jeudi 18 juillet 2013

Ministères patraques: Pour Jean-Marc Ayrault, il est temps de lever le pied...


Rien de très excitant dans l'actualité ces jours-ci, c'est toujours un peu pareil lorsque vient le temps des vacances. Je lis les journaux, écoute les infos et ce sont les mêmes trucs qui tournent en boucle: 

Mandela qui n'en finit pas de mourir puis de ressusciter et Pépère qui lui a consacré 67 minutes de son temps pour lui écrire une bafouille à l'occasion de son anniversaire et pour lui souhaiter longue vie... Un dangereux supposé terroriste norvégien qui se fait gauler en Corrèze ce qui doit nous rassurer sur les capacités de la police de Valls... Le Tour de France et ses millions de fans un peu idiots sur le bord de la route... Quelques débats politico-économiques sur la transition énergétique ou le grand Paris dont se foutent royalement les 3,6 millions de chômeurs... La canicule qui vient... La gare de Brétigny que bientôt je connaîtrais par cœur sans n'y avoir jamais mis les pieds... Un horrible et dramatique accident de bus en Guyane qui a fait... un mort... Le taux du livret A qui a baissé mais pas autant qu'il aurait dû grâce à Moscovici qui souhaite ainsi - on croit rêver, c'est à mourir de rire - soutenir le pouvoir d'achat des Français... La confirmation que Pierre Verdon est passé malheureusement du statut d'otage à celui de martyr exécuté par des terroristes islamistes; assurance nous est donné que les auteurs de cet assassinat seront recherchés et punis... Les gens du voyage qui squattent illégalement des terrains privés ou municipaux... 

Vous voyez bien, rien de bien passionnant... si ce n'est ces deux petites brèves que je viens de lire, l'une dans le Figaro, l'autre sur le site d'Europe1:

Ayrault qui n'a rien d'autre à faire a offert, à Matignon, un pot convivial à 300 parlementaires de gauche pour marquer la fin de la session parlementaire et ressouder les liens au sein d'une majorité divisée sur des tas de sujets. Il les a invité, c'est constructif, intelligent et pas du tout partisan, à "  rappeler sans cesse l'état dans lequel la précédente majorité a laissé le pays ": c'est donc officiel: l'antisarkozysme comme mode de gouvernance ! C'est brillant, c'est du Ayrault inspiré en somme... 

Cette première brève, manifestation évidente de la bêtise ambiante chez nos dirigeants, semble donc crédibiliser la seconde: nos ministres sont crevés, au bout du rouleau, lessivés, épuisés ou simplement malades. L'un deux a même confié, sous couvert d'anonymat aux journalistes d'Europe 1: " On est à bout. On nous a baissé notre rémunération de 30%, on bosse comme des fous. Le soir, je rentre à minuit chez moi et je mange un plat de pâtes en regardant le mur... Et là-dessus, on nous explique qu'on ne peut pas partir en vacances où on veut ! " 

Et toujours selon Europe 1, Jean-Marc Ayrault, lui-même personnellement, aurait demandé à l'un de ses collaborateurs: " Tu ne veux pas allez dire au président qu'on est crevé ? Il faut qu'on lève un peu le pied…"

Parce qu'il faudrait qu'on les plaigne? Découvriraient-il les joies du travailler plus pour gagner moins ?  Ou font-ils enfin l'apprentissage de ce que c'est que de bosser ?

Pauvres biquets !

Cela me fait penser au célèbre ministère patraque de Thierry Le Luron qu'il serait bien temps de remettre à jour..

Folie passagère 1808.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Et encore un peu moins de 4 ans pour expliquer que c'est la FÔÔÔTE à Sarko qu'ils ont bossé comme des malades et qu'ils n'y arrivent pas , pardon si , ils arrivent à ponctionner un maxi dans nos poches pour redistribuer ...mais à qui ?
    Nous aussi nous sommes fatigués de cette année de couac , de connerie , de mensonges en tout genre , des ces abus policières , du laxisme des juges , de Taubira , de Valls , de Montebourg , de Duflot etc .....et surtout de notre Piteux Moulande .

    RépondreSupprimer
  2. @Claude henri: antisarkozysme primaire qui finira pas n amuser plus qu eux.
    Pour le reste, les lire se dire fatigués ! oh purée, mais ils ne doutent de rien, ils apprennent seulement maintenant que c'était dur de bosser ! on croit rêver. Sont pas assez payés ? mais qu ils démissionnent on ne les a pas forcé. Quelle bande de branquignols

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @corto74: ce billet prend effectivement toute sa saveur quand on sait que les lecteurs de ce blog sont à une certaine majorité d'entre eux des retraités bien planqués mais surtout, que sa majesté corto 1er a une activité professionnelle assez flou qui laisse penser qu'il ne doit pas en faire bien lourd...

      Supprimer
    2. @elnino: Ton commentaire ? Sans doute l un des plus stupides jamais reçus ici. Réfléchis avant d'écrire.

      Supprimer
    3. la majorité de retraités bien planqués dites vous ? j'ai commencé à bosser à 14 ans, et je me suis arrêté à 64, j'ai pondu 5 citoyens qui cotisent largement à la caisse de l'état, certains ont même donné du boulot à d'autres...pauvres cons que nous sommes nous les retraiés bien planqués, quand vous aurez bossé autant que certains d'entre- nous,et en ne percevant pas un rond des aides dites sociales, vous pourrez la ramener, en attendant, vous savez quoi ? je vous emmerde....

      Supprimer
    4. @Boutfil: Bien dit !, non mais, il sort d'où celui-là ?

      Supprimer
    5. merci merci Danielle "vous savez quoi? je vous emmerde": mais c'est presque une phrase ça dites donc.Tous ces débats doivent être générationnelles j'imagine selon qu'on ne pense qu'à sa pomme ou bien un petit peu à l'intérêt général. Quand à corto, un bon coup de pied aux fesses pour le remettre au boulot, voilà ce qu'il lui manque...

      Supprimer
  3. Ca alors, ils bossent...oui mais ça ne sert à rien, y a qu'à voir...
    En effet, une bonne mise à jour du "ministère patraque" s'imposerait, avec la voix de ce mollusque de premier sinistre ce serait sans doute moins drôle qu'avec celle de Chaban-Delmas imitée par Le Luron, mais on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: c'est à dire avec pas grand chose... Ils sont pitoyables.
      Je ne sais pas si tu as vu Moscovici déclarer que dans sa grande bonté il ne ramenait pas à 1% le taux du livret A, histoire de donner un coup de pouce au pouvoir d achat !

      Supprimer
  4. Décidément mon cher Corto, vous êtes toujours aussi cruel avec nos pauvres chéris de ministres !
    Rappelez-nous quand même ce qu'ils touchent après cette horrible ponction de 30% qu'ils se sont fait subir à eux-mêmes, histoire d'emporter l'adhésion de ce peuple opulent, mais si ingrat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: cruel, ah que nenni ! juste réaliste. Grosso merdo, ils touchent, tous ces ministres, entre 9000 et 13 000 euros / mois sans compter les a cotés, donc, de quoi bosser sans se plaindre ! Alors silence dans les rangs, les smicards vous écoutent !

      Supprimer
    2. Je croyais que la baisse de 30 % n'avait pas été appliquée car non-constitutionnelle?

      Supprimer
    3. @Michelle: La rumeur avait couru là dessus mais non, la rémunération a bien été baissée

      Supprimer
  5. Dans les infos du jour, il y l'article du point au sujet de Bretigny qui prouve qu'il y a bien eu caillassage et pillage... Une honte ce gouvernement....

    RépondreSupprimer
  6. Pauvres petits biquets qui sont fatigués de bosser... Ils ont qu'à commencer par arrêter de mentir à tout va... Et se mettre réellement au boulot... Peut etre qu'ils seront alors moins fatigués de brasser de l'air et qu'ils deviendraient efficaces (OK faut pas pousser non plus!!)

    Comme cité juste au dessus, les caillassages ont bien eu lieu ... chaque jour on découvre de nouveaux mensonges... Et ça, ça fatigue bien plus les français...

    Nous aussi on en a ras le bol et on gagne pas leur salaire même avec les 30% de moins... Quelle bande de clowns!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: chaque jour de nouveaux mensonges en effet. Mais combien de temps cela va-t-il durer ?

      Belle affaire que Brétigny où l on prend les Français pour des idiots. Alors comme tu dis qu ils arrêtent de mentir et qu ils se mettent au boulot...

      Ce soir Pépère dînait avec une centaine de journalistes: entente sur les éléments de langage ?

      Supprimer
    2. il cherche à s'assurer qu'ils sont toujours de son coté... Il faut bien parce qu'à part les journalistes et quelques illuminés il ne reste plus grand monde pour croire en lui... à droite comme à gauche!!

      Supprimer
  7. Le "Boulain qu'est pas bien" est assez prémonitoire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lenonce: Dans le genre, qui pour égaler un Le Luron aujourd’hui ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen