mercredi 10 septembre 2014

Notre-Dame bafouée, catholiques insultés mais Femen relaxées.!

La relaxe des Femen suscite beaucoup de commentaires et d'indignation, ce qui est fort compréhensible.



Rappelons les faits.

Le 12 février 2013, ces pétasses qui quand elles s'attaquent à un édifice religieux s'en prennent toujours à des églises, jamais à des mosquées, investissent à plusieurs Notre Dame de Paris. La cathédrale et nombre de fidèles honoraient à ce moment les nouvelles cloches tout juste livrées; un évènement. Les seins à l'air, le torse barbouillé de slogans peu révérencieux pour le Pape et l'Eglise, les donzelles se mettent à taper sur les cloches toutes neuves avec des bouts de bois. L'une d'elle, la "Marcel" est abîmée, un devis pour réparation sera établi pour un montant de plus de sept mille euros. Les Femen sont sorties sans ménagement par le service d'ordre de Notre Dame, puis arrêtées par la police et aussitôt relâchées. Normal. Le chanoine de Notre Dame porte plainte pour dégradation (et non profanation) ainsi que pour "atteinte portée au libre exercice du culte", les Femen aussi pour avoir été malmenées par le service d'ordre. 

Un an et demi plus tard, comme quoi la justice peut se secouer les fesses quand elle le veut, jugement est rendu: Les Femen sont relaxées car le tribunal a jugé qu'il n'y avait pas suffisamment d'éléments pour imputer les dégradations sur la cloche aux Femen et qu'en aucun cas une quelconque atteinte à la liberté de culte avait été commise. Après tout, ce n'est pas parce que les Femen mettaient le bronx dans l'église que les fidèles ont été empêchés de prier. Merde alors !. Ben voyons ! Le tribunal ne nous prend pas pour des cons: Il est évident qu'une cloche toute neuve et surveillée ne s'est pas abîmée toute seule à hauteur de 7 176 euros de frais de réparation, mais peu importe, on ne critique pas une décision de justice, alors vous êtes priés de la fermer. Par contre, 3 agents de sécurité qui avaient sorti manu militari les pouffiasses de Notre Dame sont eux condamnés, avec sursis, à des amendes. 

Peut-on rendre jugement plus inique, plus stupide, plus scandaleux que celui-ci ? Et bien oui, en France, fille aînée de l'Eglise, en 2014, pays où des petits juges que l'on suppose laïcards et anti-cléricaux font la loi et rendent justice... à leur manière... 

Et oui, en France, vous pouvez aller dans une église, vous foutre à poil, insulter qui vous voulez, y mettre le bazar, taper sur ce que bon vous semble et dégrader des objets de culte sans risquer quoique ce soit, si ce n'est un magistral coup de pub médiatique !  Fantastique ! Pour ce genre de "performance", vous le savez maintenant, vous ne risquez rien, une justice laxiste ou complaisante, vous donne le permis de recommencer, au même endroit ou ailleurs, jamais dans une mosquée ou une synagogue. No problemo

Nos politocards socialistes, Président et son Premier en tête, se plaisent régulièrement à rappeler à qui veut l'entendre que la République est laïque et parce qu'elle est laïque et respectueuse de la liberté de culte, elle se doit aussi de protéger les lieux de culte. Le discours est rodé, éculé et en parfaite contradiction avec ce genre de jugement. Soucieux de ne pas interférer ou de ne pas critiquer la décision d'une justice soi disant indépendante, aucun politicien de gauche ne s'est insurgé contre ce jugement; sans doute les mêmes politiciens qui avaient pris la défense des Pussy Riots, des activistes russes qui avaient commis le même genre de forfait dans une cathédrale moscovite en 2011, et que la justice russe avait condamné à deux ans de camp de rééducation. 

Enfin bref, la chose est entendue: profaner une église ou des objets de culte n'est plus un délit en France. Tout cela me rappelle les heures sombres d'une révolution où le pillage des églises et la chasse aux curés étaient monnaie courante parce qu'autorisés voire encouragés, les laîcards à la manœuvre ne supportant pas le moindre obstacle à l'avènement de la République. 

Bien évidement, les Femen se sont empressées de transmettre sur les réseaux sociaux leur joie suite à ce qu'elles qualifient de victoire de la liberté sur l'obscurantisme ! L'une d'elle, Inna Shevshencko, celle que Caroline Fourest soutient envers et contre tout, twittera le message de victoire suivant: " Chers catholiques, chère Notre Dame, cher Dieu, les Femen ont gagné le procès, votre tentative d'obtenir de l'Etat une protection pour votre morale bidon a échoué ". Après tout, pourquoi se priveraient-elles de crier victoire? N'ont-elles pas eu gain de cause...

Folie passagère 2450.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

37 commentaires:

  1. Nous avons là un remarquable échantillon de la Justice Franchouille telle qu'elle est rendue par
    les magistrats genre "mur des cons". Cela signifie que nous sommes réellement dans un état
    totalitaire qui fait un sort très différent à ceux qui pensent bien comme il faut et aux autres.
    Selon que vous serez gauchiard ou nauséabond les jugements des rouges vous rendront blanc
    ou noir (plutôt le contraire, d'ailleurs).
    Ne tombons pas sous la patte de ces gens-là, ils nous étrilleraient proprement!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: Mais ce jugement est déjà un sacré coup d'étrille, non ? Les pouffes auraient été condamnées ne serait-ce qu a payer les 7 000 euros de réparation de la cloche et je n ajurai même pas fait de billet, justice aurait été rendue. mais même pas.

      Supprimer
  2. Que dire, nous sommes dans une république encore pire que celle de Corée du Nord, dans le cas où on rencontre ces p.... peut on leurs uriner dessus juste par reciprocité , ou juste comme ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Tu peux, oui mais tu seras condamné car elle porteront plainte. C'est comme ça !

      Supprimer
  3. Juges et libraires, même combat !
    Cajoler les femen ou vilipender Trierweiler, c'est faire du zèle pour être bien vu du pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Geneviève Boyer: je peux me tromper mais je pense que ces Femen sont plus un boulet pour le pouvoir qui ne sait pas comment s en débarrasser, pris qu il est entre son laïcisme et une justice dont il n ose pas dénoncer le deux poids deux mesures.

      Supprimer
  4. Juges parfaitement laïcs lorsqu'il s'agit des femens et plus du tout lorsque l'islam est en jeu...le délit de blasphème,qui a été supprimé quand il s'agit du christianisme, est réintroduit quand c'est l'islam...et on voudrait que la justice inspire confiance et soit respectée ! Au-delà des insultes il y a eu dégradations et là, la justice aurait du punir, même symboliquement...non, chez nous, on les mets sur des timbres, ces timbrées...
    Essayez d'aller faire du grabuge dans une mosquée, même sans insultes, et vous aurez toutes les chances de vous retrouvez en prison ou d'au moins devoir payer les réparations...nous vivons décidément dans un merveilleux pays...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: faire du grabuge dans une mosquée mais tu n y penses même pas, Si les Femen ne s'y sont jamais risqués c'est qu il y a bien une raison. prendre des risques oui, mais pas trop !

      Supprimer
    2. Voire les identitaires sur la mosquée en construction de Poitiers

      Supprimer
  5. les juges sont des pourris, il faut filer une trempe à ces salopes si elles vont dans les églises, si les gens dans l'église s'y mettaient à plusieurs, elles ne pourraient pas porter plainte ! mais je me demande aussi pourquoi les gens à ND n'ont pas réagis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr qu'elle porterait plainte : voir les gardiens de Notre Dame condamnés à des amendes, avec sursis, mais quand même.
      J'attends le jugement de la profanation à la Madeleine. (sans illusions)

      Supprimer
    2. @Boutfil: Pourquoi n ont ils pas réagi ? tu le sais très bien: le fameux tendre l autre joue et un respect des lieux et de l autre que les Femen ne connaissent pas, le tout sans douté mâtiné de stupeur et de peur, voila pourquoi personne n a réagi

      @Michelle: Biens ur qu elles auraient porté plainte, pas folles les guêpes et en plus très bien conseillées. Le parquet a fait appel de la décision d aujourd'hui alors attendons pour voir. Pour la Madeleine, l issu dépendra à mon avis du jugement d aujourd'hui ou de l appel a venir

      Supprimer
  6. Il sont très fort. Suivre le rythme va devenir impossible : Sapin, Moscovici, Arif et Pépère à Bagdad ... en attendant le budget 2015 !
    Et un petit lien en rapport : http://www.economie.gouv.fr/files/plf2014-essentiel.pdf

    Amike
    NB: A croire que la force de ce gouvernement n'est pas les institutions de la Vème mais la mainmise sur les média...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: la main mise pas tout a fait , parlons plutôt de complaisance mutuelle entre média et pouvoir socialiste.
      En tout cas , ils font fort: par ex, pas un mot au Jt de France sur Kader Arif, j imagine que cela n aurait pas été pareil si cela avait été le cas d une nouvelle enquête, toute préliminaire fut-elle, sur Sarko

      Supprimer
  7. Les Femen sont des lâches, c'est sûr.
    Car elle savent s'attaquer à des "non-violents" : l'Eglise catholique en est un exemple, car je je suis sûr que les prêtres (pas jeunes en général) n'iront pas s'approcher à de ces folles-furieuses.
    Par contre si ça se passait dans une mosquée, la sentence aurait été nettement différente, non seulement par les pratiquant eux-mêmes, mais aussi (dans une moindre mesure) par le gouvernement qui se rappellera au bon souvenir de ces nombreux électeurs musulmans.
    Mais bon, peut-être que ce dernier point je me fais bcp d'illusions, ... est-ce-que SOS-TARACISME va se porter plainte contre ces femm ... pardon ces furies ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Sen: si par lâches, tu entends qu elles choisissent des cibles "faciles" alors oui, elles sont lâches car il est évident qu elles n iraient jamais s attaquer à une mosquée. Elles ne l ont d ailleurs jamais fait a ma connaissance.

      Supprimer
  8. Tiens, ça faisait longtemps qu'un secrétaire d'Etat n'avait pas été mouillé dans un scandale.

    Alors voici le scandale du jour :

    Mercredi 10 septembre 2014 :

    Le secrétaire d'État chargé des Anciens combattants et de la Mémoire est soupçonné d'avoir favorisé les sociétés de proches parents, dont son frère, dans l'obtention de contrats en Midi-Pyrénées.

    Difficile semaine pour le gouvernement. Après la démission de l'éphémère secrétaire d'État au Commerce extérieur Thomas Thévenoud pour des problèmes - entre autres - fiscaux, voilà que c'est désormais Kader Arif qui se trouve au coeur de la tourmente.

    C'est la société AWF, qui s'occupe de l'éclairage et de la sonorisation de cérémonies ou de colloques, et qui est notamment gérée, à en croire Le Canard Enchaîné, par le frère, la belle-soeur, le neveu et le cousin de Kader Arif, qui est ici visée. Au total, il s'agirait de 2 millions d'euros (1.730.000 € selon Le Canard Enchaîné) de contrats que la société AWF aurait engrangé de la Région depuis 2008.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/09/10/01016-20140910ARTFIG00400-kader-arif-ouverture-d-une-enquete-preliminaire-sur-l-attribution-de-marches-a-des-proches.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @BA: aucun rapport avec le billet. ceci dit, l affaire Kader Arif qui démarre avec une enquête préliminaire diligentée par le parquet a fait le tour des réseaux sociaux, il n y a guère que la rédaction de France 2 qui apparemment n est pas au courant: ils n en ont pas parlé au JT. Bizarre , non ? je suis sur que si cela avait été une nouvelle enquete contre Sarko ou un des ses proches, cela eut été relayée.

      Supprimer
    2. @ atoilhonneur corto"

      France 2 digne de l’URSS selon la presse anglaise"

      http://24heuresactu.com/2014/09/09/trierweiler-france-2-digne-de-lurss-selon-la-presse-anglaise/

      JPB

      Supprimer
  9. Une petite histoire pour montrer que si tout est permis à quelques uns, la réciproque n'est pas vrai avec quelques autres, que si les média et les commentateurs ne laissent rien passer quand il s'agit de certains personnages politiques, ils sauront être discrets quand il s'agit de ceux appartenant au camp du Bien, celui de la gauche morale...

    et moi je pense aux 3é gars de Poitiers toujours obligés de signer chez les poulets ou les gendarmes sans compter les assignation à résidence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: le tout pour n avoir rien dégradé en montant sur le toit d'une mosquée en construction ! 2 poids, 2 mesures !

      Supprimer
  10. Si elles avaient agi de la même façon à la Grande Mosquée de Paris quel jugement aurait sanctionné cette intrusion ? Hollande va aller en Irak ! Fort bien ! Le sort des chrétiens et des minorités persécutées le préoccuperait donc un peu ... cela ne le gène pas qu'en France , les chrétiens soient insultés et ridiculisés ... La laicité , c'est que chaque communauté religieuse puisse exercer son culte dans le respect des lois de la République ... les Chrétiens aussi ont droit à ce respect ... Le parquet fait appel du jugement ...c'est la moindre des choses ...Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: Selon plusieurs journalistes, le parquet fait appel suite à la véritable levée de boucliers qu a provoqué ce jugement, en particulier sur les réseaux sociaux. Affaire a suivre donc, le jugement en appel sera intéressant.
      La laîcité socialiste est a géométrie très variable, elle est surtout un magnifique étouffoir contre les catholiques.

      Supprimer
    2. Hélas ! Marguerite

      Supprimer
  11. je suis de culture chrétienne bien que non croyant et farouchement laique, mais je respecte l'histoire de mon pays , j'ai un profond respect pour nos ancêtres qui nous ont légués ces magnifique objets d'art que sont les cathédrales, ce qui va d'ailleurs va a l'encontre des lieux communs entendus a longueur de journée par nos "élites" a la Mélenchon sur l'obscurantisme du moyen age européen... je suis donc a fond pour le droit au blaspème , encore heureux que l'on ne risque plus rien a critiquer la religion, simplement , dans le cas présent il ne s'agit pas de "blasphème" , mais d'une provocation débile et surtout d'une grande lacheté quand de toutes façons ces nanas savaient qu'elles ne risquait absolument rien a s'attaquer au christianisme ,au contraire ... je commences a en avoir marre d'entendre le mot "progressisme" mis a toutes les sauces ... c'est comme "stigmatiser" marre de chez marre ! maintenant il faut se rendre a l'évidence, la justice est en voie de chariaisation avancée qui sanctionne lourdement de simples paroles a l'encontre de l islam et qui relaxe des gens ayant commis des actes violents contre le christianisme, tout en condamnant ceux qui se sont défendus... (les vigiles) . ce jugement signifie simplement que c'est "open bar" pour tous ceux qui voudront casser du chrétien ...et ça ne manque pas ...

    RépondreSupprimer
  12. A propos des femen :

    "Pourquoi sont-elles ainsi surprotégées ? Tout simplement parce qu’elles représentent la quintessence du « progrès » ; elles représentent l’écume de tout ce que cette société a d’haineux ; elles sont l’incarnation, en chair, en os et seins nus, de la nouvelle religion de Peillon, Taubira et de Vallaud-Belkacem : la religion de la République décadente et « genrée ».

    Avant de perdre définitivement tout espoir, attendez toutefois le procès de l’AGRIF, représentée par Maître Jérôme Triomphe, qui a porté plainte pour injures publiques envers un groupe de personne en raison de son appartenance à une religion déterminée, qui relève de la loi antiraciste, et qui promet un procès autrement plus coriace que celui qu’elles viennent de gagner. "

    http://www.bvoltaire.fr/vivienhoch/ce-jour-jetais-notre-dame,103538

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Je n apprécie que modérément Vivien Hoch qui est pour moi au militantisme catho ce que sont les militants LGBT à l homosexualité mais je dois reconnaître que son texte est bien.

      Supprimer
  13. Corto, ça devrait vous plaire ça : http://www.20minutes.fr/politique/1441311-20140911-manif-tous-nicolas-sarkozy-prend-fascisme-loden

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Skandal: " En revanche contrairement à ce qu’écrit le Nouvel Observateur, jamais Nicolas Sarkozy n’a parlé de l’odieuse expression « fascisme en loden » à propos des millions de français qui ont défilé l’an passé contre la loi Taubira. Au contraire, c’est Jacques Attali qui avait utilisé ces mots devant lui. Ce qui a outré Nicolas Sarkozy qui voyait au contraire dans ces manifestations l’attachement viscéral des français à la notion de famille comme cellule par laquelle se fait la filiation. C’est donc un mauvais procès qui est fait là par la presse de gauche à l’égard du leader de droite qui souhaite incarner plus que d’autre une France des valeurs."

      Supprimer
    2. Je ne fais que transmettre l'info... A vrai dire, je me fous complétement que ce soit vrai ou pas...

      Supprimer
    3. @Skandal: c'est bien ça justement qui est problématique, un journal balance n importe quoi et tout le monde s en fout, personne pour crier au scandale d'une presse réduite a écrire tout et n importe quoi.

      Supprimer
  14. La justice peut parfois être sévère: un an de tôle pour avoir traité une ministre de singe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @brindamour: taule, oui ! et c'était neuf mois , ce qui n enlève rien à l absurde de cette condamnantion !

      Supprimer
  15. Corto, j'apprécie votre blog, vos critiques du régime sont les bienvenues, votre blogroll montre que vous voyez au delà de l'UMP mais sincèrement au vue du mandat précédent de Sarkozy le croyez-vous capable de rétablir ne serait-ce qu'un minimum son honneur au pays et d'infléchir sa course vers le précipice ? Moi, je suis absolument convaincu du contraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pharamond: ah la vache de question ! :)
      Est-ce que je crois capable Sarkozy de rétablir ne serait-ce qu un minimum d'honneur à son pays ? Oui sans hésiter.
      capable de nous éviter le précipice ? Oui si certaines mesures peuvent etre prises dès son retour aux affaires, si d aventure il revient. mais je craisn que ces mesures soient tellement impopulaires qu il nous faudra etre au fond du trou pour que les Français les acceptent.
      Peut-il revenir et reprendre l elysée ? je ne sais pas mais , aujourd'hui, a part lui, je ne vois pas qui pourrait faire le job, que ce soit a droite ou a gauche.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique