lundi 8 juillet 2013

Les mots ont un sens. Aujourd'hui: Frauder


Le mot du moment est donc frauder. La madonne du Poitou a ouvert les hostilités: " Nicolas Sarkozy a fraudé, il doit rendre des comptes ". Et sa sainteté Michel Sapin de relancer ce matin: " il a fraudé ". Et nos blogueurs ou médias de gouvernement de reprendre tous en chœur: il a fraudé, triché, menti et nananère... Les éléments de langage ont donc été bien appris, reprenez après moi tous en chœur: Nicolas Sarkozy a fraudé. Ça amuse la galerie et tend à diaboliser le bonhomme. Encore. Cahuzac, nous étions tous d'accord, avait fraudé le fisc et menti,  il donna un sens , une réalité au mot frauder. En toute logique socialiste: Sarkozy, Cahuzac, c'est du pareil au même, des voyous... Mais voyons y donc de plus près... 

Pour le Larousse, frauder, c'est spolier l'Etat ou une institution par une fraude, échapper à la déclaration ou au paiement de ce qui est dû. 

Pour le wiktionnaire, frauder, c'est une action faite de mauvaise foi au préjudice de quelqu'un ou bien encore l'action de soumettre des choses ou des biens à des droits ou taxes.

Pour l'Internaute, commettre une fraude, c'est une action faite pour tromper, pour contourner les lois. Synonymes: contrebande, escroquerie, falsification, malversation, supercherie, tromperie.
Fraudeur: qui commet une fraude. Synonymes: resquilleur, tricheur, trompeur, voleur.

Alors revenons maintenant aux comptes de campagne de Sarkozy invalidés par le CC. Les comptes ont été déposés et certifiés par des comptables, chaque dépense a donné lieu à la production d'un justificatif, d'une facture. Le meeting de Villepinte ou la réunion de Toulon ont été présentés et " évalués ": Toulon, c'est un discours de président pas encore candidat, Villepinte, c'est 50/50. Etc... Donc rien n'a été caché, tout a été présenté à la commission nationale des comptes de campagne et au Conseil Constitutionnel avec une répartition et une distribution des dépenses telles que l'estimait justes l'UMP. Rien n'a été dissimulé.

Le CC et la commission ont eu une vision différente de cette répartition. En aucun cas, il n'y eut fraude. Il n'y a donc pas de fraudeur et Sarkozy n'a donc pas fraudé qui que ce soit.

Sauf à vouloir lui nuire encore et toujours... ce qui vous en conviendrez n'est certainement pas le but recherché par nos gauchistes. N'est-ce pas ?

Les mots ont un sens. Les utiliser à tort et à travers n'a aucun intérêt sauf celui de travestir la vérité. Travestir la vérité, une spécialité socialiste !

Folie passagère 1794.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

42 commentaires:

  1. Voyons Corto, on dirait que tu viens de découvrir les différences fondamentales de senS et d'interprétation, qui existent, entre les définitions du dictionnaire "gaucho-socialo" et ses utilisateurs, et celles du Larousse ou Petit Robert et utilisateurs lambda de bonne foi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @MireilleD: Hélas, Mireille, je ne découvre rien. Interloqué par l'emploi qui me paraissait abusif du mot frauder depuis deux jours à propos de Sarkozy, j'ai été, à tout hasard, consulter les dicos, pour le plaisir, pour voir, pour comprendre ce qui pouvait pousser ces idiots à utiliser en l espèce ce mot. Bien m en a pris. C'est bien de temps en temps de faire cela.
      Tout le pb est de savoir si le lambda moyen sait faire la différence. j'en doute. Il se fait donc manipuler.
      Sarkozy pourrait en toute logique porter plainte pour diffamation.

      Supprimer
    2. @ Corto
      OUI !!! Et aussi pour harcèlement moral et judiciaire. Non fondés, comme la suite nous le prouvera probablement.

      Mais ces socialopards (mot emprunté à je ne sais plus qui, mais qui me plait bien...) ont quand même gagné une bataille : à force de calomnier, il en reste toujours quelque chose.
      Sans parler des dégâts psychologiques... Même si Nicolas Sarkozy a visiblement une carapace plus épaisse que le mienne, il y a toujours des fissures qui permettent aux nuisibles de blesser à cœur.

      Ils ne sont bons qu'à saccager tout ce qui traverse leur route.
      Quel dommage qu'on ne puisse leur donner de la mort aux rats !!! Cela nous aurait peut-être débarrassés de ces pestes redoutables, voire mortelles. Tant pour notre pays que pour nous...

      Supprimer
    3. Mamy Franzy, vous êtes folle, de la mort aux rats? Et pourquoi pas des camps de concentration pendant que vous y êtes.

      Supprimer
    4. L'idée est très bonne, Fred Camino, il me semble d'ailleurs tout à fait naturel que vous la ressortiez du placard puisque c'est une invention socialiste. Malheureusement, elle a déjà été utilisée, mais heureusement, désormais, cela ne se fait plus.

      Supprimer
    5. Devant son enthousiasme, je proposais.

      Supprimer
    6. @Franzi: comme tu y vas , j'avais bien une autre idée comme celle qu avait eu des bretons, je crois, pour éradiquer la prolifération des rats mais Fred Camino aurait vite fait de colporter ds tte la gauchosphère que je suis un monstre.

      Quant à Sarko, effectivement, il a le cuir dur et heureusement pour lui.
      Des calomnies, il reste toujours quelque chose, l homme est ainsi fait, cependant au fur et a mesure que les affaires seront évacuées,ce dont je doutes pas, les Français, j ose l espérer se seront rendus compte d'où venait le vent mauvais.


      @Fred camino: bingo, t as gagné un Godwin

      @Al Weest: il n est pas choupinou notre camino ? hein ?

      Supprimer
    7. - Pas mon genre, je ne fais pas de billet sur les blogueurs.
      - Le point Godwin est atteint quasiment à tout tes billets.

      Supprimer
    8. @Fred : "Pas mon genre, je ne fais pas de billet sur les blogueurs" bah tu commente chez ceux qui en font, ça revient quasiment au même et ça t'évite d être aussi ridicule que ton mentor-copain Jegoun chez qui tu te plais a commenter.

      Supprimer
    9. C'est bien d'avoir des commentaires non?

      Supprimer
    10. l y a les noyades ou alors les colonnes infernales et en plus c'est une idée républicaine, elle devrait aux socialistes.

      Supprimer
  2. J'ai omis de faire voisiner le dictionnaire "gaucho-socialo" avec "l'encyclopédie politique D-G (droite-gauche)" qui n'a rien à lui envier sur le plan des approximations, des raccourcis foireux et des amalgames...

    RépondreSupprimer
  3. Sarko est devenu un gros mot .. Je pense que l'on pourrait aussi dans le dictionnaire des synonymes mettre diable et Sarko au même niveau........
    Franchement cela devient ridicule ....
    la dame Royal et la sapinière pour échapper à l'ISF .. est-ce bien civique pour une socialiste ?
    ou la première concubine qui vit aux frais de la nation est ce bien normal ?

    Qu'ils commencent par balayer devant leurs portes

    En vérité Sarko leur fait peur ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: pour sur que ça confine au ridicule autant qu ' à la tristesse de voir des personnalités agir et parler ainsi. la simultanéité avec laquelle la Royal et le Sapin ont parlé, comme d autres, monter bien à quel point tout cela est plus ou moins orchestré.

      Et oui Sarko leur fait peur, les socialos nous le prouvent chaque jour

      Supprimer
  4. Bien sur que les mots sont une arme ! Et pour décupler leur efficacité, il suffit de les répéter encore et encore. Ils se foutent du vrai sens des mots, l'essentiel étant de leur donner un sens qui fait mouche, peu importe que ce ne soit pas la vérité.
    La fiction "1984" est, entre autres, basée sur cette "fraude des mots" avec la novlangue.
    Et puis, on a tellement accolé ce mot de fraude à d'éminents socialistes, que l'accoler à Sarkozy leur refait une virginité. Maintenant, reste à savoir si les gens seront dupes de la manipulation, les ficelles devenant des cordes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Comme tu dis, reste a savoir si les gens seront dupes longtemps. La côte de popularité du flan me laisserait a penser que non.

      Supprimer
    2. Corto, je sais que tu n'as pas perdu de vue, le fait qu'une partie non négligeable des mécontents, accuse Hollande, d'appliquer une politique de droate. Et suprême injure pour le flan, y'a même quelques délirants, qui osent l'accuser de marcher dans les pas de Nicolas Sarkozy.

      Supprimer
    3. @MireilleD: Et qui l accusent à juste raison. Un exemple: le gouvernement économique européen que Pépère a remis a son programme lors de sa dernière conférence de presse. Il y a 4 ans Sarkozy prêchait déjà pour cela et envoyait tous ses ministres ds les différents pays européens pour les convaincre.
      Des exemples comme celui-ci, ...des dizaine à disposition et quand j en ai plus je lis: voir en haut a gauche Bruno Le maire

      Supprimer
    4. Pour le coup c'est moi qui avait perdu de vue l'exemple dont tu parles.
      Hors sujet du présent billet : Bruno Le Maire l'un des mous de droite ? S'est abstenu lors du vote de la loi Taubira. Dommage me plait bien celui-là !(physique agréable, élocution et prestance. ça compte aussi... )
      En tant que Ministre de l'agriculture il fut un mauvais menteur lors de la polémique soulevée par l'abattage rituel et les défauts d'étiquetage halal pas halal.

      Peut-être nous donneras-tu ton appréciation sur son bouquin.

      Supprimer
    5. @mireille: mou Le maire ? je ne trouves pas, plutot consensuel, mais pas mou. Je n ai pas souvenir de cette histoire d'hallal. Et son bouquin est passionnant. J en ferai peut-etre la critique

      Supprimer
    6. Corto : "mou Le Maire ?" Je faisais allusion aux mous que tu visais, qui n'ont pas participé à la fête de La Violette, ainsi qu'à ceux qui se sont abstenus lors du vote de la loi Taubira.

      Supprimer
    7. @Mireille: ouf, je respire :)

      Supprimer
  5. C'est dingue ce que ces gens peuvent être mesquins et de mauvaise foi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: commençant a te connaitre, peux-tu préciser ?

      Supprimer
    2. Assimiler ce dépassement de budget à une fraude, c'est de la mauvaise foi. En faire un argument contre Sarkozy, c'est mesquin.
      Relativisons: je suis persuadé que tout ça c'est une comédie dans laquelle PS et UMP se battent à fleurets mouchetés. Maladroitement.

      Supprimer
    3. @Pangloss: ouf ! je crois surtout que l'existence d un cabinet noir ciblant Sarkozy est de plus en plus crédible. Là où c'est encore plus drole, c'est que plus on s'en prend a Sarko , plus la courbe de popularité de Pépère se dégrade sans que l on sache cependant si les deux sont liés. :)

      Supprimer
  6. Ils sont forts, ces socialistes! En parlant de fraude, ils assimilent Sarkozy à un Cahuzac... C'est gonflé.
    Pendant ce temps-là, on ne parle pas de la fraude sociale: travail illégal, allocataires qui fournissent une fausse identité ou une fausse résidence, paternités de complaisance, retraités immortels qui sont retournés au bled... En 2011, le rapport Tian estimait le montant total de la fraude sociale à 20 milliards d'euros. Or, 20 milliards, c'est l'équivalent de 80% du déficit de la Sécu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cahuzac est un amateur à coté de Sarkozy.

      Supprimer
    2. Le seul gars du gouvernement qui connaissait son sujet, les socialistes l'ont viré mais quelle bande de crétins.

      C'est vrai que pépère lui ne risque rien,il n' a jamais travailé de sa vie à part avec sa queue.

      Supprimer
    3. "Cahuzac est un amateur à côté de Sarkozy"

      Ah, oui, c'est vrai, Sarkozy, il a tous les vices, c'est le croquemitaine, c'est vraiment ce qu'il y a de pire. Pour un peu, c'est son trésorier de campagne qui serait actionnaire de deux sociétés offshore basées dans les îles Caïmans!

      Pendant que les gauchistes, dans un réflexe pavlovien, s'excitent sur le nom de Sarkozy, notre gouvernement socialiste s'apprête à reculer l'âge de la retraite... C'est à mourir de rire.

      Supprimer
    4. @Fred Camino: je te lance un défi que bien sur tu ne relèveras pas: donne moi un élément concret, factuel, indubitable, probant qui puisse nous assurer, sans discussion possible, que cahuzac est un amateur à coté de sarkozy.

      Tu peux t'adjoindre l'aide de tes petits copains: prouvez moi que Sarkozy est ce que vous dites.

      @Noix vomique: a mourir de rire en effet, hollande condamné à faire ce qu il reprochait a Sarkozy ! Mais si tu veux mon avis, question réforme des retraites , nous aurons droit à un truc aussi light que sa loi sur la transparence : càd, la version a minima.

      Supprimer
  7. Pas le temps en ce moment d'écouter les Pravda-media (sans regret). J'ai donc raté ce déchaînement de haine à l'encontre de l'ancien Président - qui n'étonnera point hors de la Socialie. Je vous remercie de nous tenir informés et de préciser le sens des mots jetés à l'encontre des adversaires honnis par la Bien-Pensance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dame Ginette: une vue de mon esprit où cela faisait bien longtemps que vous ne traînâtes pas vos ballerines ici ?
      Bises a vous

      Supprimer
    2. Merci de vos bises qui me font le plus grand bien!!!
      Je n'ai pas disparu des écrans, mais je commente peu, n'ayant pas votre force de plume (ou de clavier). A bientôt.

      Supprimer
  8. Ne vous étonnez pas, mon cher Corto, aucun mot ne sera assez gros dans ceux que l'on accolera à Sarkozy.
    Mais ce qui reste incompréhensible c'est que ça n'empêche pas Hollande de dégringoler dans les sondages.
    Le peuple semble lui dire : "Cause toujours tu m'intéresses !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: 23% d opinions favorables donc grosso merdo le noyau dur de ceux qui ne voteront jamais à droite ou au centre. pauvre petit flanby, quoiqu'il fasse, il se vautre.

      Supprimer
  9. c'est vrai que frauder est un sport qu'affectionne la gauche , entr'autre pépère avec sa déclaration de patrimoine , harlem , bon lui a été condamné, et tant d'autre , maintenant si frauder est une erreur comptable alors là tous les chefs d'entreprise sont fraudeurs et en politique à l'heure actuelle les pires sont ceux qui se nomment Nicolas et si en plus c'est avec un nom qui commence par Sarko c'est impardonnable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: ce qui m amuse le plus finalement c'est que plus ils tentent d enfoncer Sarko plus celui-ci domine et les sondages et l'actualité politique. Rien de ce que fait pépére ou sa clique ne capte autant d'audience.

      Rien de ce que fait Pépèré ne marque les foules encore moins les médias plus de 24 h.
      Etonnant, non ?

      Supprimer
  10. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, il faut reconnaitre que Sarkozy est le seul à déchainer autant les passions... dans un sens ou dans l'autre...

    Et personne ne peut dire le contraire, ce type est un monument de courage... ca fait plus de 5 ans (si on ne compte que les années de sa présidence) qu'ils se déchainent tous contre lui, qu'ils le salissent, qu'ils le critiquent, qu'ils diffament sur lui... et pourtant Sarko est toujours là... Et les gauchistes en sont malades... Et oui ils ont peur de lui...

    Et on dirait que plus Hollande baisse dans les sondages, plus ils détestent Sarko... parce qu'ils ont la haine d'avoir élu le président le plus nul de la Vème... A leur place, j'aurai la haine aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: je crains qu ils ne soient orgueilleux , stade ultime, et un brin lâches pour reconnaître qu'ils ont élus un cake

      Quant à Sarko, effectivement, vu ce qu il prend, il doit être sacrément blindé

      Supprimer
  11. Complètement d'accord avec Titi, et avec Corto sur son commentaire concernant Bruno Le Maire que je trouve très prometteur.

    Pour distraire les français du retour de Sarko en politique, mais aussi du dernier sondage catastrophique de Normal qui ne parvient même pas à satisfaire le 1/4 des français, il fallait envoyer immédiatement et de concert les scuds Ségo/Sapin avec des mots percutants dont ils n'ont sûrement pas pris la peine de vérifier le sens dans le dictionnaire ; A moins que la polémique déclenchée par le mot "fraude" ne fasse partie de la stratégie "écran de fumée".

    Le problème c'est qu'ils en ont tellement abusé de cette stratégie, que leurs subterfuges se voient désormais comme le nez au milieu de la figure. Laissons les dire et même encourageons les, puisque apparemment, ils obtiennent le contraire de ce qu'ils cherchent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cyrielle: que Sapin soit monté au créneau pour faire ecran, c'est une evidence. Ségolène, que l on voit curieusement partout en ce moment, c'est encore et toujours son désir d'exister, elle en veut à la terre entière.

      J'ose espérer comme toi que leurs subterfuges se voient mais j ai toujours un léger doute quant à la faculté des français de bien évaluer ce qui se passe et de quelle façon ils se font manipuler

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen