dimanche 20 novembre 2011

C'était en 1911, une éternité

J'ai retrouvé ces deux photos que la technique permet de rafraîchir, un peu. Deux photos d'un autre temps. Un mariage familial comme on en faisait il y a tout juste cent ans, à quelques jours près. Celui de mon grand-oncle, assis au premier rang; mon grand-père, juste derrière avec son képi à plume.


La famille, mes aïeux au grand complet, se réunissait. On sortait des placards les costumes des grands jours, ceux-là mêmes qui avaient sans doute été étrennés quelques années auparavant, pour un mariage ou un enterrement. Une fois la cérémonie terminée, les photos extérieures faites, on passait à table... Quelle table ! J'ai retrouvé, aussi, le menu du jour, il est trop long pour être recopié ici.



C'était comme cela en septembre 1911 du côté des Causses, en Aveyron, il y a une éternité. Bien avant que l'on y construise un immense viaduc.

Folie passagère 923.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. Tiens ! Vu le 74 dans ton pseudo, j'étais persuadé que tu étais originaire de Savoie.

    RépondreSupprimer
  2. il est beau le viaduc, mais on mange toujours aussi bien dans cette région! et du porc.....
    tu verrai mes photos de mariage à moi, ça date aussi, pas 100 ans mais tout de même presque la moitié..lol...

    RépondreSupprimer
  3. Superbes les photos, mon cher Corto !
    C'est bizarre la salle à manger ressemble à une salle de château !
    Sinon j'ai bien admiré le plumet de votre grand-père, j'espère qu'il ne lui est rien arrivé en 1914-18.

    RépondreSupprimer
  4. http://www.youtube.com/watch?v=gDrr_S6oU7g&feature=related

    RépondreSupprimer
  5. @nicolas: non , 74, haute savoie, j y ai vécu de 2000 à 2006.

    @boutfil: du porc, tu m 'étonnes , les tripoux,c'est trop bon, a se damner et le roquefort, hein, le roquefort et le pinard du grand-père et les tartes aux myrtilles de la grand mère..;

    @marianne: pas un chateau , non une grosse batisse, il y avait meme une cheminée si grande que les vieux se mettaient dedans de chaque coté du feu pour les veillées
    Pour le grand pere, non 14/18 ne lui a pas suffit, il fit aussi 40.

    RépondreSupprimer
  6. @anonyme: a qui dois-je cette chanson de lama ? J'aime beaucoup Lama. Mais qui donc aime encore Lama ?

    RépondreSupprimer
  7. Oui, que c'est beau ! Les chapeaux des hommes me font penser à ceux de mes aïeux aussi, j'ai du sang Aveyronnais :) Par contre pas de châtelain chez moi, dommage !
    Boutfil, on n'y mange bien,on a les mêmes valeurs :) :)

    RépondreSupprimer
  8. Tu as de la chance d'avoir autant de photographies de tes aïeux, moi je n'ai que celle de mes grands-parents maternelles en costume du Dimanche.

    Mon grand père a eu les pieds gelés au Chemin des Dames et ma grand mère est morte de la tuberculose en 26 ou 27.

    Dans le fin fonds de l' Ariège (Seix) , je suppose que les hôpitaux étaient trop loin pour des soins spécialisés.

    RépondreSupprimer
  9. @virginie: et as-tu vu toutes ces moustaches, c'était a la mode à l époque.
    Comment ca pas de chatelain chez toi, tu pouvais pas le dire plus tôt ? :)

    RépondreSupprimer
  10. J'aime bien ces vieilles photos en N&B, ça laisse plus d'émotion !

    RépondreSupprimer
  11. @grandpas: j en ai des tas de photos, c'estchouette, en train de les rénover

    @minujupe: pour ce genre de photo, oui je trouve le N & B mieux adapté et pi de tte façon, vue l époque, pas le choix :) bises

    RépondreSupprimer
  12. moi j'ai compris le 74 : c'est ton âge
    huhuhu ouai ça va on peut rigoler non.

    RépondreSupprimer
  13. comment ça qui aime encore Lama ?? moi!!!! j'adore ce gars là ! mes enfants pour se foutre de moi, dans les années..heu...bon, me disaient que c'était le " Napoléon des super marchés" sales mômes.....

    RépondreSupprimer
  14. C'est très généreux de nous faire ainsi partager ces moments d'intimité. Les vielles photos ont le don de me plonger dans une mélancolie rêveuse. Le temps se raccourcit. Tout semble si proche, ces gens, c'est nous. Et pourtant, c'est fini, ça n'aura plus jamais lieu. Un jour, nous aussi, nous n'existerons plus que dans le souvenir de gens qui n'existent pas encore, au travers d'une photo ou d'une anecdote.
    Voilà, tu vois le genre de pente sur laquelle je me laisse glisser?
    Et j'adore ça.

    RépondreSupprimer
  15. @boutfil: mais mooa j adore lama !

    @lo: tout le plaisir est pour moi...si la pente est douce

    RépondreSupprimer
  16. eh! vous savez quoi? la si gde cheminée que les vieux peuvent s'y tenir au chaud, ça s'appelle LE CANTOU;

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen