que le cas Cahuzac.
    C'est tout notre système de justice qui n'est plus crédible, qui s'avilit.
    Ces gens-là sont abjects.
    Ils vont jusqu'à mettre les noms de parents de victimes sur leur mur des cons. C'est se foutre du monde avec beaucoup de cynisme !
    On comprend que les coupables ne soient pas condamnés !
    Immonde !
    Un pays qui ne peut plus faire confiance en ses magistrats est mal barré.

    Et la taube s'en tape…

    RépondreSupprimer
  17. J'espère que cette histoire va faire un pataquès d'enfer !

    RépondreSupprimer
  18. @Lamouette et Isabelle: la Taubira a dit que ceux qui s'étaient sentis insultés n avaient qu a porter plainte. Un député UMP vient de deposer. Ceci dit pour reprendre les mots de Glavany: c'est pas bien grave, hein, pas de quoi en faire tout un plat. Ou ceux d un blogueur de GVT: " Sauf que l'impartialité d'un magistrat dans sa façon de travailler ne peut pas être remise en cause par la décoration d'un local syndical. Si les syndicats doivent être neutre, on va avoir des problèmes."

    Bref une simple blagounette de potaches !

    Nous aurions donc des magistrats potaches ! tout fout le camp

    RépondreSupprimer
  19. Au moins depuis Mitterrand, la France est gangrenée par la Gauche. Elle a tout verrouillé à commencer par l'Administration et la Justice. A partir du moment où ces gens-là font main basse sur les processus de sélection, on est foutus, ils se cooptent. Je l'ai vu de l'intérieur et je vous garantis, que le "mur des cons" n'est que la partie émergée de l'iceberg.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin: je n ai aucun doute que ce n'est que la partie émergée de l iceberg

      Supprimer
  20. La simple idée de "tomber" dans les griffes de ces personnes fait froid dans le dos.
    Justice impartiale avez-vous dit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: impartiale et indépendante, parait-il !

      Supprimer
  21. Monsieur Corto, je ne vous ai pas vu sur ce mur il me semble ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sarah: j imagine sans problème l'être sur certains murs de blogueurs de gouvernement

      Supprimer
    2. C'est la gloire alors ! :-)
      J'ai regardé la vidéo des hommen, hum des belles gueules d'amour (homos ??)

      Supprimer
    3. @sarah: homo, je ne sais pas, sympathiques certainement et ne manquant pas d un certain courage

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen