mardi 16 septembre 2014

Ce qu'il faut retenir du discours de Manuel Valls...


Ce qu'il faut retenir du discours de Manuel Valls: 
" Soyons fiers d'être Français. Soyons davantage fiers de ce que nous avons entrepris depuis deux ans, du choix fait par les Français le 6 mai 2012, et soyons fiers aussi de ce que nous devons engager dans les trois ans à venir ! "

(C'est marrant ce "Soyons fiers d'être Français", c'est à peu de choses ce par quoi Sarkozy finissait ses discours lors de la dernière campagne présidentielle: " Soyons dignes, soyons patriotes, soyons Français!")

Fiers de ce que nous avons entrepris depuis deux ans... Les bras m'en tombent...

et,

Revalorisation du minimum vieillesse qui passera de 792 euros à 800 euros, soit, royal au bar, huit euros !  Champagne et cotillons !

A se demander si ce monsieur ne nous prend pas pour des cons...

Ceci dit, je ne doute pas un instant que la confiance sera votée, y compris par nombre des frondeurs, la soupe est bonne.


Pendant ce temps-là et sans rapport aucun, encore que, Président, en son château, remet les insignes de Grand Croix dans l'Ordre National du Mérite à Dalil Boubakeur, Recteur de l’Institut musulman de la Mosquée de Paris, Président du Conseil français du culte musulman.

Allez, bonne soirée à tous, même en Socialie !

Folie passagère 2459.

Permalien de l'image intégrée
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

38 commentaires:

  1. Appréciation de Jacques Bompard : "dents serrées et propos lâches"

    Tout est dit, non?

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: lâches, peut-etre pas, mais vides oui, sans aucun doute avec un gros saupoudrage de foutage de huele par dessus !

      Supprimer
  2. Autrement dit, il est fier du taux de chômage, de la croissance en berne, de la dette qui augmente, des impôts qui explosent, des affaires diverses et variées, du recul de la démocratie, du laxisme judiciaire, de la perte de considération à l'étranger, de la France divisée comme jamais, en gros, du mur qui se rapproche de plus en plus vite...inquiétant d'avoir à la tête du pays un type qui se satisfait de la catastrophe généralisée et qui ne demande qu'à continuer à l'amplifier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Nana
      Ne pas oublier le mantra du Godillot : "Tout de la faute à Sarko"... Et lui, il est né d'hier ? Suite auto-censurée !!!
      M'énerve ce bougeur de menton.
      Mentons toujours, il y aura peut-être un idiot pour nous croire...

      Supprimer
    2. @nana: que le gars ose dire, les yeux dans les yeux, soyons fiers de ce que nous avons accompli me sidère et en dit long soit sur sa bêtise ( je n y crois pas ) soi son cynisme soit sur le fait qu il vit sur une autre planète . Affligeant

      @Franzi: ils mentent tout le temps, c'est au pluriel que Montebourg aurait du mettre sa désormais fameuse réplique

      Supprimer
  3. Sur le fond, il ne promet que des dépenses supplémentaires ???

    Rien sur les économies gouvernementales nécessaires pour assurer la diminutions des impôts ???

    Qui va payer ??????????????????????????????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Alain Giraud
      Ben... NOUS !
      Comme d'hab' !!!!!!!!!!!!!!!.............
      Quoi ? Des économies gouvernementales ? Croyez-vous que ManuGaz connaisse ces deux mots ? Surtout lorsqu'ils sont accolés ? Que nenni ! On maudits ces mots mais jamais on ne les prononce, chez les degôôôche !...
      M'enfin ;-)

      Supprimer
    2. @alain giraud et Franzi: Comment font-ils pour dépenser de l argent qu ils n ont pas.. Président aujourd'hui annonce 1,9 milliards d euros pour le logement et Vallls a promis de ne pas amputer le budget de la culture, voire même de l augmenter ! ces mecs sont fous ! je ne vois pas autrement.

      Supprimer
    3. @ Corto
      Comment font-ils ?
      Fastoche ! Ils piquent dans nos poches.
      Là où ça va devenir tristement drôle, c'est quand nos poches seront définitivement et proprement vidées...
      "Y'aura comme un problème" (Fernand Raynaud)

      Supprimer
  4. Bonsoir Corto,

    Je crois fortement que, comme beaucoup de ses coreligionnaires, il nous prend avant tout pour des cons. Nous arrivons au bout d'un chemin dont la seule issue, sauf à faire demi-tour, est un gouffre. Ça, je crois qu'il le sait (ce n'est pas pour rien qu'il fait sa fameuse déclaration au Monde) mais il est prisonnier de sa rhétorique et incapable de sortir des paradigmes qui lui permettent de vivre. Et ce ne sont pas les charlots qui encombrent les bancs de la chambre d'enregistrement qui lui permettront d'évoluer dans le bon sens.
    Nous l'avons déjà évoqué sur ce blog mais on va manger grave. Economiquement, c'est plié tant qu'on ne change pas les fondements du programme. Pierre Gattaz a raison, pour une fois, quand il déclare que notre système social est fini. Il va nous falloir inventer autre chose et tourner définitivement le dos aux lunes marxistes qui nous ont conduits aux marches du précipice. Jje rappelle que, compte tenu de la pente suivie et des échéances à venir, la dette va dépasser l'année prochaine les 100% du PIB! Dès que les taux d'intérêts remonteront, et ils vont remonter, la machine s'emballera et rien ne pourra l'arrêter.
    Jean-Pierre Chevallier, qui n'a qu'un seul tort, c'est d'avoir le plus souvent raison, est d'un pessimiste absolu qui n'augure rien de bon (http://chevallier.biz/2014/09/france-deflation-croissance-zero-desordre-croissant/). Charles Gave est tout aussi pessimiste mais son analyse est pour une fois plus politique qu'économique (http://leblogalupus.com/2014/09/15/referendum-ecossais-par-charles-gave/). Il va falloir suivre de près ce qui se passe outre-manche car le résultat du vote, quel qu'il soit, va être lourd de conséquences pour l'Europe politique. Comme il le rappelle bien: "N’ouvrez pas ces boites de Pandore…elles sont pleines de chevaux de Troie. ».
    Nos clowns sont à la croisée des chemins (http://www.jeanmarc-sylvestre.com/2014/09/16/les-3-engagements-que-doit-prendre-la-france-cette-semaine) mais fidèle à l'axiome politique français qui dit que de deux solutions, le pouvoir choisira toujours la plus mauvaise, je suis, tu le comprendras, très pessimiste. Je ne dois d'ailleurs pas être le seul car même l'annonce de comportements pour le moins "curieux" au Sénat ne suscite aucune réaction (http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ump/detournement-de-fonds-au-senat-le-groupe-ump-epingle-par-mediapart_1576233.html).

    Bonne soirée (même en Socialie).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H.: qu'est-ce que tu veux que je rajoute à ton commentaire si ce n'est que j en suis a douter des facultés me,tales de ces gens là. A croire qu ils habitent sur une autre planète: " soyons fiers de ce que nous avions accomplis depuis deux ans "... qu est-ce que tu veux qu on reponde à ça ! sidérant.

      Supprimer
    2. @ H,

      JP Chevalier est un type sans doute très calé dans son domaine, l'économie, mais le problème, c'est que sur un plan politique il est l'équivalent de la gauche de la gauche, mais à droite.

      C'est à dire que les solutions qu'il préconise, avant même de se demander si économiquement elles sont pertinentes ou pas, ne tiennent pas la route politiquement, même 1/4 de seconde.

      Il préconise par exemple de:

      "supprimer le monopole de la Sécurité Sociale pour laisser faire la concurrence des assurances privées en établissant les règles nécessaires au bon fonctionnement d’un système de santé, il faudrait supprimer le système de retraite par répartition pour mettre en place un système de fonds de pension selon des modalités à définir, supprimer les fameuses 35 heures et une grande partie du droit du non travail, etc"

      N'importe quel gouvt qui essaierait de faire le 10° de ça perdrait sa base électorale dans la bagarre. Pas trés malin, donc.

      Proposer publiquement sur son blog ce qu'il propose, c'est donc donner à voir à n'importe quel lecteur un tant soit peu doté de jugeote qu'il en est complètement dépourvu.

      J'ignore si vous avez déjà discuté avec des internautes de la gauche de la gauche, mais le premier truc qui frappe, c'est qu'ils sont en orbite. Ils préconisent des solutions de type marxiste, mais politiquement, dans la France d'aujourd'hui, ça ne passe pas. Réfutant son échec électoral, la gauche de la gauche s'enfonce dans le déni et s'enferme dans sa forteresse idéologique, où elle cultive un goût prononcé pour l'impuissance, ce dont je la félicite par ailleurs.

      JP Chevalier, lui est à l'autre extrémité du spectre: il est dans l'ultralibéralisme pro-business qui se fout complètement des questions de redistribution. Dans la France d'aujourd'hui, cette ligne politique, extrême, radicale, ne tient pas la route une seconde.

      Adhérer aux analyses de JP Chevalier, c'est prendre le même risque intellectuel que la gauche de la gauche: s'enfermer dans un état dépressif où on cultive son impuissance.

      Si je puis me permettre une suggestion - vous faites ce que vous voulez, bien sûr: restez pragmatique, faites avec le réel tel qu'il existe et tenez compte de la donne politique, c'est à dire ce que les gens veulent ou peuvent effectivement accepter.

      En plus, le pragmatisme n'empêche même pas d'avoir des convictions, c'est donc un grand tort de s'en priver.

      Supprimer
  5. Valls boit du petit lait , il a la confiance de l'AN , je suis en train de boire un scotch et j'ai envie de vomir , c'est normal docteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut pas mélanger le scotch et le petit lait, c'est tout.

      Popeye

      Supprimer
    2. @Claude Henri: : du petit lait ? je ne suis pas sur qu'il est aussi tranquille qu il en a l air le Valls, Il le sait, il va , nous allons, droit dans le mur, tout cela c'est de la fumisterie politique. Il est coincé, ce n est meme pas une victoire qu il a obtenu aujourd'hui, les frondeurs qui étaient 100 a faire une tribune il y a peu dans je ne sais plus quel canard sont plus interessé par leur siège que par leurs convictions. L unique problème de Valls est de ne pas se faire plomber par Hollande pour ne pas faire foirer ses ambitions. Qu'a -t-il dit d impirtant aujourd'hui ? rien si ce n'est caresser tout le monde dans le sens du poil.

      Supprimer
    3. @ Corto
      Très juste. Non seulement c'est son seul centre d'intérêt, mais il n'essaye même pas d'être discret. Pouaahhh !

      Supprimer
  6. bonsoir corto, je suis moi aussi trés pessimiste. et de moins en moins fiére d'être française.
    ce gouv marche avec des incantations, des mantras, des parlottes... ils pensent qu'il suffit de dire quelque chose pour que ca suive .. pensée magique.
    Je ne pense pas réellement qu'ils nous prennent pour des cons... ce sont eux, les cons... pour croire en des sornettes pareilles : il faut soit etre con soi meme, soit déconnecté de la réalité ( idéologue ).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @]Anne: Incantatoire, voila le mot, le vrai celui avec lequel ils veulent nous faire croire que tout va aller. les fous, les inconscients. Mais les Français ne sont pas dupes, ça fait deux ans qu il n y a pas la moindre queue d'uen amélioration, deux ans, et il faudrait continuer a les croire ?

      Supprimer
  7. En fait, en matière de cul comme de politique, tout tourne toujours autour de la notion de fierté avec ces zigotos.

    Pourtant, je ne vois rien qui puisse leur donner ce sentiment dans ce qu'ils ont accompli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: absolument rien ce qui ne les empeche pas de faire appel à cette fierté dont ils se gaussent.

      Supprimer
    2. La représentation devant le peuple. Comme un théâtre de postures, où tout le monde connaîtrait la fin sans jamais avoir vu la pièce.
      L'amour du jeu de la communication, la satisfaction de briller, qui est en réalité illusoire.
      Puis la chance de consacrer sa vie à ce beau projet international.

      Supprimer
    3. @Pierre: bien d accord avec toi sur le théâtre de postures, du premier ministre aux frondeurs.

      Supprimer
    4. S'agissant de théâtre des postures : http://www.vexilla-galliae.fr/actualites/politique/975-quand-la-montagne-des-convictions-accouche-d-une-souris

      Je cite l'auteur : "ce que ne voit pas le bon peuple, c'est que tout cela n'est que gesticulations ordonnées, une sorte de théâtre Kabuki où seul le jeu codifié des acteurs compte. "

      Les grands esprits se rencontrent.

      Supprimer
  8. ils ont voté comme un seul homme, lâches et péteux de l'être , c'est plié de toute façon, c'est trop tard et rien ne changera, même si il y a dissolution et je le pense, au début d'année, avec un nouveau premier sinistre, sans doute Aubry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: nous ne sommes pas loin d un séisme politique d ampleur tant ils sont à l ouest et tant les Français le savent, mais Aubry, ça non, je n y crois pas un instant.

      Supprimer
  9. Et ces anaphores ! A nous faire vomir !
    Au journal de 20 h, il a recommencé en faisant l'aumône aux "petites"
    gens.... 8 €..... prime de... 100 €, lui demande le journaliste...
    40 €, bredouille-il entre ses dents. Minable ! Il est même allé chercher
    l'ancien Président... Comme pour trouver du courage pour la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: comment qu il disait Ayrault a propos de je ne sais plus qui ?: Minable !

      Supprimer
  10. "A se demander si ce monsieur ne nous prend pas pour des cons.." C'est marrant mais moi je ne me pose même plus la question, il nous prend clairement pour des cons, et globalement on peut dire qu'il à raison.

    Sinon dans le beau discours de Manu la Galoche, il y a :
    "Gouverner, c'est résister. Gouverner, c'est tenir. Gouverner, c'est réformer. Gouverner, c'est dire la vérité. Gouverner, c'est aller chercher la confiance, surtout quand c'est difficile."

    Mais surtout à aucun moment, gouverner c'est prévoir ... En gros gouverner, pour ces beaux messieurs dames surpayés, c'est de tenir bon le maroquin. D'ailleurs le vote de "confiance" (ça me fait beaucoup rire cette expression) ne laisse aucun doute sur leurs motivations.

    "Gouverner c'est dire la vérité", c'est du lourd aussi, les gonzes (gauche et droite confondues) ça fait des décennies qu'ils nous soufflent dans le cul pour notre bien, en nous racontant des salades, mais ce coup ci c'est fini on va dire la vérité : oué Manu fait chauffer le Dance Floor !
    Aller pour me consoler j'écoute un peu de Massilia : http://youtu.be/SUYiugTpu8g

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Namor: et bien ce n est pas grave, qu ils continuent à mentir et à nous souffler dans le cul (heu, je dirais bien un truc mais des fois qu un enfant traîne dans le coin ...) ça va finir par leur péter à la figure, les Français ne sont plus dupes. Depuis hier, c'est de nouveau, on rase gratis !

      Supprimer
  11. Son discours relève du monologue, joué par Manuel, devant une salle qu'il sait plus vide que jamais.
    Le "peuple" ne les suit plus, ne les écoute plus, c'est le drame pour un acteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Pour un acteur qui a mon avis a compris qu il pissait dans un violon !

      Supprimer
    2. mais dans quel violon?
      dans celui de sa femme (par laquelle il est éternellement lié à...)?
      ça augure mal de ses prochains concerts....

      Supprimer
  12. tout etait joue d avance, les depites "frondeurs" n allaient quand meme pas voter contre le gouvernement, ils sont abrutis mais pas au point de scier la branche a pognons sur laquelle ils sont assis. tout ca c est du theatre, un mauvais vaudeville ou le prix du billet est exorbitant (c est nous qui payons). en face, nous avons qui? personne. valls le sait. c est pas le cretin decerebre de christian jacob qui va faire fremir dans les chaumieres. tout ca c est mon cul ma chemise, apres les discours merdiques, on va tous boire un coup a la cafet de l assemblee. et les francais, il y a du soleil, ca rale un peu mais ca paye les impots, c est bientot noel, il n y aura surement pas de neige avec ce rechauffement climatique, mais bon ils ont quand meme reserve au ski, ils mangeront des pates, c est bon les pates et c est pas cher. la vaseline n ont plus c est pas cher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kelevra: je ne crois pas que les Français soient aussi concons qu ils ne le furent. ça va péter, Quand et de quelle manière, je ne sais pas,c 'est juste une question de temps.

      Point santé: la vaseline est à proscrire dans le cas d une utilisation avec préservatif.

      Supprimer
  13. Est-il fier d'avoir fait gazer la Manif pour Tous ? D'avoir commanditer des centaines de GAV injustifiées ?

    Quant aux "frondeurs" ce sont en fait des "fraudeurs" qui cherchent à tromper leurs électeurs.

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Se souvient-il seulement de ceux qu il a fait gazer ? J en doute, il est passé à autre chose maintenant, il est chef-chef.

      la totalité des députés socialistes sont dans ce cas des fraudeurs.

      Supprimer
  14. "Soyons fiers d'être Français" cela signifie en effet, à peu de choses près, "soyez assurés que je vous
    prends pour des imbéciles". Ce Catalan est décidément un sacré coquin!
    Quant au camarade Boubakeur, que voulez vous, il s'agit à la fois de récompenser les services rendus
    et de s'assurer la poursuite d'une fructueuse collaboration (je pèse mes mots, bien sûr).
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  15. Un seul mot, la vaseline sera encore plus chère et c'est tout.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen