vendredi 19 juillet 2013

Nos ancêtres n'étaient pas tous des gaulois


On peut voir cette affiche un peu partout dans le métro parisien. Jean-Luc Romero en est tout retourné:
C'est au musée de l'histoire de l'immigration, z'ont même un site internet qui vaut le détour..:
On n’efface pas son passé en quittant son pays. Tout migrant emporte avec lui sa langue maternelle et sa culture. Entre l’envie de reconstituer ici la vie de là-bas, et le sentiment d’être en suspens entre deux mondes, les immigrés gardent des liens matériels et immatériels avec leur pays d’origine. Ces liens façonnent la nouvelle vie en France. "
Qui peut se lire aussi de cette façon: Ces liens façonnent la nouvelle France...

Nos ancêtres n'étaient pas tous des gaulois... Nous sommes bien d'accord.

Folie passagère 1810.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve cette campagne bien timide : il va bientôt être temps de révéler aux Français la vérité, à savoir que jamais leurs ancêtres ne furent des Gaulois. Pas un ! Que des bronzés savanicoles, depuis Vercingétorix jusqu'à Hollande.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier goux: hollande savanicole... tout s'explique; okay , je me sors des fois que quelques bien-pensants traînent dans le coin

      Supprimer
  3. Mes ancêtres n'étaient pas gaulois , plutôt Suisse du côté paternel et catholique , ils ont trimé toute leur vie pour la France , ils ne sont pas venu , ni pour les allocs , ni pour le rsa , ni pour l'ame , ni pour quelques avantages que se soient , ils ont aimé le pays avec ses défauts et ses qualités.Comme j'aimerais qu'il en soit pareil avec les nouveaux immigrés . Chez nous la Suisse on en parle jamais , que des régions françaises où chacun de nous a habité .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: tes ancêtres sont donc des gaulois d adoption :) Comme j aimerai aussi...
      J ai bossé 3/4 ans en suisse, et si je les ai trouvé bien pénibles parfois, je n ai pas noté quelconques différences culturelles fondamentales avec nos gaulois.

      Supprimer
  4. Bis : j'ai oublié de préciser que cette affiche je la trouve un tantinet raciste à mon goût.

    RépondreSupprimer
  5. De toutes façons l'islam fait partie de la culture française depuis au moins deux mille ans.
    Comment ça l'islam n'existe pas depuis deux mille ans?
    Bof, on va pas chipoter sur des détails.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: tu as raison , ne chipotons pas

      Supprimer
  6. Nous avons une origine commune qui est l'Afrique.... Mais bien des cultures et mode de vie se sont créés dans le monde et les couleurs de peau se sont modifiées.. Ne l'oublions pas

    on tente encore le mélange et on amalgame ....

    Nous avons nos diversités, nos modes de vie et nos valeurs et chacun nos vérités idéologiques ou religieuses ... le vrai problème est le respect de la différence et non le sectarisme d'une pensée unique qui voudrait nous faire croire que le bon vieil arabe qui a servi notre pays a été largement exploité et qu'à jamais nous sommes redevables de cela ... nous oublions juste ce que nos gaulois ont donné à ces populations en terme de santé d'ouverture culturelle et de bien être...j'en sais quelque chose mon père ayant été un affreux medecin militaire colonial qui a sauvé des milliers de vies de toutes les couleurs.

    D'ailleurs pourquoi sont-ils si nombreux à venir chez nous... pour profiter du bien être.. C'est que l'on y est bien .. pas besoin de leur lecher les babouches

    Il serait temps aussi de rappeler que bien des gens de couleurs sur notre territoire n'ont rien à voir avec ceux qui ont servi notre pays avec courage et authenticité et qu'ils doivent accepter nos règles de vie.. ( lorsque je voyage je me plie aux coutumes locales)

    alors ces affiches simplistes franchement .... il faudrait peut être pas pousser Bernadette dans les orties

    Pas étonnant que Marine y retrouve son compte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Nous avons une origine commune qui est l'Afrique...."

      Théorie qui est en train d'être gentiment réfutée, même Coppens n'y crois plus vraiement.

      Supprimer
    2. @Philz: Je suis resté une dizaine de minutes en recul devant une de ces affiches à la station Opéra, c'était amusant de voir la réaction des gens: beaucoup de lassitude ou de ras le bol apparaissaient sur le visage des gens qui la regardaient.
      Alors comme tu dis,la Marine s'y retrouve forcément.

      Supprimer
    3. "Nous avons une origine commune qui est l'Afrique"

      Encore un truc qu'il va falloir apprendre à déconstruire...

      http://www.lefigaro.fr/sciences/2009/07/10/01008-20090710ARTFIG00316-l-origine-asiatique-des-hommes-et-des-singes-.php

      Supprimer
  7. Teuh euh euh ! Ce n'est pas parce que je finis ma vie à l'Amsterdamer que je vais renier les Gauloises d'origine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @coach berny: moi itou, impossible que je renie mon goût pour les Gaulois!

      Supprimer
  8. "Nos ancêtres n'étaient pas tous des gaulois".

    C'est une thèse intéressante qui pour ce qui concerne la population française dite "de souche" est plutôt fausse. Il faut lire la somme de Jacques Dupâquier intitulée "Histoire de la population française". Globalement, les romains, les francs, les norrois n'ont jamais représenté que quelques dizaines de milliers d'individus, à peine plus de 4% de la population locale, qui prirent femme sur place et se fondirent rapidement dans la masse. Ils se substituèrent juste à l'aristocratie originelle. En Belgique, la proportion des francs a durablement modifié la population, elle était d'environ 21%.

    Globalement, jusqu'au XIXème siècle on a observé que les gens ne bougeaient guère de leur lieu de naissance, 20km au plus, et ce depuis la nuit des temps. Donc, pour les français "de souche", et ils sont légion, contrairement à ce que la thèse officielle avance, nos ancêtres sont bien gaulois.

    Quant à Dupâquier, difficile de le traiter de facho, c'était un communiste.

    Après, concernant la France d'après la 1ère moitié du XIXème siècle, et encore celle des grandes et moyennes villes industrielles, il est clair que les migrations, ouvrières notamment, ont modifié la donne. Et ça c'est accéléré avec la grande braderie de la nationalité à laquelle on assiste depuis des lustres.

    Vive la république qu'ils disent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Rigole mais il y a une vingtaine d année, aux antilles, on enseignait aux petits antillais que leurs ancêtres étaient des gaulois ! Idéal pour alimenter le ressentiment...

      Quant a la grande braderie, elle ne fait que commencer

      Supprimer
  9. Roméro, quand même ! Ce gars là me donne l'impression de ne plus savoir quoi faire pour exister.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Florence cassez, le sida,le mariage pour tous, l euthanasie, l immigration, il est partout le Roméro, je ne serais pas étonné qu on le voit atterrir à sos racisme un de ces jours

      Supprimer
    2. A SOS racisme ou au gouvernement, allez savoir ! :)

      Supprimer
  10. nous sommes evidemment issus de brassages et de mélanges comme tous les pays du monde

    peu importe notre origine humaine réelle et qu'il y ait eu gaulois ou pas

    Par contre nous avons développé un mode de vie et des cultures en Europe qui sont différentes d'autres contrées et l'on voudrait aussi j'en ai l'impression nous faire croire que nous devons nous laisser déborder par d'autres cultures venues d'ailleurs en acceptant tout et en ne disant rien.. ce genre d'affiche sous entend en effet bien des choses.
    Les même personnes qui ouvrent nos frontières sans vergogne et acceptent la venue de tout un tas d'étrangers sont les mêmes qui condamnent le colonialisme et ce n'est pas parce que certaines populations qui viennent d'autres horizons et ont accepté notre nationalités et nos valeurs qu'il faut tout accepter
    Ce sont les mêmes qui n'accepterons les roms dans leur voisinage

    Ou il faudrait dans cette exposition rappeler aussi tout ce que nos coloniaux ont apportés ailleurs bien loin des idées formatées sur le colonialisme par des gens idéologues maiis qui n'ont jamais mis la main dans le cambouis

    peut être que cette expo parle de ces coloniaux.... j'en doute et je n'irai pas à Pris pour le vérifier.. bien mieux dans ma campagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: d après ce que j ai vu de leur site, on parle bien des colonies mais pas pour en tresser des couronnes de laurier

      Supprimer
    2. @Philz : Brassage, brassage, tout est question de proportions ou d'absence de proportions. Visitez la France et vous verrez que chaque région française est habitée par des gens qui partagent le même phénotype. Certes, à l'heure de l'avion, de la bagnole et du train, c'est un peu moins vrai aujourd'hui, tout au moins dans les moyennes et grandes villes qui attirent toujours des gens mobiles à la recherche de travail. S'il y a phénotype, il y a permanence de la race, même si aujourd'hui c'est un gros mot. On distingue facilement un basque d'un auvergnat, un gallois d'un écossais, un vietnamien d'un coréen, etc.

      Supprimer
    3. @Koltchack: Perso et malgré mes nombreux voyages en asie, je n ai jamais été foutu de distinguer un japonais d'un coréen ou un vietnamien d un cambodgien :)

      "S'il y a phénotype, il y a permanence de la race, même si aujourd'hui c'est un gros mot" oui mais chut !

      Supprimer
    4. "S'il y a phénotype," je dois être phénotypiste. Et les anti-phénotypistes seraient en quelque sorte des aphénotypistes.

      Et bien je suis également aphénotypophobe. Et toc !

      Supprimer
    5. @al west: en résumé, t es ouaciste !

      Supprimer
    6. al, arrête le p'tit muscadet le matin je t'ai déjà dit....

      Supprimer
    7. Boutfil, à 11h59, tu chipotes, là (et je n'avais pas bu de muscadet).

      Supprimer
  11. Perso et malgré mes nombreux voyages en asie, je n ai jamais été foutu de distinguer un japonais d'un coréen ou un vietnamien d un cambodgien.

    Waaahh le waciste ! Japonais, chinois, coréens, vietnamiens, tout ça c'est des jaunes et pis c'est tout.

    Et pourtant, il y a de réelles différences morphologiques, encore qu'entre le chinois et le coréen elles soient moins évidentes. Et encore, on reste sur le général, car il y a des différences selon les régions, un tōkyōïte ne présente pas le même phénotype qu'un fukuokais par exemple, mais c'est moins évident pour l'oeil occidental qui lui fera aisément la différence entre un basque et un breton.

    RépondreSupprimer
  12. La seul question qui vaille est: quelle est la fréquentation du musée de l'histoire de l'immigration ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la suivante : "combien ça nous a couté ?"

      Quoique c'est vrai que l'argent public, c'est pas un problème en ce moment hein...on peut se permettre d'en balancer un kilotonne par les fenêtres...
      :)

      Supprimer
    2. Tant qu'à balancer des kilotonnes, autant que ce soit pour vitrifier certains quartiers.

      Supprimer
  13. Pas besoin d'être gaulois pour aimer et respecter le pays dans lequel on a été accueilli et dans lequel on vit... S'intégrer n'a jamais voulu dire renier ses origine mais si on veut être accepté quelque part il faut d'abord savoir accepter de respecter ceux qui nous accueillent... ca me semble être la base du savoir vivre et de la logique, mais bon faut pas trop en demander ... Aujourd'hui on doit accepter tout le monde et s'adapter à celui qui vient...et ne surtout rien dire sous peine d'être taxé de racisme!!!! Logique!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: si seulement ta logique pouvait etre la meme pour tous ceux que " l'on accueille " ce serait parfait. Force est de constater que ce n est pas le cas.

      Tiens par exemple: La mère de la jeune femme controlée a Trappes a déclaré à BFM: on peut chasser les chrétiens mais pas les frèeres musulmans, ça ne se fait pas !

      Supprimer
  14. Bonjour la France,
    Je reviens en France(?) et je découvre ça, un peu tard (vaut mieux que jamais) ; c'est très laconique et réducteur :
    - notre pays a connu, subi de nombreux "envahisseurs", venus de tous les côtés, vu que la France a beaucoup de pays voisins. Or, nos ancêtres, en place depuis très longtemps ou intégrés, n'ont eu de cesse de combattre et repousser les envahisseurs suivants. Doit-on mépriser nos ancêtres?
    - or miracle(?), souvent certains de ces envahisseurs (anglais, romains...), se sont fondus parmi nos ancêtres en place, sans ériger de barricade ni ghetto,
    - ces envahisseurs une fois installés, se sont mis au travail sans demander qu'on leur verse une pension.
    - on a intégré certains de leurs apports, (administration romaine, coca-cola..), mais pas leur langue, pas beaucoup leur religion.
    Pourquoi devrait-on être différent de nos ancêtres sur ces sujets?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les Brigandes et l'Antifa