mardi 23 septembre 2014

Un dossier accablant qui fuite, qui fuite, qui fuite...

Tenez, histoire de détendre l'atmosphère...



Dimanche soir, 21 septembre, sur France 2, Nicolas Sarkozy, face caméra et 8,5 millions de téléspectateurs, annonce son retour en politique et pose les premiers jalons d'un processus qui, via son élection à la présidence de l'UMP, devrait l'amener à nouveau à la présidence de la République. Jusque là, pas de surprise. Lors de l'interview, Sarkozy annonce qu'il ne craint absolument pas l'issue des différentes affaires judiciaires qui le concerne; c'est même parce qu'il n'a pas peur et n'a jamais menti qu'il se représente devant les Français. Bien.

Quelques jours plus tôt, le 13 septembre, j'écris un billet intitulé: "Vivement que Sarkozy revienne, ça va être géant...", billet dans lequel j'explique que dès qu'il va se représenter, media, journaleux, commentateurs, politocards de gauche, certains de droite, blogueurs de gouvernement et quelques blogueurs de droite allaient se déchaîner contre lui, que ce serait un festival, que ce serait géant !

Alors depuis, j'ai lu pas mal de choses, parfois sensées, parfois rigolotes, souvent partiales, ridicules, sectaires, insultantes; rien de bien surprenant en fait, du cousu de fil blanc. Je m'attendais aussi à une espèce de chiure venant, par des voies détournées, de la part de notre justice super indépendante; vous savez, celle qui préserve à tout prix le secret de l'instruction et la présomption d'innocence parce que ces deux trucs, voyez-vous, c'est la garantie qu'elle fonctionne bien, notre justice impartiale et en aucun cas au service d’intérêts autres que ceux qui servent la Vérité...

Je n'ai pas eu à attendre longtemps, c'était hier, le 22 septembre, au lendemain donc de l'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy: "«Libération» a eu accès au document de synthèse des enquêteurs sur l’affaire de trafic d’influence dans laquelle l’ex-président est mis en examen, ainsi qu’à des PV d’audition." Mieux, on apprend que non seulement Libération a eu accès à ces documents ultra-confidentiels, mais que le même jour, par le plus grand des hasards, France 3 et France Inter ont eu eux aussi copies des mêmes éléments. Avouez que si le même jour, trois grands média arrivent à obtenir les éléments d'un dossier d'instruction hyper sensible concernant un ex-président, un avocat renommé et un haut magistrat, c'est bien la preuve que tout fonctionne parfaitement bien au royaume de Taubira, Valls et consorts, non ?

Alors bien évidemment, chacun se fera son opinion à la lecture de ce que ces trois media produiront, c'est d'ailleurs un peu le but: Transformer chaque français en procureur, si possible à charge dans le cas présent et Libération n'est pas en reste pour nous aiguiller: "Ecoutes de Sarkozy: un dossier accablant!". Perso, j'ai lu et.... et bien laissons justice se faire puisqu'elle est rigoureuse, indépendante et impartiale.  Mon cul !

nb: Il se trouve que j'ai une cousine, occupant un poste de premier plan au sein de la magistrature parisienne, je l'ai appelé en fin de matinée pour savoir comment ce genre de documents pouvaient arriver dans les mains des journalistes. Sa réponse a été aussi concise que limpide: "A ton avis ?...".

Folie passagère 2469.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. le document "fuité" donne l'avis de la personne qui a écouté ou lu les transcriptions. J'aimerais, pour me faire un avis, moi aussi lire les transcriptions ou écouter les bandes.

    Le "secret de l'instruction" est à géométrie variable pour les magistrats félons.
    Le prochain truc à brûler, plutôt qu'un centre des impôts, ce serait un tribunal.

    Bande d'enc....és!!

    Popeye

    PS : tiens, comme c'est étrange, ça sort le lendemain de l'interview de Sarko...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: ben oui, comme par hasard, pile poil le lendemain et comme d hab, les journaleux nous disent avoir l intégralité du machin mais n en dévoilent que ce qu ils veulent bien. Normal, quoi !

      Supprimer
  2. Après qu'un ancien président et son avocat aient été écoutés pendant des mois, mon cher Corto, ce qui ne s'est jamais vu sous la Vème République, Nicolas Sarkozy, après enquêtes, perquisitions, garde à vue, est finalement mis en examen pour corruption active concernant un poste qu'il n'a jamais demandé pour un juge qui ne l'a jamais obtenu.
    J'espère que cette justice inféodée au PS - celle de l'affaire d'Outreau, du mur des cons, des écoutes extravagantes, et des fuites en tout genre - se fracassera avec ce régime et rejoindra les poubelles de l'Histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: moi itou, qu'elle se fracasse et se noie dans ses turpitudes et ses partis pris mais surtout, surtout, qu elle arrete de nous prendre pour des cons.
      Tenez, avez-vous remarqué que sur certains dossiers sensibles, il n y a jamais de fuites: Guerini, Kucheida, Andrieux ( condamnée mas toujours subventionnée par la République en tant que député ), etc... Comme c'est étrange. Et puis cette coïncidence, juste au lendemain de l intervention de sarkozy,
      Poubelle ? encore trop confortable a mon avis pour ces gens là.

      Supprimer
    2. Et l'affaire Cambadélis qui, à part dans Valeurs Actuelles, ne sort toujours pas dans les media ?
      D'autre part j'ai cru comprendre que certains salopards comptaient beaucoup sur le livre que Patrick Buisson devrait sortir sur les écoutes clandestines qu'il avait faites de ses conversations avec Sarkozy du temps où il était son collaborateur. J'ai même entendu quelqu'un dire : "Buisson sera le Trierweiler de Sarkozy !"
      Ces gens-là me font vomir !

      Supprimer
    3. @marianne: mais pourquoi voulez-vous que les media s’intéressent à Cambadelis, il est vérolé jusqu a la moelle, repris de justice et surtout premier secrétaire nommé du PS, succédant à un autre premier secrétaire lui aussi repris de justice et lui aussi nommé et non élu, compte tenu de l état dans lequel est le PS et la gauche, vous voulez pas en plus que les media largement acquis a la gauche lui coupe en plus la tête. Si ?

      Supprimer
  3. C'est vrai que ça faisait un moment qu'on foutait la paix à Sarko ! Et bizarrement voilà que des documents confidentiels se retrouvent à la une de certains journaux dont le Nouvel Obs , le Parisien .... et autres ? C'est vraiment curieux comme les dossiers d'instruction sont mal protégés en France ... tout le monde y semble avoir accès ... On aurait presque envie den rire tellement c'était couru d'avance .... on comprend mieux pourquoi Mme taubira est restée à la justice ... ça permet de piloter pas mal de chose de là-haut !!! Jeudi , je vais applaudir Sarko ! Triste France ! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: Tsssit, tsssit, la justice travaille et est indépendante alors que tu sous entendes que Taubira et cie pourraient faciliter ces fuites, non,...; Y a que les benêts qui n y croient pas ! :)

      Supprimer
  4. Marianne n'est pas en reste avec ses extraits du livre de 2 journaleux sur le Qatar et le financement du divorce de Sarkozy par l'émir. Une info qu'il tiendrait d'Anis Naccache qui le tient de l'émir...
    Anis Naccache : terroriste libanais, complice de Carlos, condamné à perpétuité en 1982, perpétuité qui s'est raccourcie à 8 ans par la grâce Mitterrand.
    Le témoignage d'un homme d'une haute qualité morale, tout comme ceux du fils et du cousin de Khadafi, qui portent beaucoup plus que la parole d'un ancien Président de la République.
    Ces gens sont écœurants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups ! "qu'ils tiendraient"

      Supprimer
    2. @Gilly: ah mais peu importe que les soi disants soient des vérolés de première, dites du mal et n importe quoi il en restera toujours quelque chose

      Supprimer
  5. Oh bien sûr nous sommes repartis pour un grand tour. Ils ne le lâcheront plus et d'ailleurs
    ils ne l'ont jamais lâché. Dans un pays où les juges sont des activistes gauchiards il ne
    faut évidemment s'attendre qu'à des coups tordus de cette nature...et encore, pour le
    moment on ne parle pas encore de l'affaire Tapie, c'est pour mi-2016, ça.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: ils vont nous échelonner ça au x petits oignons, façon supplice chinois. Il faut s y attendre quel petit juge rouge ne reverait pas de se payer Sarko...

      Supprimer
  6. Je croyais avoir entendu que la majorité n'était pas du tout inquiète ni gênée par l'annonce du retour de N. Sarkozy
    Il est évident que ces fuites successives nous prouvent le contraire....Elles viennent à point nommé pour tenter d'anéantir le re-présidentiable.
    Le moins que l'on pourrait attendre d'une Justice impartiale serait qu'une enquête soit diligentée sur instructions de l'irréprochable... icône de gauche qu'est notre irremplaçable garde des sceaux garante d'équité de probité d'une justice indépendante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: Elles viennent aussi a point nommé, comme le retour de Sarko, pour faire diversion, éviter qu'on se focalise sur la médiocrité et les piètres résultats de Hollande et sa clique.
      Le jour où la justice enquetera sur ses négligences, les poules auront des dents

      Supprimer
  7. Nos journaleux militants et nos juges "impartiaux" sont au taquet ! Cette "bête immonde" de Sarkozy bouge encore et ça les rend fous...ce timing est un peu trop parfait pour être honnête et c'est peut être ça qui les perdra, à trop en faire on obtient parfois le résultat inverse...enfin si les Français ont encore 2 neurones en état de marche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nana: timing trop parfait en effet pour etre innocent. Bon, pas de bol, un français s'est fait enlevé, les USA ont frappé en Syrie et Bardot a 80 ans, l effet de ces PV d auditions soigneusement remis a la presse retombe d autant,. Jusqu au prochain truc

      Supprimer
  8. Moi franchement je trouve qu'ils se précipitent un peu trop,ça fait quand même téléphoné ce truc,leur impatience les perdra

    RépondreSupprimer
  9. A travers ces méthodes ce n'est pas Sarkozy qu'ils font peur, mais les français eux-mêmes.
    Les contenus de ces affaires qui sortent au compte-goutte de manière particulièrement opportune, ne font pas que discréditer la personne visée auprès de la population française, ni que décourager ses sympathisants, en fait cette méthode crée du désespoir, du dégoût mais surtout de la peur en ce pays et ses institutions.
    Les gens deviennent de moins en moins dupes face à ces soi-disant coïncidences.
    Les français qui se méfient et ne font plus confiance désormais à ce gouvernement avec ses résultats catastrophiques et sa "longue litanie de mensonges" savent que ce gouvernement est complice de ce climat de Justice nauséabonde. Il y a eu un temps où la Justice dans certains pays était aux ordres de puissances "maléfiques" (désolé c'est ridicule) ... cette époque on y est revenu !
    Sarkozy est solide, je le sais, je l'ai vu le 8 mai 2012, mais des français comme moi sommes un peu déprimés de savoir que la Justice aidée de la presse gauche-dominante est contrôlée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette méthode porte un nom : le terrorisme.

      Supprimer
    2. @SEN: cette méthode porte un nom : le terrorisme. Il y a de ça en effet, d'autres diront totalitarisme, d'autre tout simplement socialisme, le mal est fait, il perdure, au moins jusqu en 2017 a priori mais les Français sont de moins en moins dupes. je suis sidéré de voir comment cette équipe au pouvoir a ruiné en si peu de temps le confort qu elle avait en début de mandature pour gouverner.

      Supprimer
  10. Comment ça, il y aurait des fuites en provenance du ministère de la justice , celui de l'intransigeant Taubira, im-pos-sible sinon c'est la chienlit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: si chienlit est synonyme de gauche, alors oui, c'est la chienlit.

      Supprimer
  11. Et bien dites donc Corto c'est ce qui s'appelle mouiller la chemise !
    Pour quelqu'un dont tout le monde ou presque s'en fout.
    Bon courage malgré tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fredi maque: mouiller la chemise ?
      Pour ce qui est du courage, on peut faire mieux, mais ça va j en ai un peu :)

      Supprimer
  12. C'est une honte, j'en ai vociféré un billet après avoir entendu le journal de France Inter !
    Sarkozy devra mettre de l'ordre, à la fois dans la justice et dans le sévice public audiovisuel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lenonce: Une honte, c'est un euphémisme, un parfait scandale, hélas maintes fois répété depuis deux ans. je m en vais te lire

      Supprimer
  13. Tu as encore des illusions sur la Justice?

    RépondreSupprimer
  14. La justice suspend l'enquête pour corruption visant Nicolas Sarkozy ,
    ça sent la magouille à plus ou moins longue échéance .

    RépondreSupprimer
  15. AVIS ! Et ça continue: Le Monde daté du 23 septembre: "Le Monde a eu accès aux résultats de l'enquête préliminaire menée par les policiers, du 5 mars au 27 juin, sur les fausses factures réalisées par la société Bygmalion à l'UMP...Dans un procès-verbal de synthèse de 13 pages, daté du 24 juin, la commissaire Christine Dufau, patronne de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), conclut ..."

    RépondreSupprimer
  16. et ce matin "comme par hasard" l'enquête en question est "suspendue" ? No more comment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Celeste Brune et Claude Henri: ah ben zut, je suis pas encore au courant

      Supprimer
  17. D'après un sondage BVA pour le Parisien dimanche qui date des 13 et 14 février 2014, mon cher Corto, mais on ne voit pas pourquoi les choses auraient pu s'améliorer depuis, 75% des sondés estiment que la Justice en France fonctionne mal, et 59% ont une mauvaise opinion de la ministre de la Justice Christiane Taubira. Un niveau de défiance, précise le journal, jamais atteint depuis 1962 et les premières enquêtes sur ce thème.
    C'est d'ailleurs bizarre qu'on ne fasse pas plus d'enquêtes sur la perception que les Français ont de leur Justice sauf à considérer que le pouvoir en place a décidé, une fois pour toutes, de faire fonctionner la Justice à sa propre manière.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP