lundi 22 juillet 2013

François Hollande: 27% d'opinions favorables. Vraiment ?


Ce n'est plus ce que l'on pourrait appeler un accident de parcours, mois après mois la courbe de popularité de hollande stagne à un niveau jamais atteint par un président de la Vème république (on notera que, d'après le graphique ci-dessus, les côtes de popularité s'érodent de plus en plus tôt dans l’exercice du mandat présidentiel). On parle d'embellie maintenant quand il "remonte" de 26 à 27%, c'est dire... Bref, Pépère oscille entre 24 et 27% d'opinions favorables ! Ce qui en gros revient à dire que 70% à 75 % des Français lui sont défavorables. 

Considérons donc ces 70% qui ont une opinion défavorable. Qui sont-ils ? Les réacs, les conservateurs, les FN, les Umpistes, les centristes sans doute, les royalistes, des qui auraient vendus leurs mères pour ne pas se retaper Sarko... Quoi d'autre ? Et bien certainement, obligatoirement, des gens de gauche, des qui ont voté à gauche et qui voteront toujours à gauche mais qui sont désespérés par le spectacle d'incompétences, de mensonges et de reniements que leur offrent chaque jour Pépère et son équipe; les déçus du hollandisme, donc. On ne peut imaginer, par exemple, qu'une Martine Aubry, qu'un Jacques Delors ou qu'un Jean-Pierre Chevènement aient autre chose qu'une opinion défavorable du bonhomme...

Venons en aux 27% qui ont une opinion favorable du bonhomme. Ils représentent, dit-on, le socle solide de sa majorité. Ils sont les purs et durs de la sociale démocratie, les apparatchiks du PS, les ex de SOS Racisme ou bien encore les gusses qui ont pris, à temps, le train hollandais ou celui du socialisme, pour faire carrière et sans réelle conviction. Ils sont légions. Si maintenant on transpose en valeur absolue ces 27% de favorables, je ne sais exactement combien cela peut faire, mais cela doit tout de même représenter quelques millions de personnes dont on ne saurait prétendre, comme dit précédemment, qu'ils soient tous ministres, députés, apparatchiks ou clients du système. Il y a donc dans ces 27% un pourcentage non négligeable de personnes n'ayant pas d'accointance directe avec la Socialie, des gens supposés intelligents, des gens non engagés dans la vie politique, des profs, des cheminots, des ingénieurs ou que sais-je encore. Quelle part de ces 27% représentent-ils ?

C'est à ces gens là que je pense. Qui sont-ils ? Comment font-ils pour avoir une opinion favorable du bonhomme, voilà qui m'épate. Sont-ils trop orgueilleux pour reconnaître qu'ils se sont trompés même en répondant de façon anonyme à un sondage, trop peu lucides pour s'imaginer suffisamment stupides pour avoir voté hollande ? Des ventres mous du socialisme ? Des aveugles au royaume des borgnes ? Des gens qui se sont construits une posture hollandaise pendant la campagne et qui ne sauraient se remettre en question ? 

Ainsi, tout bien considéré, sommes-nous bien à 27% de Français ayant une opinion favorable de hollande où peut-on imaginer que la courbe de popularité de Pépère soit bien plus catastrophique que ce que nous donne à croire les sondages ?

Folie passagère 1814.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

10 commentaires:

  1. Ta dernière phrase résume à elle seule le dilemme , 25% d'avis favorable ? Il faut déjà savoir qui a fait le sondage et où .
    Dimanche sur mon stand et sur ma caisse j'avais mis " Hollande démission " pour voir. A peu près 500 à 600 passages,( trop chaud), et des sourires mais plus des approbations , je dirais donc " avis défavorable 99.99% " il faut se laisser une grande marge d'erreur.
    ( ma femme m'a engueulé toute la journée , c'était plus une réunion politique et que de la vente d'antiquités)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ah ben chapeau alors mettre " hollande démission " bien en vue et sur ton lieu de boulot, respect :) Et plus inetressant encore c'est que tu n'ai pas été pris à partie

      Supprimer
    2. @corto je jouais pratiquement tranquille , dans mon métier ce sont plus des clients de droite que de gauche , à part Fabius mais lui c'est un cas pour ne pas dire caca , j'ai vu ce jour là ,un maire de gauche qui m'approuvais , un gendarme que je connais ,en civil, qui m'approuvais etc etc etc

      Supprimer
  2. vu ce que l'on a connu sous Sarko en terme de manipulations et de dérives médiatiques on peut imaginer que pépère en profite encore un peu.. Les 25 % sont ceux qui profitent du système et qui s'y retrouvent ..

    Si les médias le traitaient comme ils ont traité Sarko il serait à - 10 %

    n'oublions pas qu'il a été élu par défaut sans véritable adhésion et sans avoir jamais rien démontré.. Il n'y a qu'en France que l'on soit capable de cela

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: va t en dire à des gauchiards qu il a été élu par défaut et tu verras tu teb feras traiter de tous les noms d oiseaux et d'anti démocratie. Je le sais, j ai testé !

      Supprimer
  3. Dans ces sondages, c'est le détail qui est intéressant. Je n'ai pas vu le détail de celui-ci mais les 27% englobent les "très satisfaits" et les "plutôt satisfaits". Dans des sondages précédents, le pourcentage des "très satisfaits" oscillait entre 2 et 4%. La façon dont la question est posée aux sondés a aussi son importance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lucille: la question est on ne peut plus claire pour le sondage qui illustre ce billet: etes vous satisfait ou mécontent de François hollande comme président de la republique: 3% très satisfaits ( j aimerais bien les rencontrer ceux là, la famille ? )et 74% de mécontents

      Supprimer
  4. Il y a une piste. Tous les français ne s'intéresse pas à l'actualité et encore moins à la politique, certains répondent de manière superficielle comme si quelqu'un ne connaissant pas la pêche répondait qu'il préférait la pêche à la truite. Si le sondage est effectivement mené sur des personnes au hasard, j'estime que cette population compte pour 40% dans les 27%.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @judex: ce que tu dis est fort probable ! ce qui aggrave son cas finalement !

      Supprimer
  5. sur votre dernière photo, il a la tête levée , regarde en haut , comme dans les films où le crétin de service finit écrasé par un piano ( ou un éléphant ou une ouature )

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen