lundi 15 septembre 2014

Manuel Valls: L'Etat, c'est moi !


"L'Etat, c'est moi !" (Manuel Valls)

Quand je vous disais qu'il y avait de la graine de caudillo chez ce catalan décomplexé ! On suppose que Président aura reçu le message cinq sur cinq. Quant aux parlementaires et aux Français, ils peuvent aller se brosser: l'Etat, c'est lui !

Folie passagère 2457.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

28 commentaires:

  1. Si l'Etat c'est lui, pourquoi je paye des impôts et des taxes alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skandal: Parce que tu ne t appelles pas Thevenous

      Supprimer
    2. Je savais bien qu'il y avait un truc...

      Supprimer
  2. Si encore son côté dictateur servait à faire les réformes indispensables à nous sortir du trou...même pas, il a affirmé avec force être socialiste...c'est juste notre liberté qui en prendra un coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: j ai toujours dit que Valls n avait de socialiste que la carte, il a juste pris le train necessaire a son ascension

      Supprimer
  3. A t on déjà eu une Manuel comme roi voire dictateur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Non pas encore mais il suffit de lui lacher la bride au catalan, il ne demande que cela

      Supprimer
  4. vu l'état de l'état ,il est pas si fier que ça l'hidalgo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: il y en a qui se contente de peu :)

      Supprimer
  5. Un vrai matamore.
    Dommage que le ridicule ne tue plus.

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: sauf que si le ridicule tuait, y en a un paquet qui passerait de vie à trépas.

      Supprimer
  6. Tu as raison, il ne se sent plus pisser le Caudilletto, bientôt il va se coller un bicorne sur la chetron
    et nous refaire le discours d'Austerlitz!
    Décidément, depuis que les sinoques sont tous en liberté...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nouratin: il n a pas peur des mots le sinoque en question. Mais si j étais a sa place, je ferai tout de même profil bas, son inefficacité est patente malgré ses coups de mentons.

      Supprimer
  7. Il se donne 3 à 6 mois pour réussir , moi 3 jours pour qu'il soit dans la m---e

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et moi, pas 6 mois avant qu il ne dégage ou qu il soit obligé de remanier à nouveau.

      Supprimer
  8. Laissez-lui sa chance, il a autant de force de caractère que Sarkozy et de plus, il est autant à droite...
    Pour moi, le principal, c'est de trouver un homme qui nous sortira le la "merde bisou nounours socialiste caviar" et de la menace de nos syndicats politisés ...
    Reste juste à savoir s'il en a la Réelle volonté ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @allain Giraud: lui laisser sa chance, je veux bien, mais en deux ans quel succès, quelle réussite peut-on lui coller au front ?
      "il est autant a droite" , absolument mais que fait-il alors a répéter a qui veut l entendre qu il est socialiste ?

      Supprimer
    2. Il n'a pas 2 ans, mais quelques mois ...

      Pour son positionnement politique, je doute de sa sincérité ???

      Je pense quand même qu'il va se casser la gueule.

      http://alaingiraud.eklablog.com/ils-veulent-plus-d-impots-et-de-charges-mais-juste-pour-les-autres-a112495268

      Supprimer
    3. @alain Giraud: j incluais dans les deux ans son passage à l Interieur où on ne peut pas dire qu il ait brillé par son efficacité

      Supprimer
  9. comme l'ami Nouratin, je me disais qu'il finirait bien par nous faire un 2 décembre celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: crois tu qu il y pense lui aussi, le matin, en se rasant ?

      Supprimer
  10. je me souviens que quand j'etais gosse (quelques décennies on va dire ...) on avait un vieux proverbe pour chambrer les grandes gueules, on disait "t'as une grande gueule mais tu pisses pas loin", a chaque fois que je vois la photo de Manolito tout menton en avant ,c'est plus fort que moi c'est a ça que je pense..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton Flingueur: c 'est exactement la même impression qu il me donne.

      Supprimer
  11. Si Valls avait ne serait-ce qu'une once de l'autorité de Louis XIV, les frondeurs seraient rentrés dans le rang et Thévenoud pourrirait à Pignerol.
    En fait, il me fait l'effet d'un guignol agitant un sabre de bois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: je doute que valls sache quoique ce soit de Pignerol

      Supprimer
    2. J'ai une préférence pour le gibet de Montfaucon, çà a pus de cachet

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP