jeudi 4 juillet 2013

Communiqués présidentiels


Le premier émane de la présidence de la République, il concerne le départ de Cahuzac, le gars qui, après avoir truandé le fisc pendant des années, a menti à toute la France, les yeux dans les yeux:


" Je remercie Jérôme CAHUZAC pour l’action qu’il a conduite depuis mai 2012 comme ministre du Budget pour le redressement des comptes de la France. Il l’a fait avec talent et compétence.
Je salue la décision qu’il a prise de remettre sa démission de membre du Gouvernement pour mieux défendre son honneur."

Le deuxième émane de la même pétaudière, il concerne le départ de Delphine Batho qui, à priori, n'a menti à personne:

" Sur proposition du Premier ministre, le président de la République a mis fin aux fonctions de Madame Delphine BATHO et a nommé Monsieur Philippe MARTIN, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie."

Tirez en les conclusions que vous voulez mais pour un peu, elle va finir par me plaire Delphine... On appelle cela du 2 poids, 2 mesures: merci à l'un, le vérolé, et va te faire voir, à l'autre.

Folie passagère 1788.
François Hollande et Delphine Batho, en 2007, lors de l'université d'été du PS à la Rochelle.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

10 commentaires:

  1. L'autre ne vaut pas mieux. Même si elle traîne (pour l'instant?) moins de casseroles. Son bilan est négligeable et sa présence au gouvernement ne s'imposait pas quand on sait le peu de cas que les partis de gouvernement font de l'environnement.

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est vrai: ces deux communiqués mettent en évidence le "deux poids, deux mesures". Il serait intéressant d'en savoir la raison. Cahuzac caressé dans le sens du poil et "démissionné" sous la pression de l'opinion et Batho, virée comme une malpropre alors qu'elle exprimait une vérité connue de tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: 2 commentaires qui font une bonne synthèse de ce qu il y a a retirer de ces communiqués.

      Supprimer
  3. Un petit moment de faiblesse, Cortesse?
    On entend de temps en temps que Cahuzac sait des chose...
    Jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: pkoi faiblesse, la teneur des 2 communiqués se suffisent à eux mêmes

      Supprimer
  4. Le gros du château nous joue un remake du cave se rebiffe.
    Mais les mangeurs de soupe écologique restent quand même à table.
    Et si un homme dont l’identité ne serait pas dévoilée leur servait (comme à Chazal) un seau d’excrément dans leur auge, cela pourrait-il les faire dégager ?
    Rien n’est moins sûr car manifestement ils sont prêts à tout avaler.
    La chef, parait-il, en raffolerait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lou Sétori: n oublions pas que les 3/4 des députes et sénateurs EELV doivent leur poste à leur accord bidon et intenable avec Pépère. Ils y sont maintenant, ils s'accrochent, comme le Duflot, si pour cela faut avaler des couleuvres, même pas peur, ils avaleraient des boas s il le fallait.

      Supprimer
  5. Ca confirme ce que tu disais dans ton billet précédent sur ce sujet... Elle ne compte pas, Batho, elle n'est personne, elle n'est pas assez riche ni assez corrompue... Tant pis pour elle, les autres ont encore de beaux jours devant eux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: quant à sa conférence de presse c'était chronique d un pas grand chose annoncé !

      Supprimer
  6. J'ai apprécié cette révélation sur la femme d'un éminent et richissime patron Français, qui est directrice de cabinet à l'Elysée. Je veux parler de Mme Hubac.
    C'est à dire que la gauche, cette médiocratie Française, qui n'a cessé de reprocher à Sarko ses manières de travailler pendant 5 ans, soutient un président qui fait exactement pareil.
    Comment peut-on être incohérent à ce point? Par quelle opération magique ce qui vient de gauche est forcément parfait alors que lorsque ça vient de la droite, c'est tout de suite mal? Et les mecs viennent jouer les pisseuses sur ton site dès que tu les froisses.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP