jeudi 24 novembre 2011

Droit de vote des étrangers: une vieille lune socialiste


Encore une vieille lune socialiste qui revient comme à chaque période électorale: le droit de vote à accorder aux étrangers extra-communautaires pour les élections locales comme les municipales. La gauche globalement dit oui, la droite, traditionnellement, s'y oppose. Et Hollande, Aubry, comme le nouveau sénat de gauche, nous ont assuré que dès qu'ils arriveront au pouvoir, ce sera chose faite. Nous verrons, on verra !

Et le sujet rebondit aujourd'hui car Sarkozy, hier devant les maires de France, a assuré y être opposé. D'aucuns bondissent alors pour, vidéo socialistée à l'appui, dire que Sarko n'y a pas toujours été opposé. C'est vrai, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis et comme Sarko est tout sauf un idiot, n'aurait-il pas le droit de changer d'avis ? A priori si, sauf à essayer de vouloir grâce à cela souligner opportunément l'inconstance supposée du bonhomme...

A Sarko donc, l'inconstance, à la gauche en général et aux socialistes en particulier,... la persistance dans l'indécision ! Car rappelons tout de même que cette idée saugrenue de vouloir accorder le droit de vote aux étrangers figurait dans le programme de François Mitterrand, proposition n° 80. Étonnamment et malgré les nombreuses années de pouvoir socialiste, elle ne fut jamais votée ! Profitons au passage pour rappeler aussi que la proposition n° 81, adoptée, sous-tendait la mise en place par l'Etat de quotas à l'immigration et le renforcement de la lutte contre l'immigration clandestine...

Quant à moi, j'y suis bien sûr, comme Gabale, totalement opposé. Réciprocité ou pas.

Si un étranger ( extra-communautaire ) veut voter, qu'il demande la naturalisation, c'est aussi simple que cela !

Folie passagère 929.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

11 commentaires:

  1. Bien d'accord avec vous, mon cher Corto, mais comment faire pour les socialisses qui ont laissé tous leurs électeurs de la vraie gauche partir chez Le Pen ?
    Ce vote des étrangers c'est pour étoffer leur électorat ou du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre des préconisations de Terra Nova.

    RépondreSupprimer
  2. @marianne: je vois que vous avez parfaitement saisi le discours de Terra Nova incitant le PS a changer de "clientèle"

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, tiens, tiens, je rentre d'en ville, mon cher Corto, et aucun gauchisse venu soutenir le vote des étrangers ?
    Personne pour venir nous dire "du moment qu'ils habitent ici, qu'ils payent leurs impôts ici, ils doivent voter ici" ?
    Etonnant, non ?

    RépondreSupprimer
  4. @marianne: absolument personne, cela vous étonne-t-il ? moi pas ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah la la ! ce genre de prose !
    Il y a quelque chose qui m'amuse là-dedans, c'est que si le rêve de ce monsieur se réalise, si ça se trouve, on verrait peut-être toutes ces villes tenues par des municipalités socialistes céder la place à des municipalités dirigées par des maires étrangers !
    Le pied, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Le vote des étrangers, ce serait assez hilarant de voir les paires de gauche viraient et être remplacés par de jolis barbus, 50 ans plus tard le 93 serait un nouveau Kossovo.

    L'avis des français dits "Dit de souche" (bouche grimaçante et pleine de mépris, obligatoire), one s'en moque éperdument.

    A ton demandé aux français(les mêmes qu'en haut) , s'ils étaient d'accord pour que Mayotte devienne un département français à part entière car là nous avons un Lampédusa puissance 10 et surtout ne pensons pas à l'arrivée massive de comoriens dans ce nouveau département.

    J' ai toujours pas compris pourquoi des gens qui ont mis les vilains français colonisateurs à la porte viennent vivre dans le pays de leurs tourmenteurs.

    Le vote des étrangers, un sous-marin dans le bateau "La droite" pour mieux faire voter les néo-français à gauche.

    Les socialistes, seraient ils aussi calculateurs?

    RépondreSupprimer
  8. @ Grandpas : à votre antépénultième alinéa, je suggérerais en réponse un syndrome de Stockholm, peut-être ?

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
  9. @grandpas: "' ai toujours pas compris pourquoi des gens qui ont mis les vilains français colonisateurs à la porte viennent vivre dans le pays de leurs tourmenteurs." Facile, il faut croire que l'herbe (et les aides sociales) est plus grasse ici que la bas; C'est simple.

    @marianne: c'est bien ce qu' a demontré l'institut Montaigne dans son dernier rapport sur l'islam et les banlieues. On y va tout droit.

    RépondreSupprimer
  10. @ Corto,

    Moi qui pensais que c'était à cause du réchauffement climatique ou alors qu'ils avaient accompagné les anciens colonisateurs pour être certain qu'ils ne reviennent pas en leurs pays.:-)

    @ Al West,

    J' ai comme un doute sur ce syndrome et puis que viennent faire les suédois, eux aussi s'installent chez nous! :-)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen