dimanche 14 septembre 2014

Un coquillage et une saucisse pour symboliser l'Union Européenne


Je n'ai personnellement rien contre Conchita Wurst. Je le-la trouve ridicule, piètre chanteur-se, pas beau-belle, moche à vrai dire; mais après tout, Conchita-Tom fait ce qu'elle-il veut, c'est son problème. Si des couillons sans goût ou des béats de la modernité sont prêts à payer pour l'entendre ou acheter ses œuvres, libre à eux. Là où je suis nettement moins d'accord c'est quand des députés européens de tous bords, dont la trop fameuse auteuse du non moins fameux rapport Lunacek, initiatrice de cet "événement", l'invitent à chanter, à vos frais, pendant une heure le 8 octobre, sur le parvis du parlement européen à Strasbourg, faisant de fait de cette chose pas tout a fait homme, pas tout à fait femme, un symbole européen.

A l'heure où une bonne partie de la population de l'Union Européenne doute de l'utilité de cette union, doute qui se manifeste par des référendums d'autodétermination, par la montée des extrémismes ou par des envies de sécession quand il ne s'agit pas de défiance, de rejet pur et simple et d'abstention record aux élections européennes, faire venir celle-celui qui, selon Le Nouvel Observateur, aurait offert à l'Autriche l'image de la modernité me semble être la quasi excellence en matière de provocation, une incitation de plus à refuser l'Europe. 

Cette "figure du spectacle" peut-elle raisonnablement symboliser l'Union Européenne ? C'est à cette question que répond le député européen Arnaud Danjean: "La réponse est non. Les députés européens gagneraient d'ailleurs à limiter les manifestations d'ordre symbolique dont le parlement abuse, inspiré par tel ou tel groupe d'influence. Notre première mission est de travailler sur la législation européenne. Or, le parlement européen devient le réceptacle de toute une myriade d'activités «folkloriques»: cela ne correspond pas à l'idée que je me fais d'un mandat parlementaire. Le plus efficace, pour lutter contre les discriminations, dans ce cas spécifique, ce sont les textes." 

Je me souviens que lors des dernières élections européennes, l'ensemble des acteurs politiques, consternés mais si peu surpris par le score réalisé par le FN en France, évoquaient comme l'un des motifs de cette "catastrophe" le manque d'incarnation de l'Union que ce soit au travers des personnages emblématiques tels que Jean Monnet ou de symboles forts. Je doute que le petit coquillage à saucisse (1) puisse, ne serait-ce qu'un instant, le temps d'un "concert", endosser ce rôle. Sauf à vouloir décrédibiliser, plus encore, cette Union Européenne. 

Folie passagère 2456.
Conchita Wurst_poster_72 dpi_RGB
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

(1): Conchita étant le diminutif de concha ("coquillage"), son prénom de scène représenterait le sexe féminin, tandis que son nom, qui signifie aussi "saucisse" en allemand, serait le symbole du phallus...

22 commentaires:

  1. Tout est dit dans ce billet moule-saucisse. Ille aurait au moins pu s'appeler moule-frite -sauf à déplaire à nos amis du ch'nord, ; ça, au moins, c'est bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al Weest: c'est bon mais ce n'est pas aussi finement marketing que Conchita Wurst

      Supprimer
    2. moule frites c'est aussi en armorique
      ou plutôt moules lard frites
      pour le reste, coquillage à saucisse , c'est tendancieux....si tom s'est fait rectifier la zézette , on peut lui creuser une cavité, d'où le coquillage
      et on lui laisse un petit truc, un petit bout de saucisse

      Supprimer
  2. Petit coquillage à saucisse ? Tout, le nom, le look, le symbole européen, tout donne envie de vomir.
    Mais il n'y a personne à Strasbourg pour dire non à ça ? Pour oser enfin s'opposer au politiquement correct et balayer cette course à la bêtise qui fait monter les extrêmes dans toute l'Europe ?
    C'est ça l'Europe ? Comment s'étonner du rejet que provoque ces institutions et qui ne va pas s'améliorer après une telle C.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: "Mais il n'y a personne à Strasbourg pour dire non à ça" si tu regarde bien l'affiche du spectacle, en bas de billet, tu verras que la totalité des groupes parlementaires européens cautionne ce show ! Et oui, meme le PPE.
      Et après, ces idiots sont les premiers a faire ceux qui ne comprennent pas le rejet de + en + grand de l Union par les populations...

      Supprimer
  3. Ce(tte) wurst est le symbole parfait de l'UE qu'on nous fait ingurgiter de force : un objet non identifiable, repoussant
    et le monde terrifiant qu'il représente pour les générations à venir. La franco-marocaine qui sert de ministre de
    l' EN peut se frotter les mains et venir nous dire qu'il n'y a pas de théorie du genre, mis à part le fait qu'elle est
    mise en scène ici de façon claire dans une institution supposée nous représenter.
    Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: Dans une institution supposée nous représenter... ne me dis pas que tu crois encore au Père Noël. Si ?

      Supprimer
  4. Les honneurs accordés à cette personne sont un symptôme de la décadence de notre civilisation...on ne sait plus ni d'où l'on vient, ni où l'on va et on érige en modèle des cas particuliers pour se montrer tolérants et progressistes... la mise en lumière des minorités, ethniques ou sexuelles, nous fait perdre de vue ce qui est important et ce qui ne l'est pas et, les valeurs fondamentales, le bien commun sont vues comme ringardes voire fascistes...alors prosternons-nous devant ce nouveau modèle humain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nana: Se prosterner, et bien il ne manquerait plus que ça ! Mais comment peut-on promouvoir ce genre de trucs, moi ça me dépasse, en tout cas, une petite pierre de plus à la détestation du Machin

      Supprimer
  5. Il est vrai que Concha, ça fait un peu pléonasme vu de chez nous.
    Cela dit, plus ils en feront des comme ça et plus les braves gens prendront conscience de la
    nécessité impérieuse de changer d'élites. Au point où nous en sommes, la saucisse à barbe
    pourrait involontairement nous rendre service.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Puisse tu avoir raison mais je doute que le grand public soit informé de ce genre de délire et dans le cas où il le serait, je doute qu il en saisisse la portée

      Supprimer
  6. Les mots me manquent pour dire mon dégoût et ma révolte.
    Quand je pense à la façon dont on détruit tous les repères permettant aux enfants de se construire, je suis de plus en plus inquiète pour l'avenir de mes petits-enfants. Et de plus en plus révoltée contre tous ces c**nards inconscients et irresponsables.
    Ce n'est pas pour ça qu'on les paye très grassement. Mais exactement pour l'inverse...
    Non seulement nous devons payer rubis sur l'ongle, NOUS (suivez mon regard...) mais en plus, on doit se fader les crétins les plus nuisibles du monde.
    MARRE, MARRE et MARRE.
    "Merde, quand même, merde"...
    Ils vont dégager quand ces abrutis de première ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Mais tout ça est dans la suite logique des choses: la déconstruction de la famille, des valeurs rtraditionnelles etc... le nivellement pas le bas et par les minorités, minorités qu on érige en modèle... pas très ragoutant et idéal pour nous révolter contre cette Europe

      Supprimer
    2. @ Corto
      Ben oui. Mais ça le révolte quand même. Et ça me donne la nausée...

      Supprimer
  7. tout cela me rappelle ce que fût la période entre 1920 et 1940, où la société est devenue folle tant en Allemagne qu'en France, avec des sociétés qui avaient à peu près les mêmes dérives qu'aujourd'hui, où plus rien n'était tabou et où ceux qui trouvaient de l'abus étaient traités de ringards et de refuser le soi disant progrès et ce fût la guerre , qui a tout remis dans l'ordre en ramenant la balance de l'autre côté, violemment , avec des dérives aussi graves ! tout cela est fort inquiétant car les symboles deviennent des armes de guerre civiles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: transformer des phénomènes de foire - parce que c'est bien ce qu est Wurtz, un pur produit marketing, en symbole du progrès et de l Europe, je ne sais pas si cela en fera des armes de guerre civile mais en tout cas, ça ne peut que révolter les gens contre une certaine" idée " de l Europe

      Supprimer
  8. De Gaulle qui, lors d'une invitation d'artistes à l'Elysée, et voyant Brigitte Bardot déguisée en grenadier d'Empire s'avancer vers lui, tous cheveux défaits, se serait exclamé : "Chic, un militaire !", je ne peux m'empêcher de me demander la tête qu'il aurait fait, mon cher Corto, devant cette conque à saucisse ?
    Mais en y réfléchissant on finit par se dire que l'UE tient le bon bout - si j'ose dire - pour dégouter les Européens un peu plus chaque jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: le pauvre grand Charles, s'il nous voyait subir ce genre de choses il y a fort à parier qu il se retournerait dans sa tombe. Et avec ce genre de choses il faudrait que l on dise oui à l Europe ?

      Supprimer
  9. Je suis loin d'être une oie blanche mais quand même jusqu'où va t on descendre?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: mezavi qu on doit pouvoir faire mieux pour descendre un peu plus, suffit d attendre la prochaine initiative "progressiste"

      Supprimer
  10. Le seul phénomène de foire que je connaissance c'est le gros Mou , il fait rire le monde entier , Conchita n'est que le " pantine" qu'on nous agite sous le nez pour faire rire les bobos .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: je ne suis pas sur que cela fasse rire les bobos mais plutot qu ils prennent la chose très au sérieux :)

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique