mardi 2 avril 2013

Affaire Guérini: Hollande, Aubry, Montebourg seront-ils entendus par la justice ?

On apprend ce matin que le sénateur PS Jean-Noël Guérini, encore lui, est entendu par la gendarmerie de Marseille sous le régime de la garde à vue. Il est entendu à la demande d'un juge qui a obtenu la levée de son immunité parlementaire pour des délits présumés de malversations financières de grande ampleur touchant à des marchés publics de collectivités de Haute-Corse et des Bouches-du-Rhône; malversations impliquant des membres mafieux de la région.

Les ennuis de Guérini avec la justice remontent à 2007.

Moi ce qui me parait curieux, c'est qu'aucun membre du bureau national du PS n'ait été convoqué dans le cadre de cette enquête, ne serait-ce qu'en qualité de témoin !


Car rappelons tout de même qu'en décembre 2010, Arnaud Montebourg avait adressé à la direction du parti, alors dirigé par Martine Aubry, et au bureau national un audit implacable sur les agissements de Guérini. L'audit, curieusement devenu introuvable, signalait preuves à l'appui: "un système de pression féodal reposant sur l'intimidation et la peur" et redoutait "les dérives les plus graves dans l'usage de l'argent public. "

A cette époque, Martine Aubry est en piste pour participer aux primaires socialistes devant, éventuellement, la mener à prendre la tête de la gauche pour l'élection présidentielle. 

Par 26 voix sur 27, seul Montebourg refusa de valider, le bureau national du PS décida de ne pas tenir compte de cet audit et de ne pas mettre la fédération des Bouches-du-Rhône sous tutelle afin " d'évacuer " le problème Guérini. Aucune mesure ne sera prise par la direction du PS pour contrer les dérives locales du parti.

Dès le lendemain de ce vote, Guérini, soutien de Ségolène Royal en 2007, et la puissante fédération des Bouches-du-Rhône apportaient leur soutien franc et massif à Martine Aubry pour les primaires.

Il faudra attendre le 19 mars 2013 pour que le PS mette enfin la fédération sous tutelle; comme par hasard, 1 an avant les prochaines échéances municipales de 2014, comme par hasard, juste avant cette nouvelle garde à vue.

Depuis des années, au moins depuis 2007, la direction du PS savait tout des dérives de sa fédération des Bouches du Rhône. Que ce soit sous la direction de François hollande ou celle de Martine Aubry, ils ne firent strictement rien pour assainir la situation. Pourquoi ?

Voilà une question qui mériterait l'attention d'une justice impartiale et totalement indépendante du pouvoir politique... Gageons que cette dernière ne s’embarrassera avec ce genre de témoignages...

Folie passagère 1646.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

21 commentaires:

  1. Avis ! : le 24 février dernier Guérini déclarait à la presse: " Si je parlais certains ne seraient plus ministres ! "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh oui, oh oui, qu'il cause

      Supprimer
    2. @boutfil: qu il cause ou pas, il n est plus crédible avec toutes les casseroles qu il traîne

      Supprimer
    3. au point ou il en est il va en balancer quelques unes histoire de pas tomber tout seul.... Enfin, bon, y'en a qui tombent tout seuls, pas besoin de les pousser....

      Titi

      Supprimer
  2. Il n'est que d'attendre, mon cher Corto, que la Justice de notre pays fasse son travail, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais c'est bien sûr ... Vous voyez un juge convoquer aubry et hollande pr leur demander pourquoi , depuis 2007, ils n ont rien fait pour désavouer

      Supprimer
  3. C'est le juge GENTIL qui va prendre l'affaire en main , Relaxe faute de preuve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ah ça si c'est Gentil, on n est pas sorti de l auberge

      Supprimer
  4. quelle surprise hein ! tout de même...tu pari que ça n'iras pas trop loin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: je ne parie qu a coup sûr :)

      Supprimer
  5. Guérini a dit: "Que tous se rassurent, je n'ai pas de haine. J'ai beaucoup réfléchi avec un ancien prieur des dominicains. Il m'a appris que la haine est inutile. En revanche, je n'oublie rien. Mais je comprends l'inquiétude de ceux qui m'accablent, notamment au Parti socialiste. Car ils n'ont pas de leçons d'éthique à me donner. Si je parlais, certains ne seraient plus ministres..." cf: Le Point

    Oups, on peut penser que beaucoup aimeraien t que Guérini ne se mette pas à table!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lady waterloo: même si j en doute, qu il se mette a table qu on rigole.
      Cela n empêche pas de voir que tous les pontes du PS étaient au courant de ce qui passait à marseille et qu ils n ont pas bougé le petit doigt, ne serait-ce que pour exempter le PS de tous soupçons. Etrange...

      Supprimer
  6. J'ai cru entendre ce matin que Mr Guérini serait défendu par un avocat financé par la région des Bouches du Rhône.
    Sympa...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: oui , j ai vu ça aussi. pourquoi mystère ?

      Supprimer
    2. ben pourquoi pas hein ? faut bien que l'argent du contribuable serve à quelque chose

      Tiens, le canard titre pour demain que Cahuzac est coincé il aurait bien eu des comptes en suisse fourni par des labos...des salopards, tous

      Supprimer
  7. Très ennuyeuse, cette affaire Guérrini mais je vous rassure, ça n'ira pas bien loin.
    A la rigueur, le principal intéressé sera peut être condamné a minima mais les autres, tous les autres, ceux de Marseille, ceux de Paris, on n'en parlera même pas. La Grande Famille de
    Gauche ne lave pas son linge sale devant tout le monde, elle préfère l'entasser dans le placard, bien fermé ça ne sent pas.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin: très ennuyeuse en effet mais encore une fois ( dit-il faussement ) je suis surpris par la bienveillance des médias à l endroit du PS dans ces histoires marseillaises...

      Supprimer
  8. allo , mais ALLO QUOI MARTINE !

    http://www.dailymotion.com/video/xm4edy_jean-noel-guerini-j-attends-toujours-l-appel-de-martine-aubry_news

    "Alors on me demande de démissionner, moi je dis pourquoi pas. Mais je demande avant de démissionner que les 50 grands élus socialistes qui ont, non pas été mis en examen, mais condamnés, démissionnent immédiatement."

    RépondreSupprimer
  9. PRÉ-SOMP-TION-D'IN-NO-CEN-CE !!!!

    http://www.dailymotion.com/video/xkypzd_affaire-guerini-martine-aubry-fuit-une-interview-de-bfm-tv_news#.UVq-iaKSLc8

    RépondreSupprimer
  10. Guérini, Aubry, Cahuzac qui reconnaît qu'il a menti, qu'il a bien eu un compte en Suisse, mon cher Corto, ça commence à faire beaucoup pour une République irréprochable, non ?

    RépondreSupprimer
  11. Mollasson 1er ne pouvait rien savoir, il s'occupait à surendetté la Corrèze , un boulot à plein temps quant aux journalistes, ils ne vont pas tirer sur le corbillard puisqu' ils sont dedans.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique